« Bientôt la vente de CBD autorisée en France ? » L’édito de Charles SANNAT

Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le CBD, c’est le cannabidiol pour ceux qui ne connaitraient pas et ne seraient pas familiers avec les principes actifs des « drogues » !

En fait, justement le CBD n’est pas considéré comme une drogue par la Cour de justice de l’Union européenne, le cannabidiol n’est donc pas un stupéfiant et cela va ouvrir quelques perspectives commerciales à ceux qui sont en recherche d’idées pour se reconvertir.

Explications.

Dans le chanvre, ou le cannabis, il y a deux molécules. Le THC qui, si j’ai bien tout compris, est la molécule stupéfiante aux effets hallucinogènes et le CBD qui n’est pas une molécule stupéfiantes bien que ses effets calmants, notamment contre les douleurs, soient très reconnus.

Il y a deux ou trois ans, le CBD a été très à la monde, et nombre de petits malins ont voulu se lancer sur ce marché un peu trop vite et sans prudence. Ce n’est pas un vieux singe comme moi que l’on apprend à faire la grimace.

Notre gouvernement, pas forcément très orienté vers la nouveauté, n’a vu dans le CBD que le coté cannabis du cannabidiol et s’est mis à pourchasser les vilains commerçants qui voulaient en faire la distribution alors qu’objectivement, le CBD ne pose strictement aucun problème de santé publique.

« L’interdiction de la commercialisation du cannabidiol importé par d’autres États membres serait contraire à la législation européenne, car aucune preuve scientifique n’établit que les produits à base de chanvre provoquent des effets psychotropes.

Le CBD est un composant chimique extrait des plants de chanvre et qui contient moins de 0,2 % de tétrahydrocannabinol (THC), la molécule active du cannabis.

L’affaire porte sur la vente en France de « KanaVape », une cigarette électronique qui utilise de l’huile de CBD importée de République tchèque, où a été cultivé le chanvre biologique.

En 2017, les fabricants des cartouches de KanaVape avaient été condamnés par le tribunal correctionnel de Marseille à 18 mois de prison et à 10 000 € d’amende pour trafic de stupéfiants.

Confirmant l’avis consultatif de son avocat général, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE), sise à Luxembourg, a statué que la décision de restreindre le commerce de produits légalement fabriqués et commercialisés dans un autre État membre ne pouvait être adoptée que si un risque pour la santé publique apparaissait suffisamment établi.

Toutefois, la CJUE a souligné que le CBD « ne semble avoir aucun effet psychotrope ou nocif sur la santé humaine » en l’état actuel des connaissances scientifiques.

En particulier, le CBD n’est pas mentionné dans aucune des deux conventions des Nations unies sur les substances psychotropes et sur les stupéfiants, qui constituent la base juridique permettant de classer un produit comme « drogue » ou « stupéfiant ».

La décision de l’instance européenne représente une victoire symbolique pour l’industrie du CBD, dont le marché européen risque de croître de 400 % d’ici à 2023, selon un rapport du cabinet d’analyse Brightfield Group ».

Vers la fin des interdictions ?

« Selon les avocats de la société, le jugement pourrait avoir un impact significatif sur l’industrie de la CDB en Europe, car il obligerait non seulement la France à adapter sa législation, mais pourrait également contraindre d’autres régulateurs nationaux à réexaminer les restrictions existantes liées aux produits dérivés du chanvre à la lumière de la libre circulation des marchandises au sein de l’UE ».

Il faudra donc vraisemblablement encore un peu de temps avant que la législation française ne se mette en conformité, mais cela va devenir compliquer de pouchasser les revendeurs de CBD alors que la législation européenne très clairement autorise la commercialisation de cette molécule.

Lorsque l’on parle du cannabis thérapeutique, on parle en réalité du CBD et pas du THC. Si le CBD est laissé aux petits commerçants, ce sera autant de profits en moins pour l’industrie pharmaceutique et les différents lobbys médicaux. Comme souvent les enjeux se situent autour du partage du grisbi !

Ce qui serait pertinent, pour l’économie, la santé publique, et les profits de tous c’est que le commerce du CBD soit libre jusqu’à certaines teneurs ou concentrations, puis réservé à la prescription médicale pour les très forts dosages. De quoi satisfaire tout le monde et de bien partager le gâteau.

Le CBD n’a pas d’effet psychotrope mais calmant et sans effet secondaire majeur semble-t-il.

Un bon investissement à réaliser pour ceux en quête d’idée et un secteur à surveiller de près dans les prochains mois.

Même dans les pires des crises, il existe toujours des opportunités !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Les assertions ou analyses sont sous la responsabilités de leurs auteurs et ne sauraient engager LME.

