Comprendre les régimes politiques avec deux vaches..

Je poste ce texte pour que ceux qui n’ont rien à partager, mais sont prompts à la critique, se comportant comme des parasites à qui tout est dû gratuitement, sans même un merci. Toujours d’accord pour partager le savoir et les compétences des autres, sans rien en retour, puissent définir dans quel camp ils sont le plus à l’aise… Ils vont forcément trouver la case, où leur inculture les cantonne.

Auteur inconnu publié par Les babilleuses

COMPRENDRE LE PRINCIPE DES REGIMES POLITIQUES AVEC 2 VACHES

SOCIALISME

Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait.

COMMUNISME

Cous avez 2 vaches ; le gouvernement vous prend les 2 et vous vend le lait.

FASCISME

Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les 2 et vous vend le lait.

NAZISME

Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.

DICTATURE

Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.

FEODALITE

Vous avez 2 vaches. Le seigneur s’arroge la moitié du lait.

DEMOCRATIE

Vous avez 2 vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.

DEMOCRATIE REPRESENTATIVE

Vous avez 2 vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.

DEMOCRATIE DE SINGAPOUR

Vous avez 2 vaches. Vous écopez d’une amende pour détention de bétail en appartement.

ANARCHIE

Vous avez 2 vaches. Vous les laissez se traire en autogestion.

CAPITALISME

Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une et vous achetez un taureau pour faire des petits.

CAPITALISME DE HONG KONG

Vous avez 2 vaches. Vous en vendez 3 à votre société cotée en bourse, en utilisant des lettres de créances ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un « échange de lettres contre participation », assorti d’une offre publique et vous récupérez 4 vaches dans l’opération tout en bénéficiant d’un abattement fiscal pour l’entretien de 5 vaches. Les droits sur le lait de 6 vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d’une société des Iles Caïman, détenues clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société cotée les droits sur le lait de 7 vaches. Au rapport de ladite société figurent 8 ruminants, avec option d’achat sur une bête supplémentaire. Entre temps vous abattez les 2 vaches parce que leur horoscope est défavorable.

CAPITALISME SAUVAGE

Vous avez 2 vaches. Vous vendez l’une, vous forcez l’autre à produire comme 4, et vous licenciez l’ouvrier qui s’en occupait, l’accusant d’être inutile.

BUREAUCRATIE

Vous avez 2 vaches. Le gouvernement publie des règles d’hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l’autre, il vous achète le lait et il le jette. Il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.

ECOLOGIE

Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.

FEMINISME

Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.

SURREALISME

Vous avez 2 vaches. Le gouvernement exige que vous leur donniez des leçons d’harmonica.

CAPITALISME EUROPEEN

On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe les quotas la seconde année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la troisième année pour abattre la 3ème vache.

MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE BRITANIQUE

Vous tuez une des vaches pour la donner à manger à l’autre.  La vache vivante devient folle. L’Europe vous subventionne pour l’abattre. Vous la donnez à manger à vos moutons.

CAPITALISME A LA FRANCAISE

Pour financer la retraite de vos vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSALAB (Cotisation Sociale de Solidarité Avec Les Amis des Bêtes). Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production de lait : le RAB (Remboursement de l’Ardoise Bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n’y a plus de lait. Les français descendent dans la rue «  DU LAIT ! ON VEUT DU LAIT ! » La France construit un lactoduc sous la manche pour s’approvisionner auprès des anglais. L’Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. On lève un nouvel impôt pour l’entretien du lactoduc devenu inutile.

REGIME CORSE

Vous avez 2 cochons qui courent dans la forêt. Vous déclarez 200 vaches et vous touchez les subventions européennes.

Auteur inconnu

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

26 Commentaires

  1. MACRONNIE,
    vous avez deux vaches , vous en éborgnez une , afin de faire réfléchir l’autre a toute rébellion !!

  2. Euh…. dans la version d’anarchie que j’affectionne (il y a beaucoup de nuances dans ce simple mot), les vaches appartiennent à tous ; vous décidez de vous occuper de deux d’entre elles, cela est entériné par le cercle communautaire.
    .
    Le lait est mis en commun, comme d’autres éleveurs ont fait la même démarche, une fois chaque foyer de la communauté bien pourvu le reste est donné à d’autres communautés moins chanceuses : en revanche quand vous aurez besoin de tabourets de traite celles-ci vous en fourniront, ou vous donneront par exemple des échelles pour monter sur le tas de foin pour l’hiver. Gratuitement bien sûr : la monnaie n’existe pas.

  3. Version Schwab: vous avez deux vaches. Le gouvernement vous les laisse mais vous payez une location pour elles, vous prend le lait, et vous fait le payer pour la part dont vous avez besoin. Avec installation d’un compteur de traite bien sûr. Et sous conditions de bonne conduite !

  4. Le lait de vache c’est pour les veaux.

    • Ceci est une autre histoire, mais c’est vrai.

      • Une autre histoire oui.
        J’aurai dû l’exprimer autrement pour que ça aille plus avec le sujet.
        En commençant par POISONISME par exemple.

    • Et le lait de jument et le lait de chèvre, et le lait de chamelle, et le lait d’ânesse…

      Mange du foin si ça te fait plaisir, …

      Le lait de vache ne m’a jamais fait de tort et pourtant j’en consomme depuis enfant, sous toutes ses formes et frais autant que possible.

