Les « décroissants » : consommer moins pour vivre mieux ?

Amis moutons, de bonnes résolutions pour 2020 ça vous dit ? Rejoignez les décroissants, la planète et votre porte monnaie vous diront merci. On va essayer de positiver, de partager des astuces pour économiser, des tutos pour ceux qui ont deux mains gauches et, tout ce dont vous jugerez utile de parler. N’oubliez pas que les mauvaises questions, sont celles qui ne sont pas posées. J’espère que le programme vous plaît .. Partagez ! Volti

******

Source Citoyen, citoyenne !

Les sociologues les appellent les « décroissants », en France ils sont de plus en plus nombreux à refuser de consommer toujours plus. Ils refusent la spirale de la société de consommation. Quand le reste de la population ne songe qu’à augmenter son pouvoir d’achat, les décroissants préfèrent travailler moins, gagner moins et dépenser moins. Il ne s’agit pas de jeter tout ce qu’ils possèdent, mais de diminuer progressivement leur consommation en adoptant une vie économe, basée sur le système D. Tout un programme qui séduit de plus en plus les Français.

Impossible de connaître le nombre de « décroissants » en France, mais c’est une tendance réelle, une stratégie d’adaptation à la crise de moins en moins marginale. Les « décroissants » ne sont pas des radins, mais des écolos qui privilégient le système D. Concrètement, ils économisent l’énergie, l’eau, l’électricité et l’essence, limitent leurs déchets, ils se déplacent le moins possible en voiture ou en avion, boycottent les grandes surfaces, mangent des aliments bios produits localement pour limiter le transport et les emballages. Alors, qui sont ces « décroissants »? Quelles sont leurs solutions pour acheter de moins en moins, pour limiter leurs déchets ou encore éviter la voiture ? Rencontre avec ces consommateurs qui ont décidé de changer de mode de vie.
Réalisateur : David Geoffrion, Sophie Romillat

Commentaire de Shining Soul

Les gens ont peur de revenir au moyen âge mais la décroissance c’est revenir à l’essentiel, aux vraies valeurs, vers une vie plus noble, juste, respectueuse et authentique. Nous sommes malheureusement dans une société ou plus rien de compte, on prend, on utilise, on jette… les objets comme les êtres humains… sommes nous plus heureux ? La preuve que non, le problème qui se pose quand on vit dans l’illusion c’est le réveil… l’égoïsme et le manque d’humilité détruisent tout.

26 commentaires

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Ah ! enfin un excellent sujet, merci Volti https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
    Il y a beaucoup à dire là-dessus et j’espère que nombreux seront les moutons à venir proposer des solutions, qu’ils appliquent bien sûr https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif eux-mêmes. Je vais y revenir, pour l’instant c’est l’heure du miam-miam, alors à +

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Ça commence par faire l’acquisition de produits durables, réparables…
    Les vides greniers sont une mine d’or pour ça.
    Personnellement, je privilégie les objets des années 50/60/70

    « L’homme qui ne se contente pas de peu ne sera jamais content de rien. »
    Épicure

    « Quand on sait vivre de peu, on ne manque jamais de rien. »
    Moi

    • Avatar Ayus

      « je privilégie les objets des années 50/60/70 »
      Oui d’accord ! Ils sont facilement réparables (pièces standards) et plus fiables.

      Tu peux aussi trouver du matériel de qualité plus récent à un tarif raisonnable, amortissable et réparable, je pense notamment à la marque Magimix fabriquée en France, mais pas que cette marque, garanti 10ans simple d’utilisation sans électronique ou programmateur et multi-fonctions.
      Celui que je posséde a plus de 20 ans

      Un produit qui est utilisé qu’un fois par an est inutile, voir encombrant !

      Avant de faire un achat, je vérifie toujours s’il est réparable, démontable, ce qui n’est pas le cas des produits jetables.

      Et sans électronique gadget.

      • KromoZom Y KromoZom Y

        Je suis un nomade alors m’encombrer de choses inutiles, c’est pas pour moi, tout doit tenir dans mon camion.
        Quand j’étais sédentaire, je vendais/donnais/jetais tout objet n’ayant pas était utilisé au moins dans les 6 derniers mois.

