Gouverner contre le peuple, combien de temps ? Par Anne-Sophie Chazaud..

Combien de temps ? Jusqu’à ce que le peuple, pillé, indigné, spolié, volé, tabassé, gazé, mutilé, insulté, surtaxé, méprisé se lève enfin et dise stop ! Ce qui est la suite logique d’une prise de conscience généralisée… si elle a lieu. La rentrée nous le dira. Mais, maintenant que la macronie à bien divisé les différentes strates de la société, il va être difficile pour tout le monde, de se rapprocher tellement chacun a des revendications à faire valoir, et tend à être le premier à être servi. La stratégie du système est de faire la sourde oreille, d’ignorer la souffrance du peuple, de réprimer violemment sa voix et de garder le cap dans la destruction programmée de l’état Nation. Ce n’est que si ce système pervers et mortifère tombe, (ça a faillit et il a eu les chocottes Macron!!! ) qu’il y aura espoir de changement. À la condition expresse que l’on oublie, la droite, la gauche, le centre, les extrêmes, qu’il y ait solidarité et que l’on ne remette pas les mêmes nuisibles aux commandes. On voit bien le cynisme de ce gouvernement qui a autorisé le RIP pour l’aéroport de Paris, avec un seuil de 4 millions 700 milles signatures pour « consentir » à revoir ce projet néfaste. Seuil impossible à atteindre et il le sait cet état pervers. Il aura beau jeu de dire après, que le peuple n’était pas d’accord puisque le taux de participation n’a pas été atteint. À moins d’un sursaut salvateur, c’est mal engagé. Partagez ! Volti

******

Par The Wolf pour Le Blog à Lupus

Quand meurt un pompier dévoué à la cause commune, un sauveteur en mer, quand il s’agit d’inventer des attaques de Pitié-Salpêtrière, à LREM on a la main sur le cœur, la larmichette à l’oeil, le trémolo dans la voix, on invoque la République, l’intérêt général, et tout un tas de notions avec lesquelles on a autant de rapport qu’avec la planète Mars.

En revanche, on apprend que nos amis pompiers grévistes font désormais l’objet de tentatives de répression de leur droit de grève (lequel se limite au port très symbolique d’un brassard « gréviste ») avec des mesures disciplinaires à la clef. La grève des urgentistes semble s’abîmer en pure perte auprès d’un exécutif qui ne connaît de toute façon rien d’autre que la logique de compression des coûts et la répression si tu n’es pas content.

Les policiers quant à eux ont été montés contre leur propre peuple et se retrouvent au bout du rouleau ou sanctionnés comme le secrétaire général du syndicat VIGI, Alexandre Langlois, qui avait sauvé l’honneur et donc a été suspendu, tandis que des images de violences totalement disproportionnées et hallucinantes contre les citoyens français circulent désormais chaque jour auprès d’une population chez qui elles suscitent la nausée et le dégoût.

Un peuple français qui était le premier à défendre sa police. Diviser pour régner, aussi putride qu’efficace. Mais efficace seulement un temps, et médiocrement…

Agriculteurs dégoûtés de la trahison des élus avec le traité félon du Ceta et bientôt du Mercosur, accusés de commettre des attentats lorsqu’ils manifestent leur colère face à cette indigne traîtrise. Urgentistes, pompiers excédés et totalement au bout du rouleau, policiers chauffés et instrumentalisés au service d’une politique de répression indigne de la République française, et j’en passe… A la rentrée, ce sera au tour des retraités de passer sous le panzer, alors qu’en réalité strictement RIEN n’a changé dans les raisons légitimes de la colère des Gilets Jaunes qui, on le rappelle et bien que pour la plupart rentrés à la maison (avec parfois un oeil ou une main en moins), sont toujours là.

Gouverner contre le peuple français ne pourra pas se faire indéfiniment. Gouverner contre son peuple, du reste, ça porte un nom et ce nom ce n’est pas la démocratie.

Je vous souhaite par conséquent un bon repos et de reprendre des forces, toutes vos forces, parce que ce pays va en avoir besoin.

Tout d’abord, on aimerait savoir où en est le responsable du syndicat de policiers VIGI qui a été sanctionné pour avoir sauvé l’honneur des syndicats de policiers en défendant notamment les Gilets Jaunes.

 Deuxio, quand je pense que j’ai dans une autre vie passé avec passion et ma foi plutôt bien le concours de commissaire de police, je ne puis que me féliciter de n’en faire pas partie actuellement. Ce qu’est devenue la police, que j’aimais tant, me fait honte et fait honte à la République. Il faudra des décennies pour reconstruire ce que le macronisme a détruit.

Enfin, il faudra un jour poser clairement la question des réseaux d’influence idéologique plus ou moins occultes qui règnent dans les états-majors policiers et dont les orientations expliquent probablement en partie la répression qui s’est abattue sans vergogne sur le peuple, le méchant peuple populiste, car la petite ritournelle du « nauséabond » n’est pas sans évoquer une sémantique que l’on connaît déjà. Bientôt la «tenaille identitaire » ? Bref. Il faudra, à un moment, que le peuple re-explique à la magistrature et à la police que l’une est supposée rendre la justice en son nom (et non pour l’oppresser au service de quelques nantis oligarques et petits bourgeois frileux) et que la mission première de l’autre est de le protéger et non de l’oppresser. Il va y avoir beaucoup de boulot.

