« Désormais les compagnies d’assurance pourront piocher dans… l’argent des épargnants !! Explications. » L’édito de Charles SANNAT..

Ça devrait répondre aux questions que vous vous posez, en complément de l’avis de Vincent Held (si vous êtes pressés). Pfiout! envolés vos sous-sous. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Cela fait des années que je ne m’en cache pas.

Je n’aime pas les placements en assurance-vie, en particulier les fonds en euros pour leur « fausse sécurité » si souvent mise en avant comme argument massue.

Si dans certains cas l’assurance-vie peut-être adaptée, depuis la crise de 2007/2008 il devient assez évident et prévisible que ce placement, qui fût le meilleur des 30 dernières années, sera au mieux l’un des plus médiocres des 30 prochaines… Et c’est logique.

Plus les Etats sont endettés et plus la baisse des taux est nécessaire pour maintenir l’illusion de la solvabilité. Les taux qui baissent ne sont qu’un indice, un signal faible de l’insolvabilité généralisée du système. Les taux bas ou négatifs, masquent l’insolvabilité, ils reculent le moment de l’annonce de la faillite.

Pour donner encore quelques instants de vie à ce système, les tenanciers et autres « tôliers » sont prêts à tout et à toutes les carabistouilles.

La dernière en date en provenance de Bercy et de notre ministre Bruno est assez fantastique dans le genre…

Pour le moment tout n’est pas très clair, et il conviendra d’analyser dans les détails l’arrêté qui sera signé par le ministre de l’économie et de l’insolvabilité.

Mais d’après les fuites du journal Les Echos voici ce que l’on croit savoir pour le moment :

« Taux négatifs : Bercy cède aux demandes des assureurs-vie »

C’est le titre de cet article du très sérieux quotidien Les Echos qui n’a pas pour habitude de verser dans le complotisme économique.

« Un arrêté doit être publié dans les tout prochains jours permettant d’intégrer la provision pour participation aux bénéfices de l’assurance-vie au calcul de solvabilité. Objectif : donner de l’oxygène aux acteurs fragilisés par la baisse des taux »….

La PPB… la provision pour participation aux bénéfices, ce sont les réserves de performance, de gains que doivent constituer les compagnies d’assurance-vie. Techniquement et juridiquement ces provisions appartiennent aux clients, aux épargnants donc, car elles sont des gains réalisés sur leurs placements, sur leurs portefeuilles, mais que la compagnie ne distribue pas et « met en réserve ». Ce principe est bon à la base et la logique était très saine.

Voici ce qu’écrit le journal : « Les assureurs ont eu, finalement, gain de cause. Face aux taux bas, qui fragilisent sérieusement certains d’entre eux, Bercy s’apprête à mettre en place un dispositif allégeant la pression sur leurs ratios prudentiels. Sauf surprise, le ministère des Finances devrait publier dans les tout prochains jours un arrêté autorisant un assureur-vie, « dans des circonstances exceptionnelles », à reprendre tout ou partie de la provision pour participation aux bénéfices (PBB), qui appartient aux assurés. Celle-ci est destinée à lisser les rendements promis aux assurés ».

En gros l’idée c’est de permettre d’intégrer la PPB dans les ratios de solvabilité des compagnies d’assurance et gonfler ainsi de façon artificielle ce que l’on appelle les « capitaux propres ». Ceci implique logiquement que si ces sous font partie des capitaux propres de la compagnie, ils n’appartiennent plus vraiment aux … épargnants.

Pour sauver la face on fait des circonvolutions du genre… Novlangue… avec ce genre de mentions assez douteuses dans les faits mais compréhensibles en termes d’effets de communication :

« Le droit des assurés préservé »… oui le droit est préservé, à ne pas confondre avec votre argent qui lui, est potentiellement spolié en cas de « situation exceptionnelle »… hahahahaha que c’est beau la langue des vessies et des lanternes de Bruno.

« Dans les grandes lignes, l’arrêté précise les « circonstances exceptionnelles » dans lesquelles l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) pourrait autoriser un assureur à puiser dans la réserve des assurés. En gros, celui-ci doit être au bord de la faillite. Le projet pose toutefois des conditions et surtout, « la restitution à partir de résultats ultérieurs et sous un délai maximal de 8 ans des montants repris sur la provision », selon le texte dont « Les Echos » ont obtenu une copie ».

