« Interdit aux chiens et aux non-vaccinés !! » L’édito de Charles SANNAT

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Ne faisons pas de mauvais procès au président en se lançant dans des comparaisons hasardeuses avec la Seconde Guerre mondiale et les camps. Rendons-lui cette justice-là au moins, car il ne sait pas en réalité, lui, pas plus que les autres qui il condamne. Les jeunes de plus de 12 ans qui ne meurent pas du Covid mais qui vont mourir du vaccin comme le montre l’exemple de la Malaisie, ou les non-vaccinés qu’il ne veut pas déporter, mais juste leur « pourrir la vie ». Ou alors peut-être sauvera-t-il la vie au plus grand nombre avec son tout vaccinal… Qui sait.

Adolf Hitler ne pourrissait pas la vie des Juifs. Il les tuaient. Cela dit cela avait commencé par quelques mesures de « différenciation ».

Reprenons et réfléchissons. En fait…

Ce n’est pas une question médicale.
Ce n’est pas une question vaccinale.
C’est une question philosophique.

C’est une question de liberté et de respect de chacun.

Je suis effrayé des raisonnements que l’on nous sert.

Il faut « pourrir la vie », « rendre la vie impossible » à nos concitoyens non-vaccinés.

Il faut faire « payer les non-vaccinés » car ils pourraient se faire piquer, alors ne pas payer leurs soins serait normal.

Je ne sais pas si vous vous rendez compte que l’on pourrait appliquer ces raisonnements à tous les autres, à toutes les communautés, aux religions ou aux modes de vie.

Vous êtes gros ? Payez le coût de votre obésité, vous mangez trop ? Interdisons aux gros l’accès aux centres commerciaux et aux fast-foods.

Vous êtes alcoolique ? Payez les frais de votre alcoolisme.

Vous pouvez remplacer « non-vaccinés » par tous les autres mots, car si nous acceptons cette dérive totalitaire, alors la liberté ne reviendra plus jamais dans ce pays où toutes les lois « temporaires » sont toujours et le plus hypocritement du monde, traduite dans la législation de manière définitive.

Vous aurez le contrôle social total.

Ce pays fait comme la Chine.

Il procède comme la Chine.

Notre pays n’est plus une démocratie, car un jour, pas si lointain, vous aurez ce genre de restrictions au nom de tout comme de la sécurité.

Interdit aux ex-prisonniers.
Interdit aux porteurs du virus du sida.

Je n’attendrai pas le 21 juillet date annoncée par le Président.

La grève totale et illimitée de la consommation. 

Il a vanté la reprise, elle va s’effondrer et s’écrouler sous ses yeux.

Vaccinez, vaccinez… et bien, épargnez, épargnez encore. Mettez des sous de côté. Vous pouvez vous faire vacciner d’ailleurs, encore une fois personne ne sait aujourd’hui qui aura raison ou tort. Les vaccinés ou les non-vaccinés, nous sommes tenus dans la nuit et brouillard… Je ne dirais donc jamais aux gens de ne pas se faire vacciner, car je ne sais pas s’ils ne pourraient pas dès demain mourir de ce virus. C’est une évidence. Encore une fois, le sujet n’est pas la vaccination. C’est la liberté.

A compter de ce jour, et parce que je suis un garçon très pacifique, j’appliquerai en toutes circonstances la grève de la consommation.

Je ne visiterai aucun centre commercial. Aucun restaurant. Aucun musée, aucun parc d’attraction.

Que je sois vacciné ou pas, car ce n’est pas une question de vaccination.

En aucun cas.

Je connais mon histoire. Je connais l’histoire.

Tous les fascismes commencent par la déshumanisation d’une catégorie

Tous les fascismes commencent par déshumaniser une catégorie de la population, qu’ils soient juifs, qu’ils soient anti-communistes, qu’ils soient contre la junte, qu’ils soient homosexuels, peu importe.

Lorsqu’un Etat déshumanise une catégorie de sa population, ce n’est jamais juste.

Lorsqu’un Etat diabolise le cœur sur la main une partie de ses citoyens, alors, vous êtes confrontés à une dérive majeure.
Je peux me faire vacciner demain ou peut-être même que je le suis déjà, cela n’est pas le sujet. Je n’ai de leçon à donner à personne dans un sens comme dans l’autre.