        Avec les amis, on achètent les outils que l’autre n’a pas et comme cela on les fait tourner entre nous, grosse économie d’argent, de place…

  • Avatar Leveilleur

    Pour moi les décroissants sont l’avenir. Sur une planète aux ressources limitées la croissance dont prônent les politiques et qui nous conditionne n’est pas normale, le toujours plus est une aberration, nous n’avons pas besoin d’accumuler quantité de chose pour être heureux, le bonheur est un état d’esprit, il ne se trouve pas dans l’accumulation de biens matériels.

    Combien de gens se suicident alors qu’ils ont tout, ce qui prouve que ce ne sont pas les choses extérieures à nous qui nous rendent plus heureux. Cela ne veut pas dire ne rien avoir, mais c’est avant tout jauger nos véritables besoins vitaux de ceux qui sont superflues et apprendre à nous interroger avant de succomber à un achat, en exemple: Ais-je vraiment besoin de cet objet ? Que va-t-il m’apporter ? Est-ce que je n’ai pas déjà un objet similaire chez moi comme celui-là ? Etc…

    Ainsi s’interroger permet de raisonner et d’éviter l’accumulation de choses inutiles qui ne font qu’alourdir notre vie.

    De plus, pour posséder quantité de chose, nous sommes parfois obligé de prendre n’importe quel travail sans réel plaisir et cela afin de satisfaire les multiples désirs de notre égo qui n’apportent rien à notre évolution spirituelle sur Terre, de ça il faut en être conscient.

    Pour moi la décroissance c’est un choix de vie motivé par la fraternité, c’est penser aux autres et à la planète avant ses propres besoins personnels, c’est accepter librement de revenir à l’essentiel par amour pour le vivant. Plus il y aura de gens qui iront en ce sens et plus l’humanité aura un futur.

  • Avatar engel

    Unanimement tout le monde est pour la décroissance, pourvu qu’elle commence par celle du voisin. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif Leveilleur je n’aurais pas dit mieux.

    Voici deux petits exemples : il y aura 6 ans jour pour jour que mes enfants m’ont offert un smartphone pour mon anniversaire. Je ne l’ai jamais utilisé comme téléphone, simplement pour pouvoir écouter le soir dans mon lit des livres audio sans avoir la lumière et surtout pouvoir fermer tout avant de dormir.

    Or il y a quelques mois j’ai dû l’abandonner car il n’avait plus de son. Le retrouvant dans un tiroir je suis allée interroger mon « copain le Net » afin de savoir s’il était réparable, et là, joie, il y a même tout le processus pour cela. Comme je n’ai pas les petits outils pour faire le travail moi-même, je me suis adressée à un réparateur je dois lui porter l’appareil mardi matin, j’espère qu’il pourra rapidement le mettre en état.
    J’étais incitée à en acheter un autre, mais pas folle la guêpe, réparer d’abord si possible, ensuite aviser…

    Après 30 ans de bons et loyaux services mon aspirateur veut prendre sa retraite, il n’aspire plus, je l’ai ausculté dans tous les sens mais impossible de le démonter moi même, je ne suis pas certaine de trouver le bon réparateur, j’ai une adresse téléphonique, donc je vais interroger le bonhomme, là aussi j’espère que ce sera faisable. J’ai horreur de jeter ce qui est réparable et cela ne date pas d’hier.
    Donc si ces deux objets peuvent avoir la vie sauve je serai la plus contente.

    • Volti Volti

      Tu as regardé le ou les filtres ? S’il faut les nettoyer ou les changer. Pas d’aspiration, il manque d’air peut-être :) Le mien aussi n’aspirait plus, il y avait un filtre principal que je nettoyais et un autre en mousse en dessous d’un « système »
      devant le moteur, que je n’avais pas vu. Il était saturé de poussière, je l’ai lavé et c’est reparti pour un tour!

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Ah j’ai bien ri ce matin ! en suivant tes conseils ma fille a réussi à démonter le cache du moteur, enfin pas tout à fait, le moteur semble propre, mais pour remonter le tout, aïe mes aïeux, elle n’y est jamais arrivée ! donc voici cet instrument en trois parties, quel rire.
        Bien sûr Volti que j’avais pensé au filtre, il n’y en a qu’un, je l’avais nettoyé, mais cet engin a trente ans, ce n’est pas un jeunot, il a bien résisté au temps, maintenant j’ai compris je vais devoir en acheter un et cela m’ennuie au-delà du possible. Pourtant avec les tapis, et une minette à poils longs, je ne peux faire autrement.
        Demain je dois porter le smartphone et il y a un Darty à côté, je vais jeter un coup d’œil, ayant repéré sur le Net le, ou les, modèles qui me conviendraient, de la même marque que celui que j’ai. Mais je ne suis pas vraiment décidée à faire cet achat, l’ennui est que la poussière s’accumule sur les tapis en attendant !

