OU VA LE POGNON ??

Pour illustrer le besoin de répondre impérativement à cette question, j’ai procédé à un audit des compte de l’éducation nationale, en partant des statistiques disponibles sur les sites :

www.education.gouv.fr

https://www.insee.fr/fr/accueil

Le budget : 149 000 000 000 euros (149 milliards)

personnel enseignant : 845 000 personnes

salaire moyen personnel enseignant : 2469 euros net

personnel non enseignant : 251 000 personnel

salaire moyen personnel non enseignant estimé : 1600 euros net

Calculons maintenant le poids des salaires dans le budget de l’éducation nationale

au 2469 euros du salaire moyen enseignant, il faut ajouter les cotisation sociales, qui seraient aux environs de 2469×0,8 = 1975 euros. 2469+1975=4444 euros (coût de revient d’un enseignant par mois)

4444 x 12mois x 845000 personnes = 45 000 000 000 = (45 milliards) = coût de revient annuel des enseignants

au 1600 euros du salaire moyen non enseignant, il faut ajouter les cotisations sociale, qui seraient aux environs de 1600×0,8= 1280 euros. 1600+1280=2880 euros (coût de revient d’un personnel non enseignant)

2880 x 12mois x 251000 personnes = 8 674 560 000 = (8,6 milliards)= coût de revient annuel des personnels non enseignant

DONC EN SALAIRE, L’ÉDUCATION NATIONALE COÛTE ENVIRON 53,6 MILLIARDS CE QUI REPRÉSENTE  30 % DU BUDGET**

** tout le monde pourra constater que dans cette brochure, la part des salaires est estimé à 75 % du budget de l’éducation nationale :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/ENC_2018/82/6/enc18_web_986826.pdf

L’état dissimule donc 75 – 30 = 45 % du budget de l’éducation nationale

MAIS LE BUDGET DE L’ÉDUCATION NATIONALE EST DE 149 MILLIARDS !!!!

IL RESTE DONC 95,4 MILLIARDS D’EUROS PAR AN DONT ON NE SAIT PAS TROP À QUOI ILS SERVENT NI OÙ ILS FINISSENT…..

Sachant qu’en France, c’est le coût du travail qui impacte le plus l’économie (en tous cas c’est ce que l’on nous rabâche à longueur de temps), vous pouvez constater ci-dessus, que dans le simple exemple de l’éducation nationale, le coût du travail ne représente qu’un tiers du budget !

Certains me diront que ces 95,4 milliards vont certainement dans l’achat d’ordinateurs, etc.….

Puisque la grande mode est au développement du numérique, partons de l’hypothèse que l’état offrirait à chaque collégiens 1 ordinateur portable à 400 euros pièces (pour la durée du collège)

en France il y a 3 342 000 collégiens, mais comme il y a 4 niveaux au collège, cela ferait 3 342 000/4 = 835500 ordinateurs à fournir tous les ans = 835500×400 = 334200000 = 334 millions d’euros

95 400 000 000 – 334 200 000= 95065800000

il resterait donc encore 95 milliards à dépenser……

Donc, même dans la pire des hypothèse et en admettant que l’équivalent du coût de revient d’un enseignant par mois soit investit pour la maintenance, les facture d’électricité, d’eau, etc …. soit 4444 euros par mois et par 845000, cela nous ferait a nouveau 45 milliards ! Donc il manquerait encore 50 milliards aux comptes…

Pouvez-vous imaginer que l’état dépense l’équivalent de 4444 euros par enseignant et par mois pour des frais ??????

FRANÇAISES , FRANÇAIS, IL EST TEMPS DE DEMANDER DES COMPTES, CAR JUSTE SUR UN MINISTÈRE, NOUS VENONS DE PERDRE LA TRACE DE 95 MILLIARDS D’EUROS !!!!

ref :

http://cache.media.education.gouv.fr/file/ENC_2018/82/6/enc18_web_986826.pdf

https://www.challenges.fr/economie/l-education-nationale-devoile-enfin-les-salaires-des-profs_11316

47 commentaires

  • Bonjour Logic https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    Il va falloir que tu étayes un peu plus ta présentation, car tu oublies pas mal de facteurs, dont l’Université, et les salaires des enseignants y sont plutôt élevés.

