« Alerte. Vers un moment Lehman Brothers avec l’explosion du marché des produits dérivés du gaz ! » L’édito de Charles SANNAT

Source Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Cela sent le gaz… vous ne trouvez pas ?

C’est en tout cas ce que pensent les autorités allemandes des marchés financiers, pour le reste, et vu la pénurie de gaz qui s’installe en Europe en raison des réductions de livraisons imposées par la Russie, les Européens, aimeraient sans doute pouvoir sentir le gaz !

Et je vous laisse imaginer cet hiver, lorsque les milliers de chaudières au gaz des logements HLM ne pourront plus donner du 19 ou 20° et que l’on se caillera au nord de la Loire…

Voici ce ce que nous rapporte l’agence de presse financière américaine Bloomberg.

L’Allemagne a prévenu que les mesures prises par la Russie pour réduire l’approvisionnement de l’Europe en gaz naturel risquaient de provoquer un effondrement des marchés de l’énergie, établissant un parallèle avec le rôle de Lehman Brothers dans le déclenchement de la crise financière.

Les fournisseurs d’énergie accumulant les pertes en étant contraints de couvrir des volumes à des prix élevés, il y a un risque d’effet de contagion pour les services publics locaux et leurs clients, y compris les consommateurs et les entreprises, a déclaré jeudi le ministre de l’économie Robert Habeck après avoir relevé le niveau de risque gazier du pays à la deuxième phase d’ »alarme » la plus élevée. »

Le problème ce sont les produits dérivés !

En Europe nous avons voulu jouer à la dérégulation et jouer à « et si le marché de l’énergie était libre il qu’il était un marché comme les autres ».

Alors nous avons laissé prospérer plein d’acteurs et de fournisseurs alternatifs qui ne servent strictement à rien si ce n’est à émettre des factures avec un nouveau logo donnant l’illusion du choix. Ils ne servent à rien car ils n’ont ni les infrastructures de distribution, ni les capacités d’extraction ou de fabrication ! C’est donc juste des structures commerciales qui achètent avec des prix de gros pour revendre au détail de l’énergie qu’ils sont incapables de produire et de distribuer.

Ils vont donc mourir dans d’atroces souffrances économiques et c’est en général ce qui arrivent aux « business » sans valeur ajoutée.

Mais ils vont entraîner avec eux pas mal de monde à commencer par les banques… et oui, le monde de la finance dans le cadre des marchés « libres » peut créer plein de produits dérivés qui permettent de se couvrir contre tout et contre rien…

Je peux jouer à la hausse ou la baisse, me garantir un prix ou un cours. Le problème c’est que je peux vous garantir un cours du gaz pour l’année prochaine, mais s’il n’y a plus de gaz me voilà bien ! Si en plus j’ai vendu à l’avance à découvert du gaz que je n’ai pas et que je n’aurais jamais parce que la Russie ne veut plus en livrer, je suis potentiellement aussi ruiné qu’en faillite ! Et les banques aussi.

Nous allons vivre un nouveau moment Lehman du aux coupures de gaz russe !

Nous allons donc vivre un nouveau moment Lehman, mais… rassurez-vous, nous ne laisserons pas tomber nos banques et les banques centrales vont imprimer la quantité suffisante de monnaie pour effacer les pertes.

Contre les pertes financières les banques centrales comme la FED et la BCE peuvent tout faire !

Contre l’absence de gaz, elles ne pourront rien faire pour vous empêcher de grelotter cet hiver.

Si le marché des dérivés du gaz explose et ce serait assez logique, les banques, les entreprises et autres institutions seront vraisemblablement sauvées par les Etats et les banques centrales pour justement éviter une crise à la Lehman qui coûterait beaucoup plus cher.

En sauvant le système on va créer de la monnaie.

En créant  plus de monnaie, on va renforcer l’inflation.

En renforçant l’inflation on va faire accélérer les cours de l’or.

L’or va donc monter plus que les banques ne feront faillite.

Allez, rassurez-vous, pour paraphraser l’un nos ministres, je dirais que cela va bien se passer

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Articles récents

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

12 Commentaires

  1. On a de l euros à foison. Eux ont le gaz le pétrole…..
    On a plus que de l euros à offrir.
    Résultats, l arnaque est fini et la monnaie ne va pas arrêter à se d’évaluer.

    Bon, ils nous restera nos biens immobiliers qui nous sont si chère et très cher.

    C est la ruine quoi. La fête est finie . On rempile

    **MODÉRÉ**

    La roue malheureusement, elle tourne.