    • Avatar Ayus

      Un aspirateur pas trop ancien a un sac et deux filtres moteurs à voir !

      Si pas de crépitement ou de grosses étincelles sur le moteur ou d’une odeur de brulée, il n’est peut-être pas HS,

      comme l’écrit Volti , un nettoyage seulement !

  • Avatar Ayus

    Un objet ou outils multi-fonctions de qualité a l’avantage d’éviter l’achat de deux voir trois objets.
    Exemple: une perceuse sans fil, n’est pas un bon choix pour un bricoleur du dimanche, une perceuse/ viseuse avec percussion pneumatique et burineur pour décoller le carrelage entre-autres … 3 en 1, est bien plus utile.

  • Avec le RSA, vous adopterez naturellement une approche décroissante, si vous ne l’aviez déjà…..
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Mon mobile, un petit appareil acheté pas cher il y a bien des années ne peut plus servir car il est trop vieux pour être équipé de la 3 ou 4G. Il a donc fallu le changer car la 2G est abandonnée au 31 décembre de cette année.

    La décroissance n’est pas le moyen-âge. C’est reprendre son pouvoir, apprendre la débrouillardise, apprendre aussi à demander de l’aide, oser dépiauter un objet pour voir ce qu’il a dans le ventre, et même s’éclairer parfois à la bougie pour retrouver une ambiance paisible, reposante.
    C’est un très vaste sujet !

  • Astuces pour récupérer du bois:
    – une entreprise de fabrication ou rénovation de palettes. Il y a toujours des chutes et le patron peut être content de s’en débarrasser sans avoir à faire venir une benne.
    – Idem pour du petit bois chez un fabricant (du dimanche) de meubles en bois de palettes.
    – derrière les supermarchés il y a souvent des palettes et/ou des cagettes.

    Je cherche:
    – une astuce pour faire un petit composteur d’appartement.
    – un plan pour faire un abri pour les oiseaux en bois de récup.

    • Avatar darwin

      Bonsoir Biquette,

      décroissant depuis +de 20ans , abonné au journal « la décroissance » ( les casseurs de pub)

      je te propose de regarder du coté du Lombri-composteur ( compost de vers de terre)
      il y a une collectivité autour de tout ca
      plus2vers

      beaucoup le font en ville, dans une cave un cellier…

      pour les oiseaux, je ne sais pas si le bois de palette est adapté à ces petites créatures,
      ne pas tailler trop court les haies pour leurs laisser de quoi faire de vrais nids,

      laisser des brindilles trainer sur la pelouse ainsi que des coupes de pelouses…
      ca fait pas joli mais on s’en fou..

      sinon, si tu trouve du bois « propre », tu as des articles : ( est-ce que je peux mettre des liens ?)
      sur pinterest, sur mon jardin
      https://monjardinmamaison.maison-travaux.fr/dossiers/faune/best-of-2018-50-conseils-prendre-soin-animaux/diy-30-nichoirs-mangeoires-a-oiseaux-a-copier-hesiter-124783.html#item=2

      à plus,

      on peux discuter énergie aussi si vous voulez, installer un chauffe eau solaire vous même..

      Darwin (BZH !!)

      • Avatar Ayus

        Un chauffe-eau solaire, c’est bien et ce n’est pas les sites qui manquent pour en fabriquer un.

        Ce n’est pas évident non plus pour le premier bricoleur venu, il faut aussi de l’outillage .

        C’est à dire du matériel qui tienne la route, pas du bricolage de bricolos, en raison entre-autres des risques météorologiques, pluie, vent, neige, surchauffe en été etc…

        Acheter un CE solaire prêt à installer, c’est in-amortissable.

    • attention aux palettes Biquette, c’est souvent du bois traité avec des saloperies (ne pas faire cuire des grillades par exemple), le pire étant les traverses de trains, traitées au goudron et plein de saloperies pour les rendre imputrescibles. On se chauffait à la cheminée avec (les traverses), il y a une trentaine d’années, ça dure très longtemps mais on a du bien s’empoisonner…(on ne savait pas à l’époque)