La France doit étendre la distribution des comprimés d’iode autour des installations nucléaires

Ce n’est plus un secret, le nucléaire n’est ni une énergie propre, ni une énergie sans risques! Un article de l’Express datant de Janvier 2012 explique même que vivre à proximité d’une centrale nucléaire favoriserait la leucémie chez l’enfant.  Bien sûr, le fait de s’éloigner des centrales ne garanti pas d’échapper aux radiations, puisque le problème est maintenant généralisé, entre les contaminations couvertes par l’état, les contaminations par les radiations de Tchernobyl et Fukushima, et les nombreux essais nucléaires au fil des ans tous pays confondus. La France est consciente qu’un accident est possible, et a préparé un plan dans ce sens, sachant que de toute manière, en cas de problème, il n’y aurait pas assez d’iode pour tout le monde! Deux solutions sont alors possibles, créer ses propres pastilles, opération minutieuse et délicate, ou faire quelques stocks, au cas où… Et pour les intéressés qui souhaitent en savoir un peu plus sur le nucléaire en France, je vous conseille la lecture de cet article.

nucleaire_1m41

Un communiqué de presse de l’ ACRO du 25 novembre 2014

ACRO: Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest

La Suisse termine la distribution de comprimés d’iode dans un rayon de 50 km autour de ses quatre centrales nucléaires .
En France, la distribution s’arrête toujours à 10 km, sans prendre en compte les leçons de la catastrophe de Fukushima.

Les autorités françaises ont récemment publié un Plan national de réponse à un accident nucléaire ou radiologique majeur, qui n’a pas étendu le rayon de distribution de ces comprimés.
Pourtant, lors de l’accident de Fukushima, la zone dans laquelle la dose à la thyroïde pouvait dépasser les critères de prophylaxie fixés par l’AIEA (50 mSv sur les 7 premiers jours) s’étendait jusqu’à environ 50 km de la centrale.

La centrale de Fukushima daï-ichi étant située en bord de mer, 80% des rejets atmosphériques sont allés vers l’océan Pacifique. Ce ne sera pas le cas si une catastrophe nucléaire survient en France, car les vents dominants soufflent vers l’Est.

La distance de 50 km choisie par la Suisse est donc un minimum et devrait être adoptée par les autres pays européens.

En Suisse, le nombre de personnes bénéficiant d’une boîte de 12 comprimés va ainsi presque quadrupler pour atteindre le nombre de 4,9 millions de personnes, incluant les habitants des villes de Zurich, Bâle, Neuchâtel et Lucerne. Ceci représente près de 60% de la population suisse.
Le coût de l’extension, environ 30 millions de francs suisses (25 millions d’euros), sera couvert par les compagnies d’électricité.

En Belgique, les comprimés d’iode sont distribués dans un rayon de 20 km. Et l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire soulignait, le 8 mars 2011, juste avant la catastrophe de Fukushima, que « les études de dispersion des nuages radioactifs réalisées pour différents termes-sources susceptibles d’être rencontrés en cas d’accident nucléaire montrent que, pour les niveaux d’intervention faibles tels qu’ils sont actuellement préconisés, des comprimés d’iode pourraient se révéler nécessaires pour les membres du public cible prioritaire à des distances allant jusqu’à plusieurs dizaines de km.
La notion de zone sans risque devient donc pratiquement virtuelle et il y aura lieu de prévoir la possibilité d’approvisionnement en iode en pratique sur l’ensemble du territoire ».

En Allemagne, la Commission de Protection Radiologique (Strahlenschutzkommission,SSK) a recommandé d’étendre les zones de préparation à l’urgence 5 . Elle conclut qu’il pourrait être « nécessaire d’administrer de l’iode stable aux enfants, jeunes et femmes enceintes qui sont bien plus éloignés de la centrale (>100 km) mais sous les vents.
Les calculs ont montré que les limites de dose peuvent être dépassées jusqu’à 200 km autour des centrales allemandes. Les distances plus grandes que 200 km n’ont pas été étudiées car cela couvre déjà presque tout le territoire national. Dans ses calculs, la commission a choisi, pour les enfants, jeunes et femmes enceintes, un seuil de prise d’iode stable de 50 mSv, qui correspond au seuil pour les adultes en France. Par conséquent, la même conclusion s’impose en France pour toute la population.

