Le Forum Économique Mondial aimerait-il ramener la population mondiale à 500 millions d’habitants

Instrumentalisation ?

Source APHADOLIE


Comme il était gravé dans les commandements du monolithe en granit des Georgia Guidestones, aujourd’hui détruites, certains participants du Forum Économique Mondial de Davos évoquaient leur désir de ramener la population mondiale à 500 millions d’habitants.

Est-ce que le mot génocide vous vient à l’esprit ?

« Tous nos problèmes seraient résolus, si la population de la Terre était celle d’il y a 500 ans », Dr. Jane Goodall au Forum de Davos

Dr. Jane Goodall

Jane Goodall est une anthropologue britannique. Après une étude de terrain, elle a observé que les chimpanzés utilisent des outils pour s’alimenter. Ses travaux méritent le respect, mais ils ont été détournés par les milliardaires qui souhaitent rester seuls sur la planète, avec quelques domestiques. Ils en ont fait leur égérie, jeu auquel elle s’est prêtée bien volontiers.

Les êtres humains sont trop nombreux

Participant au Forum économique mondial de Davos, elle déclare : « Toutes ces choses [environnementales] dont nous parlons ne seraient pas un problème si la population avait la taille de la population qu’il y a 500 ans. » La population mondiale d’il y a 500 ans est estimée entre 420 et 540 millions, soit 6,7 milliards de personnes de moins qu’aujourd’hui… Dans la même optique, elle est cofondatrice de Population matters dont le credo est :

« C’est la croissance de notre population qui est à l’origine de pratiquement tous les problèmes que nous avons infligés à la planète. Si nous n’étions que quelques-uns, les choses désagréables que nous faisons n’auraient pas vraiment d’importance et Mère Nature s’en chargerait – mais nous sommes si nombreux. »

Jane Goodall est membre du Club de Budapest, fondé par Ervin Laszlo, après sa participation au Club de Rome (initié par la fondation Rockefeller). En 1972, le Club de Rome publie « Les limites à la croissance (dans un monde fini) ». Ce rapport alerte sur les conséquences dramatiques d’une croissance économique et démographique exponentielle sur le long terme dans un monde fini. Diffusé à seize millions d’exemplaires, il devient le bréviaire de nombreux militants écologistes.

Réduire le nombre d’humains est une préoccupation partagée par Bill GatesWarren Buffett, David Rockefeller, Eli Broad, George Soros, Ted Turner, Oprah, Michael Bloomberg et autres milliardairesBill Gates a maintes fois exprimé ses craintes de la surpopulation.

De mauvaises fréquentations

Le 16 avril 2002, le Secrétaire général des Nations Unies de l’époque, Kofi Annan nomma Jane Goodall messagère de la Paix. En 2007, Kofi Annan a été nommé à la tête de « l’Alliance pour une révolution verte en Afrique » (AGRA), un organisme financé par la fondation Bill-et-Melinda-Gates et la Fondation Rockefeller. Le but officiel est d’aider les paysans africains à améliorer leur rendement. Le but réel est d’ouvrir le marché africain aux semences OGM et aux engrais Monsanto et le résultat est tout simplement une baisse de la production agricole.

Jane est devenue un objet marketing

De la protection des animaux sauvages au marketing le plus éhonté, il n’y a qu’un pas allègrement franchi par l’association loi 1901 Jane Goodall Institute France. Son président est Pierre Quintard, également président du cabinet de conseil, Valpi Conseils et d’Opus Promotion. « Jane Goodall Institute France » est financé par National Geographic, propriété de Walt Disney (dont les principaux actionnaires sont Vanguard et BlackRock). Les autres financements viennent de Sindup (gestion informatique de données), e-frontech (cabinet de conseil), Belle & Hugo (agence de com’) et Wild Immersion. On s’arrête un instant sur Wild Immersion : il propose des films à 360°, diffusés dans des casques de réalité virtuelle pour vous permettre de profiter de la faune et de la flore comme si vous y étiez. On ne pouvait imaginer pire trahison de celle qui voulait protéger les singes dans la réalité.

