Ces médicaments qui favorisent Alzheimer..

Ce mois-ci, Sciences et Avenir révèle les premiers résultats d’une étude française qui estime que la consommation chronique d’anxiolytiques et de somnifères augmente le risque d’entrée dans la maladie d’Alzheimer. Chaque année, en France, 16.000 à 31.000 cas d’Alzheimer seraient ainsi attribuables à ces traitements par benzodiazépines.

Illustration médicaments, le 23 octobre 2009. PureStock/SIPA

Valium, Lexomil, Xanax… La maladie d’Alzheimer favorisée par des médicaments
La bombe est lâchée. Selon une étude épidémiologique sur les anxiolytiques et les somnifères du professeur Bernard Bégaud, à paraître avant la fin de l’année, prendre ces traitements de façon chronique favorise le risque d’entrée dans la maladie d’Alzheimer. C’est le magazine Sciences et Avenir qui le dévoile dans son édition d’octobre, disponible en kiosque ce jeudi.   Lire la suite

Quand Servier «censurait» les articles d’une journaliste

Ce sont les laboratoires pharmaceutiques qui décideraient ce qui peut être publié ou non par les journalistes? Pas étonnant de ce fait que les scandales soient autant étouffés durant des années, qu’il s’agisse du Médiator ou d’un autre médicament!

Alors que le procès pénal du scandale du Médiator a été fixé au 14 mai 2012, une biochimiste sort de son silence sur RMC. Virginie Bagouet, devenue journaliste médicale, a vu ses articles sur les médicaments de Servier réécrits directement par le laboratoire ou par sa rédaction en chef soucieuse de protéger les intérêts de cet annonceur. Témoignage.

© Reuters
Biochimiste de formation, Virginie Bagouet a travaillé trois ans pour la revue Impact Médecine, hebdomadaire pour les médecins généralistes, écrivant notamment sur le Protelos (un des traitements contre l’ostéoporose), ainsi que sur le Médiator, deux médicaments fabriqués par les laboratoires Servier. Mais rapidement, son travail est devenu un véritable enfer, raconte-t-elle sur RMC.
«Des articles modifiés et publiés sous une autre signature»
« C’est simple, sur le Médiator, on nous a rapidement interdit d’enquêter, puis même d’écrire. Je me suis aperçue très vite que la directrice de la rédaction avait elle-même modifié un de mes articles. Et un de mes articles sur le Protelos, traitement de l’ostéoporose commercialisé par le laboratoire Servier a été soumis à relecture à la firme.  La rédactrice en chef adjointe de cette revue me l’a fait passer après les modifications apportées par le laboratoire et je me suis opposée à la publication de ce texte promotionnel déguisé en article. Il a finalement été publié en utilisant le pseudonyme Claire Bonnot, adopté pour signer les articles publicitaires ». Lire la suite

Le premier maïs OGM pour les humains cultivé au Canada..

Ce n’est pas bon du tout. Cette nouvelle n’est pas réjouissante pour nos cousins Canadiens mais aussi pour nous, en ce qui concerne les décisions débiles des empoisonneurs, on sait tous, que nous seront concernés tôt ou tard. :evil:

 

(Québec) Le premier maïs génétiquement modifié destiné à l’alimentation humaine aurait commencé à être cultivé au Canada, sans même qu’une étude d’impact n’ait été réalisée, dénonce une coalition, qui lance une pétition demandant l’étiquetage obligatoire des OGM.Bien qu’autorisé au pays depuis 1996, le maïs en question n’était jusqu’à présent cultivé que pour le bétail, selon Christine Gingras, agronome à Nature Québec et porte-parole du Regroupement québécois contre les OGM. Ce maïs a été mis au point pour le rendre résistant à la pyrale, un insecte qui affecte les récoltes. Lire la suite

Test du logo Agriculture Chimique….

Ce n’est qu’une parodie, mais il reste à savoir si elle était mise en action combien de consommateurs y seraient sensibles

 

Les trublions d’eco-SAPIENS en remettent une couche. Après l’annonce en Avril dernier de la création du logo Agriculture Chimique (AC), ce nouvel affichage environnemental serait actuellement en période test dans une grande surface pilote. L’entrée en vigueur du logo est normalement prévue pour Janvier 2012 et touchera le secteur de la grande distribution.