Les autorités de sûreté européennes ont récemment recommandé que la thyroïde puisse être protégée jusqu’à 100 km en cas d’accident grave (groupe de travail AtHLET 6 ). Les autorités françaises ont validé ce texte. Qu’attendent-elles pour l’appliquer ?

Alors que l’Autorité de Sûreté Nucléaire française reconnaît qu’un accident nucléaire grave est possible en France, la protection offerte aux résidents français n’est pas suffisante.

L’ACRO demande donc que le rayon de distribution de comprimés d’iode soit fortement étendu en France, à l’instar de la Suisse, et qu’un plan de réponse à l’accident, prenant réellement en compte les leçons des catastrophes de Tchernobyl et Fukushima, soit établi et discuté avec les citoyens concernés.

ACRO
Association pour le Contrôle de la Radioactivité dans l’Ouest

Le texte original se trouve sur le site de l’ACRO
Contact ACRO
Siège social 138 Rue de l’Eglise 14200 HEROUVILLE SAINT CLAIR
Tél : 02 31 94 35 34 – Courriel : acro@acro.eu.org

Information complète sur Vivre-apres-fukushima.fr

 

11 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Plus il y aura de morts en France moins ils paieront de retraites.

    Il n’y a pas de petites économies.

    Il vont jusqu’à faire payer les gens qui a leur décès veulent faire don de leur corps a la science. Les mairies réclament 1000 euros pour couvrir les frais.

  • GROS

    Les pastilles d’iode ont pour principal but de saturer les récepteurs de la glande thyroïdienne avant qu’ils ne le soient par des atomes d’iode radioactifs. Ceux-ci ne peuvent donc pas s’y fixer, ce qui réduit les risques de développement d’un cancer de la thyroïde. C’est déjà ça pour les enfants et les femmes, dont la glande thyroïdienne s’avère particulièrement sensible à ce risque.
    Pour le reste, c’est pas une pastille d’iode qui va vous immuniser contre les irradiations et les contaminations radioactives, faut pas rêver.
    Donc : big lol de faire croire ainsi que les pastilles d’iode sont des solutions miracles en cas de problème grave.

  • Mata Hari Mata Hari

    Bonjour les ME http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    Des solutions parmi d’autres :
    SE PROTEGER CONTRE LES RADIATIONS…
    26 mars 2011, 22:20
    Dans le cas d’une exposition externe, il est possible d’utiliser des écrans de protection entre la source et les personnes (ce qui est de facto caduc en cas de contamination interne). Ces écrans sont choisis en fonction des caractéristiques des rayonnements ionisants émis (par exemple : des murs de béton, des parois en plomb et des verres spéciaux chargés en plomb pour les rayonnements électromagnétiques : gamma et X) [5].
    Graphique reprenant le nombre de couches de demi atténuation et de l’atténuation du faisceau incident. Il faut 7 CDA pour arriver à une atténuation de plus de 99% du faisceau incident !

    Le rayonnement alpha peut être arrêté par une simple feuille de papier.

    Le rayonnement bêta doit être arrêté par des écrans dont les atomes qui le constituent ont un faible numéro atomique afin de ne pas favoriser l’émission de rayonnement de freinage. Quelques millimètres d’aluminium permettent d’arrêter ce rayonnement, le laiton et le plexiglas permettent également d’arrêter ce rayonnement, quelques mètres d’air permettent également de l’arrêter.

    Pour le rayonnement électromagnétique, on utilise les notions d’épaisseur demi (ou couche de demi atténuation : CDA) et d’épaisseur dixième. Elles correspondent aux épaisseurs permettant de réduire la dose efficace, respectivement d’un facteur deux et d’un facteur dix. Ces valeurs sont étroitement liées au coefficient d’atténuation linéique (ou coefficient massique d’atténuation), µ (en cm-1), lui-même dépendant du numéro atomique de l’élément utilisé comme écran.

    On estime qu’à partir de 10 CDA (qui laissera donc passer un rayonnement sur 1024), si la source n’est pas trop forte, le nombre de rayonnement restant est négligeable. Il faut donc plusieurs CDA afin d’arrêter un maximum de rayons incidents.
    Le tablier avec son cache-thyroïde.

    Le tablier de plomb existe selon plusieurs épaisseurs de plomb.