    L’éducation nationale doit avoir un site qui détaille un peu plus son budget, car tu n’évoques pas l’entretien des bâtiments.

    Il est vrai que la difficulté pour s’y retrouver vient également avec l’intervention des départements et des régions, car par exemple, ce sont ces derniers qui financent les ordinateurs portables fournis aux lycéens, et ils n’en reçoivent qu’un pour préparer leur bac, et non pas un par an.

    Bref, ton étude manque un tant soit peu de rigueur, et tu devrais selon moi te baser sur le budget du ministère de l’EN pour le décortiquer.

    Bien à toi.

    • Avatar logic

      Bonjour Fenrir, mon but n’est pas de faire un audit de façon professionnel pour donner à lire un résultat!
      Car le problème du peuple n’est pas qu’il manque d’information, mais qu’il ne se pose pas de questions d’une part, et qu’il n’enquète pas par lui même d’autre part!
      Mon seul but ici est d’essayer d’éveiller la curiosité du peuple!
      Pour que d’autre se posent des questions, et que le peuple devienne vigilant!
      Car sans vigilance permanente du peuple, il n’y aura jamais de démocratie possible!

      Car si l’on regarde bien la réalité, a chaque fois qu’une affaire sort dans les média, le peuple ne fait rien d’autre que de s’offusquer! et 1 mois après une autre affaire sort, et cela dure depuis des décennies!

      Le pouvoir au peuple et part le peuple suppose une vigilance, un contrôle, et cela doit être de la responsabilité et de l’initiative du peuple!

      Si le peuple veut être souverain, il doit sortir de son conditionnement de dépendance à « l’entité supérieure », c’est primordial !

      • Voltigeur Voltigeur

        La curiosité pour beaucoup se résume à ce qui est écrit; ils ne se donneront même pas la peine de contrôler.. ;)

      • Pour cela, nous sommes entièrement d’accord.

        D’où la nécessité de voir se réaliser des audits des finances des ministères, des institutions, et autres organismes d’état avec la participation de Jurys citoyens.

        Déjà, il serait intéressant de se pencher sur les rémunérations des membres de la Haute Fonction Publique, et des Finances de Bercy…

        Nous avons déjà évoqué dans un article il y a quelques jours, les rémunérations du personnel de l’AN et du Sénat…

        Les rapports de la Cour des Comptes sont déjà une base de travail, mais là aussi, il faudrait que des citoyens puissent y mettre le nez, et surtout, que la Cour des Comptes, ou tout du moins que ses travaux, permettent des poursuites judiciaires…

        De toutes façons, c’est tout le fonctionnement du système étatique et institutionnel qu’il faut remettre à plat.

        Et cela ne sera possible qu’avec une nouvelle Constitution écrite et validée par les citoyens.

        • Avatar logic

          « Les rapports de la Cour des Comptes sont déjà une base de travail, mais là aussi, il faudrait que des citoyens puissent y mettre le nez, et surtout, que la Cour des Comptes, ou tout du moins que ses travaux, permettent des poursuites judiciaires… »

          c’est bien là qu’il y a un ENORMEEEE problème, car la cours des compte est sensée être là pour empêcher tous les abus!
          mais il y a un hic dans le fonctionnement de la cour des comptes :

          J’ai constaté une mauvaise gestion des deniers publics, qui contacter ?

          Toute personne ayant constaté un problème dans la gestion de deniers publics peut adresser un courrier à la Cour des comptes. Si votre démarche concerne un organisme dépendant d’une collectivité locale, nous vous invitons à adresser directement votre message à la chambre régionale ou territoriale des comptes compétente.

          Comment se décident les contrôles ?

          La Cour définit librement son programme de travail. Elle choisit elle-même les contrôles qu’elle va effectuer. Elle doit toutefois délivrer obligatoirement chaque année au Parlement des rapports portant sur l’exécution du budget et les comptes de l’État, de même pour la sécurité sociale. Le Parlement a en outre la possibilité de demander à la Cour de lui transmettre des rapports sur des sujets choisis par les commissions des finances ou les commissions des affaires sociales des deux assemblées.

