« Variant Delta, Véran d’Etat, la vaccination obligatoire sera une Bérézina ! » L’édito de Charles SANNAT

Un peu d’optimisme, de « prophéties », à moins que les cocottes Neige et Charbon, soient dotées du pouvoir de prémonition.

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Comme vous le savez, à Bercy et au gouvernement ils ont tout plein de nexperts. Des nexperts financiers, des nexperts économiques, des nexperts monétaires mais aussi des nexperts sanitaires et scientifiques tous plus brillants les uns que les autres mais qui concrètement nous coûtent un pognon de dingue pour nous mettre collectivement tous dans la plus grande des panades.

Je vous fais grâce du bilan de ces presque deux ans de gestion pandémiques en tous points catastrophiques.

Si donc ils ont des nexperts et que les voyants eux, utilisent des boules de cristal, comme vous le savez, dans mon équipe je dispose d’atouts remarquables. Mes deux poules. La banche appelée Neige. La noire appelée Charbon par les enfants.

Bref, Neige et Charbon sont mes Poules de Cristal.

Je viens de les interroger.

Et je reviens du futur de la vaccination obligatoire.

Un bide énorme.

Que dis-je, une Bérézina médicale, vaccinale et politique d’anthologie.

J’ai vu le futur proche. 

Nous sommes en Novembre 2021. Olivier Véran vient d’annoncer sa démission. En mars 2022, nous apprendrons qu’il rejoint une grande Université américaine pour faire de l’enseignement et de la recherche.

Bref, BFMTV tourne en boucle sur le nouveau remaniement annoncé par le Secrétaire Général de l’Elysée. Alors que le garde des sots (c’est de l’humour pas une faute) a été mis en examen et que les Français n’en pouvaient plus de voir la tête du Véran d’Etat à la télé, il devenait urgent de se débarrasser de ces deux poids lourds du gouvernement devenus de vrais boulets politiques à quelques mois de l’élection présidentielle.

Il faut dire que rien ne s’était passé comme prévu. 

Lorsque la décision a été prise de rendre la vaccination obligatoire pour les soignants, les démissions ont été massives et les services complètement désorganisés.

La résistance passive de la population a été totale, intégrale. On se souvient peu de la Foire de Tours. Première alerte pourtant passée inaperçue. Une foire réunissant en plein mois de juillet des milliers de visiteurs. Personne. Rien. Aucun visiteur et des allées vides. Il fallait un pass sanitaire. Ils ne sont pas venus. Personne. Le désert. Les exposants furieux ont fait une bronca forçant la Préfecture à revenir sur le pass sanitaire… La résistance passive, pacifique est totale.

La liberté ne se négocie pas. Ce n’est plus une question sanitaire. C’était une question de démocratie, de liberté, d’égalité, de ne pas stigmatiser tel ou tel, encore moins ce personnel que nous applaudissions à 20 heures tous en cœur. Un personnel sans masque, sans blouse, sans vaccin, sans médicaments qui a soigné au péril de sa vie. Incroyable dérive.

Mais quand ça veut pas ça veut pas comme on dit sur les terrains de foot. 

Après le variant Delta, il y en a eu une tripotée d’autres sur lesquels les vaccins n’étaient pas franchement efficaces. Et puis, surtout, progressivement, d’Angleterre comme d’Israël, des nouvelles sont arrivées montrant que tout cela était assez relatif et pas si efficace. En Israël dès le mois de juin/juillet les autorités étaient très inquiètes des chaînes de contamination (massives) qui ne concernaient que des gens vaccinés qui s’infectaient entres eux. La Malaisie, elle, au même moment cessait la vaccination des adolescents.

Et puis en y regardant de plus près, aucun pays, aucun, n’avait rendu la vaccination obligatoire pour sa population à part le Tadjikistan très connu et reconnu dans le monde pour sa démocratie ouverte et tolérante et son respect rigoureux des droits de l’homme (pour ceux qui n’ont pas d’humour et ne savent pas lire entre les lignes c’est de l’humour).

A force de voir des vaccinés à l’hôpital faire des formes graves du genre mortel, et face aux faits où il n’y avait pas de différence entre la mortalité des vaccinés et des non-vaccinés, le problème étant plus l’âge du capitaine malade que le statut de vacciné ou pas, il est apparu assez rapidement au cours de l’été 2021 et puis plus sensiblement à la rentrée que nos anciens continuaient à mourir même vaccinés et que nos jeunes continuaient à faire des formes légères même non-vaccinés.

Après des mois de mensonges et de propagande contre-productive et face aux faits, c’est un Véran totalement cramé politiquement et scientifiquement qui venait de remettre sa démission au président de la République.