Jane aurait peut-être dû rester auprès des singes qu’elle aimait et respectait. Elle a fait son choix : elle a été nommée Commandeur de l’Empire Britannique en 1995 par Sa Majesté la reine Elizabeth II, puis Dame Commandeur de l’Empire Britannique en 2004 par le Prince Charles. Elle a obtenu le prix Templeton 2021 qui récompense des scientifiques faisant dialoguer science et foi. Francis S. Collins l’avait reçu en 2020. Ce dernier a réalisé d’importantes découvertes concernant les gènes et s’est beaucoup impliqué dans le projet génome humain. Il a été directeur des National Institutes of Health (NIH) à Bethesda et, quoi d’étonnant ? est un farouche promoteur de la vaccination Covid.

Une série « Barbie Femmes d’Exception » lui a rendu hommage avec une poupée Barbie de collection fabriquée à partir de matériaux recyclés (on n’est pas plus écolo !).

Après Greta Thunberg, Jane Goodall. Quelle sera la prochaine égérie de Davos, Bilderberg et autres clubs de philanthropes ?

Jacqueline / Le Média en 4-4-2


A propos du Dr. Jane Goodall :

Jane Goodall est une éthologue et anthropologue britannique.

Elle est la première scientifique à avoir observé et rapporté que les chimpanzés utilisent des outils pour s’alimenter.

En 1977, elle fonde l’Institut Jane Goodall pour la protection de la biodiversité, l’aide au développement durable et l’éducation.

Distinctions et honneurs :

En 1995, la reine Elisabeth II lui décerne le titre de commandeure de l’ordre de l’Empire britannique, et lors d’une cérémonie au palais de Buckingham en 2004, le prince Charles nomme Jane Goodall dame commandeure du même ordre.

En avril 2002, le secrétaire général de l’ONU Kofi Annan nomme Jane Goodall « messagère de la paix ». Ban Ki-moon, successeur de Kofi Annan, lui renouvelle sa mission.

Jane Goodall a reçu de nombreux prix parmi lesquels :

  • La médaille d’honneur de la Tanzanie.
  • La médaille Hubbard de la National Geographic Society.
  • Le prestigieux prix japonais Kyoto pour la science.
  • Le prix Prince des Asturies pour la recherche technique et scientifique en 2003.
  • La médaille Benjamin Franklin pour la science.
  • La récompense Gandhi/King pour la non-violence.
  • Docteur honoris causa de l’université de Syracuse, 2005.
  • Docteur honoris causa de l’université libre de Tanzanie, 2006.
  • Le 17 janvier 2006, le Premier ministre Dominique de Villepin remet à Jane Goodall les insignes d’officier de la Légion d’honneur. Elle reçoit le lendemain la médaille d’or des 60 ans de l’UNESCO.
  • Le 21 février 2007, le maire de Paris Bertrand Delanoë décore Jane Goodall de la médaille de vermeil de la Ville de Paris.
  • Docteur honoris causa de l’université de Liverpool, 2007.
  • Docteur honoris causa de l’université de Toronto, 2008.
  • En juillet 2009, un vote organisé auprès de ses lecteurs par le magazine américain New Scientist, pour le compte de L’Oréal, la classe 10e femme scientifique la plus charismatique parmi les 20 proposées au vote.
  • En 2015, prix international de Catalogne.
  • En 2017, prix Manhae.
  • Docteur honoris causa de l’université de Hasselt, mars 2020.
  • Docteur honoris causa de l’université de Zurich, 2020.
  • Docteur honoris causa de l’université de Liège, 2009.

Il appartient à chacun de se forger sa propre opinion

Source :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jane_Goodall

Le média en 442

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

39 Commentaires

  1. Nul doute que Faina Savenkova est moins mise en avant. Et pourtant ! Cette vieille dame, aussi compétente qu’elle soit, appartient déjà au passé, alors que Faina, en tout cas nous le lui souhaitons, EST l’avenir, celui de son cercle comme le nôtre.

  2. sur la base hautement intellectuel de l’introduction.
    « Chérie avant d’avoir nos enfants on avait pas ce genres de problèmes  »
    veut-il dire : on va s’en débarrasser https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    sans parler que le recensement en 1500 c’était au tracto pelle les estimations mais bon depuis le temps que certains attendent avec impatience qu’on se fasse exterminer.parce qu’ils ont vu un chiffre sur un cailloux .. il va bien falloir que ça arrive un jour quel sciècle et pour quel raison peut importe PUISQUE C’EST LE PLAAAAAN !!!!!! qu’on vous dit

    • C’est quoi le fond de ta pensée ? Que l’élite n’a pas en tête de nous réguler drastiquement ?