    En toute logique, un tablier de 0,5 mm de plomb arrêtera plus de rayons incidents qu’un tablier de 0,25 mm de plomb. Mais cela dépend évidemment de l’énergie des rayons incidents car un tablier de 0,25 mm de plomb suffira amplement à arrêter des rayons de basse énergie (tel que 40 keV) et cela est moins lourd sur les épaules.

    Toutefois, le tablier devient inefficace aux hautes énergies (> 100 keV) car il ne permet plus d’arrêter les rayonnements de manière significative. Il ne convient pas non plus pour le rayonnement de particules chargées (béta …) à cause du rayonnement de freinage qui peut être induit.

    ( Source WIKIPEDIA )

  • Mata Hari Mata Hari

    CONSEILS EN CAS DE FUITE RADIOACTIVE OU D’ACCIDENT NUCLEAIRE
    Les indications officielles minimisent toujours le risque ; se renseigner :

    CRIIRAD : 471 avenue Victor Hugo,26000 VALENCE (tél : 04.75.41.82.50 ; site web :
    http://www.criirad.org
    , contact :
    contact@criirad.org
    )
    – ACRO : 138 rue de l’Eglise, 14200 HEROUVILLE SAINT CLAIR (tél : 02.31.94.35.34 ; site
    web :
    http://acro.eu.org
    ) acro-laboratoire@wanadoo.fr
    STOCKER CHEZ SOI PREVENTIVEMENT quelques produits pour faire face à l’urgence
    EN CAS DE FUITE RADIOACTIVE LEGERE OU DE NUAGE RADIOACTIF SANS GRAVITE
    Homéopathie (pharmacie) :
    – 2 doses de
    IODUM 15 CH
    ; 2 doses de
    CAESIUM BROMATUM 15 CH
    .
    Prendre 1 dose (tube entier) de IODUM 15 CH en mettant les granules sous la langue, les laisser fondre,
    attendre 1 heure et prendre 1 dose de CAESIUM BROMATUM 15 CH de la même façon. Renouveler au
    bout de 1 mois. Eviter dans cette période la consommation de CAMOMILLE, produits CAMPHRES, et
    la prise de MENTHE ou de MENTHOL dans l’heure avant ou après la prise des doses.
    Autres :

    LUGOL
    (pharmacie) : 10 à 15 gouttes par jour toute la durée de l’exposition pour saturer la
    glande thyroïde. Ne pas renouveler.

    ARGILE VERTE
    en poudre (magasin bio) : mettre la veillle 1 cuillère à soupe d’argile verte
    dans 1 verre (en verre) d’eau.. Mélanger avec 1 cuillère en bois. Le lendemain matin, les 3
    premiers jours, boire seulement l’eau surnageant, puis les jours suivants, boire la totalité du
    mélange eau+argile

    CHLORURE DE MAGNESIUM
    ou NIGARI (pharmacie ou magasin bio) en sachets.
    Dissoudre le sachet dans 1 litre d’eau (bouteille en verre) à boire dans la journée.

    CHARBON ACTIF
    en poudre ou granulés (magasin bio) : 2 à 3 cuillères à soupe dans 1
    verre d’eau. ATTENTION ! La prise de charbon actif annule tout traitement médicamenteux
    pendant les 4 heures suivant la prise.

    MISO DE SOJA
    fermenté (magasin bio) en grande quantité (se conserve indéfiniment) :
    1 cuillère à café dans 1 bol d’eau chaude non bouillie, 4 fois/jour

    GRANIONS d’ARGENT
    (pharmacie) : 1 ampoule 4 fois/jour (protection ADN)

    CHLORELLA ou SPIRULINE
    (magasin bio) : 1 cuillère à café bombée/jour (draineurs)

    JUS D’ALOES (
    magasin bio) : en cas de désordre intestinaux

    GINKO BILOBA
    (magasin bio ou ORONALIA : 34 rue Neuve – L 5560 – Remich
    Luxembourg – tél 09.77.197 553 ou 00 352 26 66 45 72 ; boite de 90 gélules à 38 euros) :
    1 gélule avant chaque repas.

