En Charente, un village fait le pari d’une gestion collective des terres…

Ça pourrait donner des idées aux communes rurales qui se désertifient, perdent leurs commerces et dont les terres sont rachetées par les céréaliers. Tout n’est pas encore parfait, mais avec un peu/beaucoup de solidarité ça peut fonctionner. Face à la morosité ambiante, on peut se réjouir qu’il y ait des alternatives et des solutions proposées.  Partagez ! Volti

******

Benoît Vandestick pour Reporterre

Une parcelle entretenue par Terres en chemin, en attente d’un nouvel arrivant. © Terres en chemin

Pour lutter contre la concentration des terres agricoles et la désertification, la commune d’Alloue a monté Terres en chemin. Cette société collective préserve des terres pour des projets d’installation agricole à taille humaine, au bénéfice de la qualité de vie du village.

  • Alloue (Charente), reportage

C’est un mal persistant, profond, qui frappe Alloue depuis une dizaine d’années. « C’est aussi massif qu’une fermeture d’usine, mais ça se fait petit à petit, au fil des ans », rapporte Jean-Jacques Catrain, maire de ce village de Charente. Ici comme ailleurs, les petites fermes disparaissent au profit d’exploitations toujours plus grandes, détruisant les emplois, puis les petits commerces et les services de proximité. Les jeunes vont chercher mieux ailleurs et la population vieillit. Lire la suite

Comment faire le plein moins cher sans polluer, grâce à l’huile de friture recyclée..

Voilà de quoi faire des économies sur le diesel, qui va continuer d’augmenter, pour la transition énergétique dixit de Rugy. Même si nous devenons un pays qui polluera moins, qu’en sera-t-il des autres pays ? La Terre est ronde et une initiative pour diminuer l’impact des activités humaines sur le climat, se doit d’être planétaire, sinon, on subira la pollution des autres et rien ne changera. Alors arrêtons les « rêves jupitériens », les taxes qui ne résoudront rien, les chèques d’aides (chèques de la honte). Messieurs les décideurs, vous n’avez rien compris, vous planez à 35.000 au dessus des « sans rien », loin de leurs préoccupations et, ils risquent de vous montrer leur colère plus violemment. Il y a une solution au diesel, l’huile recyclée, qui est illégale parce que vous ne maîtrisez pas son circuit avec vos taxes. Pourtant voilà une bonne solution. Partagez ! Volti

******

par Fabien Ginisty (L’Âge de faire) via BastaMag

Recyclée, d’origine végétale, bien moins polluante que le diesel tout en étant beaucoup moins chère… l’huile de récup’ n’a que des avantages. C’est ce qu’a bien compris l’association Roule ma frite sur l’île d’Oléron, qui collecte auprès des restaurateurs du coin des dizaines de milliers de litres d’huiles. Ceux-ci serviront ensuite à alimenter les réservoirs ou les chaudières des personnes en précarité énergétique. Tolérée par les autorités, cette « raffinerie » de proximité ne s’en heurte pas moins à un verrou fiscal. L’utilité des collecteurs de proximité sera-t-elle un jour officiellement reconnue ? Un reportage réalisé par notre partenaire L’âge de faire. Lire la suite

Les news de la semaines de Maître Confucius…

Si quelques informations ont échappées à votre vigilance,  Maître Confucius a rassemblé les plus importantes, plus ses « petites piques », qui n’engagent que lui.

La phrase du jour!

L’ Intelligence Artificielle détruira tous les emplois. Pour Muhammad Yunus, inventeur du micro-crédit, il faut aider les chômeurs à créer leur propre activité.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/11/04/muhammad-yunus-le-probleme-du-chomage-vient-d-un-diagnostic-errone_5210187_3234.html Lire la suite

Le RSI est il légal ou illégal ?…

Suite à l’article d’hier sur la condamnation du RSI, on m’a posé la question en titre, qui porte sur la légalité du RSI. N’étant pas juriste, je vous livre le résultat de mes recherches sans apporter de  réponse formelle, divers articles optent néanmoins pour l’illégal. Si on s’en réfère à l’impossibilité d’avoir accès aux statuts généraux de cet organisme très contesté. J’ai recherché ICI Statut du RSI j’ai coché X Dispositions législatives et réglementaires: Résultats de votre recherche : aucun document trouvé. Il doit exister des statuts par région, puisque celui du RSI Côte d’Azur est ICI.

