La preuve par l’absurde

C’est un sondage Ipsos-Sopra Stera publié le 4 octobre et repris en cœur par la presse qui m’interroge aujourd’hui. Comme Ouest France qui titre « Les salariés favorables au passe sanitaire au travail pour pouvoir tomber le masque ». Selon ce sondage, 38% des salariés y sont tout à fait favorables et 29% plutôt favorables. Autant dire que la privation de liberté n’émeut personne lorsqu’il s’agit de son petit confort personnel, ce qui n’a rien d’étonnant malheureusement. Si cela m’interpelle c’est surtout que personne ne réagit, ni les salariés tout à fait « dans le moule », ni la presse qui relate les chiffres du sondage sans analyse critique.

Et de la critique, il y en a ! Puisque l’on sait aujourd’hui que ce passe n’a rien de sanitaire et qu’il s’agit seulement d’une mesure politique visant à déguiser une obligation vaccinale qui ne veut pas dire son nom. La vaccination n’empêchant pas la transmission du virus, demander un passe sanitaire en entreprise pour pouvoir enlever le masque ne répond à aucune logique mais fait prendre conscience de la médiocre qualité d’information dont peuvent disposer les salariés favorables à cette mesure. Le seul moyen efficace, mais parfaitement inapplicable, serait de tester chaque salarié, chaque matin à la prise de poste pour s’assurer que personne ne peut contaminer ses collègues.

Evidemment, l’inconfort du masque ne nous laisse pas indifférent, pas plus que le frein social qu’il représente (plus de sourire…) mais la mesure n’a aucun fondement scientifique. Le virus peut encore circuler et ceux qui ont à craindre ses conséquences seraient plutôt les non-vaccinés.

En effet, si ces vaccins protégeaient comme leurs fabricants l’affirment et que beaucoup se complaisent encore à croire, quel serait le risque, pour ceux qui sont vaccinés, de retirer le masque même en présence de collègues non-vaccinés ? Seul ceux qui ne le sont pas prennent un vrai risque dans ce cas ! Rien à ajouter, nous sommes toujours en Absurdistan heureusement que certains moutons sont enragés, ou tout au moins lucides !

Sylvain Devaux

34 commentaires

  • picpic

    Les sondages sont un outil de manipulation.
    Ils les utilisent à chaque fois qu’ils veulent influencer les masses au travers de la pression sociale.
    en politique, ils n’arrêtent pas de téléguider les foules comme ça.
    un sondage, ça se fabrique de toute pièce.
    comprenez que même si votre sondage est fait le plus sérieusement du monde et qu’il
    ne vous fournit pas la réponde attendue, vous ne le publiez pas c’est tout et vous pouvez même le refaire
    autant que vous voulez jusqu’à ce que ça vous donne la réponse que vous vouliez…

    et dans le « plutôt favorable »…c’est quoi cette réponse floue ? il est ou ce sondage, quels sont les
    véritables questions et qui on a interrogé ?
    les actionnaires de l’usine qui imprime les pass sanitaires ?

    La question qui intéresse le plus et dont on a rarement la réponse est
    qui l’a commandé et payé ce sondage ?
    l’état ? et vous pensez que si le sondage avait raconté l’inverse ils en auraient parlé ?

    • engel

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      Et cela va encore plus loin.

      – Il y a une trentaine d’années, j’ai accepté (pour voirhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif)de répondre à un sondage téléphonique de la Sofres .
      Et bien, la tournure du sondage était tellement pervers/travaillée, que malgré mon insistance, il me fut impossible d’exprimer mon opinion personnelle. – Par défaut, je fus dans l’obligation de choisir « le plus rapprochant », …disait-elle.
      Au final, le résultat fut complètement biaisé par rapport à mes convictions…Trop fort !!!

      Ca c’était, il y a 30 ans, alors maintenant je n’ose imaginer…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • M.G.

    Que l’on vive en Absurdistan, voire en Idiocratie, c’est un constat que je fais chaque matin en ouvrant ma petite fenêtre sur le monde. Par ailleurs, ce qui m’interpelle le plus c’est l’apparente diminution du taux de lucidité et « d’enragement » chez certains moutons https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    M.G.