    VITAMINES A et E
    (magasin bio ou pharmacie) en complément alimentaire, et germes de blé
    Ce protocole est valable pour tous : adultes, enfants, animaux… Il suffit d’adapter les doses en fonction
    du poids de chacun.
    Pour les animaux, mélanger le MISO à leur nourriture, mettre de l’eau argileuse dans leur eau et du
    CHLORURE de MAGNESIUM sur leur pelage.
    En cas d’exposition importante
    :
    Ne pas sortir sous la pluie, ne pas sortir sans recouvrir la peau de tissus, laver les vétements après être
    sorti, se doucher abondanment et se frotter avec du savon de Marseille bio. Eventuellement, prendre un
    bain chaud aux sel d’Epson ( sulfate de magnésium, en pharmacie. Contre-indiqué en cas d’exéma ou
    d’acnée), soit avec de l’argile ( 2kgs par bain, magasin bio). Ne pas respirer sans masque dans des
    atmosphères pousièreuses. Proscrire les produits laitiers ainsi que viande et poissons iradiés
    ATTENTION AUX PASTILLES D’IODURE DE POTASSIUM (pharmacie) qui sont distribuées par les
    autorités, elles ne sont pas anodines. Elles sont interdites aux enfants, aux adolescents, aux femmes
    enceintes
    (
    abortives), aux personnes qui ont été opérées de la thyroïde ou ont une maladie de la thyroïde
    (hyper ou hypothyroïdie, goître…) et aux personnes allergiques à l’iode. Elles doivent être prises
    préventivement si on sait qu’un nuage radioactif est annoncé juste avant ou au moment de l’arrivée du
    nuage radiactif riche en IODE 131 (pharmacie).
    Alimentation :
    Consommer surtout des céréales complètes (blé, boulgour, riz, sarrasin, millet…) ainsi que du sel marin.
    Manger des fibres, consommer des produits iodés (algues, choux, épinards, cresson, carottes, navets,
    poireaux, raisins, poires).
    Eliminer les légumes frits, les viandes rouges, les laitages de vache, les farines blanches et les sucres
    raffinés.
    Boire et laver fruits et légumes à l’eau filtrée. Préférer un filtre à cartouches de céramique
    type.DOULTON (165 euros) Aqua Technique BP 27 – 82202 MOISSAC – tél : 05 63 04 45 67.
    Pas de crudités. Laver et cuire les aliments. Boire un mélange de bicarbonate de sodium ( bicarbonate
    alimentaire en épicerie) et sel de mer. C’est un décontaminent universel des radiations internes
    ( nucléaire, scanner, rayons x etc)
    SI LA CONTAMINATION DURE OU S’AGGRAVE, LES TISSUS INTERNES ET EXTERNES
    DOIVENT ÊTRE DECONTAMINES
    Homéopathie (pharmacie) :
    – IODUM 7 CH : 3 granules sous la langue à distance des repas, 2 fois/jour.
    – CAESIUM BROMATUM 7 CH : 3 granules à laisser fondre sous la langue, 15 mn après
    la prise des granules d’IODUM, donc 2 fois/jour.
    ne pas toucher les granules avec les doigts, utiliser le capuchon du tube,
    A poursuivre pendant 3 semaines.
    Autres :

    PECTINE de POMMES
    (pharmacie) : élimine le Césium, le Strontium et le Plutonium

    VITAMINES A et E
    (pharmacie ou magasin bio)

    PANACEO – ZEOLITHE activée
    : commencer par la forme en poudre (1 cuillère à café
    3 fois/jour, 30 minutes avant chaque repas pendant 3 mois, 41 euros la boite de 100g. Puis
    passer à PANACEO-ZEOLITHE ACTIVEE : 3 gélules 3 fois/jour 30mn avant chacun des
    3 repas pendant 3 mois, 47 euros la boite de 180 gélules.
    ECOIDEES SARL
    , lieu-dit
    Hinterwald, 67250 HUNSPACH, tél 03 88 80 59 75, fax 03 88 80 97 60, mail : ecoidees@
    wanadoo.fr,site web :
    http://www.ecoidees.com

    LAMINARIA JAPONICA
    : 5 à 7 gélules/jour, au moins pendant 6 mois, avec une pause
    de 5 jours par mois ; atténue les effets des différentes radiations (labo ORONALIA, 34 rue
    Neuve – L 5560 – Remich Luxembourg – tél : 09 77 197 553 ou 00 352 26 66 45 72.
    la boite de 90 gélules à 38 euros).

    ALKYGLICEROLS
    d’huile de foie de chimère
    (AKG)
    : stimulent le système immunitaire,
    apport important en vitamine A, 2 gélules 1 à 2 fois/jour (ne pas dépasser cette dose si on prend
    déjà de la vitamine A pour ne pas atteindre la dose toxique). Possible inconfort intestinal en
    début de traitement (labo ORONALIA, boite de 120 gélules à 38 euros).

