LE MYTHE DE LA FUITE DES CAPITAUX QUE NOUS RACONTENT NOS GOUVERNEMENTS

A de nombreuses reprises, le peuple a demandé que les grosses entreprises faisant d’énormes bénéfices payent plus d’impôts afin de participer aux difficultés économiques que traverse notre nation et d’atténuer la pression fiscale sur les travailleurs.

A chaque fois, les gouvernements ont répondu au peuple, qu’en cas d’augmentation, les entreprises partiraient à l’étranger avec leurs capitaux, et ils appellent cela « la fuite des Capitaux » !

1 – en France, une entreprise, d’où quelle viennent (française ou étrangère) paye des impôts sur les bénéfices réalisés sur le sol français. Donc, qu’elle ait son siège social en France ou pas, elle paiera le même impôts pour son activité en France !

2- quel sont donc ces capitaux qui prendraient la fuites, et en quoi cela serait une perte pour l’économie Française ! Mystère et boule de gomme !

3 étant donné qu’il n’y a quasiment plus de production sur le sol Français depuis que nos travailleurs sont en concurrence avec l’Asie, en quoi serait-ce grave de perdre quelques milliers d’emplois comparé aux milliards qu’une imposition plus juste pourrait rapporter à la France ? De toute façon, ces emplois finiront par être supprimés ne serait-ce que par la robotisation des chaînes de fabrication à venir.

4- 90 % des très grosses entreprises qui payent très peu d’impôts au regard de leur bénéfices le fond dans des secteurs de distribution ou de services, par exemple Véolia pour les réseaux d’eau, et Carrefour pour ses grandes surface de distribution, il est donc évident que quelque soit l’impôt, ces entreprises ne vont pas abandonner des marchés Franco-Français dont la main d’œuvre ne peut absolument pas être délocalisé, sous peine de se priver de milliards de bénéfices.

5- il n’y a donc aucun risque pour l’économie Française à imposer plus les grosses entreprises, car d’ailleurs, c’était encore le cas il y a quelques années en arrière, et cela n’a pas empêché ces entreprises de se développer, et aucune n’est partie.

6- quelque soit l’imposition, une entreprise internationale avec un savoir faire qui peut venir concurrencer des PME dans un pays, le fera, car une multinationale aura toujours beaucoup plus de ressource pour optimiser sa production et ses rendements grâce à l’économie d’échelle ! Elle finira donc par manger toutes les petites entreprises pour se retrouver en position de quasi monopole, et augmenter ses tarifs au fil de la destruction des concurrents. Elle se retrouvera donc à la tête d’un marché énorme, aucune entreprise digne de ce nom ne laisserait passer un tel marché, pourvu qu’il y ait encore des bénéfices à faire !!!

Pour ainsi dire, aujourd’hui, les multinationales n’ont de concurrence que les autres multinationales, ce qui a vrai dire n’est pas vraiment de la concurrence…..

A ce jour, le manque à gagner à cause des impositions réduites et de la fraude fiscale est estimé à 300 milliards par an !!!

Ce qui fait le mythe, c’est avant tout la croyance qu’on y met…

Logic

9 commentaires

  • Je ne connais qu’une seule fuite des capitaux en France, c’est celle des prélèvements fiscaux et sociaux sur les salaires et qui vont dans le tonneau des Danaïdes sans fond du budget de l’État et des organismes paritaires gérés par le patronat et les riches syndicats.

    Mais il est une vieille pratique politique qui consiste à détourner la colère légitime d’un peuple que l’on écrase de servitudes et plume de ses ressources laborieuses, en lui lançant en pâture soit un ennemi de l’étranger (en ce moment le Russe est de rigueur), soit des apatrides qui sont partis, très légalement, sous des cieux fiscaux plus cléments avec leur propre pognon.

    Le problème des technocrates, c’est qu’ils tentent de nous expliquer que les capitaux qui prennent légalement la fuite, suite aux lois et règlements qu’ils ont préalablement établis, sont les uniques responsables de leur incurie, plus ou moins volontaire, pour ne pas dire financièrement intéressée.

    En vérité, ce sont tous les gouvernements corrompus, qui se sont succédé, qui sont les responsables et les complices de la fuite des capitaux et des exilés fiscaux, ceux-ci sont pour la plupart en parfaite conformité avec les lois nationales ou internationales, optimisation fiscale oblige.

    Reste que lorsqu’un État prélève plus de 56 % du PIB, pour satisfaire ses besoins et ses gaspillages, il ne faut pas s’étonner de voir que des gestionnaires privés, qui ne sont pas plus cons que des technocrates, finissent par faire un calcul stratégique pour ne pas se faire plumer comme un vulgaire salarié.

  • Avatar logic

    concernant la concurrence

    Pour ainsi dire, aujourd’hui, les multinationales n’ont de concurrence que les autres multinationales, on peut donc d’ors et déjà se poser la question du sérieux d’une telle concurrence, à la vue par exemple de réunions telles celle dite de « bilderberg » ou des personnalités plus puissantes les unes que les autres discutent à huis clos…… Cela rappelle tout de même les anciens clubs privés de l’ancienne noblesses, ou l’on discutait des affaires a réaliser en dehors de la société…

  • Avatar Pimpin

    Bien sûr qu’il y a une fuite des capitaux, et surtout une externalisation des bénéfices. On ne peut rien y faire sans changer la politique mondialiste actuelle de libre circulation des personnes et des biens. C’est donc tout à fait légal.
    Il faut donc que les gens arrêtent de voter pour ceux qui soutiennent cette politique.
    Le principe est simple : on vend en France un bidule 100 €. Il est fabriqué pour 10 € dans des pays à faible coût de main d’oeuvre, faible protection sociale, sans nos règles environnementales et de conditions de travail.
    On crée une société dans un pays paradis fiscal qui achète ce bidule 10€. Cette société revend le bidule 90 € à une société en France qui le vend 100 €.
    Bilan : la société dans le paradis fiscal a fait un bénéfice de 80 € non imposable (ou très faiblement), la société française a fait un bénéfice de seulement 10 € imposables.
    C’est ainsi que procèdent toutes les multinationales. Apple par exemple a des fortunes hors US qu’il ne peut pas rapatrier sous peine de payer de très fortes taxes (en cours de négociation avec Trump qui entend bien casser ce système, c’est d’ailleurs pour cela qu’il est si honni des mondialistes).

  • Avatar engel

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif…sans compter la corruption induite.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif