Tchernobyl, un million de victimes…..

Quand il s’agit de nucléaire, ils n’en sont pas à un mensonge près…. :evilgrin:

Un million de morts à cause de Tchernobyl (de 1986 à 2004 uniquement), la conspiration entre l’AIEA et l’OMS, l’impact sur la population, sur les animaux, sur les plantes (les expositions aux isotopes radioactifs sont reçus par les plantes, les oiseaux, les humains, et endommagent les cellules, en tuent certaines, endommagent l’ADN, endommagent les mécanismes génétiques des espèces) : cette vidéo est très riche en tristes informations.

« Une étude récente montre que les enfants nés dans les pays scandinaves, quand la catastrophe de Tchernobyl a eu lieu, sont moins susceptibles de terminer leurs études secondaires, car ils souffrent de déficience intellectuelle.
Comment obtenir suffisamment de nourriture saine pour une population quand la terre est contaminée pour trois siècles ? Lire la suite

Marketing du médicament et commerce de la maladie

Vous en doutiez encore? Le domaine médical est lui aussi bien pourri, les labos pharmaceutiques étant prêts à tout pour gagner le maximum d’argent, même au pire….

Jusque dans les années 1980, l’industrie pharmaceutique orientait ses efforts vers la guérison des maladies existantes, même si les pathologies affectant les populations pauvres, comme la malaria, étaient négligées parce que peu rentables. Désormais, la tendance s’est inversée. Pour garantir leurs retours sur investissement et recycler leurs médicaments, les firmes inventent des pathologies sur mesure, si possible chroniques.

Une publicité déguisée en information médicale, doublée d’un intense lobbying, se charge de les « vendre » au grand public et aux praticiens. Ce film – auquel l’industrie a refusé de participer – démonte les mécanismes d’une médecine sous l’emprise du marché.

http://www.dailymotion.com/video/xm8ee0_marketing-du-medicament-et-commerce-de-la-maladie_news

Source: Fortune de souche

Nouvelle mode chez les ados pour se saouler : l’utilisation de tampons imbibés de vodka

Les modes débiles se répandent toujours trop vite, et celle-ci comme d’autres, même si elle est particulièrement stupide et dangereuse. Maintenant, peut-on voir là une manière se se saouler à moindre frais puisque la dose d’alcool à ingurgiter est nettement moindre par rapport à la dose généralement nécessaire, une des conséquences de la crise? ;)

Nouvelle mode chez les ados pour se saouler lutilisation de tampons imbibés de vodka Nouvelle mode chez les ados pour se saouler : lutilisation de tampons imbibés de vodka

Certains adolescents américains utilisent de biens curieux moyens de nos jours pour faire la « fête »…

Une pratique qui semble être démocratisée chez les jeunes si l’on en croit le journal télévisé ci-dessous. Celui-ci nous apprend donc que, aussi bien les filles que les garçons, sollicitent l’utilisation de tampons normalement réservées à l’hygiène féminine pour s’enivrer. Lire la suite

Vos médicaments vous rendent-ils malade?

Assez effrayant, ce qui doit vous soigner peut aussi vous tuer, c’est le revers de la médaille des médicaments, revers qui est aujourd’hui exposé ici. Attention, nous ne parlons pas de vaccins mais bien de traitements médicamenteux car l’usage de traitements peut nuire à votre santé autant qu’elle l’améliore, et qu’il y a un impact sur celle-ci, notamment sur les nutriments dont votre organisme à tant besoin. Pour être en bonne santé, faudrait-il apprendre à vivre sans médicaments?


885 000 « événements indésirables graves » causés par des soins médicaux ont lieu chaque année en France. La moitié nécessite une hospitalisation en urgence. L’autre moitié non, parce que les patients sont déjà à l’hôpital.

Ces chiffres sont tellement énormes qu’on a peine à y croire. Rapportés au nombre de personne en France qui sont en mauvaise santé, ils semblent indiquer que la plupart d’entre nous, serons, un jour ou l’autre, victimes des « soins » de la médecine conventionnelle.

Et pourtant, ils émanent de la Drees, la direction de l’évaluation et des statistiques du ministère de la Santé, peu susceptible d’avoir noirci le tableau. Car quand une administration ou une entreprise s’évalue elle-même, elle a plutôt tendance à se jeter des fleurs. Lire la suite

Fukushima, la saga continue…

Huit mois que ça dure, et que les rejets du monstre ne sont pas mesurables pour la planète. Pour les Japonais les conséquences sont dramatiques……Le silence règne, il ne faut pas toucher aux intérêts des Aréva, Alstom et consort…Les distributeurs de mort silencieuse, ne veulent pas investir dans le démantèlement des centrales, plus cher que d’en construire de nouvelles. D’autant que pour les déchets, on les laisse pour ceux qui auront la malchance de venir après nous….

