Réflexions sur la reconduction de Macron

Partie 2 : Fallait-il participer à cette mascarade ?

La question a beaucoup agité les milieux contestataires : certains fustigent les abstentionnistes, leur reprochant d’avoir facilité la réélection de Macron; les accusés moquent leurs accusateurs, qu’ils considèrent bien naïfs d’être allés voter.

Pour notre part, nous ne cesserons de répéter cette évidence, que nous avions soulignée il y a longtemps : nous sommes sous un régime de coup d’Etat, la Constitution est outrageusement violée, l’état d’urgence prétendument sanitaire est inconstitutionnel, comme l’était déjà l’état d’urgence terroriste; dans ces conditions, il ne peut pas y avoir d’élection honnête (1). Ce n’est quand même pas compliqué à comprendre, et, pourtant, beaucoup n’y parviennent pas.

De la part des partis politiques qui prétendent combattre le système, la seule attitude correcte eût été de déclarer très exactement ce que nous venons d’écrire. Ils auraient dû appeler à boycotter cette pantalonnade.

Ils n’en auraient été que mieux fondés à ne pas en reconnaître les résultats et à dénoncer Macron comme illégitime.

Macron a gagné en mars 2020

A vrai dire, c’est en mars 2020, quand Macron a annoncé un confinement, que les choses se sont jouées : à l’époque, nous qui ne sommes qu’un insignifiant quidam, nous avons publié un article intitulé Covid-19 : le coup d’Etat permanent … jusqu’à quand ? , article dans lequel nous constations notamment qu’il s’agissait, donc, d’un coup d’Etat, d’un putsch (2). Alors que nous ne dirigeons pas un parti politique, notre position a été d’emblée nette et sans bavure.

Il est consternant que, par contre, des politiciens, se présentant qui plus est comme des opposants radicaux, aient complètement failli à l’occasion de ce moment historique. Nous ne connaissons aucun leader vedette qui, à l’époque, ait dénoncé le coup d’Etat. Certains n’ont même jamais prononcé cette expression, encore aujourd’hui, ou n’ont commencé à l’utiliser que quelques semaines ou quelques mois avant la présidentielle, et encore, en l’accompagnant de l’attribut Sanitaire, ce qui en atténue singulièrement la portée (3).

On pourra s’amuser à rechercher les vidéos de maints individus catalogués comme des résistants, des dissidents ou des lanceurs d’alerte, on verra que, dans les mois qui ont suivi le putsch, ils parlaient, non pas de coup d’Etat, mais de gel hydro-alcoolique, de masques, de virus censé rester sur les poignées de portes pendant neuf jours, ou autres billevesées (4).

C’est à ce moment clé que Macron l’a emporté.

Hormis tel ou tel pauvre hère comme nous, personne n’a dénoncé le coup d’Etat, personne ne l’a nommé. La vérité, c’est que tout l’establishment l’a accepté, y compris l’essentiel de l’establishment prétendument dissident, résistant ou lanceur d’alerte (5).

Participer à la présidentielle de 2022, c’était légitimer le coup d’Etat, c’était donc, fondamentalement, valider d’avance la reconduction de Macron.

Le maintien de cet individu à l’Elysée devait nécessairement en découler.

Il est trop tard pour pleurnicher.

C’était en mars 2020 qu’il fallait réagir. En ne le faisant pas, la société française avait déjà voté Macron.

 

(1) Inutile de préciser que les législatives sont nécessairement viciées aussi, et pour les mêmes raisons.

(2) Nous nous proposons de republier ce papier tel quel, au moment opportun, ne serait-ce que pour remettre certaines pendules à l’heure.

(3) Et ce qui est contre-productif, comme nous l’expliquons dans l’un de nos articles, car l’expression Coup d’Etat sanitaire est autant à proscrire que celle de Dictature sanitaire.

(4) Certains partis politiques censés combattre résolument Macron, l’ont en réalité soutenu. Par exemple, quand il a déconfiné, ils lui ont reproché de le faire trop tôt ! Elle était déjà là, aussi, la victoire de Macron. Nous y reviendrons.

(5) Tout comme l’establishment semble accepter la victoire de Macron en 2022 et évacuer très rapidement la question d’une fraude éventuelle.

Sellami

A propos Guido

Guido est juriste.

16 Commentaires

  1. Dès 2017 j’avais averti que l’arrivée du micron était LA catastrophe, dès le premier tour. J’avais voté en conséquence, contre toutes mes idées.
    Je savais alors que désormais toute élection était soumise aux bricolages du sinistère de la place Beauvau. Inéluctable.
    Rien, hélas ! n’a changé.
    Encarté pour la première fois en février 1968, je suis tout cela de très près (on m’a même proposé d’être candidat suppléant en 2017). C’est avec joie que j’ai vu UN parti rejoindre mes idées en 2014 : bien entendu ce parti n’a surtout pas l’honneur de pouvoir s’exprimer, vu qu’il est très loin de la doxa. Son arrivée sur la scène politique en conquérant mettrait quelques multi-milliardaires au placard pour de très longues années.

