Le médecin (robotique) va vous recevoir !

Déshumanisons toujours plus, il restera bien des moutons qui consentiront .. Raconter ses misères à un tas de ferraille.. quel bonheur!!

******

Par Quentin Claudel pour La Robolution

La robotique protègera-t-elle nos médecins et infirmiers dans cette période sombre de pandémie de la COVID19 et par le futur ?

Le MIT travaille en tout cas sur ce projet pour le moins futuriste et que l’on voyait dans les films de science-fiction et qui semblerait être bien reçu par les les patients.

De plus, se sont actuellement les chiens robots qui seraient actuellement chargés de cette belle mission !l

Une étude révèle que les patients sont réceptifs à l’interaction avec des robots conçus pour évaluer les symptômes sans contact.

À l’ère de la distanciation sociale, l’utilisation de robots pour certaines interactions de soins de santé est un moyen prometteur de réduire les contacts en personne entre les travailleurs de la santé et les patients malades. Cependant, une question clé à laquelle il faut répondre est celle de la réaction des patients à l’entrée d’un robot dans la salle d’examen.

Des chercheurs du MIT et du Brigham and Women’s Hospital ont récemment entrepris de répondre à cette question. Dans une étude réalisée dans le service des urgences de l’hôpital Brigham and Women’s, l’équipe a constaté qu’une grande majorité des patients ont déclaré que l’interaction avec un prestataire de soins de santé via un écran vidéo monté sur un robot était similaire à une interaction en personne avec un travailleur de la santé.

« Nous travaillons activement sur des robots qui peuvent aider à fournir des soins afin de maximiser la sécurité du patient et du personnel de santé. Les résultats de cette étude nous donnent une certaine assurance que les gens sont prêts et disposés à s’engager avec nous sur ces fronts », déclare Giovanni Traverso, professeur adjoint de génie mécanique au MIT, gastro-entérologue au Brigham and Women’s Hospital et auteur principal de l’étude.

Dans une enquête en ligne plus large menée à l’échelle nationale, les chercheurs ont également constaté qu’une majorité des personnes interrogées étaient favorables à ce que les robots non seulement aident au triage des patients mais effectuent également des procédures mineures telles que le prélèvement d’un échantillon de nez.

Peter Chai, professeur adjoint de médecine d’urgence à l’hôpital Brigham and Women’s et chercheur affilié au laboratoire de Traverso, est l’auteur principal de l’étude, qui paraît aujourd’hui dans JAMA Network Open.

La sélection par le robot

Après le début de la pandémie de Covid-19 au début de l’année dernière, M. Traverso et ses collègues ont tourné leur attention vers de nouvelles stratégies visant à minimiser les interactions entre les patients potentiellement malades et les travailleurs de la santé. À cette fin, ils ont travaillé avec Boston Dynamics pour créer un robot mobile qui pourrait interagir avec les patients pendant qu’ils attendent aux urgences. Les robots ont été équipés de capteurs qui leur permettent de mesurer les signes vitaux, notamment la température de la peau, la fréquence respiratoire, le pouls et la saturation du sang en oxygène. Les robots transportaient également un iPad qui permettait de communiquer par vidéo avec un prestataire de soins à distance.

Ce type de robot pourrait réduire le risque d’exposition des travailleurs de la santé au Covid-19 et aider à conserver l’équipement de protection individuelle nécessaire à chaque interaction. Cependant, la question reste posée de savoir si les patients seraient réceptifs à ce type d’interaction.

« Souvent, en tant qu’ingénieurs, nous réfléchissons à différentes solutions, mais il arrive qu’elles ne soient pas adoptées parce que les gens ne les acceptent pas pleinement », explique M. Traverso. « Donc, dans cette étude, nous avons essayé de démêler tout cela et de comprendre si la population est réceptive à une solution comme celle-ci ».

Les chercheurs ont d’abord mené une enquête à l’échelle nationale auprès d’environ 1 000 personnes, en collaboration avec une société d’études de marché appelée YouGov. Ils ont posé des questions sur l’acceptabilité des robots dans les soins de santé, notamment pour savoir si les gens seraient à l’aise avec des robots effectuant non seulement le triage mais aussi d’autres tâches telles que la réalisation de prélèvements nasaux, l’insertion d’un cathéter ou le retournement d’un patient dans son lit. En moyenne, les personnes interrogées se sont déclarées ouvertes à ce type d’interactions.

Les chercheurs ont ensuite testé un de leurs robots au service des urgences du Brigham and Women’s Hospital au printemps dernier, alors que les cas de Covid-19 étaient en augmentation dans le Massachusetts. Cinquante et un patients ont été approchés dans la salle d’attente ou dans une tente de triage et on leur a demandé s’ils étaient prêts à participer à l’étude, et 41 ont accepté. Ces patients ont été interrogés sur leurs symptômes par connexion vidéo, à l’aide d’un iPad porté par un quadrupède, un robot ressemblant à un chien développé par Boston Dynamics. Plus de 90 % des participants ont déclaré être satisfaits du système robotique.

