Le rapport du GIEC et les experts ressuscitent les remèdes de grand-mère pour sauver l’agriculture..

On serait tenté de dire « tout ça pour ça!! ». Revenir au bon sens de nos anciens en matière d’agriculture n’est plus aussi stupide qu’il a été dit, puisqu’il en va de notre santé et celle de notre maison la Terre. De toute évidence les perdants seront les multinationales agro-chimiques qui, si une forte et vraie volonté politique était mise en place, verraient leur profits dégringoler. Mais avec les valets, tous acquits à ces monstres destructeurs et empoisonneurs, elles n’ont rien à craindre sauf, si agriculteurs et consommateurs marchent ensembles, en ignorant et boycottant tout ce qui n’est pas produit de façon naturelle et pérenne. Si on achète pas, ils ne peuvent pas vendre!!

Pixabay/Illustration

C’est le GIEC qui a fini (z’en ont mis du temps!) par en conclure que l’on va droit dans le mur, avec des pratiques mortifères pour les sols. Avec les monocultures et agricultures intensives, s’il n’y avait pas la chimie, rien ne pousserait sur des sols stérilisés par des années d’agro-industrie. Nos vrais paysans disparaissent au profit des exploitants agricoles qui s’y connaissent autant en agriculture, que pour chanter la messe en breton, seuls les rendements les intéressent, qu’importent les moyens de production. La solution ne peut venir que du peuple et des vrais paysans. Laissons le factice et l’illusoire aux adorateurs de Mammon et, prenons en charge notre bien commun. 2mn15′ pour comprendre. Il va de soi que la solidarité est de mise sinon, « bonnes maladies » à tous ! Partagez ! Volti

******

Source Chaîne Youtube du LeHuffPost

Pour sauver les sols agricoles, certaines méthodes reviennent en force. Des techniques qui n’ont rien de nouveau réapparaissent dans le rapport du GIEC sur le climat, les terres et la sécurité alimentaire.

LeHuffPost

8 commentaires

Laisser un commentaire