La fausse théorie du virus : Stefan Lanka & Dr Tom Cowan

Pour illustration/123.RF

Le biologiste et virologue Stefan Lanka explique :

  • L’histoire et la philosophie de la Grèce antique à l’origine du culte de la virologie (Démocrite et Épicure), et nous tient au courant de son étude révolutionnaire qui va réfuter les principes de base de la virologie.
  • Pourquoi la “théorie des virus/germes” est en fait une religion.
  • Il parle du journal personnel de Pasteur dans lequel il admet avoir commis des fraudes pour promouvoir sa “théorie des germes” qui n’est qu’un plagiat.
  • Le VIH, la polio, l’Ebola et de nombreux autres soi-disant “virus” (tous les virus) sont une supercherie.
  • Comment le terme scientifique “virus” a été détourné et sa définition silencieusement modifiée afin d’amener la communauté “scientifique” et le monde à adhérer fermement au paradigme de la fausse théorie des germes/virus à des fins de profit et de contrôle des populations.

  • La raison pour laquelle la “science” a intentionnellement utilisé cette fraude pour avoir une explication de la maladie et du mal qui n’inclue pas Dieu ou la création.
  • Expose que le concept de cancer et de “métastase” est également trompeur – la métastase est l’endroit où un “cancer” se détache et se propage à d’autres parties du corps et encourage tout le monde à étudier les recherches approfondies du Dr Harold Hillman qui a également exposé une grande partie de ce concept il y a plusieurs décennies…
  • Explique comment le domaine de la “virologie” est “un mécanisme qui se dément lui-même et qui se réfute simplement par la nature de son processus”.
  • Il déclare (et a prouvé devant la Cour suprême d’Allemagne) qu’”aucun virus prétendument contagieux, de quelque nature que ce soit, n’a jamais été observé, isolé ou séquencé génétiquement dans le corps d’une personne prétendument infectée par un virus…”. – En fait, il n’y a aucune preuve scientifique de l’existence d’un tel virus.
  • La vérité se répand rapidement dans beaucoup de pays – “Plus de 30 % de la population allemande ne croit plus à la validité du concept théorique de germe/virus”.
  • Mentionne l’excellente recherche sur la véritable origine des maladies menée par le Dr Geerd Hamer, intitulée “Nouvelle médecine allemande” [Germanic New Medicine].

https://odysee.com/@cv19:b/-VOSTFR–The-Fake-Virus-Theory-Stefan-Lanka—Dr-Tom-Cowan-Germ-theory,-Virology:e

Site Web de Stefan Lanka :
http://wissenschafftplus.de/

Interviews et articles de Stefan Lanka :

Wissenschafftplus Magazin 01/2020 : La méconnaissance du virus – La rougeole comme exemple
Wissenschafftplus Magazin 02/2020 : La méconnaissance du virus – Début et fin de la crise du coronavirus
Wissenschafftplus Magazin 03/2020 : Interview – Won measles virus trial (English)
Wissenschafftplus Magazin 04/2020 : Les auteurs de la crise du coronavirus sont clairement identifiés, les virologistes qui prétendent que les virus causent des maladies sont des scientifiques frauduleux et doivent être poursuivis
Autre : Le « procès du virus de la rougeole» entre le Dr Stefan Lanka et le médecin Allemand David Bardens a attisé le débat sur la justification de la vaccination infantile et des vaccinations en général.
Sept réfutations de la virologie – Dr. Stefan Lanka (avec vidéo)

Traductions et sous-titres par https://cv19.fr

Source : https://cv19.fr/2021/11/23/la-fausse-theorie-du-virus-stefan-lanka-dr-tom-cowan/

Tous les articles en tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

26 commentaires

  • Chordata69

    L’article dise ,

    « Il déclare (et a prouvé devant la Cour suprême d’Allemagne) qu’”aucun virus prétendument contagieux, de quelque nature que ce soit, n’a jamais été observé, isolé ou séquencé génétiquement dans le corps d’une personne prétendument infectée par un virus…”. – En fait, il n’y a aucune preuve scientifique de l’existence d’un tel virus. »

    https://www.dur-a-avaler.com/tribunal-allemand-virus-rougeole-existait-pas-stefan-lanka-david-bardens/

    La victoire juridique de la science

    Un an plus tard, un étudiant en médecine suédo-allemand, David Bardens, décide de prendre au sérieux cette récompense et de répondre à la demande de Stefan Lanka.