« Afin de recueillir rapidement des informations sur le triage, les patients ont trouvé que l’expérience était similaire à celle qu’ils auraient vécue en parlant à une personne », explique M. Chai.

Les assistants robotiques

Les chiffres de l’étude suggèrent qu’il pourrait être intéressant d’essayer de développer des robots capables d’effectuer des procédures qui nécessitent actuellement beaucoup d’efforts humains, comme par exemple retourner un patient dans son lit, selon les chercheurs. Il a été démontré que le fait de retourner les patients atteints de Covid-19 sur le ventre, également appelé « proning », augmente leur taux d’oxygène sanguin et facilite leur respiration. Actuellement, le processus nécessite l’intervention de plusieurs personnes. L’administration des tests Covid-19 est une autre tâche qui demande beaucoup de temps et d’efforts aux travailleurs de la santé, qui pourraient être déployés pour d’autres tâches si des robots pouvaient aider à effectuer les prélèvements.

« Étonnamment, les gens ont plutôt bien accepté l’idée de faire faire un prélèvement nasal par un robot, ce qui laisse penser que des efforts d’ingénierie potentiels pourraient être consacrés à la construction de certains de ces systèmes », explique M. Chai.

L’équipe du MIT continue à développer des capteurs capables d’obtenir à distance des données sur les signes vitaux des patients, et elle travaille à l’intégration de ces systèmes dans des robots plus petits qui pourraient fonctionner dans divers environnements, tels que les hôpitaux de campagne ou les ambulances.

Parmi les autres auteurs de l’article figurent Farah Dadabhoy, Hen-wei Huang, Jacqueline Chu, Annie Feng, Hien Le, Joy Collins, Marco da Silva, Marc Raibert, Chin Hur et Edward Boyer. La recherche a été financée par les National Institutes of Health, la Hans and Mavis Lopater Psychosocial Foundation, e-ink corporation, la chaire de développement de carrière Karl Van Tassel (1925), le département d’ingénierie mécanique du MIT et la division de gastroentérologie du Brigham and Women’s Hospital.

Alors, préférez vous garder le contact avec votre médecin ou accepterez-vous d’être « télé consulté » grâce à ce robot ?

Quentin CLAUDEL

Voir aussi :

Les robots vont venir remplacer Phil de la comptabilité (Bientôt les comptables au chômage ?)

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

4 commentaires

  • dans la vidéo la personne sur l’ecran du robot porte un masque. le virus se propagerait il visuellement par l’image également?

    • Oui j’ai tiqué aussi en voyant ça. Le covid est encore une bonne excuse pour multiplier le nombre d’actes et de patients dans la journée (donc de revenus).
      Je n’aime pas du tout le mot utilisé « triage », comme dans une gare. Le tri serait suffisant, non ?
      Et c’est quoi ce « prélèvement nasal » ? Un écouvillonnage ?
      Le seul avantage que je vois, ayant subi plusieurs fois l’expérience, c’est que le robot ne prendra pas son pied en vous tâtant là où il n’a rien à faire vu que vous n’êtes pas venu pour cela. Il s’en passe de belles dans le secret des cabinets médicaux (une fois pour entrer dans l’administration, l’autre pour passer le permis ambulance, et le dernier pour une rhino carabinée. « Pour voir si vous n’avez pas de cancer ! » Abus de faiblesse caractérisé ! J’étais bien jeune… Sal…s !
      J’ai évité le 4è par un message très clair au toubib de l’administration, lors d’une visite quinquennale).

      • @biquette

        Ton témoignage est éloquent…hihihi
        Merci.
        Quand on a mal au cul ou à sa chatte…Faut éviter de voir un médecin….

        Mon témoignage :
        Ayant perdu ma prothèse dentaire ( grosse bagarre avec 4 individus cagoulés et armés de couteaux dans ma villa )….
        1er dentiste : pose de ma prothèse avec du platre…ca a tenu 15 min !
        2ème dentiste : Ca a tenu 15 jours
        Entretemps, j’ ai perdu ma prothèse…Je l’ ai peut être avalée
        3ème dentiste : Il faut un examen complet de mes machoires..6 mois de traitement ( 3 à 5,000€ ) !!
        ( je lui ai vainement fait observer que je souhaitais seulement une prothèse…)
        Bulgarie, Hongrie :
        Réalisation de la prothèse et fixation en 3 jours pour 800€, hotel compris

        • Avatar behappy

          hcgaia
          Passionnant ce qui se passe dans ta vie privé (de vie)
          Pourquoi pas faire une chaine youtube ?
          Et filmer les détails de tes prothèses ? tu as la preuves des factures au moins ?
          Ton but était de montrer que tu sais te battre ?
          le résultat est satisfaisant ?
          Et ils ont volé quand même ce qu’il voulait en finale ?
          C’est le plus intéressant a savoir que son devenu les voleurs ?
          Quel butin ils ont récupéré ?
          Il ont laissé ta belle mère ?
          Suite au prochaine épisode : je sors avec mon chien (ma nouvelle compagne)
          des aventures passionnante https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

Laisser un commentaire