      • ça aussi on l’a expliqué en long en large et en travers.
        ça va se faire « naturellement » par le biais de la matrice artificielle et l’interdiction de procréer en mettant papa dans maman. en deux ou trois génération l’affaire sera pliée. Pour accélérer le tout banalisation de l’euthanasie et limitation au service de santé via un crédit social.
        le tout avec la total approbation de la population et pas de risques de retour de baton.
        Hypothèse surtout pour l’occident… pour le reste ; Chine Inde Afrique…, ça ne semble pas être au programme

        Si réduire la population mondiale étaient le plan à court terme le plus simple est « d’empoisonner » l’eau courante…. pas besoin de plan sur la comète avec une maladie sortie de nul part , des « vaccins » ou je ne sais quel délire

      • je ne sais pas, ni personne, ce qu’ont les élites en tête puisqu’il y a plusieurs clans de toute façon.ce que j’ai voulu dire c’est que la phrase tel qu’elle est prononcée ne veut pas dire forcément cela.
        Passer d’un monde de 8 milliards à 500 millions à court terme ça risque de poser quelques petits soucis.
        va falloir sélectionner drastiquement et précisément les survivants pour que le bouzin puisse continuer de tourner.
        Rien que dans les hautes sphères les besoins et envies de chacun ne doivent pas être les mêmes…. alors combien de personnels médical combien de scientifiques ….. en quelle proportion pour quel monde ? Car entre les eugénistes, les religieux , ceux qui veulent se transférer dans des IA….. ça va pas être simple https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  3. C’est marrant.
    Moi aussi je pensais que 7 ( ? ) milliards d’êtres humain c’est peut-être un peu trop pour notre planète. Mais personne ne voulait entendre parler de trouver un moyen de réduire notre croissance. Je pensais à un moyen à la chinoise, avec une réduction autoritaire de nombre des enfants par couple. Un moyen qui maintenant semble idyllique.

    Désormais ce sera le génocide, parce que ça presse. Bien fait pour vous. Moi je n’ai plus beaucoup de temps à vivre et je suis prêt à mourir volontairement, mais pour le moment je vous observe. Vous, les poulets sans tête, qui courez dans tous les sens au lieu de réfléchir.

    Parce que vous étiez incapables de vous réguler vous-mêmes, vous vous ferez génocider. Et vous voudriez qu’on pleure ?

    • Si les allocations familiales françaises n’étaient plus attribuées au-delà du second enfant et qu’elles diminuaient même ensuite , ce serait un premier pas vers une régulation des naissances sans cette horreur d’un génocide . Sans cette incitation des prestations familiales et des avantages accordés aux familles nombreuses , on ne verrait plus débarquer chaque année , par les réseaux mafieux des passeurs , des dizaines de milliers de nouvelles familles nombreuses qui font exploser le nombre d’élèves par classe , qui vident les caisses des aides sociales et qui occupent prioritairement les logements sociaux que nos autochtones , même pauvres , n’arrivent plus à obtenir . Dans le système français actuel, les familles nombreuses de ménages immigrés polygames ( une épouse officielle et les autres sous le statut de « mères isolées ») permettent , par les seules prestations sociales, au père de la tribu de vivre comme un roi sans travailler . Révoltant .

      • Oui, mais cela ne va pas durée. C’est transitoire, le temps d’enchainer tout le monde.

        Il faut bien comprendre que ce sont les mêmes, qui ont tout fait pour exploser à la hausse natalité et population mondiale et qui maintenant, veulent brusquement l’écrouler !

        – Le système socialiste avait besoin de pauvres pour spolier « les riches »*, au profit d’une classe banquière et politique.
        Maintenant que le transfert est presque fini, il est temps de se débarrasser de tout ces « poids morts » devenus idéologiquement inutiles.
        – La deuxième raison étant que la mise en concurrence de la force vive des « pauvres-surnuméraires » était bien moins chère comme outil de production.
        Mais, maintenant à l’heure de la robolution, il n’en est plus rien.

        Fin de partie, « ils auront toujours besoin de gens pour consommer leurs productions », n’a absolument plus aucun sens, maintenant.

        L’humanité est devenue obsolète.

        *) Un riche c’est celui qui en a plus que l’autre.

    • Faire baisser la population mondiale c’est pourtant très simple ; répartir les richesses mondiale de manière équitable pour tous et dans 40 ans ont retourne au alentour de 6 millions d’habitants sur terre.

