Covid-19 et déchéance de nationalité

Pour illustration/esclavage/123.RF

Il y aurait énormément à dire concernant les propos tenus par Emmanuel Macron, l’usurpateur qui veut emmerder les non-injectés et leur retirer la citoyenneté.

Nous nous contenterons juste de quelques brèves remarques. Nous nous excusons d’ores et déjà pour leur caractère peu optimiste.

Pas de citoyenneté pour les non-injectés

Pour ce qui nous concerne, nous ne sommes pas du tout surpris de voir Macron dénier leur citoyenneté aux personnes non « vaccinées » .

C’est dans la logique des choses.

Et il faut bien comprendre que Macron n’a pas sorti cette idée comme cela, sous l’effet d’une impulsion ou d’une lubie soudaine : il prépare l’opinion publique, il balise le terrain, parce qu’il a déjà été décidé, et depuis bien longtemps, de déchoir de leur nationalité, en fait ou en droit, non seulement les non-injectés, mais tous ceux qui résisteront un tant soit peu à la dictature.

Sans entrer dans les détails (ce que nous ferons peut-être ultérieurement si nous avons le temps), signalons que le totalitarisme pourra user de plusieurs voies pour arriver à ses fins.

Parmi ces voies, une refonte des articles 25 et 25-1 du Code civil, qui régissent la déchéance de nationalité; ou encore un recours massif à ce que l’on appelle la privation des droits civiques, civils et de famille, privation dont la procédure serait réformée et étendue à toute une série de droits pour toute une série de prétendues infractions ou de prétendus manquements à telles ou telles obligations. D’ailleurs, les dictateurs Covid parlent de poursuivre pénalement les personnes qui refuseraient de se faire « vacciner » et qui, soi-disant, contamineraient les autres. On peut parier que ces malfrats voudraient accompagner ces condamnations pénales de ce que l’on nomme des peines complémentaires, peines qui seraient rendues plus nombreuses qu’aujourd’hui.

Au passage, nous pouvons parier aussi, sans risque de nous tromper, que l’on va ressortir, actualiser et peut-être renommer une idée déjà ancienne, connue sous l’appellation de dégradation républicaine.

En un mot comme en cent, soit le pouvoir instaurera d’emblée la déchéance de nationalité pour les résistants, soit il procèdera par étapes.

Du reste, il ne faut pas douter que priver les récalcitrants de leur citoyenneté, totalement ou partiellement, figure également dans les cartons d’autres pays, entre autres ceux-ci : Canada (partie anglophone et Québec), Australie, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Etats-Unis (avec, concernant ces derniers, des difficultés pour imposer la mesure dans tous les Etats, et un nouveau fractionnement du pays. Soit dit en passant, le fractionnement de l’Etat-nation est aussi l’un des objectifs visés par la mesure que Macron a annoncée à demi-mot, et nier la citoyenneté d’une partie de la population est intimement lié à la volonté de détruire ce qui reste de la France).

La réaction des populations

Nous avons lu et entendu, ici ou là, que les menaces de Macron scandalisaient.

Scandalisaient qui exactement ? Tel dirigeant de tel parti politique, certes; tel juriste, peut-être; ou encore la petite minorité qui fréquente les réseaux sociaux.

Mais, pour la énième fois, tout cela n’est qu’un microcosme.

Les faits sont là.

Le gouvernement a annoncé le passe « vaccinal » il y a déjà plusieurs jours, et cette saleté fait suite au passe « sanitaire » mis en place il y a des mois; maintenant, le président dit carrément qu’il veut emmerder les personnes non « vaccinées » ; tout cela vient après deux années d’attaques tous azimuts contre les libertés les plus fondamentales ou les plus basiques.

Or, où sont les grèves massives ? Où sont les blocages ? Où est la désobéissance civile ?