Bon si je comprends bien (et c’est sous réserve encore une fois du texte officiel de l’arrêté ministériel), acte 1, on intègre les PPB dans les fonds propres. Acte 2 une fois les PPB intégrés dans les fonds propres, on considère logiquement qu’en cas de pépins les sous n’appartiennent plus aux épargnants mais à la compagnie… Acte 3, comme il faut « préserver le droit des assurés » on prévoit une sorte de clause de retour à meilleure fortune dans les 8 ans…

Si la compagnie va mieux et qu’elle a pioché dans les sous des assurés, et bien il faudra les rendre… peut-être, un jour… on verra. Ou… pas !

Cette idée géniale semble venir directement de nos amis Allemands, grands donneurs de leçons de saine gestion, et également grands carabistouilleurs de comptabilités surtout bancaire et financière.

« Les assureurs allemands, plus pénalisés par la baisse des taux (notamment avec leurs contrats à taux garanti), présentent en effet des ratios de couverture du capital requis bien supérieurs à leurs concurrents français, grâce notamment à l’intégration de la PBB dans le calcul ».

Enfin, sachez que la PPB représente en France 54 milliards d’euros appartenant aux épargnants.

Disons que maintenant, les épargnants ont 54 milliards d’euros en moins grâce à l’efficacité d’un arrêté ministériel.

Et hop…; envolé les sous. Disparus tes sous !!!

Ma conclusion est simple, et constante depuis des années.

Ce sont les épargnants qui payent les crises et les faillites. Toujours. Il vous faut donc une bonne raison pour avoir encore de l’argent dans tous ces produits financiers, dans ces banques etc…

Sinon, vous prenez vos sous, et vous en avez le moins possible sous forme de placements financiers…

L’idéal c’est évidemment de sur-pondérer au maximum les actifs tangibles, mais ça, vous le saviez déjà !!

Les mesures sont de plus en plus coercitives et souvenez-vous de ce rapport du FMI.

« Taxer les retraits, réprimer le cash. Les méthodes dictatoriales du FMI pour vous forcer à accepter les taux négatifs ! »

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Voir :

Pour Moody’s la principale menace pour l’économie mondiale c’est…

Banque. La valeur du LCL encore dépréciée de 600 millions d’euros

Un Brexit au pas de charge pour Boris Johnson !

Croissance en baisse en France en 2020

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

24 commentaires

  • Qu’ ils essayent de piocher dans mes Junes. :)

  • Brillante analyse d’ un truc bien caché sous un écran de fumée.

    Pour en rajouter une petite couche :

     » Le crédit immobilier et ses risques, selon Candide  »

    Le meilleur exemple de ce qui peut mal tourner dans l’ immobilier, est la crise des subprimes aux USA, en 2008.

    Certes, les lois et réglementations sont différentes en France et aux USA. ( procédures de saisie des biens, accès au crédit…etc )
    Les experts font également des analyses différentes en employant des termes difficiles à comprendre pour le commun des mortels ( ratios d’ endettement, dépréciations sur actifs, taux directeur…)
    Toutefois, les scénarios restent les mêmes !

    Pour faire simple, nous prendrons un exemple concret, le cas de Mr Smith en 2008 :
    L’ immobilier se porte bien, les prix sont en hausse constante, les banques conciliantes et les experts économiques enthousiastes.
    Mr Smith décide donc d’ acheter une maison de 1 million de $ avec :
    Un down payment ( apport personnel de 5% aux USA ) de 50,000 $
    Un crédit bancaire immobilier de 950,000 $ garanti par sa maison estimée à 1 million de $

    Tout va pour le mieux jusqu’ à ce que le marché de l’ immobilier s’ effondre ! ( entre 20 à 50% selon les Etats en 2008 ). Nous prendrons 50% pour l’ exemple.
    La maison de Mr Smith ne vaut plus que 500,000 $ ! Ce qui a pour conséquence :
    Le crédit de Mr Smith de 950,000 $ n’ est plus garanti qu’à hauteur de 500,000 $ !! ( valeur de sa maison au prix du marché )
    La banque a donc un « crédit toxique « , c’ est à dire non garanti , pour 450,000 $ . Elle demande donc à mr Smith , soit de verser 450,000 $ pour régulariser sa situation, soit d’ offrir un autre bien que sa maison en garantie de cette même somme.
    Comme mr Smith ne peut accéder à cette requête, la banque lance un forclosure ( saisie de la maison, procédure très rapide aux USA : 1 à 3 mois )

    La situation est la suivante :
    Mr Smith a perdu sa maison et doit 450,000 $ à la banque de surcroît !
    ( Son crédit de 950,000 $ ayant été remboursé pour partie à hauteur de 500,000 $, valeur de sa maison saisie par la banque )
    La banque passe une dépréciation d’ actif de 450,000 $ et demande un plan d’ intervention et l’ aide du gouvernement pour être sauvée de la faillite. Ce qui se passe ( Il faut sauver les banques et le système bancaire…. Presque 1 trillion de $ )

    Les années passent…et le prix de l’ immobilier revient à son niveau initial.
    La banque revalorise donc la maison saisie de 500,000$ à 1 million de dollars dans ses actifs en réalisant une excellente plus value de 100%.
    Mr Smith est toujours dans la même situation : Il a perdu sa maison et est débiteur de 450,000 $ à la banque !!