  4. Bah, maintenant qu’ils ont démoli le monument où c’était inscrit, on ne peut plus rien prouver !

  5. J’avais déjà filé la vidéo il y a une semaine, mais ça n’a intéressé personne. Je suggérais à cette charmante personne de se suicider pour appliquer ses belles et grandes idées écologiques, et me demandais pourquoi elle avait pondu un chiard si c’était pour venir chialer après qu’on est trop nombreux…

    Le truc, c’est que quand les gens disent ça, ils pensent aux « autres », jamais à eux-mêmes. C’est les autres qui devraient être « dépopulés », pas moi. Sauf que les philanthropes prêts à être « dépopulés » pour le bonheur des autres, on en trouvera pas assez pour appeler ça de la dépopulation.

    Je rejoins plus ou moins Jean Xana aussi. Quand il dit « Mais personne ne voulait entendre parler de trouver un moyen de réduire notre croissance. ». Il n’y a pas longtemps, on pouvait trouver même ici des gens qui s’indignaient d’entendre parler de l’empreinte carbone du fait d’avoir des enfants. Pareil pour le mec qui parlait de trouver une manière « humaine » de dépeupler.

    En refusant de l’entendre depuis toujours, on s’est exposés à ce qui se passe. On se retrouve à subir une dépopulation forcée par des prétendues « élites » qui sont les pires salopards que la terre ait jamais porté, et qui ne sont même pas plus malins que le reste de la population. Le scénario du pire en gros.

    Les moutons rendent la dépopulation possible, mais c’est les autruches qui l’ont rendue nécessaire. Si au lieu de se draper dans des grands principes et de se cacher la tête dans le sable, on avait vraiment pris le problème en compte, on en serait peut-être pas là. Du coup, « Désormais ce sera le génocide, parce que ça presse. Bien fait pour » nous.

    • QUI a osé parler d’empreinte carbone, alors qu’il n’y en a pas assez dans l’atmosphère ?

    • Tu ferais bien de relire Malthus.
      Pour réguler des populations, il existe des méthodes douces très efficaces.

      De plus, ce n’est pas le peuple qui choisit sa destinée, mais toujours lui qui la subit.
      S’en prendre à lui et un peu facile et évite surtout de désigner nommer les vrais responsables.

      • au delà de Malthus (nous ne sommes plus à la fin du XIXè ni du XXè) :
        Claude Lévi-Strauss rappelle le problème que soulève la surpopulation humaine : « Ce que je constate : ce sont les ravages actuels ; c’est la disparition effrayante des espèces vivantes, qu’elles soient végétales ou animales ; et le fait que du fait même de sa densité actuelle, l’espèce humaine vit sous une sorte de régime d’empoisonnement interne — si je puis dire — et je pense au présent et au monde dans lequel je suis en train de finir mon existence. Ce n’est pas un monde que j’aime » (je crois comprendre cependant que citer Lévi-Strauss ici n’est pas en odeur de sainteté)

    • Je rêve ou tu critiques la génération qui à permis ce merdier !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  6. Peut-être que le commandement n°1 des Guidestone « Maintenir l’humanité sous 500 000 000 en équilibre perpétuel avec la nature » était un élément trop incriminant que les satanistes devaient le faire disparaître (au moment où leur plan de dépopulation humaine touche à sa fin).

    • A ce niveau là, les coïncidences n’existent pas.

      – Le lieu était filmé en permanence par plusieurs caméras.
      Et comme d’hab, on a eu droit à quelques images fugaces et inexploitables.
      – De plus, qui peut croire à leur argument de « danger imminent » pour dans la foulée, détruire la totalité de l’édifice ?
      …Grand classique, qu’ils nous ont déjà servi lors des attentats au WTC, quand il a fallu justifier la destruction par dynamitage de l’indemne 3eme tours.