13 commentaires

  • Chegoku Chegoku

    Attention,
    Première remarque, j’ai déjà vu une boutique à Dunkerque en 2019 lors d’un séjour en France.

    Deuxio, en Belgique beaucoup de petits malins se sont dit, on va ouvrir une boutique CDB. Comme c’est suggérer dans l’article.
    Sauf que au début, tout le monde est curieux et les fumeurs de THC veulent essayer pour le goût, le fun, etc… Mais après avoir attiré un grand nombre de clients, ceux-ci ayant constaté que l’herbe au CBD vendue avec des faibles dosages ne sert à rien… ils ne retournent plus acheter ce produit.
    Et les boutiques sont déjà en train de fermer une après l’autre.

    Faut savoir que le CBD à fumer ne procurer même pas un effet anti-stress. Absolument aucun effet.

    Pour profiter réellement du CBD, il faut aller vers des huiles plus concentrées vendues comme compléments alimentaires. Ou vers le médical qui a des concentrations plus fortes.

    Vu le prix, ça fait cher pour un peu d’arôme et pas d’effet.

    • Capitou Capitou

      Heuuuu…

      Il y a de « l’herbe de CBD » comme tu dis, plus forte que de la ganja faible mais vraiment au THC…

      Avec Charles Sannat, vous êtes tous les 2 loin de la réalité…

      Le CBD Suisse est déjà présent partout sur le territoire français… Depuis des années…

      Le principal intérêt du CBD, pour les fumeurs de « vrais joins », c’est de diminuer la dose quotidienne, pour raisons judiciaires, ou juste personnelles…

  • Passetec Passetec

    L’huile essentielle de Chanvre (Cannabis sativa) est:
    􀁺 Anti-inflammatoire +++
    􀁺 Décongestionnante ++
    􀁺 Effet relaxant sur les muscles

    Bonne pour Inflammations de l’arbre respiratoire++++ et du tube digestif ++

    Il faut 2 tonnes de chanvre pour produire 1 litre d’HE !!!

    • Capitou Capitou

      Certains disent que c’est une des huiles essentielles les plus puissantes (dans le bon sens du terme)
      Mais l’huile essentielle de chanvre, Cannabis Ruderalis, et non Sativa ni Indica, n’a rien à voir avec le CBD.

      • Capitou Capitou

        D’ailleurs, il me semble que je me trompe moi aussi, l’huile de chanvre, c’est de l’huile végétale, obtenue par pression des graines…

  • Avatar mat40

    «  »bientot » » ….. ??

    il y a des boutiques partout en france qui vendre deja depuis des annees …..

    il y en a plein a bordeaux, limoges, saintes paris , toulouse etc etc etc etc …..

    • Capitou Capitou

      Ça ouvre et ça ferme…

      « Ça s’en va et ça revient,
      C’est fait de tout petits riens »

      Bonsoir Mat, es-tu (êtes-vous ?) capable(s) de comprendre ma référence ?

  • Il y a bien d’autres produits naturels et sains qui ont les mêmes effets, comme le curcuma (+ poivre) notamment…
    On pourrait aussi parler de l’alimentation… Mais ce serait HS.

    • Capitou Capitou

      Le(s) cannabis semblent avoir des vertus thérapeutiques impressionnantes, mais à quand des études officielles honnêtes ? C’est comme l’Artemisia, ça pousse comme du chiendent ces mauvaises herbes https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Capitou Capitou

        Le rapport c’est que big pharma n’a aucune thunes à se faire

      • Avatar engel

        – Entièrement d’accord.
        -Mon arrière et mon grand père étaient pharmaciens, ainsi j’ai eu la chance d’accéder à quelques livres anciens hyper-spécialisés.
        Les études rigoureuses et scientifiques ont été faites depuis bien longtemps. Et c’est justement parce qu’elles ont donné lieu à des résultats incontestables et très prometteurs que la plante et ses dérivés furent….interdits.

        …Et en plus, je ne suis même pas consommateur.
        Moi c’est le rouge-tannique que je préfère….pour ses vertus arterielles, bien sûr. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • Avatar engel

      Pourquoi, le cannabis ne serait-il pas « un produit naturel et sain  » ?

      Avec 60 années d’expérience de la vraie vie en contradiction avec ses certitudes implantées, il est parfois temps de se poser les bonnes questions !
      A savoir, pourquoi la Hollande n’a aucun problème de santé publique, malgré une législation ultra-libérale sur le cannabis.

  • Capitou Capitou

    Le chanvre est cultivé en France, beaucoup dans les Landes…
    Cannabis Ruderalis, teneurs en THC et CBD quasi nulles.

    Le CBD est une molécule psychoactive, mais totalement différente du THC.

    Il y a même des hectares de pavot qui sont cultivés, principalement autour de la Rochelle…