De nouveaux médicaments bientôt retirés du marché

Médicaments peu fiables, retirés du marché car dangereux, scandales étouffés, pressions sur ceux qui tentent de dénoncer cela, les affaires se suivent plus ou moins officiellement sans que personne ne réagisse vraiment, aucun président, aucun gouvernement, à croire que soit ils s’en fichent complètement, soit ils sont complètement corrompus, au choix. Je vous met l’article et le fait suivre par un article sur l’excellent reportage les médicamenteurs, à voir absolument si vous en avez l’occasion!!!

MISE EN GARDE - De nouveaux médicaments bientôt retirés du marché ?

Selon la revue « Prescrire », plusieurs médicaments doivent être retirés du marché © Jaubert / Sipa

Un médicament vasodilatateur, le buflomédil, doit être retiré du marché en raison d’effets indésirables cardiaques et neurologiques parfois mortels, estime la revue Prescrire. Le buflomédil est commercialisé notamment sous les noms de marque de Fonzylane (fabriqué par Cephalon) et Buflomédil EG. La revue médicale indépendante, qui décortique régulièrement les bienfaits et les méfaits des médicaments, revient à la charge, dans son numéro de janvier, en pointant de nouveau ce médicament « commercialisé depuis plus de vingt ans en France » et « sans intérêt thérapeutique démontré. »

Lire la suite

Nous servons tous de cobayes

Un article paru dans VAnity Fair la semaine dernière. C’est gentil de nous prévenir.


C’est la prochaine étape de la mondialisation, et il y a de bonnes raisons de ne pas vouloir que ça soit le cas », constate Vanity Fair. Les laboratoires pharmaceutiques américains testent de plus en plus leurs médicaments à l’étranger, sur des personnes qui ne bénéficient pas de toutes les garanties de sécurité. Cette tendance concerne les pays du Tiers-Monde mais aussi l’Europe, précise le mensuel new-yorkais. De 2004 à 2007, la part des essais cliniques effectués aux Etats-Unis a baissé de 5,2%, tandis qu’elle augmentait de 16% en Europe de l’Est, de 12% en Asie et de 10% en Amérique latine.

L’avantage pour les laboratoires, explique Vanity Fair, est de conduire les tests dans des conditions moins strictes et moins coûteuses, obtenir des résultats positifs et « ainsi convaincre la Food and Drug Administration américaine que les médicaments sont sûrs et efficaces pour les Américains ». En 2008, 80% des produits soumis à la FDA ont été testés hors des Etats-Unis, soit 58 788 tests. Quelque 876 d’entre eux ont eu lieu en Roumanie, 589 en Ukraine et 716 en Turquie. L’Estonie, la Pologne, la Russie, la Lituanie, la Slovaquie ou la Croatie sont des pays également appréciés des laboratoires.

Hors de tout contrôle sérieux, ces tests sont souvent mortels. Le magazine cite l’exemple d’un test de vaccin contre la grippe effectué dans un refuge pour sans-abris de Grudziadz, en Pologne. Rémunérés 2 dollars, « les cobayes pensaient recevoir une vaccination normale. Ce n’en était pas une. Au moins vingt d’entre eux sont morts ».

http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief/441561-quand-les-europeens-servent-de-cobayes

Le mediator, une petite affaire à côté du Vioxx…

C’est grave de lire ce genre d’informations quand même…Le Vioxx est un médicament qui pourrait reléguer le Mediator au rang de petite anecdote inintéressante! Là ce ne sont plus 2000 personnes décédées mais 40000 rien qu’aux Etats-Unis, en France? Aucune victime, c’est comme la nuage de Tchernobyl, c’est la cata ailleurs mais ici, il n’y a rien, c’est beau les miracles quand même…

 

Le Vioxx, bourreau des coeurs… Le chiffre vient d’être revu à la hausse. Si aux Etats-Unis, le scandale fait rage, en France, personne ne bronche. L’affaire pourrait pourtant ravaler le Mediator au rang de simple pastille Valda…

Vioxx VS Mediator

Le Mediator a tué entre 500 et 2000 personnes. Scandale ! Que penser, alors, du Vioxx, ce médicament anti-douleur et anti-inflammatoire largement utilisé contre l’arthrite entre 1999 et 2004. Il aurait, selon la FDA (Food and Drug Administration, agence de régulation américaine des médicaments) provoqué 160 000 crises cardiaques et attaques cérébrales et 30 000 décès, rien qu’aux Etats-Unis. Chiffre récemment réévalué à 40 000 par une nouvelle étude. En France, c’est le flou artistique… y a-t-il eu un seul mort ? On ne le saura peut-être jamais…

Lire la suite

Le choléra: prochaine pandémie mondiale?

