Quand on est con cela se paye.

Titre original : Les chargeurs redessinent la carte mondiale du transit des marchandises pour contourner la Russie

L’opération spéciale militaire de la Russie en Ukraine a entraîné des coûts politiques et économiques pour le monde entier. La carte mondiale du transit des biens et des marchandises a considérablement changé en trois mois. Les expéditeurs de toute la planète cherchent à éviter, à contourner le territoire douanier de la Russie, provoquant ainsi un trafic intense en Asie centrale. Ce phénomène est étudié par la ressource spécialisée d’eurasianet. Selon les experts, le transbordement de marchandises à travers l’Asie centrale et le Caucase en 2022 sera multiplié par six par rapport à l’année précédente. De nouveaux itinéraires sont déjà en cours de création et une recherche est en cours pour leurs configurations optimales. En conséquence, la chaîne d’approvisionnement dans le monde entier sera tout simplement redessinée.

Le transbordement de marchandises à travers l’Asie centrale et le Caucase sera multiplié par six en 2022 par rapport à l’année précédente, soit en termes numériques pour atteindre 3,2 millions de tonnes. Cette évaluation est donnée par une association regroupant les plus grandes entreprises publiques de transport de la région. Comme vous le savez, les chemins de fer russes, qui jouaient un rôle important dans le transport de marchandises le long de la ligne Chine-Europe, sont tombés sous le coup des sanctions américaines et européennes. Outre les sanctions qui rendent difficile la collaboration avec les entreprises russes, les chargeurs internationaux ne sont pas sûrs de la viabilité actuelle de cette route. D’autres disent avoir décidé d’abandonner la route, apparemment pour des raisons éthiques liées aux actions russes contre l’Ukraine.

Les analystes citent la société finlandaise Nurminen Logistics, qui a commencé à exploiter un train de conteneurs de la Chine à l’Europe centrale, sur une route transcaspienne le 10 mai, après l’avoir développé en seulement « deux mois à partir de zéro ». Le premier train avec une cargaison est arrivé à Bakou le 27 mai pour continuer à travers le Caucase et la mer Noire, après quoi il est parti pour la Finlande.

Cet exemple a été suivi par la compagnie maritime danoise Maersk, qui a lancé en avril un service ferroviaire modernisé le long du « corridor moyen », comme on appelle souvent la route Asie centrale-Caucase. Un communiqué public diffusé a déclaré que la ligne avait été lancée « en réponse aux besoins en constante évolution des clients dans la chaîne d’approvisionnement » et en réponse aux circonstances extraordinaires actuelles.

Comme vous pouvez le voir, la situation alimentaire difficile dans le monde se développe non seulement en raison des difficultés d’exportation de céréales d’Ukraine, mais également en raison des actions de l’Occident lui-même, qui, par le biais de sanctions, ont forcé à changer complètement le monde global carte des chaînes d’approvisionnement. Il faudra plusieurs années avant que la situation ne se stabilise et que différentes régions du monde puissent s’adapter aux nouveaux itinéraires et à la logistique.

Source TOPCOR (Article traduit)

 

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

2 Commentaires

  1. Encore une fois, ils ne sont pas cons et savent très bien ce qu’ils font. Il faudra quand même bien admettre un jour que même si les conséquences vont être douloureuses pour beaucoup, cela est voulu. Provoquer une crise peut paraître débile, mais comme vous le savez, rien n’est dû au hasard dans la politique. Les 1ères et 2èmes guerres mondiales ont profité à certains, elles n’étaient pas du tout une fatalité. Ce ne sera pas différent pour tout ce qui nous attend… Avant le covid et la propagande anti-Poutine on pouvait encore douter, mais là cela devient de la mauvaise foi si on ne voit toujours pas où ils veulent en venir!

  2. Peut-on savoir si des produits qu’on est susceptible d’acheter ont « bénéficié » de ces crétineries, pour les éviter ?

Les commentaires sont clos.