Ces derniers mois, il y a eu des appels à bloquer le pays, à faire grève, à ne pas envoyer ses enfants à l’école, à se battre pour qu’ils n’y portent pas la muselière, à se mobiliser dans les lycées, à refuser le masque, à ouvrir les commerces malgré l’interdiction, à ne pas respecter l’obligation du passe « sanitaire » …

Rien de tout cela n’a véritablement donné quoi que ce soit, parce que, à chaque fois, seule une toute petite minorité s’est mobilisée, ce qui, certes, s’explique en partie par la trahison des syndicats et de la Gauche, qui font semblant de contester, plus ou moins, la politique macronienne, mais qui, en réalité, sont aux côtés de l’oligarchie.

On a l’air de s’émerveiller parce qu’une pétition contre le passe « vaccinal » a recueilli plus d’un million de signatures.

Au 9 janvier 2022, il y en avait près de

1 300 000. Nous sommes navré de dire que cela est dérisoire au regard du nombre de Français. Si l’on ne prend en compte que les personnes en âge de voter, donc les gens ayant au moins 18 ans, il y en a environ 48 millions. 1 300 000 sur 48 000 000, cela doit faire en gros 2,7%. Et il ne s’agit pas de se déplacer en mairie, comme pour la pétition sur les aéroports, mais simplement de signer en ligne …

Il est de bon ton aussi de répéter que Macron et sa clique sont indignes, fous, idiots, incompétents. C’est l’une des grandes tartes à la crème.

Indignes, ils le sont; mais, alors, une population qui se soumet à eux, est encore plus indigne …

Fous ? Dans ce cas, que faut-il penser des masses qui s’aplatissent devant ces aliénés, qui exécutent docilement tous leurs ordres, qui se prêtent servilement à tous leurs caprices ? Qui sont les plus fous, les cinglés dangereux au pouvoir, partis en roue libre, ou les individus qui, non seulement se laissent faire et les laissent faire, mais rampent devant eux et jouent le jeu de tous leurs délires ?

Enorme est la responsabilité des populations dans tout ce qui se passe (même si, une fois de plus, il faut souligner l’inexistence d’une organisation capable de mener les luttes, en même temps que la félonie des structures censées défendre les salariés ou les citoyens).

Si les résistants n’étaient pas une infime minorité; s’il n’y avait pas tant de gens à ce point indignes, lâches, irresponsables, je-m’en-foutistes, crétins; en un mot comme en cent, si l’oligarchie ne trouvait pas en face d’elle tant d’individus qui n’ont rien dans le ciboulot, rien à la place du cœur, rien dans le ventre et rien dans la culotte. le problème serait réglé en une journée.

Cela étant, la passivité des uns est une raison de plus pour que les autres se défendent bec et ongles.

Sellami

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

21 commentaires

  • Wolf-Spirit

    sauf que macron n’as pas parlé de perte de nationalité

  • KromoZom Y

    Ne pas confondre citoyenneté et nationalité.

    nationalité

    1. Appartenance juridique d’une personne à la population constitutive d’un État.
    2. Groupement d’individus ayant même origine, ou tout au moins une histoire et des traditions communes.
    3. État, condition d’un peuple constitué en corps de nation ; nation considérée dans sa vie propre et individuelle.

    citoyen, citoyenne

    1. Dans l’Antiquité, personne qui jouissait du droit de cité : Un citoyen romain.
    2. Personne jouissant, dans l’État dont il relève, des droits civils et politiques, et notamment du droit de vote (par opposition aux étrangers).

