C’est bon, détendez-vous, on passe l’hiver !

Par H16

Si les températures ne sont pas très élevées, reconnaissons au moins à certains amateurs de ballon rond de savoir dégeler plus que l’ambiance dans les rues françaises. Pendant que l’homoncule en charge du ministère de l’Intérieur fait semblant de s’agiter à réduire un peu l’empreinte carbone de ces fêtards émotifs dans les rues de Paris, apprécions tout de même l’à-propos de leurs actions qui incitent chacun d’entre nous, forces de l’ordre incluses, à faire un peu plus de sport et contribuer ainsi à se réchauffer sans utiliser une énergie devenue fort coûteuse dans le pays…

Mais il n’y a là aucune raison de s’inquiéter.

D’une part, parce que les autorités nous ont amplement expliqué tout maîtriser. Les performances passées étant souvent un bon indicateur des performances futures, on sait donc que si le meilleur n’est pas certain, il reste encore fort probable. Voilà qui requinque, n’est-ce pas ? (Prenons même un petit verre de whisky.)

D’autre part, parce qu’alors même que les températures descendent et avant l’action salvatrice des supporters émotifs, le réseau français a bien tenu la charge : malgré le froid qui s’installe doucement sur l’Hexagone, le signal Ecowatt – qui est au citoyen français ce que le signal Batman est à l’inspecteur Gordon – ne s’est pas déclenché. Autrement dit, les plans du Joker n’ont pas mis Gotham à genoux et l’alerte sur l’électricité française n’a pas eu lieu. (Reprenons un petit verre de whisky, ça réchauffe.)

Outre les vivifiants sports de rue, à quoi doit-on cette belle performance énergétique ? Les analystes sont formels : le réseau tient bon grâce à la baisse notoire de consommation électrique par rapport aux années passées. Eh oui : pas de doute, les Français consomment moins !

Sans nul doute, les petits messages agressivement niais du gouvernement et les “je décale, j’agace je réduis je fumiste” de Pannier-Runacher ont fonctionné, mes amis ! Grâce à la chassogaspi d’importation directe des années 70, le discipliné Français a fait des efforts, tout s’est bien passé et le fait que les prix de l’énergie ont crevé tous les plafonds n’y est pour rien, voyons. Le fait que les factures frisent maintenant le délirant ne joue pas. L’hypothèse que les Français seraient en train de s’appauvrir un grand coup, en direct, devant nos yeux, n’effleure absolument ni la presse ni les gouvernants. La communication a marché, qu’on vous dit. Un petit verre de whisky s’impose.

Cette certitude n’est pas seulement installée chez nos dirigeants mais est aussi partagée par ceux d’autres pays européens jusqu’à la tête de la Commission européenne où l’on apprend ainsi qu’Ursula, sa patronne, a décrété très récemment que “nous sommes en sécurité pour cet hiver”, et que “le chantage de la Russie a échoué”.

Quelques douches froides (“Prend ça, Poutine !”), un thermostat à 19°, une saine remise en question de la raclette, et voilà : les réserves sont pleines, on a plein de gaz, les éoliennes tournicotent vigoureusement, les miroirs magiquent comme jamais, le charbon brûle sans plus rejeter de CO2 et nous savons déjà, deux semaines avant le début de l’hiver, que nous allons le passer avec brio, youpi, on est les champions et c’est bon, on a les droits !

Certes.

Mais avant de reprendre un petit verre de whisky, on peut se demander ce qui se cache derrière ces bonnes nouvelles affichées complaisamment par la presse et annoncées avec gourmandises par les politiciens qui, récemment, nous ont surtout montré une belle panoplie des pires défauts humains.

Cette baisse de consommation signifie que la France (et l’Europe) consomme moins d’énergie (10% apparemment) ce qui veut aussi dire qu’on doit s’attendre à une baisse globale de son PIB tant cet indicateur est corrélé avec la consommation d’énergie. Difficile de ne pas y voir un funeste présage, et les prémices d’une récession carabinée dont la fermeture de 80% des boulangeries ne serait que la partie la plus visible.

Et lorsqu’on se penche, un verre de whisky à la main, sur l’état réel des réserves énergétiques du pays, on se rend compte que la bonne performance affichée n’est plus si bonne : on a certes diminué la consommation globale d’énergie et certes, Ecowatt n’est pas passé à l’orange, mais cela n’a pas empêché une forte hausse (+43%) de la consommation de gaz par les centrales électriques pour compenser les réacteurs nucléaires (malencontreusement) à l’arrêt, merci Ducon merci Macron.

Autrement dit, pendant que la Pimprenelle de la Commission frétillait d’aise devant des réserves de gaz remplies à 90%, les centrales françaises suçotaient du gaz comme d’autres du whisky avec un entrain qui laisse penser que la fin de l’hiver pourrait être un tantinet plus tendue que son début, indépendamment des conditions météorologiques (dont tout le monde sait qu’elles seront favorables, réchauffement climatique oblige, n’est-ce pas).

À ce tableau décidément peu lumineux, on doit ajouter les récentes décisions politiques européennes d’imposer un prix maximum pour le pétrole et le gaz dans un mécanisme typiquement bureaucratique absolument incompréhensible (même avec un petit whisky derrière la cravate) : pour garantir que la Russie ne pourra s’enrichir en vendant ce dont nous avons actuellement cruellement besoin (à savoir pétrole et gaz), les États membres de l’Union européenne ont plus ou moins décidé d’imposer un prix-plafond aux transactions de ces énergies, ce qui n’a bien évidemment aucun sens économique dans la mesure où l’acheteur n’est ici pas du tout en position de force pour négocier quoi que ce soit.

