Le « tweet » choquant d’Elon Musk. Les hommes blancs gagnent moins que les femmes asiatiques… selon les statistiques ethniques !

Source Insolentiae

Voilà un sujet pas franchement politiquement correct, ni socialement et économiquement correct parce que cette froide réalité statistique vient évidemment heurter de plein fouet quelques croyances sociales imaginaires et quelques démagogies hélas bien trop répandues.

Aux Etats-Unis les statistiques ethniques existent et sont autorisées.

C’est Elon Musk qui a relayé ce « tweet » qui dit :

Question : Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les femmes asiatiques ne sont pas mentionnées par la gauche lorsqu’elle nous fait la leçon sur les écarts de rémunération entre races et sexes ?

Réponse : Parce que les femmes asiatiques sont la pierre qui tue ces deux récits sur l’écart salarial.

La réalité c’est que les femmes asiatiques sont statistiquement plus performantes en moyenne que les hommes blancs et donc elles gagnent plus.

La question est pourquoi ?

La réponse est assez simple.

Elles travaillent très dur depuis leur plus jeune âge et dans l’éducation de ces familles l’effort, les apprentissages, la formation, l’école sont incontournables.

Il n’y a donc aucune fatalité que l’on soit homme ou femme.

Que l’on soit d’ici ou d’ailleurs.

La réalité c’est que c’est l’effort qui paye.

Toujours.

En tous temps.

Sur tous les continents.

La démagogie c’est de croire que l’on peut paresser, ne pas trop se fatiguer, ne faire qu’un petit 35 heures en comptant chaque seconde supplémentaire, la réalité, c’est que c’est faux !

Il faut travailler dur. Très dur pour réussir quel que soit le métier. L’excellence va se chercher. Toujours. L’effort est individuel. Toujours.

Pour travailler dur, il faut être passionné ! Que ce soit par l’économie, la finance, la cuisine, la menuiserie ou l’horlogerie, peu importe, il faut simplement être passionné pour ne pas avoir l’impression de travailler.

La réussite c’est donc simple. Beaucoup de travail, beaucoup d’épargne, et surtout, surtout, beaucoup de passion ! L’argent est toujours la conséquence, jamais la cause !

Charles SANNAT

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

2 Commentaires

  1. Il est certain que, lorsqu’on est passionné par son travail, on peut pousser les efforts, on est motivé.
    Mais nos valeurs sont différentes: je connais un jeune, un couvreur, qui bosse très dur. Il a été élevé comme cela. MAIS ! Il en oublie ses gosses. Il leur offre bien des cadeaux, en compensation, mais cela ne remplace en aucun cas l’affection paternelle. Parfois les enfants aimeraient moins de cadeaux, et plus de présence.

  2. Passionné par son travail ? Ça m’étonnerait que les égoutiers le soient. Ou les personnent qui travaillent dans un centre de tri. Ou les ouvriers agricoles dans les serres, l’été, quand il fait + de 40°, les tailleurs de vignes, l’hiver, qu’il pleuve ou qu’il vente, quand tu attaques le matin avec les mains qui gèlent au bout d’un quart d’heure…
    Arrête ton char, Ben-Hur. La seule passion, c’est de gagner un max. Les gens qui sont le moins payés sont ceux qui “travaillent” le plus.
    Je te propose un petit jeu. Si tu connais des gens qui gagnent quelques milliers d’euros par mois dans un métier épanouissant, propose-leur le même boulot payé au smic pendant 1 mois, en leur expliquant bien que ça serait vraiment utile à la communauté, vu qu’il n’y a plus de sous dans les caisses (normal, ils ont tout pris). Mais je suis sûr que ces gens préféreraient s’expatrier plutôt que de perdre un euro sur leur salaire. D’ailleurs, c’est ce que beaucoup font…

Laisser un commentaire