  2. Parce que voter c’est abdiquer et qu’aucun gouvernement n’est un ami et que le gouvernement Mélenchon sera comme tous les autres l’ennemi du peuple comme annoncé par Jean-Paul Marat en 1774 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2022/05/09/transformons-colere-et-rage-en-courage-pour-nous-lever-ensemble/

    En rappel : Les amis du peuple de la véritable révolution (1789) : Marat, Varlet, Roux, Kropotkine et la France des sections communales dans une Nouvelle version PDF N° 17BIS de 43 pages ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/12/les-vrais-amis-du-peuple-revolution-franc3a7aise-1789-nvelle-version-decembre-2019.pdf ;

    Réflexions totalement croisées !
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  3. Je suis sidéré !

    Il y en a donc qui pensent comme moi ? Alors que tous les moutons me répètent qu’il fallait voter ?
    Et prétendaient que ceux qui ne votaient pas ne… méritaient pas la “démocratie” !

    Si l’avis d’un Français avait de l’importance pour voter nos lois, je serais fier et heureux de participer à une VRAIE DEMOCRATIE, en votant pour ou contre un texte de loi, une ordonnance, un référendum. Mais ce n’est JAMAIS le cas. On nous appelle une fois tous les cinq ans pour élire Hollande, Sarkosi ou Macron (le candidat des riches du moment), contre le repoussoir Le Pen. Mais ce n’est pas la démocratie, cela ! C’est se foutre du monde !
    Alors non, Je refuse de figurer dans cette pantalonnade. Et je refuse de reconnaître ces “élus” grâce aux magouilles électorales. Et quand viendra le jour des règlements de comptes, je voterai pour la peine de mort pour tous ces tricheurs et tous ces corrompus. La guillotine ! la seule vraie conquête du peuple…

    • Personnellement, je ne participe plus à cette mascarade de “démocratie” depuis longtemps, précisement depuis le référedum de 2005 ou on nous a bien fait comprendre que notre avis, on pouvait le donner pour le fun et après se le carrer bien profond, ma carte électorale est retournée au même endroit ou j’imagine elle devait provenir, c’est à dire la poubelle.
      Les présidentielles, législatives, référundums etc font juste parti de ce jeu de dupes ou on perd à tous les coups, tout est truqué pour avancer vers ce qui est prévu de longue date.
      Par contre, je ne pense pas que l’on verra un jour le règlement de comptes tant espéré par les gens qui ont les yeux grand ouverts sur ce mauvais film qui se déroule, il y a encore trop de spectateurs qui apprécient les nanars.
      Mais si ce règlement venait a se faire, la guillotine serait trop douce, faut cramer la vermine, histoire de leur donner un avant goût de ce qui les attend pour la suite (il parait qu’il existe une vie après la mort, je n’y crois pas mais j’aurais presque envie d’y croire pour que cette vermine puisse recevoir le jugement qui leur est dû).

      • Qu’on y croit ou pas, cette vie après la mort existe et il est primordial de la préparer dans cette vie-ci car après ce n’est plus possible.

        • Du coup, vous croyez à la reincarnation ou pas? car vous écrivez qu’il est primordial de préparer son après vie dans cette vie ci, cela sous entend qu’il n’y aura pas de prochaine vie après l’après vie que l’on aurait préparé dans cette vie terrestre.

          Si vous n’y croyez pas, cela voudrait dire que l’on meurt sur le plan terrestre et que notre âme resterait quelque part ailleurs (paradis ,enfer).
          Si vous y croyez, cela voudrait dire que vous faites un tour de manège et retour sur terre.

          Je vous pose la question car j’avoue ne jamais avoir fait de très grosse recherche sur le sujet, ce qui ne doit pas être votre cas et j’aimerais bien avoir votre vision des choses si ça ne vous dérange pas.

          • la réincarnation , a fin de progresser sur le sentier évolutionnaire semble la plus logique!!lire en autre les oeuvres de Max Heindel et sa cosmogonie !!

