Les médias « consensuels » s’abreuvent aux agences de presse des milliardaires

Par Robert Bibeau pour les 7 du Québec

Trois agences de presse internationales occidentales produisent l’essentiel du discours dominant sur les sujets controversés, qu’elles propagent ensuite sur tous les continents. Les médias mainstream diffusent intégralement les textes de ces agences ce qui assure l’uniformité de la nouvelle dite « consensuelle ».  Il est superflue d’imaginer un complot mondial pour produire une rhétorique unique sur ces sujets controversés. Il suffit de connaître les intérêts communs des propriétaires de ces trois diffuseurs « d’information » – les milliardaires propriétaires de ces trois agences de presse – pour anticiper les bonnes et les fausses nouvelles qu’elles diffuseront. La démonstration nous en a été faite au cours de la récente terreur pandémique du COVID-19. Tous les médias menteurs radotent les mêmes philippiques…et pourchassent les dissidents accusés de diffuser des « falses news » puisque divergents du soliloque dominant.  Voici une vidéo qui présente le fonctionnement de cette domination pyramidale de l’information mondiale que ces agences présentent comme banale. Robert Bibeau. Éditeur.

Un commentaire

Laisser un commentaire