Lancement d’alerte : «the Gramophone Project»

Lancement d’alerte : «the Gramophone Project»

Voici une petite vidéo pour ceux qui comme moi se lèvent tôt déjà à la recherche du frisson :

quelques citations croustillantes :

1 min : «introduire de nouveaux matériaux absorbant le CO2 comme des structures organo-métalliques [organo WTF ?] ainsi que de l’oxyde de graphène [et nous l’avons vu dans un autre post : extrêmement bio-compatible donc absorbable par le corps, là ce serait partout dans l’air] ; et introduire également de nouvelles technologies pour réduire les besoins en énergie en rendant le processus dissodique [whats this WTF voici un lien qui donne pas forcément envie de le savoir : https://www.carlroth.com/medias/SDB-K714-BE-FR.pdf? comme la technologie des micro-ondes.» [Et juste après avoir dit ça ils te montrent la photo d’une énoooorme antenne :

1m55 : «nous combinons le développement de nouveaux «hat solvents» [pas réussi à trouver ce que c’est, si quelqu’un a une idée ?] comme des structures organo-métalliques et des «pipe materials» [là aussi, pas arrivé à traduire si quelqu’un sait ?] avec de l’oxyde de graphène, ainsi que leur régénération par un chauffage aux micro-ondes afin de réduire le temps de chauffage et la dépense en énergie»

3min : «metal organic essences» [?] et des nano-matériaux basés sur le carbone» [comme on le sait les version nano-métriques des substances sont beaucoup plus absorbées par le corps du fait de leur plus petite taille, c’est pourquoi on a voulu interdire leur utilisation en tant qu’additifs alimentaires ; là on parle de les respirer partout et comme on le sait également l’absorption par voie aérienne est cent fois plus efficace que par la voie digestive.]

Tout cela n’a aucun sens… mais laisse néanmoins présager un danger sanitaire collectif extrême.

Xelnaga

9 commentaires