    Après avoir eu la confirmation que l’offre de Lanka était sérieuse, David Bardens réunit 6 publications scientifiques et les envoie à l’auteur du défi.

    Ce dernier rejette, assez logiquement, la démonstration.

    Mais David Bardens décide de porter l’affaire devant les tribunaux allemands, à Ravensburg, qui lui donneront raison.

    Stefan Lanka sera condamné à devoir payer la somme de 100.000 € à l’étudiant en médecine, attestant bien l’existence du virus de la rougeole.

    Propagande et mensonges

    Stefan Lanka n’a jamais accepté les décisions des tribunaux allemands donnant raison à David Bardens et lui intimant de payer la somme de 100.000 €.

    Mais Stefan Lanka du se résigner à payer en 2015 à la suite d’un manda d’arrêt déposé contre lui.

    Les conséquences pour David Bardens ont été importantes. Il doit être accompagné d’une protection rapprochée en Allemagne pour s’exprimer à cause des appels à la violence et à la haine lancés par Stefan Lanka à son encontre.

    Mais malgré ces démêlés judiciaires qui ont donné raison à la science et à David Bardens, le biologiste allemand à l’origine de cette offre a écrit une histoire totalement différente, qui lui donne raison.

    Il a ainsi semé sur le net sa propre version, dans laquelle le tribunal allemand lui aurait donné raison prouvant l’inexistence du virus de la rougeole. Les experts mandatés pour faire la lumière sur ce sujet, et étudier les études de Bardens, auraient tous dit que la preuve de l’existence du virus n’était pas réunie.

    Cette histoire est reprise à l’infini dans de nombreux articles de la toile, répétant inlassablement les mêmes erreurs et fausses informations diffusées par la Stefan Lanka, qui n’a jamais accepté de perdre au tribunal.

    • engel

      Bonjour,
      Je ne doute pas de votre bonne parole, mais bizarrement, c’est la première fois que je vous vois poster ici, de but en blanc dans la vraie vérité révélée.
      …Mais aussi, où sont les liens qui corroborent vos dires ?
      Merci.

      • Bonsoir,
        Un indice, « l’article dise », ça ne t’évoque rien, réfléchis bien (sourires).

        Orné

      • userseb

        indiquer des références devrait être quasi obligatoire en fait… sinon c’est quasi impossible d’attribuer du crédit.
        Mis à part l’expérience perso, il y a moyen d’avoir des références.

      • Chordata69

        http://lrbw.juris.de/cgi-bin/laender_rechtsprechung/document.py?Gericht=bw&GerichtAuswahl=Landgerichte&Art=en&sid=b9661a61381354aad69ab3c54d8bb2d4&Sort=1&nr=19277&pos=0&anz=1

        LG Ravensburg Urteil vom 12.3.2015, 4 O 346/13

        Auslobung: Bindendes Belohnungsversprechen bei « Preisausschreiben » über den Nachweis von Existenz und Größe des Masern-Virus; Auslegung der Auslobungserklärung; Nachweis des Masern-Virus durch wissenschaftliche Publikationen

        Arrêt LG Ravensburg du 12 mars 2015, 4 O 346/13

        Récompense : Promesse de récompense contraignante dans les « concours » sur preuve de l’existence et de la taille du virus de la rougeole ; Interprétation de la déclaration de promesse; Preuve du virus de la rougeole à travers des publications scientifiques

        […]

         » Globalement, les publications en cause prouvent l’existence d’un virus à l’origine de la rougeole.