      • Du foin. Non merci, sans façon !
        Je ne bois déjà pas de lait, de vache.
        Alors le foin…

        Le lait de vache est à éviter, pour l’homme. C’est un fait.
        Voir (ou pas) par exemple ce que dit le Pr. Joyeux à ce sujet.
        En gros c’est un poison (lent, plus ou moins) pour nous. Cancérigène etc..

        Le lait de chèvre (et de brebis), c’est déjà un peu mieux. Mais aussi à éviter.
        De temps en temps/Exceptionnellement, seulement. A la limite.

        Les autres que tu as cité, je ne sais pas.

        Lait d’amande, d’avoine, de noix de coco…
        Lait végétal quoi. Ca no problem.

        Mais bon… Evidemment chacun voit.
        En connaissance de cause. Ou pas.

        .

        Les produits laitiers (*) sont nos amis ennemis pour la vie !
        Ou, nos amis pour la mort/maladie. Du pareil au même.
        Et style, Haribo c’est beau la vie moche la mort ! 🎶

        .

        (*) de vache c’est le pire

        • Tous ça, c’est les dires à la mode du moment.
          Il y a quelques temps c’était l’inverse qui se disaithttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
          …et dans dans quelques temps cela sera tout autres choses. Mais là c’est sûr, cela sera juste…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  5. Bof. Pas terrible. Ca reprend la plupart des clichés les plus idiots.
    Moi aussi je pense que le lait des vaches c’est d’abord et avant tout pour leurs petits.
    Je dois être con, c’est çà ?

    • C’est un billet d’humour, t’as pas capté ?

      • Ben…. pour tout comprendre il faut être paysan…. évidemment j’ai tout compris. Un entrepreneur en mise en place de procédures menant au profit sur base de productions animalières va zapper…

        • JClaude, c’est réduit à l’extrême, c’est ce qui fait le « charme » de l’exemple. Ça reste une base de réflexion sur les aberrations en continue dont nous sommes victimes. Pinailler sur le fait que, le lait est destiné aux veaux est une aberration de plus, parce qu’évidente.
          Tout le monde adhère à la démonstration mais, bien peu sont à même de changer d’avis, puisque c’est l’ordre établi… par qui ?
          Le tableau est posé, chacun y voit midi à sa porte. Viendra l’heure des pleurs et des pourquoi et là, ce sera le moment de s’interroger sur la léthargie du troupeau qui a brouté en attendant des jours meilleurs.
          Ce monde est foutu pas par le mal qui le ronge, mais et surtout par ceux qui laisse faire en spectateurs.

      • J’suis plutôt d’accord avec xana (sauf sur le délire du lait pour les veaux), le type qui l’a écrit est clairement un socialiste. Je le suis aussi plus ou moins, mais sous couvert d’humour (ou d’humeur), il dézingue tout le reste en simplifiant à l’extrême ou en caricaturant abusivement.

        Le communisme par exemple. Oui l’état prend les 2 vaches, mais il ne revend pas le lait à ceux a qui il les a pris, mais le partage entre tous. (pas de propriété privée, principe de propriété collective de tous les biens). En cela, le socialisme n’est qu’une variante édulcorée du communisme,

        Ou l’anarchie, « vous les laissez se traire en autogestion ». C’est un raisonnement débile qui sous-entend que les anar sont des crétins feignants.
        L’anarchie pure étant le système qui implique le plus d’empathie, de prudence et de responsabilité. Si tu énerves ton voisin, il pourrait te tuer, mais ce faisant, il pourrait aussi se faire tuer par ceux qui ne voudraient pas que tu te fasses tuer. Du coup, chaque action ayant des conséquences potentiellement mortelles, faute de lois, l’intérêt de chacun est de se faire aimer et apprécier de tous autant que possible. Donc tu traits les vaches, tu gardes une part aussi limitée que possible, et tu donnes le reste à ceux qui le méritent et en ont le plus besoin pour éviter tout ce qui pourrait être perçu comme une injustice par les autres.

        Enfin bref, un raisonnement simpliste et malhonnête pour promouvoir son idéologie sous couvert d’humour.

        • Je suis d’accord mais c’est et ça reste de l’humour. Ça n’a pas été posté pour éplucher les divergences d’opinions des uns et des autres et de la hauteur qu’ils y attachent. C’est même le contraire. Dans chaque mouvement, il y a les bases avec, tout ce que fait enfler les idées et ceux qui y adhèrent. L’égrégore créée peut emmené des effets de masse. Combien sont intimement concernés ?

    • « d’abord et avant tout »

      Si jamais, perso je voulais dire uniquement.

    • Clichés idiots? possible, mais tellement vrai, il suffit d’une seconde transposition pour décrouvrir les vices de nos sociétés…. Pour la corse, a une epoque ils se pretaient les vaches et biquettes lors des controles de la PAC pour faire apparaitre des betes en plus, et toucher plus de tunes….

      Et apparemment, fascisme = communisme, d’ou l’ADN gauchiste du fascisme, qui est la seconde face de la meme piece , la premiere etant le communisme….

  6. Un politique qui s’occupe de deux vaches, cela fait trois grosses vaches donc une folle.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  7. « SOCIALISME

    Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait. »

    Y’en a vraiment qui croit à ça ?

    Le socialisme c’est:

    On prend un quart de la première vache pour le donner au fainéant, la moitié pour les impôts et l’engraissement des élus, le reste de la première vache pour l’Europe.
    On prend la deuxième vache et on la bâillonne pour qu’elle ne tente pas de reprendre le droit sur la première. En passant, on lui file la langue bleu pour l’accuser de ne pas servir le pays correctement.

Les commentaires sont clos.