  2. Après une confrontation avec Volti, j’ai bien réfléchi aux idées de M. Sannat.
    Charles a compris comme nous que la surconsommation et la croissance infinie étaient une folie qui allait mener à un effondrement économique. Il propose dès lors d’atténuer l’impact personnel de cet effondrement en vendant ses idées qui permettraient de travailler la résilience. Ses articles sont nécessairement orientés dans le sens où Charles dépend, en partie du moins, de rentrées d’argent par la vente de ses produits. Oui il dépeint la réalité mais avec une orientation économique puisque c’est son domaine de prédilection, et avec le leitmotiv « Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu ». Personnellement, des idées pour aider les autres, je les donne volontiers. Avec son livre « Marre d’être pauvre? Comment devenir riche! » vendu à 49€, il explique que la prospérité devrait être collective et fournit des idées/moyens pour y arriver. Je n’y crois absolument pas. Les idées paraissent certainement sensées et bonnes mais l’Homme (en général) reste ce qu’il est, orgueilleux, avide et égoïste; ce qui explique pourquoi TOUS les systèmes politiques ont échoué jusqu’à ce jour.

  3. Il y a 2000 ans, le Christ a donné gratuitement un enseignement universel pour tous et toutes les époques, qui est la seule solution pour que le monde tourne rond, car il prend le problème à la racine: la conscience et le coeur de l’Homme. Peu l’écoutent, particulièrement à notre époque, mais je crois bien plus en Lui qu’aux idées de Charles (où il faut se sauver soi-même). De plus, le Christ a comme priorité de sauver l’âme et sera toujours là en cas de coup dur, contrairement à Charles. Après cela reste une affaire de foi et je sais déjà ce que certains enragés vont encore répondre. Je conclus en disant qu’il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu; suivre les conseils de Charles pour ceux qui peuvent, pourquoi pas, mais n’oubliez pas que c’est insuffisant sans changement de la conscience.

    • Tu l’envois quatre fois, Akismet met à la corbeille.

      • La première fois, ne voyant pas apparaître mon commentaire même en mettant à jour la page, je me suis dit que mon com devait être trop long, raison pour laquelle je l’ai divisé en 2. Ensuite j’ai fait plusieurs essais comme la deuxième partie refusait de passer et là je comprends que ce soit considéré comme spam. C’est la première fois que ça arrive.

        • Pas grave j’ai validé le bon au moins ?

          • oui merci. J’ai compris en lisant la charte du blog, point 7, commentaires susceptibles d’être temporairement bloqués par l’anti-spam: « Ceux renvoyant vers des sites prosélytes, faisant l’apologie d’une politique ou d’une religion. ».

    • Voilà un commentaire très censé !
      À cette époque les miracles existaient et leurs enseignements aussi.
      Cet enseignement est toujours valable et fonctionne pour autant que l’on sache interpréter les paramètres qui le permettent…
      C’était un autre monde, mais il existe encore aujourd’hui pour ceux qui ont trouvé la résilience par la foi.
      Les richesses du monde sont éphémères et utiles qu’a peu de choses.
      L’orgueil des hommes, de la société, des maîtres penseurs, des manipulateurs n’est que le produit de la décadence annoncée depuis longtemps.
      La rébellion philosophique pour un monde meilleur est sous tutelle et les lanceurs d’alertes pourchassés, démis de leurs droits!
      Il ne fait pas bon faire des plans à long terme, s’ils ne sont spirituels…
      Les sponsors du « bbb » ne se cachent plus mais la « Parole » demeura à jamais!

    • Doublon désolé

  4. commentaire effacé

  5. Lorsqu’un état crée de la monnaie fictive comme le fait l’occident avec ses quantitative easing qui résorbent les bulles spéculatives, l’argent allant aux banques et non à combler les programmes sociaux comme autrefois, alors le vendeur de l’étranger ne veut plus de son argent, il veut des produits. Ça s’appelle le troc mais on ne peut plus faire du troc avec la Russie car elle est sous nos propres sanctions de ne pas s’être laissés baiser par les révolutions colorées qui ne sont que des coups d’état suivis d’une prise en main du système médiatique pour le conserver avant la signature de traités visant à rendre l’occidentalisation irréversible.

    Nos chefs occidentaux se suicident donc de punir la Russie de ne pas accepter leurs perfidies ce qui prouve que l’occident est sadique mais qu’il est également masochiste en plus d’être m’as tu vu, dominateur (mondialiste) et imbu de lui même ( de penser que sa pyramide de Ponzi va durer longtemps). Le dirigeant occidental qui maintient son peuple sous enfumage médiatique est vraiment devenu un sale con qui risque de se faire défenestrer pour cause d’hiver rigoureux s’il ne se repent pas de prendre les gens pour des idiots .

    • « En politique rien n’arrive par hasard ».
      Mais aussi, ne pas oubliez que nos politicards veulent le chaos, cela fait parti du packaging.

Les commentaires sont clos.