RPD et RPL – Retraites et salaires du secteur public augmentent au 1er janvier ..

Elles se débrouillent bien les nouvelles républiques du Donbass. Rien de commun avec les salaires et pensions des français mais, le niveau de vie est différent. On notera que tout est fait pour améliorer la vie des citoyens, malgré la guerre avec Kiev. Partagez ! Volti

******

Christelle Néant pour Donbass-Insider

Denis Pouchiline et Léonid Passetchnik, les chefs des Républiques Populaires de Donetsk (RPD) et de Lougansk (RPL) ont annoncé que les retraites augmenteront de 20 % et les salaires du secteur public de 26 % au 1er janvier 2020.

Les deux républiques populaires ont annoncé en même temps l’augmentation synchronisée des retraites et des salaires du secteur public à partir du 1er janvier 2020. L’augmentation sera de 20 % pour les retraites et 26 % pour les salaires du secteur public.

« Le secteur économique de la République continue de se développer, de nouveaux marchés pour les produits apparaissent et les recettes budgétaires augmentent en conséquence. Grâce à cela, à partir du 1er janvier 2020, les salaires des employés du secteur public augmenteront de 26 %, y compris les médecins, les enseignants et les travailleurs sociaux », indique la déclaration de Denis Pouchiline. « De plus, le montant de la pension sera augmenté de 20 % pour chaque retraité. »

Le chef de la RPD a souligné qu’en ce qui concerne les retraites, cette augmentation sera la cinquième depuis que la République existe, et que la pension minimum a ainsi plus que doublé en cinq ans.

« Si une personne reçoit, par exemple, 4 000 roubles maintenant [montant actuel de la pension minimum – NDLR], le montant de sa pension sera de 4 800 roubles [69 euros – NDLR] à partir du 1er janvier 2020. Permettez-moi de vous rappeler qu’en 2015, la pension minimum était d’environ 1900 roubles. Au cours des cinq dernières années, nous avons réussi à plus que doubler ce montant », a déclaré le chef de la République.

Évolution du montant de la retraite minimum en RPD depuis 2015

Il a ajouté qu’il est également prévu d’augmenter plusieurs prestations sociales à la même date.

Cette augmentation a lieu six mois après la dernière, qui avait vu les retraites augmenter de 25 % et les salaires du secteur public de 35 % au 1er juillet 2019.

Et comme en juillet de cette année, la RPL, via son chef de l’État, a annoncé une augmentation identique et synchronisée des retraites et des salaires du secteur public.

« L’initiative populaire pour l’augmentation des pensions a été soutenue par le gouvernement de la RPL. Par conséquent, dans le cadre du Programme 2023, compte tenu de la croissance de l’économie et des recettes budgétaires, je considère qu’il est possible d’augmenter les pensions de 20 % à partir de janvier 2020. Par ailleurs, afin de relever les normes sociales, il a été décidé d’augmenter les salaires des fonctionnaires et des employés des organes d’État de la République jusqu’à 26 %. Des renseignements détaillés seront disponibles sur le site Web du gouvernement de la RPL », a écrit Léonid Passetchnik sur son profil Twitter.

Ces augmentations ont été rendues possibles par l’intégration des deux républiques dans l’espace économique russe, la réforme du système fiscal et la politique d’investissement menée par les autorités.

« Les processus d’intégration avec la fédération de Russie, la refonte de la politique fiscale, ainsi que l’organisation du Forum international d’investissement de Donetsk ont conduit à la croissance de l’activité économique dans la République Populaire de Donetsk », a déclaré Roman Lepa, député du Conseil Populaire de la RPD. « En conséquence, les recettes budgétaires ont augmenté, ce qui a permis de relever le niveau des salaires dans le secteur public, en particulier dans le domaine social ».

D’après le député, l’augmentation des salaires des travailleurs sociaux améliorera considérablement la qualité de vie de cette catégorie de la population.

« Cela montre que la RPD continue de progresser vers son objectif stratégique d’accroître le bien-être de ses citoyens », a-t-il ajouté.

En RPL, le vice-président du Conseil Populaire, Oleg Koval a noté que la République continue de se développer malgré la guerre et le blocus imposé par l’Ukraine.

« Des résultats positifs significatifs dans le développement social et économique de l’État sont déjà visibles. Ainsi, la réforme du système fiscal se poursuit dans la République, de nouveaux marchés pour les produits apparaissent et le secteur économique est en expansion. Grâce à cela, le budget reçoit plus d’argent, ce qui permet d’augmenter les salaires et les retraite», a déclaré M. Koval.

« Il ne fait aucun doute que ces résultats positifs importants montrent que la République va dans la bonne direction et que le Programme de développement socio-économique (pour la période allant jusqu’en 2023, appelé « Notre choix ») fonctionne », a déclaré le vice-président du Conseil Populaire.

Cette nouvelle augmentation est une bonne nouvelle non seulement pour les retraités, les fonctionnaires et les employés du secteur public, mais aussi pour l’ensemble de la population des deux républiques populaires.

Car qui dit une retraite ou un salaire plus élevé, dit plus de pouvoir d’achat, et donc plus de consommation, avec création potentielle de nouveaux emplois, et à coup sûr plus de revenus pour le budget de l’État (via les taxes), ce qui permettra d’alimenter de nouvelles augmentations à l’avenir.

Ces augmentations devraient aussi entraîner par effet de ricochet une hausse des salaires dans le secteur privé.

Christelle Néant

Voir aussi :

Les mesures liées à l’avenir du Donbass doivent être validées avec les républiques . Lors d’une conférence de presse commune, le Chef de la République Populaire de Donetsk (RPD), Denis Pouchiline, et le Chef de la République Populaire de Lougansk (RPL), Léonid Passetchnik, ont commenté les nouvelles tentatives de l’Ukraine de modifier les accords de Minsk ou de falsifier leur application, en rappelant que toutes les questions concernant l’avenir du Donbass doivent être convenues avec les deux républiques. …/…

Un commentaire

  • Avatar Bormes

    Parler d’une augmentation de salaire san parler de l’augmentation du cout du niveau de la vie, ca n’a pas grande valeur,

    SI l’augmentation est de 20% avec une inflation de 15%, le gain est de 5% de salaire ou retraite
    Mais sI l’augmentation est de 20% avec une inflation de 30%, alors la perte est de 10% de salaire ou retraite

    LA question est donc:
    Quelle est l’inflation correspondante ?
    elle semble etre de l’ordre de 10% en Ukraine