        Comme l’a expliqué l’expert, deux questions doivent être écartées – d’une part, la question de savoir s’il existe un certain micro-organisme et de quelle nature est-il, et d’autre part, la question de savoir si ce micro-organisme est en fait causalement significative pour une maladie (ici la rougeole). Pour apporter la preuve à cet égard, l’expressivité de l’une des six publications en cause n’est pas suffisante à elle seule. Dans l’ensemble, cependant, les déclarations contenues dans les articles soumis par le demandeur, sur la base d’expériences adéquates et scientifiquement correctes, prouvent à la fois l’existence du virus de la rougeole en tant que micro-organisme spécifique et sa causalité pour la maladie de la rougeole. »

    • Katr1

      Il a fini par gagner ce procès, l’histoire complète est dans les liens sous l’article : https://cv19.fr/wp-content/uploads/2021/03/Lanka_Bardens_Trial_Fr.pdf

      • Chordata69

        @Katr1
        Lanka a promis une récompense de 100 000€ à celui qui montre une seule document/étude/publication scientifique qui prouve plusieurs choses .

        Bardens a fourni 6 documents, parce que UNE seule ne suffise pas et ne pas répondre à toutes les demandes de Lanka .

        La justice/tribunal/cour suprême a reconnu que les preuves fournies par Bardens étaient suffisamment détaillées et scientifiquement correctes pour prouver l’existence du virus et sa causalité dans la maladie de la rougeole.

        Mais Lanka se défendit en stipulent sur la forme de sa demande de preuves « UNE document » qui contient toutes les preuves qu’il a demandées.

        Lanka na jamais prouvé devant la Cour suprême d’Allemagne qu’”aucun virus prétendument contagieux, de quelque nature que ce soit, n’a jamais été observé, isolé ou séquencé génétiquement dans le corps d’une personne prétendument infectée par un virus.

        Lanka na jamais non plus prouvait la non-existence du virus de la rougeole.

        La cour suprême a reconnu les preuves de l’existence du virus .

        • Katr1

          Les détracteurs du verdict font valoir que la victoire du Dr Lanka repose uniquement sur la manière dont il avait formulé l’offre de récompense, à savoir le paiement de 100 000 € pour la présentation d’une seule publication scientifique de preuves (que le Dr Bardens n’a pas été en mesure de fournir). Cet argument, cependant, détourne l’attention des points essentiels. Selon le procès-verbal de cette procédure judiciaire (page 7 / premier paragraphe), Andreas Podbielski, chef du Département de Microbiologie Médicale, de Virologie et d’Hygiène de l’Hôpital Universitaire de Rostock, qui était l’un des experts désignés au procès, a déclaré que même si l’existence du virus de la rougeole pouvait être conclue à partir du résumé des six documents soumis par le Dr Bardens, aucun des auteurs n’avait mené d’expériences de contrôle conformément aux règles et principes de bonnes pratiques scientifiques définis au niveau international (voir aussi la méthode des « preuves indirectes »). Le professeur Podbielski considère explicitement ce manque d’expériences de contrôle comme une « faiblesse méthodologique » de ces publications, qui sont finalement les seules études pertinentes sur ce sujet (aucune autre publication ne tente de prouver l’existence du « virus de la rougeole »). Ainsi, à ce jour, une publication à propos de l’existence du virus de la rougeole capable de résister à l’épreuve d’une science rigoureuse n’a toujours pas été fournie. Par ailleurs, lors du procès, il a été constaté que contrairement à sa mission légale au sens du paragraphe 4 de la loi sur la protection contre les infections (IfSG), l’Institut Robert Koch (RKI), la plus haute autorité Allemande en matière de maladies infectieuses, n’a pas effectué de tests concernant le virus présumé de la rougeole ni ne les a publiés. L’Institut Robert Koch affirme avoir réalisé des études internes à propos du virus de la rougeole, cependant, il refuse de les remettre ou de publier les résultats. Dr Lanka : « Avec le jugement de la Cour Suprême dans ce procès sur le virus de la rougeole, toute déclaration nationale ou internationale à propos du virus présumé de la rougeole, de l’infectivité de la rougeole, des avantages et de la sécurité de la vaccination contre la rougeole, est dès lors sans fondement scientifique et se retrouve privée de sa base légale. »

          • Chordata69

            http://lrbw.juris.de/cgi-bin/laender_rechtsprechung/document.py?Gericht=bw&GerichtAuswahl=Landgerichte&Art=en&sid=b9661a61381354aad69ab3c54d8bb2d4&Sort=1&nr=19277&pos=0&anz=1

            Bardens = Demandeur .
            LANKA= Défendant / Défendeur
            l’Expert (P) = Podbielski

            Décision justice =

             » Le demandeur a droit au paiement de la récompense d’un montant de 100 000,00 EUR contre le défendeur conformément à l’article 657 du Code civil allemand (BGB).

