LES VERROUS DE L’ESCLAVAGE MODERNE

1-PAS DE PROPRIÉTÉ IMMOBILIÈRE

À leur naissance la plupart des pauvres n’ont pas de propriété, ils devront donc travailler pour en acheter une (30 ans mini) ou en louer une (enrichir quelqu’un d’autre avec son labeur) = 350 euros par mois au strict minimum

2-CONCEPT DU TERRAIN A BÂTIR

Le terrain à bâtir est 50 à 550 fois plus cher que, le même terrain classé agricole quelques mois ou quelques années en arrière, pourtant, c’est le même !!!
La propriété est donc très difficilement accessible pour un pauvre, ce qui n’est d’évidence, pas le cas pour quelqu’un de très riche ! Lire la suite

Humains de tous poils, revendiquez enfin de vrais droits !!!!

Tout d’abord, parlons des besoins fondamentaux :

Pouvoir se nourrir, ne pas avoir froid l’hiver, avoir un accès à l’eau potable (après tout, rien de plus que l’ensemble des espèces peuplant la planète terre)

Pas de loyer pour lui

Pour résoudre enfin le problème de ces besoins fondamentaux, il n’y a pas 36 solutions, attribuons un bout de terre à chaque humain ! Et de la terre (habitable) il y en a largement pour tout le monde, car aujourd’hui il y a encore l’équivalent de 25000m2 par individu !

Je revendique donc l’attribution à chaque humain de l’équivalent de 1000m2 de terre pour ses besoins fondamentaux que sont , pouvoir y produire sa nourriture, et y construire son habitat ! Parce que l’ensemble des espèces ont un accès aux ressources terrestres et, s’y construisent un habitat !!!

(1000m2 sur 25000, ça laisse de la place pour les autres espèces faunes et flore) Lire la suite

Aux hommes égaux, le salaire horaire universel !�

Vers le milieu du 20ème siècle, les humains ont commencé à combattre le racisme et les discriminations. Aujourd’hui, aucun humain évolué ne penserait sérieusement que certains seraient inférieur aux autres, cela est une très bonne chose pour l’humanité, et tant mieux, pourvu que cela dure!!

Mais je voudrais vous parler ici, d’une discrimination qui perdure depuis que l’argent existe, une discrimination qui impacte des milliards d’êtres humains sur terre, une discrimination abjecte et sans aucun fondement scientifique (puisqu’il faut toujours si référer), une discrimination présente partout dans le monde, une discrimination acceptée par les peuples, une discrimination omniprésente et pourtant invisible, aux yeux des masses laborieuse!!! Lire la suite