    Lors de la crise des subprimes, les banques ont saisi près de 14 millions de maisons……

    Remarques :
    Les banques et compagnies d’ assurances sont les plus gros détenteurs d’ actifs immobilier. En mettant subitement 300,000 maisons et logements à vendre sur le marché, elles peuvent provoquer une baisse très significative des prix.

    Pour rester simple, il a été écarté toutes les autres variables ( marché hypothécaire, prêts à taux variable…)

    Dans une économie de marché, lorsqu’ une perte est enregistrée quelque part, il y a un gain équivalent qui est enregistré ailleurs.

    Dans le terme  » crédit toxique « , l’ adjectif  » toxique » est le mot pudiquement employé pour désigner…les gens. Ceux qui ne peuvent plus rembourser leur emprunt.

    • Avatar clegiru

      Non, seulement une partie ! L’explication est limpide.

    • lol, alors pour les quelques lecteurs restants, j’ ajouterai une question toute bête :

      Sachant que l’ Etat fédéral, la Fed, le Fmi…ont sauvé les banques en leur accordant ( si je me rappelle bien ) quelque chose comme 900 milliards de $ ( subventions directs et prêts confondus )…..

      Pourquoi n’ ont ils pas injecté cet argent directement chez les  » toxiques  » ( les particuliers emprunteurs et qui ne pouvaient plus garantir leur crédit ) , lesquels auraient pu ainsi garantir leur crédit auprès des banques qui n’ auraient plus eu aucune raison de se déclarer en faillite ?

      Ne venez pas me dire que c’ était une combine pour que les banques réalisent 900 milliards de $ de profit exceptionnel dans les années qui ont suivi ! C’ est du conspirationisme ! Beuh, caca !

      En gros, au lieu de débloquer 900 milliards de $….il suffisait que l’ Etat fédéral donne simplement sa garantie , le temps que le marché immobilier remonte .
      Chutt ! C’ est du complotisme ce truc !

      • Avatar engel

        Bien sûr !

        Misère du vacancier regonflant sa bouée face au tsunami…

        – Depuis 10 ans, je m’époumone à expliquer que nous assistons en tant que victimes, au plus grand transfère par spoliation que l’humanité n’ait jamais connu. Mais les moutons préfèrent(et de loin!) s’accrocher à leurs petits »acquis » sociaux.
        Pour la plupart, bien incapables d’apprehender tous les mécanismes de la déferlante qui va tous nous lessiver.

        …En toute impunité, tous ces vampires auront tout fait pour.
        Et sans se cacher, devant nos yeux en plus.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • ben, ce que tu dis…c’ est ce que je crois avoir exposé ?
          Non ?
          Uns spoliation de 900 milliards de $ aux dépends de 14 millions de particuliers et des contribuables…C’ est pas des cacahouètes…lol

          • Avatar engel

            Oui, tout à fait.

            Excuse moi, J’ai du très mal m’exprimer.
            Ayant moi-même expliqué tous ces processus en long et en travers, je voulais par là, te signaler que j’abonde dans ton sens. Et qu’après 20 ans d’accès à toute l’information possible grâce à internet, je suis atterré par le comportement de la plupart des moutons, qui au contraire de toi, ne savent pas faire une relation de cause à effet et encore moi de transitivité.
            Ceci dit, je te passe volontiers le flambeau.
            Bonne chance à toi.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

          • Avatar engel

            Comment s’étonner, quand déjà en 2001(18 ans, quand même), le pouvoir US reconnaissait officiellement avoir « égaré » 2300 milliards de dollars!!!
            …Ironie du sort, la veille de 11 sept 2001.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

            Oui et c’est pas nouveau, ces 900 milliards ne sont qu’une grosse goutte dans l’océan des spoliations que le système pratique vis à vis de ses propres concitoyens.

            https://espritdutemps.fr/rubriques/esprit-libre/dossiers/11-septembre/articles/2300-milliard-envoles

            https://www.youtube.com/watch?v=lyodQIimFx4

            • Jamais entendu parler de cela !
              Tu es sûr de tes chiffres ?