Autre recherche sur: Régime social des indépendants (RSI) (textes non codifiés) Lire la suite

Hécatombes animales en 2015: 828 morts de masse dans 96 pays (Anglais)

Pour certains, c’est la prophétie de Marie de la Salette dans toute sa splendeur. Les morts en masse d’animaux à travers la planète continuent, parfois dans le plus grand silence puisque dans la plupart des cas, il n’y a toujours aucune explication officielle, tout juste des doutes. Comment expliquer qu’une seule espèce d’animaux décède à chaque fois et pas d’autres avoisinantes directes ou plus éloignées ? Car si un facteur précis provoque ça, il devrait provoquer la mort de plusieurs espèces et non d’une seule, c’est là le problème qui n’est toujours pas résolu…

dead-fish-maninjau-lake-march-2014

31st December 2015 – Thousands of dead fish found in San Roque lake, Argentina. Link

30th December 2015 – ‘Severe’ die off of fish in the river Irminio, Italy. Link

29th December 2015 – 15 dead turtles found on beaches in Chennai, India. Link

28th December 2015 – 12 dead turtles found on the coast of Barra de Valizas, Uruguay. Link

28th December 2015 – Thousands of dead turtles wash ashore along the coast of Odisha, India. Link

27th December 2015 – Thousands of dead fish wash ashore in Hancock County, Mississippi, America. Link

Lire la suite

Eté 2015: 161 hécatombes animales en 2 mois….

Triste liste que celle proposée par état du monde état d’être via Pilule Rouge. Manque d’oxygène, algues rouges, grippe aviaire, grippe porcine, virus dans des élevages de poissons, animaux morts de faim ou de froid, causes inconnues et enquêtes en cours.. Un recensement lugubre, qui touche toutes les espèces, avec une particularité pour les espèces marines et ce, partout sur la planète.

Lac Titicaca, Bolivie – 25 Juin 2015

L’année dernière, j’avais fait un article sur les hécatombes animales de masse (voir ici).
La situation était déjà très alarmante. Cet été, ça tourne à la catastrophe, en particulier pour le monde marin. 161 hécatombes sont à déplorer en 2 mois!!! Cet été, les effets des changements climatiques ont largement surpassé les conséquences de la pollution. Il est urgent qu’on réagisse!!
Voici un inventaire des hécatombes de cet été (je mettrai l’article à jour régulièrement jusqu’au 20 septembre)

21 juin 2015 – Des tonnes de poissons meurent dans le golfe de Fonseca (Honduras – USA) en raison d’une pollution aux huiles de moteur. Les crevettiers commetteraient cette pollution chaque année – Source

21 juin 2015 – Hécatombe de poissons dans un lac à Wuhan, en Chine, en raison d’une épidémie – Source

22 juin 2015 – des milliers de poissons sont morts dans un barrage de Ceara, au Brésil, à cause d’un manque d’oxygène dans l’eau – Source

22 juin 2015 – Hécatombe de poissons dans un lac à Tcheliabinsk, en Russie, en raison de la chaleur – Source

23 juin 2015 – Hécatombe de poissons dans un canal en Thaïlande, probablement en raison des fortes températures – Source

23 juin 2015 – Hécatombe de poissons dans le ruisseau Wascana, au Canada, en raison d’un manque d’oxygène – Source

24 juin 2015 – Des milliers de poissons morts d’asphixie dans une reserve naturelle de l’île d’Oléron (France) – Source

24 juin 2015 – Des centaines de poissons trouvés morts dans les lacs de Welwyn Garden City, en Angleterre – Source