    • Volti

      Rien n’est innocent dans l’expression pestilentielle. Et ça pue grave ! Maintenant jouer sur la signification, ça fait aussi partie de l’enfumage, les termes sont vite confondus par les citoyens peu attentifs ou n’ayant pas la pleine maîtrise de la langue. On a tout fait pour handicaper les gens en les éloignant des problèmes de la cité, du pays. Les tenants du pouvoir, ont un boulevard pour asseoir leur influence, tellement on a mis en exergue le pouvoir « bienveillant »… On voit ce que ça donne…

      • Wolf-Spirit

        les terme de macron étaient on ne peut plus claire … par contre c’est bien la propagande autour de la déformation de ses propos qui induit les gens en erreur et cette propagande vient tout droit de ceux qui sont opposés à macron que ce soit au niveau politique ou même içi.
        Pourquoi ? par pure sensationnalisme…. parce que ça fait causer de dire au français qui demain ils ne le seront plus même si ça n’a jamais été dit ni même sous entendu.
        la malhonnêteté intellectuelle est des deux côtés. Ce qui équivaux à une crédibilité nul
        Alors que les faits se suffisent à eux même et ont une portée bien plus importante sur notre avenir proche

  • nomdemon

    Nous portons notre étoile jaune et même si ça choque certains, je maintiens !

  • Samedi le 8/01/2022 j’ai manifesté à Bordeaux avec 3000 d’autres manifestants …
    .
    Nous remarquons un recrue des doublement vaccinées qui refusent la troisième dose, … et les suivantes … se rejoignant aux non vaccinées! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    .
    Une partie des vaccinées comprennent enfin qu’ils se sont fait gravement escroquer et nous les non vaccinées aussi quand je pense à toutes les mesurées liberticides servent à nous pourrir la vie!
    .
    Macron vient de reconnaître qu’il mêne une guerre contre les français dans leur ensemble et pas contre le SARS-Cov-2, car la promesse de retrouver la liberté est liée à un abonnement à vie, avec 4 doses injectables annuelles, d’un produit toxico-génique EXPÉRIMENTAL avec une composition ou les ingrédients peuvent changer du lot à l’autre !

    Nous subissons depuis deux ans une torture psychologique pour nous soumettre à l’injection d’un produit toxico-génique expérimental nuisible pour la santé et protègent contre rien, même pas contre les formes graves !

    LES RATS DES LABORATOIRES REMERCIENT LES GENS AYANT ACCEPTE 3 INJECTIONS EXPÉRIMENTALES D’AVOIR PRIS LEUR PLACE.

    Voici la charte de Biderman (méthode de torture psychologique utilisé par le gouvernement et les merdias)

    1. isoler la victime : priver la personne des soutiens et liens sociaux qui lui donneraient la capacité de résister. Développer chez la victime une inquiétude intense à propos d’elle-même. Rendre la victime dépendante de l’autorité ;

    2. monopoliser la perception : fixer l’attention de la victime sur une situation difficile et urgente, forcer son introspection. Éliminer les informations pouvant contredire celles de l’autorité. Punir toutes les actions d’insoumission ;

    3. induire l’épuisement : affaiblir la volonté de résistance, qu’elle soit physique ou mentale ;

    4. présenter des menaces : cultiver l’anxiété, le stress et le désespoir ;

    5. montrer des indulgences occasionnelles : procurer une motivation à respecter les ordres, à obéir, et à se soumettre. Empêcher également ainsi à l’accoutumance aux privations imposées ;

    6. démontrer la toute-puissance du pouvoir : suggérer l’inutilité et la futilité de la résistance à l’autorité ;

    7. dégrader la victime : faire apparaître le prix de sa résistance comme plus dommageable que sa capitulation pour l’estime de soi. Réduire la victime au niveau de la survie animale ;

    8. exiger des actions stupides et insensées : développer les habitudes de soumission à l’autorité, même pour des ordres totalement stupides, inutiles et infondés. Briser le libre arbitre et les capacités de jugement de la victime.

    • Volti

      Malgré les milliers de gens dans la rue, on ne parle plus de « cluster »… :)

    • KromoZom Y

      Il serait intéressant que l’on puisse se rencontrer à l’occasion d’une prochaine manif.
      Je confirme le nombre de nouvelles têtes, je pense que l’on était plus de 3000.