C’est ce que prétend un médecin russe, le choléra pourrait etre la prochaine pandémie mondiale, rien de bien rassurant, 2011 risque de nous préparer autre chose que quelques soucis d’ordre économique…

MOSCOU, 23 décembre – RIA Novosti

//

La situation en Haïti, où le choléra a fait plus de 2.500 victimes jusqu’à présent, pourrait provoquer une pandémie de choléra sur le plan mondial, estime le chef des services sanitaires russes, Guennadi Onichtchenko.

« Nous sommes probablement au seuil de la première pandémie de choléra du XXIème siècle », a déclaré M.Onichtchenko lors d’une conférence de presse à Moscou.

Selon lui, le choléra en Haïti a déjà entraîné l’hospitalisation de 58.000 personnes, tandis que 335 cas de contamination ont été constatés en République Dominicaine, pays voisin d’Haïti qui accueille un nombre important de touristes russes chaque année.

« Nos touristes aiment y passer leurs vacances, bien que cela puisse porter préjudice à leur santé », a indiqué le chef des services sanitaires russes, appelant ses concitoyens à s’abstenir de se rendre en République Dominicaine lors des fêtes de Noël et du Nouvel An.

Selon M.Onichtchenko, quelque 18.000 touristes russes rentrés de République Dominicaine ont été soumis à un examen médical par les spécialistes du Service fédéral de protection des consommateurs (Rospotrebnadzor). Aucun cas de cholera n’a été détecté.

Source de l’article: fr.rian.ru

Mediator: Servier aurait fait pression dès 1996 sur des experts

Quelle surpriiiise, un laboratoire pharmaceutique qui est capable de faire pression sur des experts pour ne pas que la dangerosité d’un médicament soit révélée…Mais c’est comme cela pour tout, tout ce qui dérange ne doit de toute manière pas etre révélé et tous les moyens sont bons, on a déjà eu nombre d’exemples dans le domaine…..

Jacques Servier

Des documents révélés ce jeudi montrent que les laboratoires Servier ont cherché à empêcher dès 1996 la divulgation d’informations indiquant la dangerosité du médicament anti-diabétique.

Le fax « confidentiel » est daté du 22 mars 1996, et révélé par Libération jeudi 23 décembre. Dans ce document, les laboratoires Servier, qui commercialisaient l’Isoméride et le Médiator, avant leur interdiction, affirment leur volonté de « neutraliser » des experts médicaux trop critiques. C’est l’actuelle épousue de Jacques Servier, président du groupe pharmaceutique, Madeleine Derôme-Tremblay, présidente de Servier Amérique, qui demande par écrit à la société Wyeth, qui commercialise l’Isoméride aux Etats-Unis, de « préparer et de nous soumettre plusieurs plans qui pourraient neutraliser ces messieurs, sans paraître comme agressifs envers eux ».
Lire la suite

"Médiator" Servier a tenté de neutraliser des experts trop critiques!

Les méthodes mafieuses du laboratoire du Médiator mises en lumière…

"Médiator" tentative d'intimidation....

«La Corée du nord de l’industrie pharmaceutique». C’est comme cela qu’un ancien salarié des laboratoires Servier décrit son ex-employeur. Celui-ci, qui commercialisait l’Isoméride et le Médiator, avant leur interdiction, ont tenté d’utiliser l’intimidation pour «neutraliser» des experts médicaux trop critiques, selon Libération qui publie ce jeudi un «fax confidentiel» de la société.

Dans ce fax daté du 22 mars 1996 que le journal s’est procuré, Madeleine Derôme-Tremblay, présidente de Servier Amérique (et actuelle épouse de Jacques Servier), demande à la société Wyeth, qui commercialise l’Isoméride aux Etats-Unis, de «préparer et de nous soumettre plusieurs plans qui pourraient neutraliser ces messieurs, sans paraître comme agressifs envers eux».

Des petits cercueils à domicile

Lire la suite

Les responsables de cancers sont aussi ceux qui le soignent

Cela revient à se demander pourquoi guérir complètement le cancer sur la planète? Sachant que ceux qui nous donnent le cancer avec leurs productions sont également ceux qui disent nous soigner avec leurs remèdes miracles, on comprend déjà mieux pourquoi officiellement la recherche avance aussi lentement…

Dow Chemical, BASF, Bayer, Monsanto, Dupont … Ces géants de l’industrie chimique, à l’origine de nombreux cancers, fabriquent aussi les traitements pour ces mêmes maladies. Le documentaire « The Idiot Cycle » décortique ces liens. Rencontre avec la réalisatrice franco-hispano-canadienne Emmanuelle Schick-Garcia.