    • Yep M.G.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
      Complètement d’accord, à force de « vivre/consommer » dans une société qui fonce à 200km/h dans le mur, les « rebelles » immobiles espéreraient qu’un changement total de société puisse se faire en un week-end, et donc beaucoup baissent les bras, ou carrément critique la lenteur de réaction d’autres, mais finalement ce sont les mêmes;
      Depuis la nuit des temps on peut revenir à ce pourcentage:
      – 10% qui dirigent/manipulent,
      – 10% qui réellement se battent à n’importe quel niveau pour défendre de vrais valeurs et une certaine logique de la vie,
      – et 80% de mougeons qui acceptent pratiquement tout, qui ne font que se transformer en éolienne pour ne faire que du vent, et encore il se sentent obligés d’allumer un gros diesel pour pouvoir poluer encore plus par les conneries qu’ils peuvent raconter .
      Mais bon, ceux qui sont dans les vrais combats le savent bien, et savent d’abord compter sur leurs propres actions avant de critiquer les autres.

  • CryptoKrom

    Les sondages ne représentent pas du TOUT la totalité d’un Peuple.

    Ces sondages, peu importe de qui et d’où… n’ont aucune valeur sur la Réalité du Terrain
    chez TOUT le monde.

    Vérifiez donc QUI est sondé a chaque fois….et combien,
    leurs classe sociale,
    mode et conditions de vie et…de SURVIE !

    les Sondages….c’est de la PoudreDePerlinpinpin !

  • ALF

    Les gens favorables au pass sanitaire ont pour objectif principal de retrouver égoïstement leur petit confort personnel (sans masque et sans test). Ils se fichent de savoir s’ils sont contaminants ou pas et en plus ils sont persuadés d’êtres de bons citoyens. Bientôt (on le voit au Sénat), le pass sanitaire va devenir un pass vaccination et la réalisation du même sondage donnerait le même résultat. Sur le terrain et particulièrement dans les entreprises les non-vaccinés seront de facto exclus (ils ne pourront plus aller sur les voies ou dans lieux publics sans se faire amender ni conserver leur.emploi). De fait les non vaccinés seront de nouveau confinés et plus durement encore que précédemment. Je me demande si nous, les non vaccinés, ne devrions pas voir dans ce nouveau confinement une opportunité de prouver définitivement que nous ne sommes pas les responsables de la contagion mais qu’en fait, ce ce sont les vaccinés eux-mêmes. Qu’en pensez-vous ?

    • userseb

      si contagion il y a ;)
      Autant ce virus que les chiffres de contagion, mortalité, … ne sont là que pour avancer un process pour le « peuple » : Celui du contrôle.
      66% de la population en France compose la classe moyenne (44% la classe moyenne inférieur – 22% la classe moyenne supérieur). Soit les 2/3 qui n’accepterons jamais de voir leur liberté illusoire menacée sous l’effet d’un virus.
      Ce sont eux qui constitueront la ‘masse critique » pour que ses mesures restent en place.
      27% de la population compose la classe populaire (21%) et défavorisée (6%) qui ne jouit pas des avantages d’un pass sanitaire (ciné, théatre, expo, resto, avion, …)… Ce sont eux les prochains qui vont subir le ‘forcing’ quand les charges de l’Etat vont sabrer leur allocations, aides, …
      les 5% restant (3% des classes aisées et 2% des privilégiés) n’en n’ont strictement rien à faire car cela ne les concerne pas (VIP, salle privée, ‘bypass »,….).
      A terme, quand cet histoire de virus sera ‘passée’, c’est 95% de la populations qui est visée par ce contrôle.
      Si vous ne disposez pas de revenus (comme les 5%) qui vous permettent de ne pas avoir de pass sanitaire pour travailler, sortir, .. etc etc.. vous deviendrez les parias de cette société qu’ils mettent en place.
      Moralité, travaillez votre autonomie (financière, alimentaire, ….) avant d’être obligé de faire partie de ce process.

  • userseb

    100% des phrases qui contiennent un pourcentage de statistique obtiennent plus de crédibilité.

  • Radagast

    En fait je crois que c’est le même principe que les hommes politiques stupides / incompétents, ou les idées reçues en général.

