La suppression du cash, une étape vers le transhumanisme? Big Reset.

Une étape de plus vers l’esclavage numérique. Nous en parlons depuis longtemps et ça se met en place. Une des dernières libertés, celle de dépenser notre argent comme on veut, va disparaître. Bienvenus dans la dictature « technotronique ». Ils contrôlent déjà la santé, tout le reste va suivre. Voir! On retrouve toujours les mêmes aux commandes. Pour peu que ça vous intéresse….. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

CognitiveTank hosted by Swisscom

Hébergée par Swisscom, SwissCognitive qui travaille à l’intégration de l’homme avec la machine compte parmi ses adhérents la Chancellerie fédérale/ Bundeskanzlei .SwissCognitive Chancellerie fédérale suisse

En 2017, Visa annonce une nouvelle initiative aux États-Unis dans le cadre d’un effort plus large visant à dissuader les consommateurs d’utiliser des espèces. La société de cartes de crédit prévoit de donner 500 000 $ à 50 restaurants et vendeurs d’aliments pour payer leurs coûts de technologie et de marketing, à condition que les entreprises s’engagent à refuser de l’argent.

https://cashessentials.org/is-visa-so-desperate-for-business-they-need-to-pay-merchants-to-go-cashless/

Ceci est un exemple pour illustrer la guerre qui fait rage, depuis de nombreuses années, contre la monnaie physique. L’organisation qui fut mise en place est redoutable. Ainsi Better than cash alliance fut fondée par l’incontournable Bill& Melinda Gates Foundation (parmi les principaux promoteurs et sponsors avec la Citi et Omidyar net.), Citibank, Mastercard, Omidyar Network de Pierre Omidyar du fondateur de eBay, USAID et Visa Inc. Une série d’organisations internationales en sont membres. Depuis, on y compte la Catholic Relief Services, Care, la World Food Program, World Savings Banks Institute (Institut de l’épargne bancaire mondiale), ou la Clinton Development Initiative… (cf extrait Dépossession ci-dessous)

Actionnaires de Mastercard et de VISA?

Voici les actionnaires de ces intermédiaires du sans-cash (Boursier.com)

Mastercard actionnaires

La monnaie physique attaquée partout

Celle-ci est sur le point d’aboutir dans de nombreux pays du monde. Entre les suppressions de distributeurs de billets par leurs propriétaires et les attaques de professionnels (bancomat et convoyeurs de fonds) venus de l’Est, les jours du cash sont comptés et feront partie du Big Reset annoncé.

Des braqueurs venus de l’Est multiplient les attaques de bancomats https://www.24heures.ch/lematindimanche/accueil/braqueurs-venus-multiplient-attaques-bancomats/story/17195088
Attaques de fourgon: des bancomats postaux pourraient manquer d’argent https://www.letemps.ch/suisse/attaques-fourgon-bancomats-postaux-pourraient-manquer-dargent
Le nombre de distributeurs de billets continue de baisser en France https://www.bfmtv.com/economie/economie-social/france/le-nombre-de-distributeurs-de-billets-continue-de-baisser-en-france_AN-201907230068.html

Le canton de Vaud a pris des mesures extraordinaires dont la suivante qui laisse rêveur: « Autre mesure attendue après la nouvelle attaque d’un fourgon, la semaine dernière à Daillens, les véhicules doivent désormais être équipés d’un dispositif de destruction automatique des valeurs en cas d’effraction.« 

https://www.letemps.ch/suisse/transport-fonds-conseil-detat-vaudois-prend-mesures-urgentes

La cryptomonnaie en solution pour Microsoft

La chose ne semble pas très importante puisque nombreuses sont les personnes qui se servent aujourd’hui de la monnaie électronique qui rend virtuelle leur monnaie nationale. Du coups, plus besoin de cash.

Sauf que les choses ne s’arrêtent pas à la suppression du cash. Le Big Reset mettra en place de la cryptomonnaie adossée ou pas aux devises mondiales. De fait, une cryptomonnaie, dite aussi cryptoactif, cryptodevise, monnaie cryptographique ou encore cybermonnaie, est une monnaie émise de pair à pair, sans nécessité de banque centrale (Wikipédia). Et la plus connue est le Bitcoin, cryptomonnaie sortie de nulle part au lendemain de la crise de subprimes. Le système en question est utilisable au moyen d’un réseau informatique décentralisé. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cryptomonnaie

Cryptomonnaies les plus utilisés en 2020.
https://lilianeheldkhawam.com/2016/05/18/osons-le-debat-sur-le-bitcoin-liliane-held-khawam-pourquoi-le-bitcoin-nest-pas-une-monnaie-mais-une-religion-charles-sannat/