24 juin 2015 – Des milliers de vers à soie meurent d’une « maladie mystérieuse » à Kupwara, en Inde – Source Lire la suite

Paul François, l’agriculteur qui défie Monsanto : « J’étais un pur produit du tout-chimique »

Pour un agriculteur, Paul François a un agenda de ministre. Par chance, il n’a jamais eu besoin de beaucoup de sommeil. Le céréalier parcourt des milliers de kilomètres par an, et passe presque autant de temps à Paris que dans sa ferme. Il reçoit le visiteur dans cette bâtisse proprette, avec ses dépendances aux murs de paul-francois-agriculteur-victime-de-monsanto-photo-majid_355096_536x358pvieilles pierres, à l’entrée de Bernac, un petit village de Charente, entre Poitiers et Angoulême.

Habillé d’un camaïeu de gris assorti à ses cheveux poivre et sel, le quinquagénaire parle d’une voix rapide et passionnée. De sa bataille judiciaire contre Monsanto. De son combat pour les agriculteurs victimes, comme lui, des produits phytosanitaires. Et de sa lutte contre l’agriculture intensive nourrie aux pesticides.

« Je vis avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête »

Paul François a cessé d’en manipuler depuis bientôt onze ans. Depuis le 27 avril 2004, précisément. Ce jour-là, il vient d’épandre du Lasso, un puissant herbicide, sur son champ de maïs. Il ouvre la cuve de son pulvérisateur et se penche pour vérifier qu’elle est vide. Mais l’engin est resté au soleil tout l’après-midi et sous l’effet de la chaleur, le liquide s’est évaporé. Paul François inhale le gaz toxique. La suite ? Une amnésie de onze jours, de redoutables migraines, des comas à répétition, cinq mois d’hospitalisation et neuf mois d’arrêt de travail.

Aujourd’hui, il évoque ses séquelles avec pudeur. A 51 ans, il souffre de lésions neurologiques, immunitaires et rénales, de problèmes d’élocution, de douleurs dans les membres et toujours de terribles maux de tête. Son taux d’incapacité est de 40%, et il doit passer un check-up complet tous les six mois. « Il y a des jours où je ne peux pas travailler », dit-il sans s’apitoyer. « Je vis avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête, mais je n’y pense pas en me réveillant chaque matin. » Il sort sur le pas de la porte donner des consignes à ses deux ouvriers agricoles. Il faudrait traiter un champ, mais aujourd’hui, il y a trop de vent.

Lire la suite

« Ils mentent ! » : le seul agriculteur qui ait fait condamner Monsanto revient sur son histoire

payl_francois© Photo DR
Dans quelques semaines, se tiendra le procès en appel intenté par Paul François contre Monsanto.

Il en a gardé des séquelles neurologiques, et ne peut plus aujourd’hui travailler qu’à mi-temps. Il y a tout juste dix ans, Paul François, agriculteur quadragénaire de Charente, s’intoxiquait en utilisant un désherbant fabriqué par Monsanto. Après de longs séjours répétés à l’hôpital, ce père de famille décide l’impensable : il va attaquer en justice la multinationale américaine. Rien que ça ! Même ses collègues tentent de l’en dissuader… Mais qu’à cela ne tienne, Paul François met la machine judiciaire en route. Et gagne… Celui qui est aujourd’hui à la tête de Phyto-victimes, une association qui vient en aide aux agriculteurs victimes de pesticides, revient pour nous sur son histoire.