            Le « concours » du défendeur contient une promesse de récompense sérieuse et contraignante (voir I.), la demande est également rendue publique au sens du § 657 BGB (II.). L’interprétation de la déclaration de promesse n’entraîne aucune restriction comme l’affirme le défendeur (III.); Avec les publications soumises par le demandeur, les exigences de la sentence sont pleinement remplies (IV.).
            […]
            L’interprétation de la déclaration de promotion n’entraîne pas une exigence restrictive à l’effet que la publication scientifique à soumettre doit être celle du RKI ( institute Kch )ou de ses employés.
            […]
            La défenderesse a invoqué ces critères restrictifs pour la première fois après le dépôt du rapport d’expertise du 17 novembre 2014, dans lequel l’expert P. (Podbielski,) est arrivé à la conclusion que bien qu’un seul article ne soit pas suffisant pour la preuve, mais que le – Suffisamment prouvé par et des expériences scientifiquement correctes – les déclarations des six publications soumises dans leur combinaison prouvaient à la fois l’existence du virus de la rougeole et montraient son infectiosité spécifique et son diamètre approximatif.
            […]
            L’expert P. (Podbielski,) a expliqué que la forme de publication de l’article de synthèse a une valeur scientifique particulière car il s’agit, pour ainsi dire, d’un équivalent moderne d’une monographie. Bien que l’article de synthèse ne présente aucun travail de recherche indépendant de l’auteur ou des auteurs, il contient des citations de la littérature pour tous les faits et résultats de recherche présentés, ce qui permet de trouver sans ambiguïté la littérature primaire pertinente ; Un article de synthèse tire des conclusions indépendantes du synopsis de nombreux articles originaux – au-delà de la pure présentation des résultats de recherches antérieures.

            Le demandeur a mérité la récompense offerte ; parce que les publications présentées répondent aux exigences du prix.

            La Chambre est parvenue à cette conclusion sur la base de l’expertise P..( Podbielski ) L’expert est docteur en microbiologie, virologie et épidémiologie des infections ainsi qu’en médecine de l’hygiène et de l’environnement et directeur de l’institut de microbiologie médicale, virologie et hygiène du médecine universitaire R., sa qualification ne fait aucun doute. Cette qualification professionnelle exceptionnelle est apparue clairement à la Chambre à la fois dans les déclarations écrites de l’expert et dans le cadre de son audition. L’expert a présenté les publications présentées en détail et les a classées de manière compréhensible et compréhensible dans le contexte de l’histoire de la recherche ; il a traité les objections du défendeur en détail et de manière approfondie.

            L’expert a expliqué de manière convaincante pourquoi les publications soumises doivent sans exception être qualifiées d’articles scientifiques.

            En ce qui concerne la question de la causalité du virus de la rougeole pour la maladie rougeoleuse, l’expert P..( Podbielski ) a expressément indiqué que les travaux soumis dans leur synopsis répondent également en particulier également aux postulats de Koch-Henle soulevés par la défenderesse au cours de le litige en tant que norme de preuve.

  • Radagast

    Oh, bah je suis content d’apprendre que tous les virus que j’ai pu attraper au cours de ma vie n’étaient en fait pas des virus, mais seulement un effet psychosomatique de traumatismes que j’ai vécu…

    Et je suis content aussi de savoir que je n’ai jamais refilé de rhume à personne sans le faire exprès, ou que je n’ai pas attrapé volontairement une conjonctivite pour tirer au flanc à l’armée, qu’une de mes copines ne m’a pas refilé sa mononucléose, et j’en passe, mais que ce n’était que l’expression de traumatismes à effets psychosomatiques.

