Les pannes bancaires que personne n’imaginait possibles sont là et les gens vont paniquer cet hiver.

Le progrès…. Imaginons le chaos quand tout sera passé au numérique en cas de panne, nous ne pourrons plus rien faire du jour au lendemain. Ayez toujours un peu d’argent liquide, on ne sait jamais. Nous n’aurons pas l’impertinence de penser, que ces pannes tombent bien à propos pour les banques en grandes difficultés. Les mêmes erreurs produisent les mêmes effets. Proposé par Confucius.

Image par Mike de Pixabay

Source Les cœurs unis Magazine

Titre original : Les pannes bancaires que personne n’imaginait possibles sont là et les gens vont paniquer cet hiver. Nous sommes sans aucun doute au cœur d’une crise bancaire qui ne ressemblera à rien de ce que nous avons connu jusqu’à présent, et nous devrions élaborer une stratégie dès maintenant, car les choses commencent à se présenter sous un jour très sombre.

Les plus grandes banques des États-Unis signalent des pannes bancaires généralisées pour le sixième jour consécutif. Dans le même temps, une autre banque vient de s’effondrer, marquant la cinquième faillite bancaire de l’année 2023.

Depuis vendredi dernier, des erreurs de traitement à l’échelle du système ont privé des millions de clients de leur argent. Bien que les entreprises insistent sur le fait qu’il ne s’agit que d’un problème temporaire, Bloomberg rapporte que plusieurs institutions sont toujours menacées, et les experts affirment que d’autres faillites ne seraient pas surprenantes à ce stade.

Les Américains sont indignés par la situation. Les pannes empêchent de nombreux citoyens de payer leurs factures à temps et les obligent à accumuler des intérêts pendant qu’ils attendent leurs dépôts. Six jours après le début des perturbations, les clients signalent non seulement des retards dans les dépôts, mais aussi d’autres problèmes pénibles comme les transferts, les retraits en double, etc. Certains disent qu’ils n’ont pas pu se connecter à leurs comptes en ligne depuis des jours.

Il semble que les clients de Bank of America et de Wells Fargo soient particulièrement touchés par les pannes.

DownDetector a rapporté que les clients de ces banques rencontraient encore aujourd’hui des problèmes avec les transferts de fonds, les services bancaires en ligne et la récupération des soldes de comptes. « @BankofAmerica Jour 4 & toujours pas de dépôt direct, pas de mise à jour sur la résolution potentielle ou au moins sur ce qui est fait pour résoudre le problème, pas de transparence, pas d’assistance, pas de communication de votre part à tous. Rien. Rien du tout. C’est tellement bizarre », a écrit une personne sur X lundi matin.

Même si la situation vient d’attirer l’attention des médias, la vérité est que depuis la mi-octobre, les institutions financières sont silencieusement confrontées à des problèmes opérationnels. Le 20 octobre, la banque internationale Barclays a signalé une panne qui a touché plus de 2,5 millions de personnes dans le monde. La plateforme de banque en ligne de l’institution a bloqué les comptes des clients et, étant donné que la banque n’offre que des services en ligne dans de nombreux pays, les clients ont fait remarquer qu’il n’était pas possible d’effectuer des opérations bancaires en agence, ce qui souligne l’importance d’avoir des liquidités à portée de main.

Pour les petites banques, la hausse des taux d’intérêt n’a fait qu’aggraver leurs difficultés. C’est le cas de la Citizens Bank, basée dans l’Iowa, qui est la cinquième institution financière à s’effondrer cette année.

Dans un communiqué de presse, les régulateurs de la division bancaire de l’Iowa ont indiqué que Citizens avait été déclarée insolvable en début de semaine lorsque les examinateurs de la banque ont « identifié des pertes importantes sur les prêts qui n’avaient pas été identifiées auparavant par la banque ». La faillite a été déclenchée par des faillites dans le secteur du transport routier, dans un contexte de récession du transport de marchandises à l’échelle nationale.

La hausse des taux d’intérêt met également en péril les banques qui sont davantage exposées aux prêts à la consommation, aux prêts hypothécaires et aux prêts immobiliers commerciaux. À l’heure actuelle, des milliers d’immeubles de bureaux achetés par endettement restent à moitié vides alors que le travail à distance gagne en popularité. Ces bâtiments devront être démolis. En d’autres termes, leur valeur est sur le point de chuter brutalement, laissant des centaines de banques régionales assises sur des pertes écrasantes.

Les entreprises étant confrontées à un resserrement des conditions de crédit, ce n’est qu’une question de temps avant que des faillites massives ne commencent à se produire. Cela créera une prophétie qui se réalisera d’elle-même, les emprunteurs ne remboursant pas leurs prêts, ce qui entraînera des pertes énormes pour les banques en difficulté, qui feront également faillite. Nous sommes sans aucun doute au cœur d’une crise bancaire qui ne ressemblera à rien de ce que nous avons connu jusqu’à présent, et nous devrions élaborer une stratégie dès maintenant, car les choses commencent à se présenter sous un jour très sombre.

https://gloria.tv/post/UbxJEhj2qdmQ3Umg7eWhTLq8f

Voir aussi :

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

5 Commentaires

  1. “Que personne n’imaginait possibles…”

    L’excuse par excellence des idiots.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  2. Pas plus tard que ce matin, manquant d’espèces sur moi, j’ai voulu régler par carte, ce qui à pris un temps infini et tout à fait inhabituel, le commerçant m’ a rapporté que le problème était récurrent depuis un certain temps …

    * petit commerce dans un bled perdu du massif pyrénéen

    • En regardant sur le net, ça ne viendrait pas d’une cyberattaque,et le problème est là depuis le 21 octobre. Donc plus de 20 jours et c’est toujours pas réglé. Ca invite clairement pas à l’optimisme.

  3. Le seul distributeur d’argent de l’île d’Ouessant ( appelé bancomat en Suisse ou postomat) n’est plus fonctionnel depuis qlqs temps. Je viens de rentrer du continent et certains m’ont dit qu’il n’est peut-être plus approvisionné ou au pire en panne. On verra la suite.
    Je devrais aspirer l’appareil et au passage q2,3 billets çà lui ferait du bien non?

Les commentaires sont clos.