On peut déjà garantir d’âpres tortillements d’arrière-trains européens pour se sortir de cet invraisemblable carcan posé (de travers) pour des raisons purement idéologiques à mesure que les froidures de l’hiver s’installeront dans les pays du Nord de l’Europe, et que les populations, lasses de ces décisions suicidaires, commenceront à remonter leur agacement à leurs représentants politiques…

En attendant, reprenons un petit verre de whisky. Cela ne réchauffera pas beaucoup, mais cela peut aider à oublier que tout ceci était parfaitement prévisible et que les responsables sont aussi coupables que connus.

H16

Voir:

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

14 Commentaires

  1. Cher H16, je vois venir l’hiver (eh, nous n’y sommes pas encore, bien que pour les météorologues cette saison commence le 1er décembre) avec sérénité. Dans mon habitation, comme à chaque fois, le thermomètre affiche avec régularité 16°C, ce qui est très bien pour éviter le choc thermique quand on sort — toujours le réchauffement climatique, n’est-ce pas !

    • Bah, chaque année il y a une pointe de froid entre le 2 et le 15 Decembre, ca se calme ensuite pour revenir en force vers le 5 ou 7 Janvier… C’est classique tout ca!!!! Chez moi je limite a 18°C dans les pieces a vivre, 19 quand j’ai besoin, mais pas besoin de plus!!!

      Le rechauffement climatique version GIEC, c’est vraiment pipeau, c’est juste un calcul economique pour savoir de combien obn va encore nous escroquer… C’est comme la pub et les aides pour les poeles bois, cet hiver, le bois en granulés et pelets a flambé, et desormais c’est limité en quantité a la vente… Sacrée escroquerie…

  2. Très bon ton article H16 https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    Effectivement c’est assurément l’appauvrissement des ménages et la peur des factures exorbitantes qui a produit cette baisse de consommation électrique.

    Bientôt les frigos seront vides… et ensuite advienne queue pourrie pour ce pays ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Non, ce qui est factuel surtout, c’est que les calculs sont faits pendant les greves des plus gros consommateurs d’energie, loin devant les menages francais, et surtout en comptant la quantité d’entreprises qui ont fermé… Si la France a crée un nombre impressionnant de PME voir de TPE, on constate que puls d’entreprises ferment que ce qui se cree, et que c’est l’hécatombe pour deux raisons, la consommation des menage baisse a cause des prix qui flambent, et surtout les produits plebiscités par les menages pour la plupart issues de chine sont contingentés, et donc rupture d’appro… Que fait une entreprise de negoce qui ne peut vendre et surtout ne peut s’approvisionner? elle ferme……

  3. Factuellement, « il y aura moins de ». Mais ce « moins de » ne doit surtout pas concerner l’ensemble de la population, où du moins, surtout pas en même temps.
    Il est essentiel de ne pas créer un sentiment commun. Pour pas de contestation, il faut qu’une frange de la population subissent pendant que l’autre reste plus où moins épargnée et ainsi aveugle où dans le déni.
    Rien ne doit s’amalgamer. Le désarroi, le ressentiment, la division se diffusent… chacun pour soit et ainsi… tous pour l’oligarchie.

    Quand les boulangers l’ouvriront vraiment, Raphaël Enthoven, Tristan Mendes France et Julien Pain nous sensibiliseront sur cette profession dangereuse de la boulangerie… profession complotiste blablabla, dont le nom du métier a été tiré d’un général populiste, le Général Boulanger, Zeurslesplussombres blablabla

  4. Boudiou, ça caille… Je croyais que le climat se réchauffait, bah faut croire que non, même au Qatar avec leurs clims à la con, zont tous le nez qui coule mdr.. Monde de oufs !

    • Ils vont bien nous ramener encore une version modifiée de la grippette ces cons la… Tout ca pour un ballon rond de merde, 22 gros cons (sans compter les cons de secours), et des abrutis qui courgnolent leur bierre en beuglant comme des débiles profonds devant leur nouvelle TV 4K (et leur abonnement internet low-cost Soch be’in sports) achetée specialement pour la finale avec 3 mois de RSA… Bref, on a des cons qui adulent des mecs qui gagnent des millions par mois et ralent pour leur petit RSA a 500 boulette mensuelles… C’est pas du sport, c’est de la pure connerie humaine!!!!

      NDA: Et encore je me modere car pour le foot, je pourrais etre encore plus virulent… C’est un sport de blaireaux mono-neuronaux, de courgnoleurs!!!! Bon comme ca c’est dit!!! Plus a y revenir!

      • Hé, tu es en verve ce soir, tu m’as fait rire. Côté version modifiée de la grippette, n’a-t-on pas entendu parler de la grippe du chameau, ou quelque chose comme ça ?
        Encore un très bon article de H16. Merci. J’ai du regarder sur le dico ce qu’est un homoncule (si si, j’avoue). Voilà une définition bien sympa…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        D’accord avec vous, bien sûr, sur la notion de baisse de la consommation. On tente de nous persuader de chanter: vive le bouclier tarifaire, ou de fermer notre gueule parce que « ça aurait pu être pire », c’est tout de même du 15% qui nous attend. Alors moderato pour qui le peut encore, et bon courage à qui doit renoncer à se chauffer. Pour ma part, c’est du 16° comme JClaude, et non, ça ne me convient pas. Un tee-shirt et 3 gros pulls, c’est tout juste suffisant.

      • Deleter, tu pues surtout le mec qui n’a jamais fait de sport de sa vie et qui vois le monde que par le petit bout de sa lorgnette ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

Laisser un commentaire