    Par contre, qu’est-ce que j’ai eu comme traumatismes dans ma vie, c’est fou. Et ça l’est encore plus de constater le nombre de personnes qui ont eu les mêmes traumatismes au même moment. Mais bon, je suis content d’apprendre que je n’aurais plus besoin de craindre de me vider par les deux bouts parce qu’un type qui a une gastro me l’aura refilée. Si je l’attrape, ce sera uniquement parce que je suis traumatisé par je sais pas quoi…

    • Volti

      Je ne comprends pas que l’on puisse, malgré les arguments scientifiques contraires, adhérer à ces thèses, qui nient l’adaptation de l’humanité à moult agressions depuis des millénaires. Le corps humain est une machine fantastique.C’est peut-être la raison de la volonté des psychopathes de l’altérer, l’affaiblir pour mieux le contrôler..

      • engel

        « Je ne comprends pas que l’on puisse, malgré les arguments scientifiques contraires, adhérer à ces thèses, qui nient l’adaptation de l’humanité à moult agressions depuis des millénaires »

        Oui bien sûr, mais faudrait-il encore identifier correctement l’ennemi, au préalable.
        …Et surtout, être sûr de ne pas confondre marqueur concomitant identifié(virus) avec cause certaine.
        Sinon c’est prendre le risque de confondre l’éboueur avec l’assassin.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • engel

        Il fut une époque où la science t’expliquait qu’il était impossible que la terre soit ronde, vu que les gens d’en dessous tomberaient dans le vide.
        …Et cela, bien que sa rotondité fut déjà mesurée depuis les grecs anciens, ils avaient raison à l’époque scientifiquement.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        Sans remise en cause point d’évolution.

    • Katr1

      Il parle de la psychosomatique par rapport aux travaux du Dr Hamer, il ne dit pas que toutes les maladies sont liées à des traumatismes, tout comme vous ne pouvez nier que certains traumatismes peuvent être liés à certains maux.

  • xc

    Je n’ai jamais, personnellement, observé de virus. Mais leur découverte ne date pas de la semaine dernière, elle est le fait de chercheurs de diverses nationalités, opinions politiques, philosophiques ou religieuses. D’autres tout aussi divers ont travaillé ou le font encore à la mise au point de vaccins contre les virus comme ils le feraient pour des vaccins contre les bactéries, bactéries dont personne ne conteste l’existence.

    Pendant des décennies, on a vacciné contre la variole, avec un vaccin conçu pour lutter contre un virus. Et puis, un beau jour, il y a une quarantaine d’années, l’OMS a proclamé la maladie éradiquée. Il n’y avait déjà plus de nouveaux cas depuis quelques années, et il n’y en a plus eu aucun depuis. Un hasard ?
    Depuis des décennies, on vaccine contre la poliomyélite. Avec, aussi, un vaccin conçu contre le virus. Elle ne subsiste plus vraiment que dans quelques pays sous-développés. Un autre hasard ?
    Ebola: ce seraient des sortes de crises hystériques qui frapperaient des villages entiers, et, quelquefois, les soignants qui osent s’y aventurer ?

    Encore un peu et LME va réhabiliter Lyssenko.

    • Volti

      Très peu pour ne pas dire aucun ME, n’a cautionné Lanka et ses théories, j’ai même souvent mentionné que ses approches étaient très controversées par la science. Maintenant, que certains se laissent « séduire » par ses thèses, et veuillent avoir d’autres avis, mériterait qu’ils interviennent pour nous expliquer leur position. Sans contradiction, pas de débat constructif. :) Ceux qui postent, doivent être responsables, suivre et défendre leurs publications, sinon ce genre d’article ne sert strictement à rien, sauf à discréditer le site et ses abonnés.

      • Katr1

        Cet article est très bien sourcé, toutes les informations sont disponibles à qui se donne la peine de lire pour comprendre son point de vue, et oui, ça demande du temps.

