Course d’obstacles dans Paris pour les JO

Jeudi 4 juillet 2024, nous avons constaté à quel point, à la veille de ces Jeux olympiques maudits, Paris ressemble à la fois à un camp retranché et à un vaste chantier, pour ne pas dire un foutoir.

Des policiers comme s’il en pleuvait

Sur tout notre trajet, des quantités de policiers, à la gare de Lyon, vers Notre-Dame, vers le Louvre, au musée d’Orsay.

On parle de déployer en nombre des forces de l’ordre sur les sites olympiques, mais ces effectifs seront pris à d’autres quartiers, qui se trouveront dégarnis : la racaille ne va-t-elle pas en profiter pour faire régner la terreur dans ces quartiers dégarnis ?

Entre labyrinthe et 110 mètres haies

Partout, nous avons pu voir aussi la laideur de barrières et de grilles omniprésentes. Il y en a par exemple le long des quais entre l’Institut du monde arabe et Notre-Dame, ainsi que vers le Louvre et Orsay.

Le long du musée du Louvre, la rue de Rivoli est encombrée de ces espèces de barricades.

Côté Seine, le bus 72 ne circulait pas; apparemment, cette portion de la ligne sera en suspens au moins jusqu’à la fin des Jeux.

A l’extrémité du musée du Louvre, juste en face du jardin des Tuileries, vers le Pont royal, c’était la pagaille : les feux avaient été mis à l’arrêt, la circulation était bloquée, les véhicules se gênaient mutuellement …

Un confinement qui ne dit pas son nom ?

Nous n’osons pas imaginer quel barnum ce sera pendant les JO. Il sera impossible de se déplacer. Priorité sera donnée aux touristes, aux happy few, aux people, aux invités de marque, et le petit peuple n’aura d’autre choix que de se confiner sagement à la maison.

Non, décidément, ces Jeux pourris n’ont rien d’une fête; ils sont l’avant-goût d’une cité écrasée sous la botte d’une dictature, avec ses quasi-barbelés, sa police envahissante, son chaos mal maquillé en harmonie ordonnée, et sa laideur.

Guido

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

A propos Guido

Sellami est juriste.

Un Commentaire

  1. Le peuple de Paris se soulève-t-il pour autant ? Non. Il a accepté le QRcode et subira, si ce n’est acceptera aussi toutes les autres contraintes. Perso, je ne vais pas le plaindre …

Laisser un commentaire