L’hiver arrive : l’Europe en panique injecte des milliards dans la recherches sur l’hydrogène

Tout sauf le nucléaire ?

Alors que la plupart des États membres de l’Union européenne attendent avec impatience de voir si la Russie rétablira le gaz après la fermeture pour maintenance du Nord Stream 1, la Commission européenne a approuvé une enveloppe de 5,4 milliards d’euros pour la recherche et le développement de l’hydrogène.

L’hydrogène est souvent présenté à tort comme la solution au « changement climatique » et aux émissions de carbone (qui ne constituent en aucun cas une menace légitime pour la planète, comme le montrent les données de température NOAA et l’augmentation d’à peine 1 degré Celsius de la température mondiale au cours du siècle dernier).

L’hydrogène est une technologie notoirement difficile à produire en termes d’efficacité. Pour que l’hydrogène soit totalement écologique, il doit être produit par électrolyse de l’eau, qui se sépare en H2 et en O dont elle est composée au lieu de produire du carbone supplémentaire comme l’essence. Les piles à hydrogène s’avèrent toujours inférieures aux normes et perdent 30 % de leur énergie dans le processus de séparation du H2 et de l’oxygène, en plus de la perte d’énergie de 26 % liée au transport de l’eau d’électrolyse.

Pourquoi les dirigeants de l’UE continuent-ils à s’intéresser aux technologies de conte de fées alors qu’ils ont déjà accès à la production d’énergie verte sous la forme de l’énergie nucléaire ? Bien que l’énergie nucléaire soit souvent diabolisée par les écologistes, il s’agit d’une source d’énergie « zéro émission » qui est déjà développée et qui attend d’être utilisée. S’ils se souciaient réellement d’une réduction immédiate des émissions de carbone, les gouvernements cesseraient de perdre leur temps et l’argent des contribuables dans des fermes éoliennes terriblement inefficaces et des technologies de rêve comme l’hydrogène, et se concentreraient sur des sources d’énergie « propres » qui ont déjà fait leurs preuves.

Le principal inconvénient de l’énergie nucléaire est son coût, qui est d’environ 15 milliards de dollars par centrale. Mais l’UE a déjà dépensé 232 milliards de dollars de 2014 à 2020 pour des initiatives de lutte contre le changement climatique qui n’ont apparemment servi à rien puisqu’ils continuent à ce jour à propager l’hystérie sur le réchauffement climatique. Ils auraient pu construire des dizaines de centrales nucléaires à travers l’Europe pendant ce temps et en finir avec cela.

Le rempart « réchauffiste »

Mais ils ne l’ont pas fait, car les mouvements de lutte contre le changement climatique ne sont pas des mouvements scientifiques, mais idéologiques, et une partie de leur idéologie consiste à faire tomber l’industrie et à saper le capitalisme. L’énergie nucléaire ne correspond pas à cette image et fonctionne un peu trop bien pour l’industrie, alors ils l’ignorent.

Pendant ce temps, les nations européennes commencent à réaliser qu’elles sont vouées au désastre en termes d’économie et de capacité à fournir du chauffage pendant les mois les plus froids. Certaines d’entre elles reviennent à des solutions de rechange fiables, comme le charbon, alors que les questions relatives à l’approvisionnement en gaz russe persistent.

Il semble que l’UE soit sur le point d’être humiliée et qu’elle doive réapprendre la nature des priorités. La plus grande priorité de toutes est la survie, et presque personne dans la population ne va se soucier des émissions de carbone ou de la recherche sur l’hydrogène au beau milieu d’une crise énergétique en plein hiver.

https://geopolitique-profonde.com/

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

38 Commentaires

  1. Tout sauf l’energie libre pour le bien commun qui ne rapporterais pas un rond….

    L’énergie tout comme l’eau devrait être à moindre coût pas d’eau 3 jours et on meurt pas d’énergie on peu s’en sortir mais ce sera difficile.

    • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Une petite précision: vous pouvez largement tenir sans boire plus de 3 jours, certaines personnes pratiquant le jeûne sec en font de 10 jours voire plus.

      • Une petite précision: vous pouvez largement tenir sans respirer sous l’eau plus de 3 mn, certaines personnes pratiquant l’apnée en font de 10mn voir plus.

        Tout ceci est exact*, mais les gens non entrainés ne dépassent jamais 3mn …et encore, dans des conditions optimums.

