« Maintenant vous serez aussi confinés en cas de pollution !! » L’édito de Charles SANNAT

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

La liberté ne se négocie pas. C’est un grand principe sur lequel il ne faut jamais déroger et il ne faut jamais non plus baisser la garde.

La liberté est toujours à une génération de l’extinction…

Ronald Reagan était dépeint en France comme un acteur de série B un peu crétin.

C’est toujours la même lecture facile des choses de la part d’une élite française qui se croit toujours supérieurement cultivée qu’elle soit de gauche ou de droite et méprise ostensiblement les gens sortis du rang.

Ronald Reagan qui était un homme bien plus fin et intelligent que beaucoup ne le pensent a prononcé un discours assez célèbre aux Etats-Unis ou il disait :

« Mais la liberté n’est jamais à plus d’une génération de l’extinction. Nous ne l’avons pas transmise à nos enfants dans le sang. La seule façon pour eux d’hériter de la liberté que nous avons connue est de se battre pour elle, de la protéger, de la défendre, puis de la leur remettre en leur expliquant comment ils doivent faire de même de leur vivant ».

Si je vous parle de cela aujourd’hui, c’est parce que l’immense majorité a préféré la soumission au combat contre le Passe Sanitaire ne voyant pas le danger terrible que représente ce précédent mortifère pour la démocratie et nos libertés.

Désormais, tout le monde a compris où l’Etat veut en venir. Ce provisoire qui va évidemment durer et le passe sanitaire s’installer dans la durée puisqu’il sera prolongé jusqu’en juillet 2022 puis après pour l’éternité.

Toujours dans cette logique de réduction de vos libertés, ils ne reculent plus devant rien.

Vous polluez trop.

Votre existence est une menace pour la planète.

Alors comme on ne peut pas revendiquer que vous tuer tous serait la meilleure des solutions, on se dit maintenant que vous confiner dès qu’il y a un pic de pollution ce serait une très bonne idée.

Vous enfermer pour tout est une excellente idée.

« C’est excessif mais ce serait la solution idéale » : faut-il confiner la population les jours de pic de pollution ?


« Chaque année, 6300 personnes meurent de la pollution rien qu’en Auvergne-Rhône-Alpes. Les causes sont multiples. À l’occasion de la journée nationale de la qualité de l’air ce jeudi, Santé Publique France publie pour la première fois les résultats d’une étude sur l’impact de la pollution de l’air sur toute une région, en Auvergne-Rhône-Alpes.

Les résultats de l’étude dans cette région où la majorité de la population est exposée à des seuils dangereux sont éloquent: 2000 décès par an sont liés à l’exposition au seul dioxyde d’azote et près de 4300 décès sont liés chaque année aux particules fines. « C’est lié à la pollution industrielle. Les particules fines, c’est un sujet très complexe, il y a plusieurs types d’émissions, on a des sources extrêmement variées, parfois issues de l’exploitation agricole », explique ce jeudi sur RMC Jean-Baptiste Renard, cardiologue et directeur de recherche au CNRS.

6 300 morts, cela représente 7% des décès annuels en Auvergne-Rhône-Alpes, tous liés à ces polluants invisibles qui pénètrent dans l’organisme. Chaque année, ils causent également 780 AVC, près de 200 cancers du poumon et plus de 500 crises d’asthme chez des enfants passés par les urgences. Certains Lyonnais respirent des taux de dioxyde d’azote 6 fois supérieurs à la norme. Et en zone rurale comme dans la Drôme, l’ozone est de plus en plus concentré.

« C’est excessif mais ce serait la solution idéale. Si l’on suit les recommandations de l’OMS, on est toujours, dans nos grandes villes, au-dessus des seuils de particules fines. Il faudrait lors des grands épisodes de pollution arriver à des solutions drastiques, arriver à des très fortes baisses de l’activité industriel », détaille le cardiologue ».

La dictature sanitaire !

Au nom de votre santé, vous n’aurez plus le droit de vivre.

Vous serez en bonne santé, mais objectivement sans vie.

Vivre c’est savoir mourir et savoir mourir est tout aussi difficile que de savoir bien vivre. Ainsi va la roue de la vie pour l’humanité depuis la nuit des temps.

Ils sont devenus fous.

Ils sont en roues libres et racontent n’importe quoi.

Je ne veux pas vivre confiné.

Je ne veux pas vivre sans liberté.

Je ne veux vivre dans une prison nommée France.

Il n’y a aucune économie durablement prospère sans liberté. L’économie chinoise est prospère uniquement parce qu’elle tire sa créativité des pays libres.

Les dictatures étouffent la créativité et sont rapidement incapables de résoudre les problèmes.

Elles créent la misère, là ou la liberté créée les solutions et donc la prospérité qui n’est pas que matérielle.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Articles récents

15 commentaires

  • agnelette

    – Les non vaxxinés sont déjà confinés par nature, car tout leur est interdit : à en déduire que les « pics de pollution » ne proviennent pas d’eux car ils restent majoritairement cloîtrés chez eux,
    —> moralité : un nouveau confinement, cette fois « pour cause de pollution » ne changera pas grand chose pour eux, quant à leur liberté, qu’ils ont déjà perdue.