          • Avec plaisir. Pour ce qui suit, je me base essentiellement sur les affirmations de personnes dans l’histoire qui ont une spiritualité beaucoup plus élevée que la normale et en qui je fais entièrement confiance, non à cause de leurs paroles mais surtout de leurs actes (exceptionnels) qui témoignent de la vérité. La référence étant pour moi le Christ à qui rien ne peut être reproché, sauf par ignorance. Je crois que nous sommes sur terre pour nous aimer et nous respecter les uns les autres, pour grandir dans notre connaissance de cet Amour qui nous a créé. S’éloigner de cet objectif nous fait souffrir, s’en rapprocher apporte la paix et la joie. Tant que nous sommes sur terre, nous expérimentons par essais/erreurs, nous sommes libres d’orienter notre développement intérieur et de façonner notre âme, seul richesse véritable qui demeurera après cette vie. À notre mort, nous perdons notre liberté et nous sommes cristallisés dans l’état que nous avons atteint. Nous revoyons alors notre vie à la lumière de la Vérité/Amour (qui ne pourra être discutée), et en fonction de nos choix terrestres, nous nous jugeons nous-mêmes. Certaines âmes peuvent être renvoyées sur terre pour poursuivre leur évolution, mais en définitive, lorsque la connaissance de l’âme a atteint un niveau suffisant, le jugement est définitif. Certains refusent en pleine conscience la Vérité et s’en vont dans un lieu qui respecte leur choix (un lieu où la lumière, l’amour, la vie n’arrive pas puisque ces âmes l’ont refusée: c’est l’enfer), d’autres acceptent la Vérité sur elles-mêmes et en fonction de leur état, poursuivent leur évolution dans un lieu qui leur permet de se purifier de ce qu’il reste comme imperfections (purgatoire) pour enfin entrer dans la Vie éternelle dont le mal est totalement absent. De rares âmes ne passent pas par la case purgatoire.
            Sur cette terre, nous ne sommes pas livrés à nous-mêmes pour cette évolution. Comme Dieu est Amour, il veille sur nous et, encore plus si on lui accorde notre confiance, fait tout pour nous attirer à Lui, en respectant toujours notre liberté. Qui cherche trouve, mais qui cherche encore autre chose que l’argent, les loisirs, le confort et le pouvoir à notre époque? Fort peu et on peut en constater le triste résultat dans le monde.
            Bonne continuation dans vos questionnements!

            • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifMerci d’avoir pris le temps de me répondre Marsi, de ce que je comprend en vous lisant,la réincarnation serait donc le moyen pour une âme de revenir sur terre afin d’acquérir plus d’expérience jusqu’à pouvoir en avoir suffisamment pour se juger en toute conscience.

              Le purgatoire serait quand à lui le moyen de peaufiner son âme pour être suffisamment pur pour la vie éternelle.

              Je me pose du coup une question dont j’imagine vous avez la réponse, si une certaine quantité d’âmes finissent par acquérir la vie éternelle, d’ou proviennent et comment sont “fabriquées” les nouvelles âmes qui viennent habiter les nouveaux êtres vivants?

              En espérant ne pas vous ennuyer avec ce genre de questions, je profite des recherches que vous avez déjà effectué sur le sujet https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

              Merci malhorne pour la réponse.

              • C’est au contraire un plaisir de répondre à vos questions, peu cherchent encore la Vérité à notre époque. Ici, les ME cherchent principalement la vérité politique, ce qui est déjà très bien. Cependant la réalité est toujours plus complexe que telle qu’on peut l’appréhender. Il y a en ce moment un gigantesque combat spirituel dont on constate les effets dans le monde. Ce combat va devenir de plus en plus violent, c’est pourquoi il est essentiel de prendre soin de son âme en premier et de répondre aux appels incessants du Ciel pour que nous changions d’attitude (par exemple: https://srbeghe.blog/ , mais il y en a bien d’autres).

                L’univers visible et invisible a été créé par Dieu, qui est l’origine de toute vie. C’est donc Lui aussi qui crée nos âmes.

                Bonne continuation dans vos recherches.

  4. Lois liberticides (Gayssotine bien avant la Covitine …) Tripatouillages constitutionnels infiltrations systématiques des contre pouvoir dénis affichés de la démocratie (2002 / 2005 / 2008) oui ça porte un nom: le coup d’état permanent. Et effectivement a part quelques marginaux (marginalisés plutôt) aucun parti ni politicard n’a ne serait ce qu’évoqué le problème. Restent les fourches …

  5. Dictature numérique (digital/smart/green dictatorship/tyranny).
    ‘Résistance’ en carton/canada dry (la ‘résistance’ qui collabore).

  6. Les morts du covivaxx seront vengés. Paris va brûler et c’était prédit par une prophétie et certaines ne se trompent jamais.
    Aujourd’hui tous disent l’été sera chaud mais la rentrée sera infernale. Vous voyez ? + ils nous torturent ( soins interdits) + la colère monte jusqu’à ébullition.
    Le temps joue en notre faveur.

Les commentaires sont clos.