Lire la suite

Les circuits courts disponibles sur internet

Qu’est-ce qu’un circuit court? Il s’agit d’un moyen de consommer sans passer par d’éventuels intermédiaires, directement du producteur au consommateur (ou alors un seul et unique intermédiaire…), et fin du fin, c’est le gouvernement qui nous donne l’astuce an compilant les circuits-courts disponibles actuellement. Maintenant, si vous en connaissez d’autres, si vous connaissez des sites non listés ici ou peu connus mais fiables, merci de nous en faire profiter.

Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l’origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation… Nombreuses sont les raisons qui poussent les consommateurs à chercher de nouvelles façons d’acheter, ainsi que les producteurs qui cherchent à valoriser leur production et à diversifier leurs circuits de vente afin de dégager des compléments.

Le panier paysan directement livré du potager à votre cuisine © Lepanierpaysan.com

Locavores, régions et terroirs font bel et bien partie du vocabulaire des consommateurs, le made in « près de chez soi » a décidément le vent en poupe. En effet, selon une étude du cabinet Xerfi, publiée mi-janvier, les produits alimentaires régionaux voire locaux ont un bel avenir devant eux. Ce phénomène s’expliquerait en grande partie par les exigences de traçabilité des consommateurs, la montée en puissance du « consommer local » ou encore la philosophie relative au maintien de l’emploi dans sa région d’origine. Ainsi, depuis quelques années, on sent poindre un foisonnement d’idées, de petits et grandes initiatives pour répondre à cet engouement, lié peut être à la prise de conscience qu’un aliment parcourt en moyenne plus de 2 000 kilomètres avant d’arriver dans notre assiette. Lire la suite

Médicaments Alli / Xenical : « risque d’atteintes hépatiques rares mais graves »..

Encore des morticaments sur la sellette, avec de rares mais graves effets sur le foie. Si vous êtes consommateur, tenez compte des « signes » qui montreraient ces effets secondaires. L’automédication peut aider, mais aucune substances chimiques n’est sans danger, aussi il est fortement conseiller de se responsabiliser, et de ne pas prendre n’importe quoi comme des bonbons.

Alli, premier médicament pour maigrir sans ordonnance, est arrivé en France en mai.AFP/HO

 

L’Agence française du médicament met en garde contre le « risque d’atteintes hépatiques rares mais graves » lors d’un traitement pour maigrir par gélules d’orlistat, dont le nom commercial est Alli et Xenical, dans un message diffusé vendredi 23 septembre sur son site Internet.
Lire la suite

L’Europe ne protège pas suffisamment sa population contre les aliments radioactifs..

Après l’accident nucléaire de Fukushima, les normes relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires ne garantissent pas une protection suffisante de la santé – foodwatch et la Section allemande de l’IPPNW réclament une réduction significative des valeurs limites actuellement en vigueur.

Les normes européennes et japonaises relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires ne garantissent pas une protection suffisante de la santé. Les populations sont exposées à des risques inutilement élevés pour la santé.

C’est la conclusion du rapport « Les normes relatives à la contamination radioactive des denrées alimentaires en Europe et au Japon : un nombre calculé de morts par irradiation » que l’association de protection des consommateurs foodwatch et la section allemande de l’Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire ont présenté le 20 septembre à Berlin.
Le rapport s’appuie sur une expertise de Thomas Dersee et Sebastian Pflugbeil de la Société allemande de radioprotection.

Selon foodwatch et la section allemande de l’IPPNW, l’Union européenne, le gouvernement fédéral allemand et le gouvernement japonais n’informent pas assez leurs citoyens sur le fait qu’il n’existe pas de niveaux maximaux totalement « sûrs » en matière de contamination radioactive des aliments.  Lire la suite

Seine-Saint-Denis : une vingtaine de cas de tuberculose détectés à Clichy-sous-Bois

Éradiquer la tuberculose, sans lutter contre la misère et l’insalubrité ne sert à rien! La France!! un pays riche où on est malade de la pauvreté, paradoxe!!! 20 cas déclarés et 30 latents, c’est plus qu’inquiétant..
Une trentaine d’infections tuberculiniques latentes ont également été découvertes lors de ce premier dépistage.

La cité du Chêne Pointu, à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. © SIPA

Une vingtaine d’enfants et d’adultes habitant le quartier pauvre du Chêne-Pointu à Clichy-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, sont atteints de tuberculose, selon un dépistage organisé cet été et qui va être suivi d’une seconde vague de recherche de cas. Une trentaine d’infections tuberculiniques latentes ont également été découvertes lors de ce dépistage, a indiqué l’Agence régionale de santé (ARS) d’Ile-de-France.  Lire la suite

1 311 312 313 314 315 345