    – grâce à la picouze, les vaxxinés peuvent déambuler où cela leur chante : à en déduire alors, que c’est eux qui polluent l’atmosphère, et si un autre confinement est instauré, celui-ci « pour cause de pollution », ils comprendront enfin que le fait de s’être faits vaxxiner ne leur aura servi à rien, car ils seront soumis de force, au même régime sec que les « pestiférés non-vaxxinés, (qui font l’objet de leur virulentes critiques) : idem, privés de liberté, et subiront le même sort que les non vaxxinés dont en amont, nos hauts placés leur avaient promis « de leur faire une vie de m…. »
    —> moralité : ils se sont fait injecter pour « peau de balle », des trucs dont personne n’en connait la composition, ni les conséquences, car ils espéraient y gagner en terme de liberté (enfin pouvoir aller au resto, ciné, gym etc…) mais maintenant, sous couvert de « pics de pollution », c’est terminé et comme les non vaxxinés, devront se contenter de regarder Netflix, jouer aux dominos en famille… « adieu, veau, vache, cochon, couvée… »

    Pour résumer : que l’on soit vacciné, ou non vacciné : nous ne sommes rien d’autre que des esclaves et nous aurons de moins en moins droit à notre liberté.

    Il serait temps d’avoir conscience que quoi que l’on fasse pour tenter de conserver cette liberté, en amont tout sera mis en place avec des prétextes plus fallacieux les uns que les autres, pour nous la retirer, nous le faire accepter, et accepter notre statut d’esclave. A chacun d’en tirer ses propres conclusions ;) .

  • clegiru

    Je préconise qu’on confine les politiques et les médecins de ce genre qui ré enchérissent sur les propositions liberticides. Cela leur évitera le risque sanitaire de se faire rattraper par leurs conneries et les conséquences graves que pourraient provoquer leurs paroles provocatrices.

  • Radagast

    Après le pass sanitaire, le pass vert (ou écolo, ou un nom du genre), histoire de calmer le vilain citoyen irresponsable qui prend sa voiture pour aller acheter son pain, ou celui qui chauffe trop sa maison. Vous parliez du bois pas cher pour se chauffer, mais le bois c’est super polluant quand ça brûle, ça fait plein de co2. Va falloir choisir bientôt, entre prendre sa voiture ou se chauffer aux « énergies polluantes ».

    D’un certain coté, ça m’amuse de voir tout ça arriver. Les boulets d’écolo qui faisaient la morale à tout le monde sur la consommation de ceci ou cela vont enfin avoir ce qu’ils prétendaient vouloir, de gré ou de force. Un flicage de leur consommation énergétique qui imposera des choix entre électricité, chauffage, déplacements motorisés, et à terme probablement même les produits emballés et les vêtements.

    Un permis à points pour consommer « responsable », ça semble être la suite logique du pass sanitaire.

  • Mario

    Bon, déjà le Co² ce n’est pas un polluant. Les incultes mélangent tout. Un gaz à effet de serre n’est pas nécessairement un polluant.

    D’ailleurs, l’eau aurait un effet de serre 60 fois plus prononcé que le Co², quand même !!!

    Les problèmes de santé de viendrait pas du fluor ?
    Ou d’un des 100 000 produits chimiques(d’origine humaine) dont nous ne connaissons presque rien sur les effets nuisibles ???

    Quand les gens se fient sur les politiciens pour avoir la ‘vérité’ sur un vaccin, plutôt que sur un spécialiste du domaine, je me dis qu’il faut bien regarnir la liste des «Darwin’s Award» avec de la viande fraîche.

    Je suis méchant ? Oui, quand on veut me tuer en me disant qu’on veut me protéger !!!

    • Radagast

       » Les incultes mélangent tout. »

      C’est le discours qui est tenu, et il marche à merveille. Toi qui n’est pas inculte, si t’es pas capable de comprendre la description ironique de ce que j’ai dit dans le but d’imposer un passeport vert, j’peux rien pour toi.

      Ceci dit, le marché des droits à polluer inclut le dioxyde de carbone, alors que ça te plaise ou non, c’est bel et bien considéré comme un polluant. Et si on valide l’idée qu’il serait la cause principale du réchauffement climatique, alors c’en est effectivement un.

      Juste histoire de préciser, pour éviter une autre remarque bloquée sur le 1er degré, j’ai dit « si on valide l’idée qu’il serait », ça ne veut pas dire que j’affirme que c’est le cas.

      Et je vais me faire l’avocat du diable, mais quand tu dis :

      – Quand les gens se fient sur les politiciens pour avoir la ‘vérité’ sur un vaccin, plutôt que sur un spécialiste du domaine, je me dis qu’il faut bien regarnir la liste des «Darwin’s Award» avec de la viande fraîche.