      Le cortège c’est scindé en trois groupes après les quinconces, le cortège officiel avec son parcours à la con qui ne gêne personnes et nos deux groupes de dissidents partie nous faire entendre là ou la préfecture ne veux surtout pas nous voir, respectivement rue Sainte Catherine, place de la comédie, porte Dijaux, la victoire…

      • Bonjour KromoZom Y,

        Je serais présent à la prochaine manifestation le samedi le 15 janvier 2022 …. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
        Facile à me reconnaître … avec le plus grand mégaphone (gris), lequel je le met aussi à la disposition des autres manifestants ainsi aux organisateurs si besoin, comme à plusieurs occasions le samedi dernier !
        .
        Effectivement, on été devise, je suis resté avec le groupe qui a suivie le parcours déclaré en préfecture !!!
        Étant condamné par le tribunal de police de Bdx, condamnation confirme par la cour d’appel de Bdx. pour avoir participe à une manifestation non déclare (acte 24), et pourtant je manifeste toujours pacifiquement !!!!
        Je suis déjà à plus de 1500 € de frais de justice et je suis dans l’attente du verdict de la cours de cassation !!! Je me bat jusqu’au bout pour la démocratie et la liberté. Ils font tout pour nous décourager de manifester, toutes les coups bas sont permis!
        .
        Je ne pas envie de suivre votre exemple … (de prendre des risques inutiles en déviant du parcours officiel) mais si Macron continue comme ça, je m’exprime de manière modéré …., je suis prêt à sacrifier ma vie pour la liberté. 5 fois gaze, 2 fois sévèrement !!! Et pourtant j’ai toujours manifesté pacifiquement!
        .
        Durant ses deniers années nous y sommes passé à des maintes reprise par la rue Sainte Catherine, la porte Dijeaux, d’avant la Mairie – place Pey Berland, mais les gens (non manifestants) sont la pour faire des achats (plongée dans la société de consommation, et n’ont pas pris conscience de l’ampleur du danger auquel ils ne pourront pas échapper! Franchement je peu m’en passer de ses 2 rues et de la place devant la mairie!
        .
        Les organisateurs avait prévue 500 manifestants pour samedi dernier… et déclaré ainsi en préfecture … pour la prochaine fois ils vont éviter les passages par des petites rues …

        • KromoZom Y

          En fait on se connait déjà, on a parlé ensemble plusieurs fois en manif, je te remets.

          Moi, je n’obéis pas, je ne sais pas faire ça, je fais exactement l’inverse de ce à quoi on veut me contraindre, je ne paie aucune amende, j’en ai rien à carrer.
          De toute façon, je n’ai rien alors que vont-ils me prendre ?
          Là ou tu te trompes (de mon point de vue) c’est que justement aller dans ces zone hyper commerciale ou le mouton est fier d’avoir son pass qui pour un resto, qui pour des fringues… Avec le masque bien mis sur le museau dans la rue.
          Nous on arrive au naturel sans quoique ce soit et on les moque d’une certaine façon, on est au même endroit, on peut faire les mêmes choses qu’eux mais sans les restrictions qu’ils s’infligent eux même au final.
          Tout ça parce qu’ils ont choisi d’obéir, un commerçant entre un masque et ton fric, il a vite fait le choix.

  • Leveilleur

    C’est justement parce qu’il y a des beaucoup gens qui se soumettent, qu’il y a à l’opposé une autorité, si personne ne se soumettait, il n’y aurait pas d’autorité, les gens ont peur c’est une évidence, du coup il ne se protège plus, ils se laisse faire, mener n’importe comment. Finalement retirer la citoyenneté aux gens, c’est leur retirer le droit de vote, et c’est cela qu’il prépare.

    Ma-cron sait très bien comment manipuler et faire peur, j’ai entendu dire que depuis son annonce, où il allait emmerder les vaxxinés, des gens se sont fait vaxxinés, si il peut récupérer dans son côté obscur deux ou trois âmes supplémentaires avec juste des mots qui n’ont pourtant aucune consistance, aucun fondement réel, alors il sera content.

  • Passetec

    Oh! Macron … Omicron …………..

Laisser un commentaire