Le pire est à venir, craint la réalisatrice, alors que ces compagnies partent désormais à l’assaut des biotechnologies, nous rejouant le mythe du progrès déjà vendu avec le plastique…

Projeté dans de nombreux festivals, ce film autoproduit -et le site dédié- propose des actions en vue de limiter l’exposition aux produits cancérigènes. Rencontre avec une femme qui sait que chacun d’entre nous peut refuser de prendre part à ce cercle absurde.

Lire la suite

portables=danger

une source de cancer de plus!

Deux cas de cancer du cerveau dans une école : l’association Priartem demande une enquête sanitaire – 30/11/2010

Communiqué de presse Priartem

Priartem, en accord avec l’association Rexpoede Environnement, saisit, ce jour, le Directeur Général de la Santé d’une demande d’enquête sanitaire autour de l’Ecole Victor Hugo de Rexpoede où deux cas de cancer du cerveau ont été diagnostiqués, l’une des fillettes en étant décédée.

L’école et son environnement sont exposés depuis plusieurs années aux rayonnements des antennes-relais des trois opérateurs, installées d’abord sur le château d’eau qui surplombe l’école et maintenant, à 100 mètres de là, sur une ancienne cheminée d’usine. Aujourd’hui, alors qu’aucune recherche n’a été lancée sur les causes environnementales susceptibles d’expliquer ces deux cas de cancer dont la nature reste rare en France, deux des opérateurs, Orange et SFR, viennent d’obtenir l’autorisation de l’ANFR d’installer l’UMTS sur le site.

Lire la suite

La perte de la biodiversité augmente la transmission des maladies vers l'homme

L’écologie n’est pas une valeur sure dès qu’elle est politisée, puisque ce n’est pas un domaine qui rapporte, puisque l’écologie n’intéressera pas tant qu’elle ne sera pas une base du capitalisme et de l’enrichissement de certains, alors elle ne sera qu’un argument en vue des élections possibles. Malheureusement, une récente étude démontre que la biodiversité est en rapport direct avec notre santé et pire, que nous sommes plus confrontés aux maladies si cette biodiversité est mise à mal!

Une nouvelle étude anglo-américaine montre que la perte de biodiversité, notamment chez les mammifères et les bactéries bénéfiques, pourrait porter atteinte à la santé humaine. Présentée dans la revue Nature, la recherche souligne la relation importante entre la conservation et les maladies. La perte d’espèces dans les écosystèmes déclenche une augmentation de pathogènes, les organismes responsables des maladies. Pour réduire les probabilités que d’autres maladies infectieuses se propagent des animaux sauvages aux animaux d’élevage et à l’homme, les auteurs appellent à un meilleur suivi des régions ayant beaucoup d’animaux domestiqués.

Lire la suite

Québec sur-médicalisé, la France pourrait-elle aussi être concernée?

L’article nous parle du Québec, mais la situation pourrait très bien être transposée à la France par exemple, voire à tous les pays puisque les méthodes des laboratoires ne sont pas vraiment différentes suivant des cultures, vendre! Vendre! Vacciner! Faire du fric! Et accessoirement soigner…

Les labos sont donc capables de tout pour mieux nous vendre leurs remèdes miracles, faire de la prévention pour tout et n’importe quoi, justifier des traitements pas toujours indispensables, faire interdire les plantes médicinales et les médecines naturelles (en Europe dès le 1er avril 2011), et même inventer de nouvelles maladies (véridique)!

MONTRÉAL – Pour le Dr Fernand Turcotte, les publicités provenant de l’industrie pharmaceutique ne servent «qu’à faire peur aux gens et à piéger les médecins». Cet éminent chercheur et cofondateur du Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval réclame leur interdiction complète.

L’homme qui a enseigné pendant 30 ans aux étudiants en médecine du Québec vient tout juste de terminer de traduire le dernier ouvrage d’un médecin américain, Nortin M. Hadler. Dans «Malades d’inquiétude? Diagnostic : la surmédicalisation», ce dernier pointe du doigt «l’erreur de la médicalisation» à tout prix.

Lire la suite

1 311 312 313 314