              A cette époque , le Pentagone avait reconnu ne pas pouvoir justifier des dépenses de l’ ordre de 20 à 25 milliards au cours des 10 dernières années
              Mais le budget de l’ Etat fédéral ne devait guère dépasser lui même 3,500 milliards !
              Alors 2,300 milliards auraient été égarés ????????? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

              • Avatar engel

                – Oui, je confirme, grâce à mon super modem 56K de l’époque.

                – Perso, j’avais souvenance de 2000 milliards.
                …Et c’est ce chiffre qui ma permis de trouver les liens ci-dessus.

                – Je me rappelle très bien de cette info.
                Vu qu’à l’époque, je fus choquée par sa concomitance avec les événements du 11/9.

                https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Avatar Bormes

      tout a fait !

      Bon en France contrairement aux US, la banque ne te demandera pas de payer la dévaluation de ta maison, mais si tu as le moindre problème de règlement, t’es saisis et c’est dehors !

      On peut faire la même chose en cas d’inflation / hyperinflation, la monnaie ne valant plus grand chose ou plus rien, le credit correspondant ne vaut plus rien non plus et les banques chercheront tous les moyens pour récupérer les biens et les revendre une fois la situation stabilisé.

      Donc il faut a tout moment être en capacité et privilégier ses remboursements d’emprunt immo, ce qui sous entend de ne pas se charger la mule !

  • rouletabille rouletabille

    En fait,ils pretent juste aux pauvres car les riches savent rembourser.
    Ils pretent juste des chiffres et le pauvre se croit riche et propriétaire hahah,alors qu’il est esclave de l’invention créée pour lui.
    Le pauvre cherche à s’enrichir au détriment des autres et est sans scrupules soyez en certain.

    • on dirait un discours d’édouard philippe ou du lrem,’ le pauvre veut s’enrichir au détriment des autres et est sans scrupules’, et toi t’as pas de scrupules à marquer et généraliser des conneries pareilles, c’est la pleine lune ou il n’y a que des trolls aujourd’hui ?

      • rouletabille rouletabille

        Tu as raison,les pauvres ne veulent pas s’enrichir…

        • YO RTB https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          C’est pas qu’ils veulent pas, c’est qu’ils ne savent pas… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

        • ce n’est pas ce que j’ai dit, l’important était dans ‘au détriment des autres et sans scrupules’, tu parlais peut-être que pour toi ? tu crois que tout le monde a cette mentalité, même si j’ai vu des gens marcher sur la tête de leurs amis pour réussir, mais j’ai vu aussi beaucoup de gens qui étaient justes et droits, et s’enrichir ça te sert à quoi, ton pognon n’est pas à toi, essaye d’aller tirer ne serait-ce que 10.000 € en liquide, si tu les as bien sur, sur ton compte, on va te demander pourquoi, des justificatifs,etc…moi j’ai juste envie de gagner assez pour m’en sortir et comme je n’ai pas de gros besoins et des rêves de luxe pas possible, j’ai pas besoin de devenir millionnaire…après si tu veux un yatch, du personnel, ok, je ne te blâme pas, c’est ton éducation, mais tout le monde n’est pas comme toi… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Avatar Bormes

    Ca fait bien longtemps ( avant 2008 ) que je n’ai plus d’épargne en assurance vie, LDD livret A etc…
    tout cela ne comporte que de la dette et ne rapporte plus rien,

    D’ailleurs mon banquier me dit, vous n’avez pas d’épargne !, je lui réponds pour quoi faire ? ca ne rapporte strictement rien… je préfère le mettre ailleurs ;)

    Par contre ceux qui ont de la dette en épargne a un moment donné ca va faire mal,
    soit il ne le reverront pas,
    soit il aura perdu sa valeur
    au final ce sera pareil

    Plus tôt les épargnants sortiront leurs sous, plus tôt ils le préserveront (dans autre chose) et plus tôt le systeme s’effondrera.

    il n’y en aura pas pour tout le monde,
    En fait, il n’y en aura que pour très peu…

    • merde , je vais me faire spoiler, il me semble que j’ai 6 € sur mon livret A depuis plusieurs années, ça se trouve, je suis à 7 € (oui ça fait longtemps que j’ai pas consulté), putain, j’espère que je pourrais les récupèrer (ou je tente encore 22 ans et j’aurais 10€ ? ), demain je prends rv avec un con-seiller fistcal…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Hé Bêêêê !!!!!

    Cela a l’air compliqué et chiant d’être riche…

    N’ayant plus d’épargne, je suis tranquille….

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Avatar CryptoKrom

    Tiens sa me donne une idée… je vais épargner mes crottes !