Une après-midi ensoleillée comme une autre, en ce 27 avril 2004 dans le village de Bernac, au Nord de la Charente. Paul François, exploitant céréalier propriétaire de 240 hectares, vient de répandre un puissant herbicide sur son champ de maïs. Afin de s’assurer que la cuve du pulvérisateur a été rincée correctement, il se penche…

Mauvaise idée. La cuve, restée en plein cagnard durant toute l’après-midi, est chauffée à blanc. A l’intérieur : 70 à 80°C. Les traces du désherbant restantes – du Lasso, fabriqué par Monsanto – se sont transformées en gaz sous l’effet de la chaleur. Coma. Amnésie. Re coma. Des mois d’hospitalisation… Aujourd’hui, Paul François ne peut plus travailler qu’à mi-temps. Lire la suite

Pédocriminalité : revue de presse du mois de janvier

Voici la revue de presse du mois de janvier 2014. Entre pédocriminalité ordinaire, étouffements d’affaires, et vieux dossiers qui remontent à la surface. Un début d’année encore prolifique en nouvelles glauques, des USA à la France, du maroc aux Philippines. Finalement, on est tous dans le même bateau.

> 2 janvier :

  • Pays Bas: quelques témoins devraient enfin être entendus par la justice dans le cadre de L’affaire Demmink. Joris Demmink a été le fonctionnaire numéro 1 du ministère de la justice, tout en étant pédophile et amateur de jeunes étrangers ou hollandais. Par exemple, Demmink nie avoir jamais été en Turquie, où plusieurs victimes l’accusent, ainsi qu’un policier qui lui fournissait els gamins. Demmink a couvert toutes les affaires de réseaux pédophiles. Aujourd’hui, des victimes demandent justice. Car pendant des années, il se trouve que personne n’a voulu regarder de près ces accusations.
  • USA:Une vingtaine de cas de trafic d’enfants sont investigués dans le Kentucky. 25 enfants seraient concernés, sur une période de 4 mois seulement. Apparemment, le trafic d’êtres humains est courant dans le Kentucky, et est en augmentation forte… depuis la crise économique (3 cas en 2008, 12 en 2013).
  • Canada:Une trentaine de squelettes d’enfants ont été retrouvés dans les sous-sols d’une residential school catholique, début décembre. Cet internat accueillait des enfants natifs. En 2008, on avait déjà trouvé 28 fosses communes d’enfants indiens dans ces écoles catholiques. Beaucoup sont morts de maladies, d’autres de mauvais traitement, d’autres on ne sait pas. Il y a eu aussi des expériences « médicales » sur ces enfants, par des médecins Nazis. Plus de 50.000 enfants indiens ont disparu au Canada durant l’époque des residential schools. Lire la suite

Pédocriminalité: Revue de presse du mois de juin

Je continue avec ma revue de presse. le mois de juin a encore été prolifiques en affaires de pédos récidivistes, d’affaires étouffées, de bébés vendus. On note aussi le retour de l’affaire Outreau malgré l’omerta et les mensonges des journalistes. Plus que jamais, il faut continuer à faire circuler les informations, pour faire comprendre à tous que le silence assourdissant concernant les viols d’enfants dissimule un véritable massacre.

Revue de presse du mois de juin:

> 2 juin:

  • Angleterre:les autorités sont occupées à étouffer les affaires des viols d’enfants dans les orphelinats du pays. Contrairement à ce qui est déclaré publiquement, les enquêtes sur ces abus systématiques visent à protéger les pédos. Une victime des foyers du pays de Galles témoigne que les flics ont tout fait pour la décourager de porter plainte. Elle explique que beaucoup de victimes se retrouvent même avec des poursuites pour faux témoignage, diffamation etc. Le but? Protéger les pédos, comme un certain Malcolm Osric Phillips qui opérait dans les orphelinats tristement célèbres de Bryn Estyn au Pays de Galles, qui a vaguement été condamné en 2001 avec d’autres pédos du staff. le témoin qui parle a tenté de porter plainte mais c’est elle qui a été poursuivie.
  • Floride:un enfant sur trois qui fugue des foyers ou orphelinats est récupéré par des proxénètes dans les 48 heures, d’après une association locale. Idem pour les enfants simplement « disparus », enlevés près de chez eux. La technique est simple: on leur propose un endroit où se mettre « à l’abri », on leur paie un repas. Et en général, on ne les retrouve pas. Lire la suite
1 2