Nouvel ordre économique, cryptomonnaie incluse

Source Vidéo https://reorganisationdumonde.com/nouvel-ordre-economique-presentation-video-vincent-held/

La cryptomonnaie a été présentée sous une forme très décentralisée et attractive par des populations exaspérées par les abus de la planète de la haute finance. Sauf que nous avions relevé en 2016 les critiques d’un insider qui démontraient une tendance à la centralisation du pouvoir. La citation en question avait irrité en son temps un certain nombre de fans de la nouvelle monnaie. La voici:

Mike Hearn, un Insider reconnu par la presse anglosaxonne:

« Pourquoi le Bitcoin a échoué ? Il a échoué parce que la communauté a échoué. Ce qui était censé être une nouvelle forme décentralisée d’argent qui manquait aux «institutions d’importance systémique» et quelque chose « too big to fail» est devenu encore pire: un système complètement contrôlé par une poignée de personnes. Pire encore, le réseau est au bord de l’effondrement technique. Les mécanismes qui auraient dû prévenir et  empêcher ce résultat sont défaillants, et par conséquent il n’y a plus beaucoup de raisons de penser que le Bitcoin peut effectivement être mieux que le système financier existant. »

https://lilianeheldkhawam.com/2016/05/18/osons-le-debat-sur-le-bitcoin-liliane-held-khawam-pourquoi-le-bitcoin-nest-pas-une-monnaie-mais-une-religion-charles-sannat/

Le brevet de Microsoft pour un système de cryptomonnaie sur fond de machine humaine

Et voici en écho à ces critiques éclairées le brevet de Microsoft tel qu’il fut déposé en juin 2019.

Enregistrement par Microsoft d’un brevet traitant d’un système de crypomonnaie produite par le corps humain

Le texte de ce brevet se trouve ici. Vous constaterez que la plateforme supposée être décentralisée pourrait ne plus l’être!  Le point 10 le dit clairement: Most blockchain-based cryptocurrency is decentralized in the sense that it has no central point of control. However, blockchain-based cryptocurrency can also be implemented in a centralized system having a central point of control over the cryptocurrency.

Brevet Microsoft utilisant le corps humain pour miner de la cryptomonnaie/ Le texte

Connexion homme-machine par les implants cérébraux

Certains voient des liens entre cette technologie et celle du vaccin contre le Covid-19. Pour l’heure, je n’ai pas d’éléments pour le relayer sur cette page. En revanche, je verrais une autre technologie qui saute aux yeux, et qui me semblerait répondre parfaitement bien à la demande signalée de ce brevet: celle des implants de Elon Musk.

https://www.nexus.fr/actualite/technoscience/implants-satellites-5g-technoscience/
https://fr.wikipedia.org/wiki/Implant_c%C3%A9r%C3%A9bral

Nexus présente ce qui mérite beaucoup d’attention, à savoir les implants cérébraux Neuralink & satellites Starlink. Et le site d’être convaincu que Elon Musk serait en passe d’imposer le technoscientisme au monde. Personnellement, je prends très au sérieux ces porte-parole du Nouveau Monde inondé de milliards de dollars.

La connexion homme-machine sera effectuée grâce à un implant inséré directement dans le cerveau par un robot et relié sans fil à un ordinateur. — © NEURALINK(Le TEMPS ICI). Selon le journal, Elon Musk a dévoilé, lors d’une conférence, les grandes lignes de son nouveau dessein: connecter les cerveaux aux ordinateurs. Une fusion qui permettra selon lui de contrôler par la pensée les objets connectés, mais aussi d’augmenter nos capacités cognitives – par exemple en améliorant notre mémoire ou en apprenant une langue étrangère d’un simple copier-coller. (On relèvera l’emploi du futur simple par le journaliste)
Un tweet intéressant

SwissCognitive @SwissCognitive

#sda2018 #duality Tradition vs. Progress Control vs. Trust Machine vs. Human Convenience vs. Security

@Swisscom_de

Dialog Arena 2018
PS Toute ressemblance avec le modèle coronal de Kate Rayworth n’est pas fortuite. C’est la Nouvelle organisaiton sociétale centrée sur la fusion homme-machine via le système de cryptomonnaie (pex celui de Microsoft)

Bref, les choses qui feraient de nous des cyborgs sont beaucoup plus avancées que ce que les citoyens confinés, masqués, et soumis à distanciation sociale peuvent imaginer. La suppression du cash est une pierre de plus posé dans le cadre de l’édification de la société posthumaine. Le vaccin anti-Covid-19 en est une autre. Etc. Ci-dessous un extrait de mon livre Dépossession qui traite des enjeux liés à la suppression du cash. Vous y découvrirez les patrons du jour de la blockchain, supposée échapper à la planète finance…

Bonne lecture.

