Résumé SOTT des changements terrestres – Novembre 2022 – Conditions météorologiques extrêmes, révolte de la planète et boules de feu

Source : Les Éditeurs de Sott.net

Novembre 2022 a été caractérisé par des chutes de neige précoces dans l’hémisphère nord et tardives dans l’hémisphère sud, ainsi que par deux possibles impacts de météores et des inondations d’une intensité inhabituelle.

Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), la couverture neigeuse dans l’hémisphère nord qui s’étend du Minnesota aux États-Unis à la Sibérie est la deuxième plus importante enregistrée au cours des 17 dernières années pour un mois de novembre. Une importante couverture neigeuse au début de la saison froide n’est pas un bon signe, sachant que les masses d’air peuvent se renforcer au cours des mois suivants. Jusqu’à présent, la tendance est à la persistance d’un hiver froid et rigoureux.

© National Oceanic and Atmospheric Administration
Couverture neigeuse de l’hémisphère nord
© National Oceanic and Atmospheric Administration
Couverture neigeuse de l’hémisphère nord

En raison des décisions économiques plus que stupides et lourdes de conséquences pour la société prises dernièrement par les pathocrates au pouvoir (et autres cinglés du même acabit), c’est une mauvaise nouvelle pour les États-Unis et l’Union européenne qui ne sont pas préparés à affronter un hiver rigoureux. Ceci, bien sûr, fait partie d’une « stratégie » plus large visant à imposer un régime totalitaire mondial. Et la Nature, bien entendu, répond à la souffrance généralisée qui en résulte.

La partie nord des États-Unis connaît déjà une rapide baisse des températures, et d’importantes chutes de neige y ont perturbé la circulation et l’alimentation électrique. Le Minnesota et l’ouest de l’État de New York ont été les plus affectés par ces intempéries.

Accompagnée d’un mélange de précipitations inhabituellement abondantes, une couche de neige précoce est également tombée en Mongolie intérieure et dans le nord de la Chine.

Une vague de froid hors saison dans le sud-est de l’Australie a provoqué des chutes de neige record dans plusieurs États juste avant l’été australe.

Après un mois d’octobre extrêmement pluvieux, le sud-est de l’Australie a de nouveau fait face à d’importantes précipitations suivies d’inondations. La Nouvelle-Galles du Sud et l’État de Victoria ont subi les pires inondations, avec des villes isolées et des centaines de personnes déplacées. Les agriculteurs locaux continuent de déplorer des pertes importantes.

Dans le monde entier, des inondations majeures ont continué de se produire entraînant des destructions. Quelques événements à souligner :

  • Est de la République démocratique du Congo et Rwanda — Des inondations record ont provoqué des glissements de terrain et fait au moins 40 victimes.
  • Côte est de la Floride aux États-Unis — L’ouragan Nicole a fait 5 morts et laissé 300 000 personnes sans électricité.
  • Arabie Saoudite — 18 centimètres de pluie en seulement 6 heures à Jeddah.
  • République dominicaine — Pannes de courant généralisées à Saint-Domingue.
  • Espagne — Une tempête record a provoqué la fermeture de l’aéroport de Valence et laissé des milliers de personnes sans électricité.

Et quelques tremblements de terre notables qui méritent d’être mentionnés :

  • Indonésie — Séisme peu profond de magnitude 5,6 à Java : 310 morts et de nombreux bâtiments endommagés.
  • Népal — Séisme de magnitude 5,6 dans l’ouest du pays : au moins six morts.
  • Chili — Séisme peu profond de magnitude 6,2 près de la côte.
  • États-Unis — Rare séisme de magnitude 5,3 dans l’ouest de l’État du Texas.

Et le dernier mais non le moindre : plusieurs personnes du nord de la Californie ont filmé une boule de feu météorique qui a fait la une des journaux après avoir détruit une maison dans le comté de Nevada.

Le propriétaire, Dustin Procita, et ses voisins ont dit aux pompiers qui arrivaient qu’ils avaient entendu un bruit de tonnerre à peu près au moment où le feu s’est déclaré.

Au Canada, des témoins ont vu, entendu et ressenti l’impact d’un astéroïde de près d’un mètre par ailleurs enregistré en vidéo. L’impact aurait eu lieu autour de Brantford, en Ontario. Les astronomes ont déclaré que les habitants de la région pourraient en retrouver des vestiges.

L’astéroïde a été repéré par les astronomesquelques heures seulement avant qu’il ne frappe la Terre, le 19 novembre, près du lac Érié au Canada. Ce n’est pas la première fois cette année que des astronomes découvrent un rocher venu de l’espace quelques heures seulement avant qu’il ne frappe notre planète. Mais cette fois, il est entré dans l’atmosphère terrestre au-dessus d’une zone peuplée.

Alors, enfilez un manteau, levez les yeux et soyez attentifs !

Tout cela et bien d’autres choses encore dans notre résumé SOTT des changements terrestres pour novembre 2022.

Musique : Escape from the Temple par Per Kiilstofte. Sous licence Creative Commons Attribution 4.0 International.

Articles Liés

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

2 Commentaires

  1. Que dire? Ce n’est qu’un début car d’après ce que je sais, ces phénomènes vont s’amplifier. Cet hiver a été prédit très froid en Europe, non par la météo, mais par le Ciel. Il ne faudra pas attendre longtemps pour connaître la réalité.

  2. C’est encore plus triste quand ça touche des personnes démunies, des maisons fragiles, non conçues pour résister, sans aucune assurance …Ils n’ont rien, et en plus ils se prennent les pires intempéries.
    Parfois je me dis qu’il n’y a pas de justice dans ce monde.

Laisser un commentaire