        Vous voyez le parallèle ?https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        *) https://ultramarina.com/apnee/les-records-en-apnee

        • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Je vois parfaitement ce que vous voulez dire et c’est pour cela que j’ai précisé « certaines personnes ».
          Celles qui dépassent les dix jours en jeûne sec sont assez rares (mêmes si je pense que certaines vont au delà des 10 jours) et sont des personnes qui viennent sûrement de jeûnes hydriques à la base et ont expérimenté au fur et à mesure de l’adaptation de leur corps.

          Mon premier jeûne hydrique a été de 10 jours et je suis en plein dans le deuxième là( 5ème jours) mais jamais je ne me serais aventuré dans un jeûne de 40 jours directement (beaucoup de personnes vont au delà), tout comme je ne m’aventurerais pas à une apnée de 3minutes sans entraînement https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif.

          A une période, je faisais de la chasse sous marine(en apnée) et à force de pratique, mon temps d’immersion s’étendait.

          Honnêtement, je ne sais pas si une personne lambda tiendrait 3 jours sans boire mais je pense que c’est dans la limite du possible pour tous, tout dépendra après de la personne, du climat, si elle doit être en mouvement etc, on est tous différents donc peut être que des études ont déjà été faites sur ce point et 3 jours serait la moyenne retenue.

          • Bonjour et bravo.

            Oui, c’est une moyenne, scientifiquement faite en premier lieu par la médecine militaire.
            …et c’est effectivement bien moins dans le Sahara.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            Vous m’auriez marqué « après entrainement, vous pouvez largement tenir sans boire plus de 3 jours » que je n’aurais rien trouvé à redire.

            Bonne journée à vous.

            • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Merci pour la précision sur la moyenne qui vient des études faites de la médecine militaire, je ne le savais pas.

              Bonne journée à vous aussi.

  2. Des articles de ce genre, reviennent périodiquement avec le même ton sarcastique et la même malhonnêteté intellectuelle, surtout quand l’occasion est trop belle :

    1)Ce n’est pas parce que les énergies propres n’ont pas encore résolu la question des besoins parce qu’elles rencontrent encore des obstacles qu’elles sont à jeter au panier et qu’elles ne progressent pas.
    Comparer le budget consacrer à ces énergies par rapport aux autres au cours du temps et vous aurez aussi une vision un peu plus juste des choses.

    2) ce n’est pas parce qu’on a besoin cruellement d’autres approvisionnements énergétiques qu’on peut se permettre de baptiser de propre l’énergie nucléaire et lui donner toutes les vertus.

    Le nucléaire est indiscutablement encore plus de 50 ans après son développement l’énergie la plus sale en terme de pollution, (sauf si on élude la pollution radioactive, comme le fait allègrement l’auteur).

    Or la pollution radioactive est bien la plus néfaste de toute pour l’homme et pour le vivant en général, donc une pollution à bien plus large spectre et cette pollution est la plus durable de toute, de très loin, puisqu’on a toujours pas trouver un moyen industriel de neutraliser la radioactivité des déchets qui s’accumulent depuis plus de 50 ans.

    En outre cette énergie est la plus dangereuse en terme de risques :

    Risque industriel, lié à l’entretien et au vieillissement des centrales, ( les exemples d’accidents de toutes dimensions, foisonnent)

    Risque militaire ou terroriste, les centrales nucléaires sont des cibles de choix, très vulnérables.

    Risque politique et économique, un état qui sombre économiquement ou qui s’effondre politiquement ne peut plus garantir la sécurité sous toutes ses formes de ces centrales, de la logistique et des flux de matières fissiles.

    Aucune autre énergie de comportent de tels risques, dont l’impact environnemental se mesure pour certains isotopes en milliers d’années.

    Que l’on pousse à la recherche et au développement d’énergies non fossiles n’a donc rien de critiquable en soi. Essuyer des « plâtres » n’a rien non plus d’étonnant et ne justifie pas ces critiques. Il en a été et il en est ainsi de toutes les inventions, grandes ou petites et à tous les stades. C’est le cas partout et de tout temps.

    Je trouve donc ce panégyrique du nucléaire tout à fait douteux. Il ressemble plus à une propagande de lobby qu’à autre chose.