LHK

Lire également: BRI – Covid-19, cash, and the future of payments(DOC)

Partenariat technoscience-Finance

SIX is new partner of ETH ZISC//Urs Rüegsegger, PDG de SIX Group (entreprise qui tient l’ensemble du système financier suisse: clearing, REPO, information, gestion des comptes des banques auprès de la BNS, le clearing bancaire en euros, etc.), et Lino Guzzella, président de l’ETH (Photo: Fondation ETH Zurich)

La suppression du cash, indispensable à la prise de pouvoir totale, DEPOSSESSION, 2018

L’alliance banco-financière veut, voire exige, la suppression du cash. Evalué à environ 10% de la masse monétaire en circulation. La suppression de la prérogative de battre monnaie rendra ainsi obsolète la principale raison d’être constitutionnelle des banques centrales nationales. Ça tombe bien, la technologie dite du « blockchain », qui a émergé de nulle part au lendemain de la crise des subprimes (notamment avec le bitcoin), ne nécessite pas de supervision par un « tiers de confiance ». Normalement, cette technologie devrait être amenée à remplacer, à terme, le système bancaire classique. Pour ce faire, la suppression du cash est indispensable.

En 2016[1], le thème du World Economic Forum (WEF)  portait sur la suppression du cash. Klaus Schwab, fondateur du WEF y avait fait référence à « la quatrième révolution industrielle », en parlant de la révolution digitale[2]Mais c’est la publication sur le site de l’organisation qui attire l’attention. Dans « Qui sera le roi de ce monde sans cash», un nouveau monde nous est présenté avec moult références à un roi, une couronne dormante, une révolution globale et un nouvel ordre mondial. Une terminologie qui a tout de même de quoi interpeller. Et l’article de nous faire entendre que les petits acteurs auraient une chance de remporter la mise… « La révolution sans cash est en marche. Les gouvernements, les entreprises, les start-ups et les consommateurs peuvent avoir des motivations différentes pour détrôner le cash mais le résultat final sera probablement le même. Mais avec la mondialisation où « gros » est traditionnellement « beau », ce sont les plus petits acteurs — start-ups, petites entreprises et consommateurs — qui vont en définitive façonner le nouvel ordre mondial. Et pour ceux qui aiment l’innovation et les idées nouvelles ce ne peut être qu’une bonne chose »[3]. Le texte n’indiquait en revanche pas les sources de financement desdites startups…

…/…

Lire la suite

Liliane Held Khawam

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

11 commentaires

  • Il me paraît évident, dans cette situation, de boycotter les magasins qui n’accepteraient plus le cash. Et ce, sans attendre !
    Je dirais bien: et de rendre toutes nos cartes de crédit (certains en font la collection semble-t-il). Mais la carte n’est qu’une étape pour ces zoulous là puisque le portable est déjà actif, et bientôt le paiement par puce intégrée dans le corps.

    Voyez-vous d’autres solutions ?
    L’article nous parle de cryptomonnaie, mais rien de ce qui passe sur la toile n’est invulnérable. Tout beau tout nouveau avant le clash. Avis tout personnel, bien sûr.

    • M.G. M.G.

      Voyez-vous d’autres solutions ?

      La Monnaie Libre. Mais c’est encore trop complotiste compliqué pour ceux qui fonctionnent au prémâche. Pourtant, si le peuple s’emparait de la ML c’en serait fini de l’esclavage par l’argent. J’ajoute, pour les réfractaires au crypto-monnaies, que la Monnaie Libre pourrait très bien se concevoir sans informatique …

      M.G.

  • Avatar laspirateur

    Suppression du cash, ok on reviendra au troque plus vite!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • Volti Volti

      Un problème se pose, tu ne peux pas imaginer, le nombre de ceux qui ont les dents qui rayent le parquet… Faire du troc avec ces individus est hautement risqué.. Il faut que les frigos soient vides, alors on pourra discuter.. ;)

      • C’est sûr, ça demande un état d’esprit sain que n’ont pas la plupart des individus. A preuve, le nombre des délateurs, des collabos. Ca fait peur !
        Et le marché noir. Certains n’ont pas vu d’un bon œil le débarquement en Provence, justement parce qu’ils ne pouvaient plus faire leur beurre ! Le monde n’a pas changé !

Laisser un commentaire