La flambée de l’or, conséquence directe de décennies de spéculation et de liquidation des monnaies nationales. LHK

Les pièces s’emboîtent parfaitement, comme prévu depuis longtemps, pour ceux qui suivent et analysent la situation. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Des trillions de produits dérivés dans les tiroirs, une arme de destruction massive qui peut souffler la planète finance à tout moment.

Perte continue de la valeur du dollar…

Perte de la valeur du dollar. En 2013, 1$ permettait d’acheter l’équivalent de ce qui était accessible en 1913 pour 0.05$. Le phénomène s’est certainement aggravé en 2020 grâce aux politiques monétaires des banquiers centraux et des grandes banques créatrices de monnaie privée. Phénomène similaire dans les autres pays, globalisation oblige.

… 30% de perte de pouvoir d’achat du franc suisse dès 1936…

« On remarque – en 1936 – lors de l’abandon de l’étalon or que l’or s’écarte grandement de la monnaie fiduciaire suisse:
27.09.1936
Arrêté du Conseil fédéral instituant des mesures monétaires; le franc suisse est dévalué de 30% en moyenne (RO 52, 765).
 » Olivier Crottaz

Dégringolade continue depuis 1979 de l’écu, puis de l’euro face au franc suisse qui se poursuit à l’heure actuelle avec 1 euro pour 1.08

« Dans notre système de change flottant (qui devrait être appelé change coulant, car la valeur réelle des monnaies chute tout le temps), les actifs renchérissent en permanence. Les monnaies perdent leurs pouvoirs d’achat durant leurs existences.
Si l’on se réfère à l’indice des prix à la consommation (source BNS), notre franc suisse a perdu près de la moitié de sa valeur (46.6%) au cours de ces trente dernières années et ceci malgré sa hausse face aux autres monnaies. Cela signifie que les autres monnaies se sont…ECROULEES !
Pourquoi une telle perte de valeur ? Parce que banquiers et politiciens, principaux bénéficiaires de ce système, en fabriquent trop. Le bon peuple ne s’en rend pas compte. Avec une inflation moyenne de 2 à 3% l’an, cette sorte d’impôt qui frappe tout le monde, insidieusement, passe complètement inaperçu.
Les pauvres sont les plus durement touchés par cette inflation. Ils ne peuvent s’en protéger, car ils n’ont pas la possibilité d’acheter des actifs qui ne dépérissent pas comme la monnaie fiduciaire. Que se passe-t-il alors ? La fracture sociale augmente et le clivage grandit chaque jour.
Depuis l’abandon de l’étalon or en septembre 1936, le franc suisse a perdu plus de 87% de son pouvoir d’achat (soit 2.9% par an en moyenne)
« … https://www.crottaz-finance.ch/blog/tag/pouvoir-dachat/

… évolution du prix de l’or physique 1973-2020

Flambée de l’or physique prévue par tous… sauf par nos banquiers centraux. Elle est la conséquence logique de la dégringolade du pouvoir d’achat monétaire. C’est pourtant cet or physique que certains banquiers centraux (France et Suisse) ont vendu lors d’un creux. A vil prix donc. Pourtant, il est question depuis de nombreuses années de créer une monnaie internationale (genre Bancor) adossée à l’or.

Rappel

Source Liliane Held Khawam

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Un commentaire

Laisser un commentaire