    Le dogme, c’est que tout homme politique français oeuvre pour la France. Donc quand il fait mal son boulot, ce n’est jamais parce qu’il a servi ses propres intérêts ou ceux d’un tiers, c’est qu’il est stupide et incompétent.
    Tu auras beau dire et répéter tant que tu veux qu’il n’est ni stupide, ni incompétent, mais qu’il a servi d’autres intérêts, personne n’écoutera. parce que le dogme, c’est que tout homme politique français oeuvre pour la France.

    Pareil pour les idées reçues, tu auras beau dire que 50 ans d’études épluchées dans tous les sens ont prouvé qu’il n’y avait pas plus de naissances à la pleine lune que les autres jours, ou que « laisser respirer » une plaie n’aide absolument pas à cicatriser plus vite bien au contraire, même ceux qui auront fait semblant de te croire reviendront invariablement à leur croyance débile, peu importe le nombre de preuves que tu pourras leur apporter, c’est gravé en eux depuis l’enfance.

    Pour le vaccin, c’est pareil. Un vaccin, ça protège. Tu auras beau dire que ce vaccin ne protège pas, que ce vaccin est malsain, tu pourras amener toutes les preuves que tu veux, c’est un dogme totalement ancré dans l’esprit des gens, et 95% des gens ne pourront jamais rejeter ce dogme qui est gravé au fer rouge dans leur tête.
    Peu importe que ce soit par l’absurde ou tout autre moyen de le démontrer, un vaccin ça protège, la mixture prétendument anti covid est un vaccin, donc le vaccin anti covid protège. D’autant qu’en plus on leur promet que le vaccin leur permettra de retrouver leur vie d’avant le covid… Même si c’est les mêmes personnes qui leur ont affirmé que rien ne sera jamais plus comme avant.

  • denf

    « Donc quand il fait mal son boulot, ce n’est jamais parce qu’il a servi ses propres intérêts ou ceux d’un tiers, c’est qu’il est stupide et incompétent. »

    C’est pire que ça en fait : il ne fait jamais mal son boulot, il le fait super bien « mais les français ne s’en rendent pas compte » …

    SONDAGE RMC/BFM :

    Selon vous la France va-t-elle mieux depuis l’élection d’Emmanuel Macron?
    Réponses :
    – Oui
    – Oui, mais les Français ne s’en rendent pas compte

    https://rmc.bfmtv.com/emission/selon-vous-la-france-va-t-elle-mieux-depuis-l-election-d-emmanuel-macron-648997.html

    • userseb

      c’est la raison pourquoi en descendant les strates de la sociétés, l’idée d’une méritocratie diminue…
      C’est si confortable.

      • denf

        Je suis pas sûr d’avoir compris le sens de ton commentaire.

        • boco

          – plus t’es prolo plus t’es favorable au revenu universel et à la pêche tous les jours tout le jour ?
          – plus t’es élite plus tu baises le voisin pour passer devant, avec tact et condescendance ?
          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

          • denf

            Possible, mais quel rapport avec le sondage des suce-boules de bfm ?

            • userseb

              Non pas en rapport avec le sondage, mais avec la phrase
              « Donc quand il fait mal son boulot, ce n’est jamais parce qu’il a servi ses propres intérêts ou ceux d’un tiers, c’est qu’il est stupide et incompétent. »

              pour avoir évolué au sein d’une structure très hiérarchisée, j’ai pu constater que plus on se trouvait « bas » dans la pyramide et plus les personnes pensaient que c’était du piston ou autre…
              De ce fait, quand des erreurs étaient commises par certains, c’était attribué à son incompétence et le fait qu’il ne méritait pas sa place, qu’il avait été pistonné ou autre.
              Alors bien sur, la méritocratie n’était pas la règle mais plutôt l’exception, mais à certains niveaux, tout est calculé.
              Il ne faut surtout pas croire qu’ils sont bêtes, incultes ou incompétents, c’est leur laisser une porte de sortie. Ils savent très bien ce qu’ils font.

              • denf

                Piston ou pas, j’ai pu souvent constater la validité du principe de Peter dans les entreprises où j’ai bossé.
                Mais ça concernait surtout les petits chefs, en effet à un haut niveau de responsabilité j’ai plus tendance à privilégier l’hypothèse de la corruption ou de l’intérêt personnel à celle de l’incompétence.

  • engel

    Un sondage c’est mille gus que l’on choisi comme représentatif du panel de la société française.
    …Là, vous la voyez la première baise, oups!… le premier biais procédural.

Laisser un commentaire