          Comme tu peux le constater, la cours des comptes ne sert à rien, puisqu’elle n’est pas réellement saisissable par un citoyen!

    • Avatar Brunodemai

      Ordinateurs qui sont revendus sur le « Bon Coin » ….. comme mon second ordinateurs ,cela permet de faire des affaires!

  • Avatar logic

    j’ai retrouvé une partie des milliards, mais il en manque encore un bon paquet!!!!!!

    COMPLÉMENT D’INFO

    RETRAITE DE L’EN

    ENVIRON 800000 RETRAITÉS
    PENSION = 75 % DU SALAIRE MOYEN = 2469X0,75= 1852 EUROS
    800000X1852X12 = 17 779 200 000 = 17,77 MILLIARDS

    Cotisations de retraite (sur les salaire)= environ 15,5 %
    Donc, 845000 salarié x 2469 x 0,155 x 12mois = 3 880 527 300 = 3,88 milliards

    Les pensions de retraite de l’EN coutent donc 17,77(pensions versées) – 3,88(cotisation retraite des salariés) = 13,89 milliards

    donc, pour être éxact, les salarié et retraités de l’EN coûtent 53,6 + 13,89 = 67,49 milliards, soit environ 45 % du budget de L’EN , et non pas 75 % comme ils le prétendent !!!!

    Donc si l’on récapitule :

    149 milliards de budget
    dont 67,49 milliards de salaires, charge et pensions de retraite
    dont 37,10 (investissement 17,7 % et autres dépense 7,2%)

    149-67,49-37,10 = 44,41 milliards qui ont disparu des comptes

    http://cache.media.education.gouv.fr/file/ENC_2018/82/6/enc18_web_986826.pdf
    https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F468

  • Avatar gneu

    L’EN emploie également de plus en plus de contractuels (y compris pour enseigner) et leur salaire est bien inférieur à la moyenne. Je connais une profe contractuelle de l’EN qui après 3 ans gagne toujours 1200 € net / mois.
    Mais ces professeurs contractuels font-ils partie des 845 000 ? Ces 845 000 sont peut-être juste les titulaires ?

    Il y a également tout l’enseignement privé (sous contrat) qui est en fait financé par l’EN.

    La rénovation des établissements coûte une fortune !
    Et il y a les frais de fonctionnement :
    – factures d’électricité et de chauffage des établissements
    – restauration, cantine des élèves
    Rien que pour le chauffage, il y a plusieurs milliers de collège/lycée/universités… Ca doit chiffrer.

    Il y aussi la formation continue (GRETA) à financer, la formation à distante (CNED), la formation des professeurs (ESPE)… Et j’en oublie !
    L’EN est un monstre de complexité !

    • Avatar logic

      ils sont peut être compté dans « autres dépenses de fonctionnement » ***(17,7% du budget), mais cela ne fait toujours pas le compte !!!!!

      *** à la page 4 du pdf cité en référence

      • Avatar gneu

        Oui, ça ne fait toujours pas le compte.
        Je pense que même si on reprenait ton étude de façon encore plus approfondie, il y aura toujours des milliards qui se volatilisent.
        Bon. Et maintenant qu’on a fait ce constat, quelle est la conclusion ? Que doit-on en déduire ?
        Que l’Etat « vole » de l’argent ? Il n’en a absolument pas besoin puisqu’il peut en « commander » autant qu’il veut auprès de ses copains patrons des banques privées (et il ne se prive pas de le faire).
        Alors, c’est quoi le but ? Pourquoi présenter des bilans comptables bidonnés avec des valeurs exagérées ?
        Ah oui, bon sang mais c’est bien sûr, c’est pour maintenir le mythe que « tout coûte cher à l’Etat » pour ainsi pouvoir mettre toujours plus de pression sur les travailleurs et pour empêcher leur émancipation et leur libération…
        C’est toujours la même histoire non ?

        • Avatar logic

          tu ignore sans doute que dans l’état, il y a d’innombrable caisses dont personne ne sait ce qu’il y a dedans, et ou va l’argent! et ça ne date pas d’hier…
          Aujourd’hui, dans l’état, aucun service n’est capable de publier clairement l’état de ses comptes, c’est juste ahurissant !