    P

    • Ok, mais il existe bien une énergie qui n’est pas trop polluante, celle que la Russie nous offre !
      Alors, pourquoi l’interdire ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
      Cela me fait penser à l’interdiction de l’Ivermectine pour guérir du covid pour la seule raison que ce médicament n’est pas rentable ! lol https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
      Le « pouvoir » ne connait pas le bon sens, il ne connait que ses intérêts ! 😉

      • Il y a également l’énergie géothermique très peu développée en Europe pourtant en Allemagne et en Hongrie on l’utilise pour les thermes au lieux de s’en servir pour produire de l’énergie comme le fait l’Islande.
        En Islande, la géothermie fournit plus de 90% du chauffage et 27% de l’électricité….

        • Effectivement,
          mais l’Islande est une terreur de volcans, c’est
          donc hyper fastoche.

          -Chez nous c’est pas simple et cela peut présenter des dangers sismiques .
          Les allemands (et les alsaciens informés) le savent puisque l’exploitation en Allemagne à déstabilisée le sous-sol et provoquée des tremblements de terre, certes petits mais assez pour provoquer des dégâts aux infrastructures.

        • L’energie solaire est une energie interressante car elle permet de reduire notre dependence au fossil. Mais la meilleure approche court-terme est les sobriete energetique, Ensuite il faut savoir que le solaire est l’energie la moins chere meme si le prix des panneaux augmente legerement, Dans le sud de la France 3 panneaux 660w = 2000w montes sur tracker produisent 4100Kwh/an et ce durant 25 ans . Or 4000kwh/an = 400 x10kwh ou 40.000km/an en Mercedes EqXX ou lightyearOne des voitures ultra efficiente ne consommant que 10kwh/100km @ 90km/h. En clio Essence 40000km/an c’est 2200Litres/an . Il est donc possible en theorie de substituer 20x 2200L = 44.000L valeur 80.000 euros @ la pompe par 3 panneaux solaire de 660w =2000w = 600euros prix usine en Chine voire meme en Europe . Meme si on ajoute les couts annexes le couts total d’installation sur un parc solaire est de 90ct/s par watt soit 1800 euros/2000watt .. l’electricite solaire CORRECTEMENT INSTALLEE AU BON ENDROIT EN FRANCE est donc 40x moins chere que l’essence @la pompe et bien avant les subventions qui sont une stupidite sans nom . nul besoin de depenser des sommes folles pour promouvoir le solaire . 1 euro/watt installe sur tracker produira 25ans x 90% x 2000h = 40kwh du quoi rouler 400km en Mercedes EQXX @ 90km/h !!!
          bien entendu ce calcul ne tient pas compte du besoin batterie . Mais la aussi les progres sont considerable et l’on sait stocker les kwh 100$/2000cyles= 5cts/kwh. au total le kwh stocke coute 10ct/kwh soit 1euro/100km avant subventions ruineuses pour contribuable europeens.

          mais il faut etre plus ambitieux et strategique. Je ne vais pas trop detailler mais la physique permet de transporter avec un genre de Micheline hybride 21siecles 50 personnes @200km/h avec avec moins de 1kwh/100km et siege . Une batterie tesla permet de transporter 50pers sur 200km @ 200km/h => soit 10.000km personnes@ 200km/h par cycle de 100kwh a comparer a une Tesla 4 personnes *400km = 1600km @ 130kmh par cycle de 100kwh. C’est 15x plus efficient et a une vitesse 1,7x superieure,

          l’Europe s’ensortira si elle reduit sa dependance aux energies fossiles .. eolien solaire hydraulique et nucleaire sont incontournables… mais il faut vite construire des voitures qui roulent 10kwh/100km et arreter de suvbentionner les 4×4 electrique qui consomment le triple sur autouroute !!

          8 barils /12.000 km/an …sera bientot un privilege pour pas mal de Francais

    • @ Jérôme, tu le dis mieux que je ne saurais le dire. J’ai tiqué aussi quand j’ai lu: « production d’énergie verte sous la forme de l’énergie nucléaire « . Ben non… Comment peut-on encore sortir une telle co… aujourd’hui ? Qui est encore dupe ?

      @ Lilith, il y a des pays très riches en sources souterraines d’eau chaude. Parfois il doit falloir creuser très profond. Je ne connais pas cette énergie, mais peut-être n’est-elle pas rentable partout ?