        On peut appliquer sa méthode à différentes publications scientifiques comme exemple

        À ce jour il y a trois études tentant de prouver la pathogénicité du SARS-CoV-2 par les postulats de Koch’s (version virologie)

        The pathogenicity of SARS-CoV-2 in hACE2 transgenic mice
        Published: 07 May 2020
        https://www.nature.com/articles/s41586-020-2312-y

        Cette étude sur des souris génétiquement modifiées a été beaucoup critiquée, déjà ce que contient la solution utilisée pour l’expérience témoin est du tampon phosphate salin (PBS), une sorte de solution saline inoffensive. Sans utiliser les mêmes procédures pour recréer une solution contenant tous les éléments que « l’isolat du virus » contient (un virus n’est jamais complètement isolé), l’expérience témoin n’est pas scientifique et ininterprétable.
        De plus, des images histopathologiques ont été photoshopée (rectifié depuis, mais suffisant pour faire rétracter un article en temps normal), et les symptômes observés ne correspondent pas aux symptômes du Covid.

        Respiratory disease in rhesus macaques inoculated with SARS-CoV-2
        Published: 12 May 2020
        https://www.nature.com/articles/s41586-020-2324-7

        Ici il n’y a carrément pas d’expérience témoin, 8 macaques sont tués pour rien, étude inutile et barbare.

        Simulation of the Clinical and Pathological Manifestations of Coronavirus Disease 2019 (COVID-19) in a Golden Syrian Hamster Model: Implications for Disease Pathogenesis and Transmissibility
        2020 Dec 3
        https://academic.oup.com/cid/article/71/9/2428/5811871

        Cette étude chinoise est plus intéressante du point de vue de la théorie des germes, car ils placent un hamster inoculé avec un isolat de virus avec des hamsters vierges.
        Déjà cette étude présente les même problèmes que la première concernant l’expérience témoin, utilisation de solution saline uniquement.
        En ce qui concerne la transmission, seuls les hamsters ayant reçu la solution toxique de virus ont perdu du poids, les autres hamsters témoins ont seulement été testé positif par RT-PCR.
        Ils ont tous été testé positif, ce qui ne correspond pas aux modèles humains, ou certains sont positifs et d’autres non à différentes dates (vu et revu dans plusieurs études), et de plus, les symptômes ne sont pas similaires.

        Voilà, ça ne prend que 5 minutes pour remettre en cause les trois papiers scientifiques qui tentent de prouver que le SARS-CoV-2 est contagieux et responsable du Covid-19.

        D’ailleurs, amusez-vous à lire des études sur ce virus, il y a toujours dans l’intro « le SARS-CoV-2 est un virus contagieux responsable du Covid-19… » mais jamais de référence. Et quand il y en a une c’est vers un organisme officiel et non vers une étude scientifique.

        Kary Mullis disait déjà la même chose pour le VIH : https://odysee.com/@cv19:b/VOSTFR-Why-I-Began-Questioning-HIV-(From-the-House-of-Numbers-Deluxe-Edition-DVD):f

      • engel

        ATTENTION DANGEREUX POUR L’AMOUR PROPRE !

        https://www.dailymotion.com/video/x3sbctn

        – Oui mais le débat constructif ne peut se faire qu’avec une ouverture d’esprit de celui qui n’est sûr de rien.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        Luc-Montagnier(prix Nobel) a été capable de recréer à plus de 95 % de l’ADN par transmission internet !
        ..Oui oui et sur plus de 10000 de Km de distance.

        Or donc le codage d’un champs magnétique pourrait créer spontanément un organisme sorti de nulpart (ou en latence partout).

        Bien sûr, Montagnier est fou…sauf quand il trouve le Sida.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        Perso, j’en sais absolument rien où est la vérité la dedans.
        Mais j’ai la sagesse de ne plus croire sur parole tous ceux qui depuis ma plus tendre enfance mon racontaient que des conneries. Et surtout, qui ne trouvent absolument rien d’efficace pour lutter contre l’ennemi qu’ils ont eux-mêmes désigné.

        A bon entendeur, salut.

Laisser un commentaire