    GINKO BILOBA
    : action de régulation cellulaire anti dégénérative, augmente la circulation
    cérébrale et périphérique (ne pas prendre si traitement anticoagulant). 1 gélule avant
    chacun des 3 repas (labo ORONALIA) 38 euros les 90 gélules.

    ELIXIRS MINERAUX
    : 10 gouttes au coucher en alternant les minéraux, pendant 1 mois.
    Malachite
    : élimine le PLUTONIUM, régénère les tissus, régule la fixation de l’IODE.
    Spécial pour les nodules thyroïdiens.
    Quartz rose
    : combat la radioactivité du RADIUM et les brûlures par radiation.
    Chalcopyrite
    : régénère les cellules irradiées, puissant anti infectieux.
    (SOURCE CLAIRE, BP 32, 91650 Breux Jourey, tél : 01 64 58 64 82 ; 11 euros le flacon)

    LA RADIOGARDASE
    (capsule de Bleu de Prusse insoluble) permet de piéger le CESIUM
    dans l’intestin, mais je ne sais ni quel est son protocole thérapeutique ni comment s’en procurer.
    Si quelqu’un à des précisions à ce sujet, merci de me contacter.
    Bertrand DUBARD – le Hamel – 23 route du Priari 50610 JULOUVILLE Tél. 02.33.51.38.59
    Et … si vous avez le courage, le régime sévère mais efficace du Dr. Oshawa, durée 10 jours : consommer
    exclusivement des céréales complètes : Blé, Sarrasin, Riz, Millet, cuites ou bouillies, salées sans autres
    ingrédients. Boire de l’eau uniquement.
    Ce régime peut être répété à plusieurs reprises avec une pose de 3 à 5 jours durant lesquels on ne
    consommera que des aliments suivants : Châtaignes, pommes, carottes, choux verts, courges, cresson,
    endives, laitues, oignons, poireaux, persil, radis, rave, poissons, volailles, oeufs, fraises, framboises,
    fromages de chèvre. Ce sont des aliments yang qui combatent le yin nucléaire.
    Au début du régime, on peut avoir des réactions physiologiques désagréables, voire violentes, dûes à la
    désintoxication massive du corps, mais ce n’est que passager..
    NOTA : En cas de passage dépressif réactionnel, prendre LEPIDOLITE D8 (pharmacie) 1 ampoule 1 soir
    sur 2. Si cet état dure ou est intense, rajouter TOURMALINE LITHIQUE D8 (pharmacie) 1 soir sur 2 en
    alternance avec la LEPIDOLITE.
    Le contenu de l’ ampoule est à conserver quelques minutes sous la langue avant d’avaler.
    Si des personnes sont évacuées loin de chez elles et se sentent abandonnées, désorientées, 1 dose de
    IODUM 30 CH à renouveller une ou deux fois les mois suivants, si besoin est.
    En cas de perte d’un des deux parents, surtout le père, 1 dose d’URTICA URENS 30 CH,
    à renouveller une ou deux fois les mois suivants, si besoin est.
    ENFIN ET SURTOUT PAS DE GROSSESSE !!!
    RISQUES CONSIDERABLES DE MALFORMATION DES FOETUS.
    ATTENTION !!! Avec plusieurs centaines d’installations nucléaires en Europe (Les Centrales elles-
    mêmes, les arsenaux, les centres de stockage, de retraitement, d’enrichissement d’Uranium etc…) dont 123
    en France, nous sommes les champions, un accident nucléaire européen majeur est hautement probable
    voir statistiquement inéluctable.
    Les expériences de Tchernobyl et de Fukuchima nous enseignent que les autorités n’ont rien fait et ne
    feront rien pour aider, préserver et soigner la population.
    Leur seul soucis sera, comme il l’a été précédemment, de contenir, en minimisant la situation, les humeurs
    de la population et de préserver l’industrie et les lobbys du nucléaire par une communication habile et
    mensongère, afin de continuer, envers et contre tout et tous, de faire fonctionnner cette entreprise
    criminelle qui fait du fric, beaucoup de fric (pour quelques uns).
    Le sort des victimes irradiés et leur avenir n’est et ne sera pas leur problème !
    Aussi, ne devons-nous que compter sur nous-mêmes pour nous protéger et nous soigner. Ce texte peut y