      Il y a des tas de spécialistes qui disent la même chose que les politiciens, c’est justement le coeur du problème. Et comme les conflits d’intérêts ne semblent pas déranger les politiques ni interpeller les journalistes, le type qui bosse 8 heures par jour et doit s’occuper de ses gosses à un peu autre chose à faire que de vérifier lui-même ce qui est dit dans les médias. Alors qui a raison ? Le spécialiste qui semble adoubé par les politiciens et les médias, ou le spécialiste qu’on accuse d’être un conspirationniste ?

      • Mario

        Bonjour …

        Mon commentaire ne désignait que ceux qui se retrouve dans de mauvaises postures, même la mort, dû à leur manque de connaissances, en particulier la capacité à faire un lien entre elles.

        C’est ainsi, en gros, que la théorie de Darwin fonctionne.
        Si un ‘Créateur’ nous observe, peut-être sourit-il ?

        Si vous vous sentiez pointez du doigt par mes propos, j’en suis désolé, mais ne les lisez pas.

        P.S.: «Alors, qui a raison» … celui qui perd ?

        Au plaisir …

  • CryptoKrom

     » « C’est excessif mais ce serait la solution idéale » : faut-il confiner la population les jours de pic de pollution ?  »

    MDR…encore une grosse farce attrape-nigauds, (a conflits d’interets Tout-Electrique)
    au lieu de confiner toutes industries polluantes a particules toxiques…

    Une Farce aprés l’Autre hein…

    Cette Terre est devenu un Camp Psychiatriques de Psychopathes a ciel ouvert !

    Ahhh la la, l’humanité sombre dans la folie la plus pathétique.

    • Sauron

      la je vous rejoint complètement. C’est tellement horrible d’observer autant d’abrutis autour de nous qui ne savent pas penser par eux mêmes. Pourtant ça semble être juste du bon sens. Dans quel monde on vie ?

    • Radagast

      C’est pas aussi stupide que ça en a l’air en fait.

      Le but de ce confinement n’étant pas de faire en sorte que les gens polluent moins, mais que les industries polluantes soient moins sollicitées et produisent moins (et donc polluent moins).

      Le fait est qu’on ne peut pas arrêter les industries polluantes. La pétrochimie à elle seule soutient la quasi-totalité des entreprises. Si elle s’arrête, plus de médicaments, plus de plastique, plus d’engrais ni pesticides, bref, ce serait une véritable catastrophe.

      Et dans l’absolu, permettre aux gens de ne pas être obligés de sortir pour aller bosser les jours de forte pollution, ça permet de ne pas être obligé de respirer des tas de m.rdes pour gagner sa croute. Ce qui ne serait pas si mal en fait.

      Une autre option certainement beaucoup plus, censée disons, serait de contraindre les industries polluantes à moins polluer en imposant des règles drastiques. Sauf que ça prendrait du temps, ça couterais extrêmement cher, et surtout ça poserait un problème de mondialisation. Si toute l’Europe le fait, et que la Chine refuse, je te laisse imaginer l’effet que ça aurait sur l’économie Européenne en général, pour n’obtenir aucun résultat (on polluera toujours autant, mais plus au même endroit)…

      Après, je doute que la forme que ce confinement prendrait puisse être réellement favorable aux petites gens vu la bande d’en…, euh, pardon, de politiciens qui nous dirigent…

      Toujours est-il que si on continue de polluer comme ça, un jour peut-être pas si lointain viendra ou on vivra dans un de ces films/romans de science-fiction ou la population surveille la pollution ambiante avant de sortir et est équipée de masques à gaz…

  • Chouette, on va confiner les épandeurs de chemtrails, les cargos containers des mers, les gros bateaux des milliardaires, les usines de produits chimiques et pharmaceutiques, les voleurs d’eau pour la vendre en bouteilles… J’en oublie sûrement.
    Ah non ? J’ai tout faux ? Zut alors…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • Mario

      Bonjour …

      – Le petit vendeur du coin, qui n’aura pas de retraite … Confinement ?
      Oui, car ne peut pas payer le permis.

      – Le milliardaire qui possède un avion ainsi qu’une piste d’atterrissage sur son île
      pour pouvoir rejoindre son yacht de 20 mètres, et qui a besoin d’une usine
      pour réparer ses ‘jouets’ … devinez ?

      J’espère que beaucoup de gens s’entraideront pendant la période qui vient,
      cela pourrait sauver la race humaine, qui sait ?

  • Panda

    Jacadi a dit ‘aujourd’hui allez travailler’. De toute façon tout le monde sera en partie au rsa universel versé sur son wallet numérique à condition d’avoir reçu sa piqûre. Adieu toute forme de capital pour le prolétaire que nous sommes: capital financier, immobilier, culturely(ça c’est déjà fait) et très vite capital santé et humain (et oui les hommes transgeniques ne sont plus considérés comme des humains). Je me permets a présent Charles d’émettre un gros doute au sujet de ton lietmotiv: tout est presque perdu, préparez vous.

Laisser un commentaire