L’étau russe se resserre autour d’Avdeyevka, et 70 % de Bakhmout est sous contrôle de Wagner

Par Christelle Néant pour Donbass-Insider

Le 20 mars 2023, Evgueni Prigojine a officiellement annoncé que 70 % de la ville de Bakhmout (Artiomovsk) étant sous contrôle des combattants de Wagner. Dans le même temps, les forces russes situées près d’Avdeyevka, ont pris le contrôle de Krasnogorovka et de Petrovskoye (Stepovoye) au nord de la ville, et attaquent déjà la périphérie sud-ouest de l’agglomération.

Dans une lettre officiellement adressée au ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, le chef de Wagner, Evgueni Prigojine, a annoncé que 70 % de Bakhmout (Artiomovsk) est désormais sous le contrôle des « musiciens ».

Alors que la ville est déjà en état d’encerclement opérationnel, mais pas encore d’encerclement physique complet, des rapports venant du terrain font état de combats intenses près de l’autoroute reliant Bakhmout (Artiomovsk) à Konstantinovka (vers le sud ouest de la ville). Les habitants de Konstantinovka rapportent qu’ils entendent le bruit des armes légères et des armes lourdes. D’énormes colonnes de fumée sont également visibles à la périphérie de Konstantinovka, et des véhicules blindés des forces armées ukrainiennes sont en feu.

Carte du 15 mars 2022 (depuis la ligne de front a bougé). Source : Rybar

Sur la seule « route » leur permettant d’entrer et de sortir de Bakhmout (en fait un simple chemin de terre, complètement boueux actuellement à cause du dégel), les colonnes de véhicules ukrainiens sont régulièrement touchées par les tirs d’artillerie de Wagner.

Les combattants de Wagner continuent aussi de se battre dans la région du village d’Orekhovo-Vassilievka (au nord-ouest de Bakhmout) et de celui de Khromovo (à l’ouest). Les combats sont intenses, les Ukrainiens contre-attaquent et tentent sans cesse de reprendre les positions occupées par Wagner.

À Bakhmout (Artiomovsk) même, les combattants de Wagner mènent l’assaut dans la zone de l’usine de métaux non ferreux (au nord), la majeure partie de l’entreprise est sous le contrôle des « musiciens ». Dans le centre-ville, les combats se rapprochent de l’administration de Bakhmout (Artiomovsk), qui est désormais à moins de 500 m des positions de Wagner.

Dans la partie sud-ouest de Bakhmout (Artiomovsk), des assauts sont en cours près des rues Tchaïkovski et Korsounski. Il y a aussi des combats près du village d’Ivanovskoye (Krasnoye). Les Ukrainiens rassemblent des forces et des équipements à Konstantinovka et Tchassov Yar.

Comme l’a rapporté Evgueni Prigojine, l’ennemi prépare une contre-offensive. Le plan semble être de couper les unités de Wagner, des autres unités des forces russes, vers la jonction entre Gorlovka et Bakhmout (Artiomovsk). Prigojine a demandé à Choïgou de tout faire pour empêcher un tel scénario.

Mais l’armée ukrainienne doit faire face à un autre problème urgent. Pendant que toute l’attention était focalisée sur Bakhmout (Artiomovsk), les forces russes ont pris Krasnogorovka, au nord d’Avdeyevka le 16 mars 2023, après avoir pris pied à la périphérie est du village quatre jours plus tôt.

Le matin du 20 mars 2023, le nettoyage complet de Krasnogorovka était annoncé, ainsi que la prise sous contrôle russe du village de Kamenka. L’opération a été menée principalement par les troupes de la RPD (République Populaire de Donetsk), qui connaissent bien le terrain.

Carte de la situation à Avdeyevka du 20 mars 2023. Source : Rybar

La prise de Krasnogorovka a ouvert la voie pour un assaut contre le village de Petrovskoye (Stepovoye) par lequel passe la voie ferrée reliant Avdeyevka à Prokrovsk. La capture de ce village par les forces russes a été annoncée cet après-midi, privant ainsi la garnison ukrainienne stationnée à Avdeyevka d’approvisionnement par le rail. Les forces russes poursuivent l’assaut plus à l’ouest, contre le village de Berdytchi, enfermant petit à petit Avdeyevka dans un chaudron (encerclement) semblable à celui de Bakhmout, et attaquent déjà la périphérie sud-ouest de la ville.

Les pertes des forces armées ukrainiennes à Avdeyevka sont importantes. Rien que depuis le début du mois de mars 2023, les unités ukrainiennes stationnées dans cette zone ont perdu 40 % de leurs effectifs d’après l’analyste Iouri Podoliaka.

Si les forces russes arrivent à prendre Tonenkoye, puis Orlovka, située à l’ouest d’Avdeyevka, le chaudron se refermera sur la ville. Il faut rappeler que c’est principalement depuis Avdeyevka et ses environs que l’armée ukrainienne bombarde le centre et le nord de Donetsk, ainsi que la ville de Makeyevka, et celle de Yassinovataya.

La situation à Avdeyevka semble être jugée assez sérieuse par Kiev, pour que les autorités ukrainiennes aient appelé aujourd’hui les habitants à évacuer la ville.

Christelle Néant

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Les commentaires sont clos.