C’est ainsi que Véran et quelques directeurs d’ARS promettant l’apocalypse Covid, rejoignirent Agnès Buzyn au panthéon des ministres honnis par la population.

Voilà à peu près ce que j’ai vu dans mes Poules de Cristal.

J’ai vu aussi l’importance de se hâter lentement. 

Que ceux qui veulent se vacciner se vaccinent car c’est un choix tellement personnel, presque intime. Chacun son rapport à la maladie, au virus, à la peur. Chacun son contexte de vie et ses craintes éminemment respectables.

Que ceux qui ne veulent pas se vacciner n’aient pas peur.

J’ai vu notre futur.

Cela ne durera pas.

Nous vivons un moment paroxystique de propagande étatique.

J’ai vu dans mes Poules de Cristal que tout ceci n’était qu’un bluff de la part d’un gouvernement qui avait reçu des rapports très inquiétants sur les violences qui seraient consécutives à une vaccination obligatoire notamment pour les enfants. On ne parlait pas de quelques tags sur un centre de vaccination.

Une obligation, entraînerait une insurrection massive.

L’idée du gouvernement était donc de mettre une pression terrible sur les gens en termes de communication avec un tel langage de peur que cela serait de nature, espérait-il, de pousser les gens vers la vaccination volontaire.

Cela ne fonctionna pas, et Véran y laissa sa chemise, une si belle chemise qu’il avait baissée dans une pose étudiée pour sa première injection sous les caméra, son torse légèrement dénudé. L’épaule saillante. Le muscle luisant, presque… excitant

Voilà ce que j’ai vu dans mes Poules de Cristal.

Gardez précieusement cet article. Nous en reparlerons dans quelques mois et vous voudrez vous aussi acheter mes Poules de Cristal.

Il faut que je me procure un coq pour pouvoir vendre des poussins des Poules de Cristal, car la demande sera forte dès la démission de Véran annoncée en novembre 2021 !!!!

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

3 commentaires

  • «En vertu de l’affaire Salvetti, il ne saurait y avoir le moindre acte médical obligatoire dans aucun pays d’Europe. L’arrêté de la Cour Européenne des Droits de l’Homme, section I du 9 juillet 2002, requête n° 42197/98 , fait jurisprudence.»
    Les lois d’obligation vaccinale constituent une atteinte à l’intégrité physique et violent tous les textes qui garantissent les libertés fondamentales :
    La Déclaration des droits de l’homme et du citoyen/Les lois d’obligation sont anticonstitutionnelle(26 aout 1789 et 10 décembre 1948)
    La Convention européenne des droits de l’homme (4 novembre 1950)
    La Constitution française (4 novembre 1958)
    La résolution 36-55 de l’ONU (25 novembre 1981)
    La loi sur le respect du corps humain insérée dans le Code Civil, Art. 16-1 et suivants (29 juillet 1994)
    La loi Barnier sur le principe de précaution (2 février 1995)
    Le Code de déontologie médicale inséré dans le Code de la santé publique, art. R 4127-2 et R 4127-36 (6 septembre 1995) La convention européenne pour la protection des Droits de l’Homme et de la dignité de l’être humain à l’égard des applications de la biologie et de la médecine: Convention sur les Droits de l’Homme et la biomédecine ou Convention d’Oviedo (4 avril 1997)
    La charte des droits fondamentaux de l’Union Européenne (18 décembre 2000, art. 3)
    La loi Kouchner insérée dans le code de la santé publique, Art. L 1111-4 (4 mars 2002
    A la lecture de toutes les lois actuellement en vigueur, on voit bien qu’il y a un problème. La méconnaissance de ces lois nous pénalise au quotidien.

    • Natacha

      Et dans la pratique, ne pas oublier de se faire une liste de toutes les questions relatives
      aux ingrédients des produits,
      à la garantie de non effets secondaires, de non obligation de port de masque, de non isolement, de non contamination d’autrui, de non réinfection, etc …
      de demander un écrit signé de responsabilité du médecin acteur avec date et marque du produit.
      Le consentement libre et éclairé est un droit inaliénable.

  • mianne

    Merci Alain et Natacha, ces textes de lois et ces précautions vont nous aider, ainsi que le texte très documenté de la plainte pour crimes contre l’humanité déposée le 28 juin auprès de la Cour Pénale Internationale .
    La liste des noms des personnes visées , pour la France , par cette plainte pour crimes contre l’humanité commence p 60 .
    https://anthropo-logiques.org/wp-content/uploads/2021/07/PLAINTE-CSAPE-FRA-CRIME-CONTRE-HUMANITE.pdf

Laisser un commentaire