          • Avatar gneu

            non, non, je n’ignore pas que, à tous les niveaux, il y ait des détournements de caisse !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            En fait, dans ce pays, on n’a pas de « traçabilité » de l’argent. Et sa valeur n’est pas la même selon son degré d’implantation dans les circuits économiques, 100 € crées en 2018 ne valent « rien » (sauf s’ils sont détournés…) alors que 100 € de salaire pour un travailleur, c’est quelque chose ! Mais le problème, c’est que sur 100 € crées, il n’y peut-être que 1 € qui revient au travailleur en bout de chaîne !

            • Avatar logic

              le déficit étant limité à 3% du pib, cela nous fait du 69 milliards supplémentaire d’emprunté par an, donc l’équivalent d’une planche à billet de 69 milliards, ce qui n’est pas énorme face au pib et a un contexte économique mondial pas terrible!
              par contre les intérêts de la dettes eux sont vraiment impactant car de la perte pure!

    • Avatar CryptoKrom

      Qu’est ce tu raconte Gneu !
      depuis quand les cantines sont gratuites aux parents d’éléves?!

      Gratuit pour qui alors si cela s’avérais vrai ?

      • Avatar gneu

        Dans l’établissement scolaire de mes enfants, c’est 4 € le repas, en bio. Ce n’est effectivement pas gratuit mais j’imagine que les collectivités participent également aux frais. Et pour les familles à revenus modestes (ce n’est pas mon cas), c’est gratuit (financé par le fond social des cantines). Mais tout ça reste des dépenses à la marge par rapport au budget de l’EN

        • Avatar CryptoKrom

          4 euros, donc sa ferai dans les 60 par mois,
          pour un smicard gérant tous les frais pour un foyer complet et qu’il ne reste méme pas assez pour manger correctement a la maison et quelqu’un ose encore prétendre que c’est PEU ?!

          ohla…redescendez sur Terre !

          Et aprés sa rale pour 5 euros d’APL en moins chez les étudiants par MOIS !

          Eh… toc toc la téte hein ?!

      • Avatar logic

        les cantines ne sont pas gratuites bien sûr, mais compte tenu du très faible coût que payent les parent d’élève, il est évident qu’une grande partie des frais de restauration sont pris en charge par l’état!

        • Avatar predateur

          par la ville ou la commune ,et le montant en campagne est souvent fonction de la possibilité des parents à récupérer les enfants le midi pour le repas
          si un enfant habite dans un village voisin ,où il n y a pas d école la prise en charge du repas est souvent plus élevé que celui qui habite à 200 mètres de l école

        • Avatar verisheep

          Sauf exception, la bouffe de cantine est majoritairement sous-traitée à des multinationales comme sodexo: c’est la même que dans les prisons, l’armée ou les hôpitaux (logique, il s’agit du même type d’institution carcérale) .

          Le coût de production de cette merde à peine comestible est bien inférieure à 4€/repas (si ça dépasse 50ct je me coupe une couille).
          A 4€ par personne pour une collectivité je te cuisine un repas de fête.

    • Marie25 Marie25

      En ce qui concerne les écoles primaires elles sont à la charge des communes ou communautés de communes à plusieurs niveaux : la construction (gros investissement), le chauffage, l’entretien… et pas à la charge directe de l’état. Les collèges sont également construits et entretenus par les communes, et surtout, le département et le conseil régional. Rien n’est à la charge du ministère de l’éducation sauf, les ordis, les livres et le matériel pédagogique (et le salaire des profs et du personnel non enseignant).
      NB :Pour financer un gymnase ce sont les mêmes qui paient et pour » rentabiliser » celui-ci il est prêté aux assos du secteur pour des activités le soir et le week-end.
      Pour les cantines et périscolaire c’est pareil : communes et communautés de communes mais surtout Caisses d’allocations familiales avec modulation de prix en fonction des revenus des parents.
      Pour les lycées je ne sais pas.