    contribuer.
    Aussi, au nom de la solidarité, pour le bien de tous, je vous demande de le diffuser au maximum par tous
    les moyens possibles : photocopies, courriers, e-mails ou autres.
    Car, comme nous l’enseigne Gandhi :
    « nous devons apprendre à nous aimer comme des frères et des
    soeurs, ou nous préparer à mourir comme des imbéciles ».
    N’OUBLIEZ PAS de dire à vos petits-enfants
    de s’assurer qu’ils feront savoir à leurs petits-enfants
    comment informer leurs petits-enfants
    afin que ceux-ci montrent à leurs petits-enfants
    comment éclairer leurs petits-enfants
    sur la manière dont leurs petits-enfants
    pourront permettre à leurs petits-enfants
    de s’occuper de NOS DECHETS NUCLEAIRES.
    LE NUCLEAIRE TUE L’AVENIR …
    … POUR NOUS ET POUR NOS ENFANTS
    LA POURSUITE DE L’ACTIVITE DE L’INDUSTRIE NUCLEAIRE
    EST UN CRIME CONTRE L’HUMANITE
    POEME D’UNE ECOLIERE DE FUKUSHIMA
    Aidez-moi,
    Nous … On nous a laissé tomber
    .
    Je suis une élève
    Fukushima sera sans doute isolé.
    de Minami-soma à Fukushima.
    On nous laisse complètement tomber,
    c’est l’Etat qui nous tue.
    J’ai perdu des amis lors du Tsunami,
    Nous, les victimes de la catastrophe
    mes amis ont perdu leurs parents,
    nous ne pardonnerons jamais à l’Etat
    ma meilleure amie est restée coincée à Minami-Soma
    de nous avoir laissé tomber,
    parce que la pénurie d’essence l’a empêchée de fuir.
    nous lui en voudrons toujours.
    Pour lui remonter le moral,
    je n’ai que le téléphone et les e-mails.
    Voici ce que je voudrais dire
    à ceux qui lisent cette lettre :
    Mes amis et moi nous nous battons maintenant
    Vous ne savez jamais quand une personne
    avec notre peur de la radioactivité.
    que vous chérissez disparaîtra.
    Mais nous sommes découragés.
    Imaginez que la personne avec laquelle vous
    riez maintenant, disparaît l’instant suivant.
    A l’âge de seize ans
    Soyez désormais plus attentifs à votre entourage.
    je me prépare à la mort,
    je la sens qui s’approche.
    Maintenant, l’école où nous avons passé notre
    Même si je devais en sortir,
    jeunesse s’est transformée en morgue.
    la peur de la radioactivité sera toujours
    Des personnes qui ne bougeront plus jamais
    à mes côtés.
    sont allongées dans la salle ou nous avons fait
    du sport et pratiqué nos activités de club.
    Les hommes politiques, l’Etat,
    Comment puis-je faire connaître la réalité
    les mass-médias, les experts,
    au plus grand nombre de personnes possible?
    les « boss » de la centrale nucléaire,
    tous sont nos ennemis
    Je serais heureuse si au moins une persoenne lit ce
    tous sont des menteurs.
    message.
    Après avoir réfléchi je me suis permis d’écrire ce
    La télévision parle de moins en moins
    message.
    de la centrale nucléaire.
    Pardonnez-moi et je vous remercie.
    Toujours les mêmes photos du tsunami et les
    interwiews sans coeur des mass-médias,
    Poème traduit en français par
    des condoléances du bout des lèvres,
    Violaine Trentesaux-Mochizzuki
    un homme politique qui qualifie l’accident
    nucléaire de « catastrophe naturelle ».
    publié le 30 mars 2011 sur :
    http://ameblo.jp/tsukiji14/entri-10844839979.html
    Messieurs les politiciens, aidez-nous avec
    votre salaire et vos épargnes,
    arrêtez de vivre dans le luxe
    et aidez les victimes à survivre.
    Arrêtez de donner uniquement des ordres,
    arrêtez de nous regarder d’un endroit sûr,
    venez ici vous-mêmes et aidez-nous.
    Bertrand Dubard, septembre 2011

  • Grand marabout Grand marabout

    avant de sauver des vies ,ils doivent sauver les intérêts,
    tous ces despotes
    ils n’ont que dédain à notre encontre,rien d’autre!