Voir toutes les images et vidéos

Par Anne-Sophie Chazaud pour Le Blog à Lupus

Voir aussi : (Extraits)

Douce France : Une dette cachée à 4.300 milliards d’euros ! Bientôt la faillite ?

La révolution technologique dévore ses enfants Par Dimitry Orlov

Apocalypse touristique : un lecteur nie la pleurnicherie sociale, et confirme que notre pauvre patrimoine crève sous notre surpoids touristique…

Fils de Labo (livre sur la PMA/GPA)

Capitalisme et coûts externes ou l’économisme du pillage ! Par Paul Craig Roberts

et plus encore….

10 commentaires

  • Avatar Pimpin

    Combien de temps ? le temps que les Français comprennent enfin l’importance de leur bulletin de vote, le temps que les Français comprennent qu’il ne faut jamais revoter pour ceux qui ont été virés la fois d’avant, le temps que les Français arrivent à passer outre à la diabolisation menée contre le seul parti de vraie opposition : le rassemblement national dont les analyses se révèlent exactes au fil des ans et qui propose un programme de redressement adapté à la situation.
    Peut-être aussi le temps que les Français soient suffisamment dans le caca pour bouger enfin.

  • Avatar Leveilleur

    Il y a deux catégories de gens, ceux qui attendent de ne plus rien avoir à manger pour se lever et ceux qui ont peur de revendiquer leur droit à une vie digne sans compter les poules mouillés qui eux se soumettrons jusqu’au bout.

    Alors qu’on devrait tous se lever contre ce système économique ultralibéral démoniaque pour protéger notre avenir, la plupart continuent de dormir tout éveillé en espérant des jours meilleurs qui ne viendront jamais.

    Avez-vous remarqué à quel point les gens dorment debout, ils sont mous et lents à réagir, observez-ça lorsque vous êtes en voiture ou dans la rue, je me demande parfois s’il n’y a pas quelque chose dans l’eau qui les abrutis et leur ôte toute faculté de réaction et de pensé, ils ne sont pas présent, ils sont ailleurs, c’est juste un constat, alors comment voulez vous que ces gens réagissent aux dictats ambiants et mènent des batailles pour leur avenir ou ceux de leur enfants.

    Non c’est de l’acceptation passive, il ne faut surtout pas faire de vague, je prends un cachet et je vais dormir c’est mieux pour tout le monde !

    Comment peut-on y arriver comme ça, sans trouver la force et le courage de lutter contre ce qui n’est pas normal ni humain ? Comment peut-on laisser la planète, la Nature et notre avenir se dégrader sans réaction, la colère n’est pas toujours bonne conseillère mais il y a des colères scènes qui cherchent à mettre un frein à l’irresponsabilité ambiante de nos dirigeants et c’est celles-ci que l’on devrait voir dans les rues.

  • Avatar sansculotte

    Quand j’etais petit je croyais au père noel…

    Depuis, j’ai grandi…. j’y crois plus mais…. je vote.

  • Avatar Montet

    Boaf : Même pas peur (source Elyséenne) .
    « Ils » ont déjà préparé les contre-feux.
    Occuper les gens avec des sujets divers et variés… et avariés. Ca va chauffer chez BFMRMCTF1M6LEMONDEETC…
    L’affaire Epstein et ses suites va occuper le devant de la scène meRdiatique durant tous ces temps à venir.
    « ILS » ont ressorti déjà l’affaire Weinstein avec le documentaire qui sort au cinéma en France, l’un des RARES pays à le diffuser en salles…. Ah bon ???
    Et pendant que l’on parle encore de Cul de Cul de Cul (c’est Kleenex qui doit être content) depuis 2 ans et que l’on projette les idéologues et autres chiennes et toutous de garde à outrance aux premiers plans, nos MeRdias (Radio Paris) occultent d’autres combats tout autant essentiels.
    Ceux des urgentistes, des agriculteurs, des camionneurs, des gilets jaunes… Ils ne parlent plus des traitres (avec un R et sans accent sur le E) CETA et Mercosur… Et il faut aussi dissoudre dans cette méRdiocrité ambiante l’infâme future réforme des retraites.
    Normal ! C’est de bonne guerre.. C’est aussi ce que je ferais pour détourner les attentions. Ca s’appelle la Manipulation des esprits ou des masses…
    Heu ? bêêêê ?

  • Une anecdote que vous devez retrouver à tous les étages de « l’autorité »: le léchage !
    On lèche les bottes du maire pour obtenir un permis, une autorisation quelconque, voire un boulot.
    Et si vous rouspétez devant cette hypocrisie, on vous rétorque: « Ma pauvre, c’est partout pareil ! »
    On en revient là: ne pas faire de vague…
    Quand tu auras besoin du maire, il t’enverra paître, tu l’as assez embêté comme ça !
    A la place de « maire », on met ce qu’on veut, bien sûr.

    Les gens se couchent par peur. Je peux le comprendre, j’en aurais fait autant il fut un temps. Maintenant, la situation est quand même autrement plus grave, et touche tous les secteurs, tous les échelons. Les élus ont des marges de manœuvre qui, si elles ne sont pas légales – violant la notion d’égalité des citoyens devant la loi – n’en sont pas moins effectives. Qui dit quelque chose ? Qui est prêt à se payer un avocat pour aller au TA ? Au risque ensuite d’avoir des retombées « atomiques » ?
    « Après, ça ne sera même pas la peine de lui demander quoi que ce soit !! »