    • Je pense plutôt que des fois que le mouton lambda soit passé à côté de ces directives génocidaires, il ne peut plus y échapper car c’est passé en boucle sur bfm et Cie.. Donc le but c’est de passer le message pour habituer la conscience du gars qui va finir par dire ce qu’on veut lui faire dire : on est trop nombreux, ça devait bien arriver… La planète ne survivra pas etc… Oué.. Toutes ces choses qu’ils ont mis en place pour contrôler l’humanité, qr codes caméras, papiers serveurs data centers etc tout cela consomme toutes nos ressources pour asservir nos âmes.. Mais si les gens sortent de ce mode de vie consumériste et produisent eux mêmes en régénérant les sols et forêts.. Nous pourrions vivre bien plus nombreux.. Les gens ne seraient pas entassés dans des cages sur de si petites zones…. Il suffirait de bien harmoniser la surface de la terre et arrêter la plupart des industries par urgence vitale, seule l’auto gestion peut nous sauver.. Pas besoin de guerre.. Juste arrêter dacheter leurs merdes et payer nos impôts ils n’auront plus aucun pouvoir..

    • « au moment où leur plan de dépopulation humaine touche à sa fin » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
      ça a commencé quand du coup

      • Années 50/60/70 : avortement, contraception, destruction familiale, études à gogo, salaires insuffisants pour fonder une famille, pollution, perturbateurs endocriniens… Y a des dizaines d’exemples de contrôle/réduction de la population, hein…
        Et ça marche très bien : 90% des pays occidentaux voient leur population diminuer depuis quelques années, et les africains ne font plus que 3/4 enfants, au lieu de 6/7.

        • Sauf que la population continue de croitre donc soit il n’ y a pas de plan à court terme ou ces élites sont relativement maladroite.

          • Ni l’un ni l’autre. Elle ne croit pas, ça, c’est les mensonges de la propagande. Et même si c’était le cas, elle serait infiniment freiné par leurs protocoles.

  7. Si l humain était moins stupide , nous pourrions vivre à 20 milliards sur cette belle planète …

    • 20 milliards ? pourquoi pas deux cent milliards ? Pourquoi pas 3525 milliards ?
      Pour sortir un commentaire aussi dénué de sens ton cerveau ne doit fonctionner que pendant les heures creuses. Et encore…

      Oui, je sais, je ne devrais pas répondre aux âneries. Pardonnez-moi.

    • Tout dépend de savoir si pour qu’une quantité de population soit « supportable « , c’est associé à un équilibre.
      Qu’est ce que l’équilibre ? C’est la renonciation par les uns de l’instrumentation des autres à des fins de domination. Cela suppose que les façons de vivre sont globalement homogènes.
      Sinon, ce sera la régulation des pauvres par les puissants avec une gradation de plus en plus atroce, partant du sympathique appel au sacrifice pratiqué par les incas, en passant par l’extermination du type indiens d’Amérique, puis extermination des personnes de religion juive, d’un sous groupe ethnique , de classes sociales et le pire à venir.
      Pour moi, la croissance, quelle soit elle, est un déséquilibre.
      Et le déséquilibre une névrose

    • ça se fera forcément au détriment des autres espèces vivantes

    • Quel serait l’intérêt de vivre à 20 milliards sur cette belle planète ????

      Serions nous plus heureux ??? J’en doute fortement …

      • J aurai pu dire 30 ou 10 ou 9 milliards, la n est pas le problème , c était simplement pour dire que si l humain moyen était moins nombriliste tout en vivant en harmonie avec la nature tout serait possible , nous Sommes tout juste 8 milliards et la modernité n apporte que des dégâts …

        • Encore faudrait il prouver qu’on est bien 8 milliards. Certains complotistes, pardon, chercheurs indépendants disent qu’on serait plutôt 3/4 milliards….

  8. Evidemment !
    500 M me paraît cependant un chiffre franchement à la baisse. Disons que 1 milliard, ça reste bon pour continuer à s’enrichir. Faut tout de même conserver quelques salauds de pauvres, histoire de faire bonne figure et verser son obole aux assos.

  9. Quel débat de trous du cul ici.
    Si on régresse à 1/2 milliards, soit les rats soit les ET prendront notre place bande d’idiots-crétins.
    Il faut arrêter de croitre, ça d’accord.
    Les mêmes qui ânonnaient  » Croissance-croissance » dont il y a qqs semaines notre chère Borne, se rallient tout d’un coup à cette idée génocidaire. Les injections chez les tout petits n’ont d’objectif que leur future infertilité. C’est en cours. Sauf que l’espèce humaine, même en ces périodes de régressions, est par nature très rebelle et des fortes têtes vont tout faire pour faire péter la machine, foutus pour foutus.
    Avec vos commentaires de cours moyen1, vous validez sans le savoir cette entreprise génocidaire.

Les commentaires sont clos.