      On a aussi le chauffage par le sol, ce qui oblige à une certaine surface de terrain pour chauffer la tuyauterie. La biomasse aussi, le solaire me paraît plus intéressant qu’il ne l’a été (ça se discute bien sûr), les maisons passives, et…
      …l’énergie qu’on ne dépense pas. C’est la meilleure !!

  3. Comme le dit l’auteur lui-même, les mouvements de lutte contre le changement climatique ne sont pas des mouvements scientifiques, mais idéologiques,
    Mais la question énergétique est tout aussi idéologique. On choisit une politique énergétique en fonction de ses choix idéologiques préalables.

    Personne ne prône le retour à la bougie et à la traction animale, non pas que ce ne serait pas possible mais parce que personne n’aimerait en arriver là. La plupart des gens n’accepteront jamais les économies d’énergie, si on ne les y force pas.

    A l’heure des choix, on ne trouve que des propositions permettant de continuer à consommer toujours plus, alors que nous savons que ce ne sera jamais possible. Et on propose des « solutions-miracles » parce que personne ne veut réduire son train de vie, bien au contraire. Le nucléaire, l’éolien, les centrales solaires ou géothermiques. Le retour à la simplicité volontaire, la réduction de notre consommation énergétique ne sont jamais proposés, et pourtant chacun sait que c’est ce qui nous pend au nez parce que c’est la seule solution VIABLE pour éviter (peut-être) la catastrophe.

    • Diminuer notre consommation d’énergie est possible et, même, facile.
      Ce qui est impossible est de diminuer cette consommation sans nuire aux intérêts des gros groupes financiers.

      • Bien d’accord, Jean. Juste un bémol: les personnes qui n’ont pas de sous, ou celles qui ont été éduquées dans un sens économe (car pas de sous à la maison), ont un sens de l’économie remarquable. Il y a aussi les allergiques aux factures https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif.
        Après.. il y a les autres…Les circonstances leur apprendront ce qu’ils n’ont pas appris…

  4. Article qui me fait sourire. cherchez le bug…..

  5. Ha ha ha !
    Sa c’est la meilleure, bon, au moins on sait que se pognon finira d’office dans des poches inutiles !

    Vu tout les chercheurs d’Energie « alternatives » qu’ils ont assassinés / fait disparaitre.

  6. Bin tiens, au lieu d’accuser les vaches qui pétent,
    ils ferais mieux de racheter aux Fermiers Cultivateurs l’ammoniac généré (NH3)
    et le spliter.
    30% de plus d’hydrogéne que l’eau,
    et l’azote restant leur servira a faire de l’engrais nitraté (que les chinois produisent massivement, alors qu’on accusent les cultivateurs de trop azoter les champs…)

    Et avec un peu de jugeotte scientifique, pendant le craquage,
    en faisant correctement les choses, cela peux produire un SURPLUS de courant electrique a haute fréquence(24Ghz) pouvant charger des accus.

    • Ce monde de Consommation est une absurdité !

      Vous avez deja vu une Pile a Eau
      se recharger en Ampéres tout en consommer ces ampéres ?
      Habituellement c’est l’inverse…

      Bin oui, j’en ai vu une, qui se charge, tout en consommant les ampéres produit.
      Et plus on en consomme, plus cela charge la pile !

      C’est contradictoire avec ce monde de Consommation n’est ce pas…
      (indices: Fer, Rouille, Eau de Javel, Cuivre )

  7. Mais ils vont justement rester sur l’Eau, pour bientot imposer la taxe TIPP des Energies !
    C’est SA leur but….. PAS le Climat !

    Le climat est une des nombreuses excuses pour vous pomper votre pognon des poches.
    Jusqu’a ce que morts s’en suivent.

    • Bravo CryptoKrom ….
      Taxe Carbone est une taxe de plus et c’etait cela l’objectif principal.
      une gigantesque escroquerie

      la France a besoin de 1600Twh pour fonctionner ( gaz nuc petrole essentiellement)

      1600 milliards de Kwh par an.
      Chaque centime de taxe sur le Kwh rapporte 16milliards a la noblesse Ripoublicaine …
      la Dime Energetique pour les geux pour assurer une belle existance aux Zelites !!

      bref …une histoire d’impot de plus !!