  • Avatar predateur

    salut les agneaux
    il y a un financement recherche ,qui ne doit pas se limiter à des frais de personnels….
    logic si tu fais tous les ministères ,tu vas avoir droit à une prime de noël par la bergère …qui doit être trés reconnaissante envers toi d animer son blog…..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Avatar Rik22

    Ce pays a banalisé la corruption et l’exil fiscal, bien loin des idéaux de 1945 avec la création de la Sécurité sociale.
    Je recommande le documentaire « La Sociale » pour bien comprendre toute l’ignominie de ces pourris.
    Pour mémoire, en 1945, le patronat était reconnu coupable de collaborationnisme avec le nazisme (et ses usines sans salaires ni jours de repos ni syndicat). Il a été unanimement décidé de créer une société solidaire et responsable, la suite dans ce documentaire essentiel facile à trouver sur le net (libertaire.net)

  • Avatar CryptoKrom

    Allons Logic, te traquasse pas pour si peu (…) , l’Education est un gigantesque Business
    aux frais des parents d’éleves,
    tiens par exemple les cahiers scolaires de vacances pour des enfants qui devrait
    en THEORIE se reposer pendant les vacances… dont les Enseignants sont les Auteurs,
    alors deja des droits d’auteurs pour eux pendant qu’ils se dorent a la plage en été…
    et que les gamins triment a les faire sous la pression des parents…qui leurs ont « offerts » !!!

    Chaque année, rien que l’achat pour Hachette, génére presque 50 millions d’euros,
    et les gosses dans tout sa ? ils en recoivent une part ?
    Bin oui…la petite étoile dorée en papier a coller en haut de chaque page finie et réussie !

    Les pauv-gosses…triment pendant les vacances pour que d’autres s »en remplissent les poches…

    Voila deja un exemple de business sur le dos des éléves… yen a encore plein d’autres,
    des pires et des moins « louches »…

    Allez pleurez pas pour quelques milliards…de perdu, puisque la Masse en rajoute encore PLUS !!! …a perdre.

    Vive la Vaseline hein !
    Et l’Etat se permettra SURTOUT PAS d’accuser l’Education Nationale de Pollution abusive Papier…puisque sa rapporte ENCORE des milliards chaque année dans le commerce.

    – trouver un document sur le Net en débattre c’est bien, mais essayez quand méme de rajouter les parts de Réalités du quotidien que beaucoup oublient….hein ? SVP.

  • .article35. .article35.

    Bonsoir à tous.
    « OU VA LE POGNON ?? »
    Pour les 70 premiers milliards on a une piste :
    https://infocomnet.wordpress.com/2014/07/12/mensonge-detat-a-70-milliards-la-verite-sur-le-vrai-cout-de-limmigration-en-france/
    Et ce n’était qu’en 2014 ……

    • Avatar logic

      Le capital est trop fort, il investit 70 milliards sur des migrants pour maintenir les salaires le plus bas possible (nivellement par le bas) et fait payer la note aux sans dents ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • L’Éducation, j’y ai passé les 20 pires années de ma vie, non pas tant à cause des élèves que des certains « collègues » et de la hiérarchie. C’est grosso modo un ensemble de larbins soumis à des chefs incompétents, inhumains, ces derniers vivant dans une société d’intouchables. Autrement dit, une société de gens qui ont une manière médiévale de gérer leurs personnels, de disposer de l’argent public sans contrôle, bien que le contraire soi raconté de partout. D’ailleurs, dès que toute cette mafia est dénoncée, les enseignants en premier la défendent…Ils ont le cerveau rapidement vidé de toute velléité de révolte, étant donné que la plupart ne savent pas faire autre chose qu’enseigner, ils n’ont pas le choix….

    • Avatar gneu

      Et il t’a fallu 20 ans pour te décider à quitter cette galère ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
      J’ai des proches qui sont enseignants et ils n’ont pas le cerveau « vide », loin de là mais ils sont plantés tant qu’ils ne trouvent pas à se reconvertir, donc ils continuent à être en première ligne d’une propagande insoutenable… Mais de plus en plus, ils sont tentés de dire les choses telles qu’elles aux élèves (et ne plus raconter les bobards des programmes)…. Et s’ils s’y mettent tous, ça va faire très mal car la prochaine génération sera sacrément éveillée…
      A moins que l’institution Hachette leur silence…. Mais vu le niveau de leur revenu, ils vont finir par parler… et révéler aux jeunes ce qu’est vraiment notre monde.