Fukushima, niveaux de radiations inquiétant, détectés sur l’un des réacteurs..

Près de huit mois après le séisme et le tsunami qui ont frappé le Japon et entraîné une catastrophe nucléaire à Fukushima, la situation ne semble toujours pas sous contrôle dans la centrale. Lire la suite

Tous malades pour les labos….

Vaches à lait, moutons à tondre? Ils ont le choix et ne s’en privent pas les Big-Pharma!!

Maladies à vendre est un documentaire édifiant à regarder absolument demain mardi à 21 h 40 sur Arte pour devenir des « acteurs de santé » responsables, informés des manipulations possibles.

Du cholestérol trop élevé à la dysfonction érectile en passant par la dépression et le trouble bipolaire, ce document démontre les stratégies mises en oeuvre, avec la complicité plus ou moins passive des experts médicaux et des autorités de santé, pour nous transformer en consommateurs de médicaments.

Mikkel Borch-Jacobsen (philosophe et historien de la psychiatrie, professeur à l’université de Washington) et Anne Georget y interrogent de nombreux experts.

« La promotion de maladie, appelée condition branding par les spécialistes, est en passe de changer la médecine moderne en une vaste entreprise de marketing où la science est mise au service de l’industrie, et non plus des patients », dénoncent-ils.
Exemple avec le Prozac, ce traitement de la dépression. Alors qu’on arrive en bout de brevet, il faut lui trouver une nouvelle indication. Lire la suite

Grèce : de la crise financière à la crise sanitaire

Papandréou qui démissionne, ce n’est pas la plus mauvaise nouvelle pour la Grèce même si celle-ci est déjà en elle-même béton, une crise sanitaire à commencé, l »hécatombe a commencé. Donc pour résumer, uniquement pour la Grèce, plus de traitements chimiothérapiques ni d’insulines pour les hôpitaux, et à cela, on rajoute l’horreur décrit par cet article! La crise nous fait payer cher, les grecs sont en train de payer de leur vie!!!

La crise financière grecque risque de déboucher sur une crise sanitaire. Une étude publiée au mois d’octobre par le journal britannique The Lancet soulignait déjà une remarquable dégradation de la santé des Grecs. Et lors d’une conférence de presse tenue il y a quelques jours à Athènes, l’association Médecins du monde a confirmé l’impact dramatique de la crise sur l’état sanitaire de la population. Les activités de soins de santé réalisées par les équipes de Médecins du monde Grèce, normalement réservées aux sans-abris et aux clandestins, ont augmenté de façon exponentielle entre 2007 et 2010. 30 % des Grecs y auraient aujourd’hui recours contre 4 % avant la crise. Lire la suite

Biosécurité : les experts craignent une attaque aux nanoparticules..

Un pathologiste italien a indiqué que les microscopiques morceaux de métal qui flottent dans les airs à la suite d’une attaque terroriste pourraient être une menace pour la sécurité nationale.

Image/http://www.ps3gen.fr

« Les nanoparticules sont des agents pathogènes physiques qui pourraient être utilisées comme une nouvelle forme de terrorisme à coût moindre« , a annoncé Antonietta Gatti, chercheur au sein du projet de la nano-écotoxicologie à l’Institut Italien de Technologie, dans le cadre de la conférence sur la biosécurité de Washington en 2011.

 

On trouve ces particules dans les produits commerciaux comme les T-shirts de course de fond qui emploient de l’argent pour contrôler l’odeur. De tels minuscules morceaux de métal brûlant à de très hautes températures peuvent propager des fumées dangereuses, explique-t-elle. Elle ajoute que les bombes et munitions perforantes à haute-vélocité qui dispersent des particules dans l’air sont des exemples de ce phénomène.
Ces particules sont inhalées par les soldats et les civils ou ingérées lorsque les animaux se nourrissent des plantes qui y sont exposées. Les particules métalliques non-biodégradables sont plus petites que des cellules sanguines et font rapidement leur chemin à travers le flot sanguin, s’installent dans les organes et provoquent une pléiade d’effets néfastes, dit-elle. Lire la suite

1 313 314 315 316 317 354