  8. Bon, cela me fait plus que sourire a cette heure ci. Personne n’a trouvé l’erreur pourtant elle est flagrante.

    • Ah mince, j’ai trop dévier là https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Politique ou scientifique ton bug ?
      Un mélange des 2 n’est pas apprécier par mes neurones https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Simplement technique. C’est la démonstration que le mec a prit des infos les a mélangées et n’a rien compris a ce qu’il écrit.
        C’est aussi la démo que les moutons causent en méconnaissance de cause.

        Depuis quand une pile a hydrogène sépare t’elle le dihydrogène et l’oxygène?
        Le principe de la pile est de générer du courant en reconstituant de l’eau en faisant passer l’hydrogène a travers une membrane semi poreuse et en prélevant l’oxygène dans l’air environnant.

        Je cite:
        …/… Les piles à hydrogène s’avèrent toujours inférieures aux normes et perdent 30 % de leur énergie dans le processus de séparation du H2 et de l’oxygène …/…

        https://h2sys.fr/technologies/pile-a-combustible/

      • Ah oui, repéré !
        Vue la formulation c’est sa.
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        On peux toutefois remplacer « perdent 30 % de leur énergie dans le processus de séparation du H2 et de l’oxygène  »
        par
        « recharge », qui est le processus inverse et donc sépare bien les 2 processus,
        – oxydation
        – electrolyse

        Voir toute la phrase en un processus chimique,
        ou la voir en 2 processus distinct est a mon avis une vue individuel de chacun (chaque Observateur).

        C’est typique en Science, la place de l’Observateur .

        • il n’y a pas de perte d’énergie dans l’oxydation puisqu’il n’y a pas d’apport d’énergie extérieure.
          Le processus chimique ne nécessite pas d’apport externe.

        • Là encore ton propos peux étre vue de façon diverses.

          La chaleur degagée par l’oxydation est une Perte d’energie.
          Mais si on se place a l’Exterieur du processus, il est claire
          que cela ne nécéssite pas un apport d’energie , venant de l’exterieur.

        • Humm…interessant en fait !
          Cela me donne des pistes de Recherches en Oxydation Froides sans emettre de chaleur.

          Je crois bien que oui, il existe des reactions qui absorbent de la chaleur au lieu
          d’en produire.

          Cool, j’avais oublier cela, excellente piste merci.

          • Je me rappel d’un schéma usant de graphite et de courant electrique,
            qui, au lieu de chauffer (pertes)
            refroidie ( absorbe de la chaleur de l’electrolyte )

            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • Humm…. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

        Si on vois les Piles, comme des « combustions » c’est pareil.
        Si une Oxydation est une Combustion, on verra trés mal le role des Piles diverses
        qui en général ne « degagent pas de fumées »… Lol.

        Donc Piles a COMBUSTION est une mauvaise formulation !
        Il n’y a PAS de fumées générée.

        Se sont des Piles a Oxydation… lol.

        L’Affirmation « Pile a Combustible » est fausse.

    • Bon, vue que je recommence a devier du sujet j’en sors.
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  9. Flute, coupures de courants en cours…
    Ya pourtant rien de dramatique en cours…
    http://fr.sat24.com/fr

  10. https://www.climate.gov/news-features/understanding-climate/climate-change-global-temperature

    Et c’est super dégueulasse de faire croire qu’une augmentation moyenne planétaire de 1 degré Celsius, c’est de la blague, surtout quand on traduit l’article :

    « Compte tenu de la taille et de la capacité calorifique énormes des océans mondiaux, il faut une énorme quantité d’énergie thermique pour élever la température moyenne annuelle de la surface de la Terre, même une petite quantité. L’augmentation d’environ 2 degrés Fahrenheit (1 degré Celsius) de la température de surface moyenne mondiale qui s’est produite depuis l’ère préindustrielle (1880-1900) peut sembler faible, mais cela signifie une augmentation significative de la chaleur accumulée.

    Cette chaleur supplémentaire entraîne des températures régionales et saisonnières extrêmes, réduit le couvert neigeux et la glace de mer, intensifie les pluies abondantes et modifie l’aire de répartition de l’habitat pour les plantes et les animaux — en élargissant certaines zones et en en rétrécissant d’autres. Comme le montre la carte ci-dessous, la plupart des zones terrestres se sont réchauffées plus rapidement que la plupart des zones océaniques, et l’Arctique se réchauffe plus rapidement que la plupart des autres régions. »

    Il y en a ici qui nous prennent pour des cons…

Les commentaires sont clos.