      • Moi aussi j’avais des gosses à élever et des traites à payer…Mais je maintiens ce que j’ai dit : une majorité des enseignants sont de bons techniciens dans leur domaine, mais pour le reste…Si quelques-unes ou quelques-uns se mettent à parler, ils seront vite réduits au silence! Devoir de réserve du fonctionnaire oblige!

  • Avatar CryptoKrom

    Tiens Logic, rajoute 200 millions par an pour Placements GRATUIT des enfants des Fonctionnaires…
    https://www.youtube.com/watch?v=fysrkg6l4q0

    Minutes 16:25

    Pour ces 15 000 enfants là, scolarisés pour un cout total de 200 millions par an, dans des écoles Haut-de-gamme (…) , on se demande aussi si Fournitures, logements et restaurations sont gratuits aussi…
    Gratuit…sa veux donc dire que quelqu’un paye quand méme n’est ce pas.
    Donc voir Minute 8:43, les 28 pays d’Europe contribuent au Budget, « les 10 milliards restants… »

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Avatar DavidHoussin

    Tu as oublié de compter le coût stratosphérique du nettoyage des graffitis de l’université Tolbiac.

    Merci pour cet article partiellement dépassionné. C’est très exactement ce qui manque en ce moment. Les débats tournent en boucle autour des trois mêmes nombres : 40 milliards de ceci, 4 milliards de cela et 100 euros par tête de pauvre. La démonstration s’arrête là et on s’abandonne énergiquement aux émotions : on argumente plus avec des chiffres ou des faits mais avec des sentiments.
    On explique avec de la culpabilité : On taxe contre la pollution et le bien de l’humanité.
    On démontre par la peur : Les magasins sont agoniques à cause des manifestations.
    On prouve par l’empathie : Une femme seule avec un enfant souffre beaucoup, la pauvre.
    On calcule par la colère : Pourquoi compter l’argent puisque tout est la faute aux riches.

    Et voilà, parti au pouvoir ou opposition évitent méticuleusement toute approche factuelle et indiscutable. Leur but est pour le premier de cacher une réalité qui fâcherait, et pour l’autre de montrer qu’ils ne sont pas d’accord à travers des émotions discutables. Pour le journaliste, c’est tout bénef, il n’a plus besoin de travailler ou préparer une émission en cherchant des chiffres, il a simplement besoin d’arbitrer un talk-show où des furieux se balancent leur fausse colère au visage.

    Et puis ce serait terrible pour tout le monde de vomir mathématiquement sur ce monde, que la science démontre qu’un riche compétitif doit être plus riche que le voisin et qu’un pauvre compétitif doit être plus misérable que le voisin. Ce théorème de Pythagore de la pauvreté comme principe de base de la construction de notre futur.

    Ce serait intéressant de prolonger cette approche comptable pour justifier scientifiquement le retour de la guillotine : recettes totales de l’état, coût de chaque ministère, nombres de pauvres, définition chiffrée de la pauvreté (là c’est facile, y a pas trop d’euros à compter) et finalement chiffrer les différentes manœuvres possibles pour éradiquer la pauvreté.

  • Avatar CryptoKrom

     » le coût stratosphérique du nettoyage des graffitis »

    …sa fera des embauches a temps partiel pour nettoyer.

    « vomir mathématiquement » , évidement, mais d’abord c’est les ouvriers qui vomissent leurs tripes a bosser au Smic pour que plutard c’est l’INSEE qui « vomisse mathématiquement » ce qui n’arrange que certaines classes…

    Vous avez jamais remarquez que les médias ne font JAMAIS état de ses « ouvriers-smicards-qui-vomissent-leurs-tripes-aux-emplois-de-forçats » ??

    Non-non… discrimination sociale oblige…ya que CERTAINES classes qui ont DROIT aux médias !
    a quand Radio-Gueux !? hein?

    Les GJ c’est qu’un début… et les chiffres a vomir c’est qu’une miette dans cet immense gateau social.

    Médias RACISTES !!!