C’est la déshumanisation qui est le prélude à toutes les violences, qui les rendent possibles. Parce que finalement l’autre le mérite bien, il l’a bien cherché.

Ce qui est certain en revanche, c’est que tous ceux qui se demandaient dans quel camp ils auraient été pendant la dernière mondiale, la réponse vient d’être apportée de manière très limpide.

Si vous trouvez légitime de diaboliser une partie de vos concitoyens, alors vous auriez trouvé plein d’autres choses, en d’autres temps et sous d’autres cieux parfaitement normales. Du Cambodge de Pol-Pot à l’URSS de Staline, ou à l’Argentine de la Junte militaire, le monde ne manque jamais de délateurs et de collaborateurs.

N’oubliez jamais.

Ce n’est pas une question de vaccination.

C’est une question de liberté et de démocratie.

C’est aussi une question de constitutionnalité.

Si vous voulez sacrifier la liberté et la Constitution sur l’autel d’une fausse sécurité sanitaire, alors, vous n’aurez ni la sécurité sanitaire, et vous perdrez pour toujours la liberté.

Car oui, mes amis.

Oui.

La liberté a un prix, qui est celui que parfois certains en abusent à votre détriment, raison pour laquelle nous avons lois, justice et police.

Mais, on n’est pas un peu libre, comme on n’est pas un peu enceinte, ou un peu égaux.

On l’est tous ou pas du tout.

Cette histoire c’est de la folie pure.

Le covid tue.

Certes.

Mais ce que Macron a annoncé hier soir, c’est la fin de l’égalité de tous devant la loi, c’est la stigmatisation de la moitié de la population, c’est la coercition vaccinale, c’est, le même comportement que celui du président chinois.

C’est aussi, encore plus grave, l’abolition de tous nos principes constitutionnels, y compris sur la notion d’état d’urgence, de lois d’exception.

Ce pays vient de renter dans la nuit, un 12 juillet de l’an 2021.

Retenez cette date.

Elle rentrera dans l’histoire.

La grande histoire.

C’est en réalité maintenant que tout commence.

Si nous voulons éviter la dictature numérique et sanitaire, que nous soyons vaccinés ou non, nous ne pouvons et ne devons pas accepter la destruction de notre Constitution.

Le 12 juillet.

La Constitution a été totalement bafouée dans son esprit.

Il ne s’en rend pas compte, mais les répercussions économiques, sociales, et sociétales seront énormes. Considérables. Et aussi très inquiétantes.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

Inflation. L’or pousse à nouveau.

Les pénuries grippent l’économie de Côte d’Or.

Le vaccin Johnson & Johnson peut provoquer le syndrome nerveux de Guillain-Barré

Renoncement. L’Union européenne annonce le gel de son projet de taxe numérique

57 commentaires

  • ungars

    Ce fou furieux hystérique m’a censuré :

    Non mais ça déconne dur, Charles !
    Vous avez fondu un plomb ??? !!!
    Chine ?
    Hitler ?
    Nazisme ?
    Cambodge de Pol-Pot ?
    URSS de Staline ?
    La variant Delta ne pose pas de problème aux vaccins actuels, mais il est hyper contagieux. Il s’agit d’éviter les cas graves, les hospitalisations, et les décès. Plus de 100 000 morts, tout de même. C’est pas bientôt fini cette merde dans l’économie ? Oui, Macron est un type détestable : est-ce une raison suffisante pour continuer à jouer les chochottes devant les vaccins ?
    Là, vous partez complètement en vrille, Charles, mais alors complètement. C’est outrancier à l’extrême.
    Vous voulez encore plus de morts ?

  • ungars

    Si on était en Chine, M. Sannat et toute sa famille seraient dans un sale état…

  • mat40

    «  » ad.olf hit.leur ne pourrissait pas la vie des chew.ifs. Il les tuaient. «  »

    n’importe quoi ,,,

    entre 1933 et 1939 il na rien fait ???? plus de 400 decrets et reglements contre les chew.ifs

  • userseb

    Eugène Ionesco a écrit une pièce intéressante… Rhinocéros (1959 de mémoire)

     » Résumé de Rhinocéros Acte I Une petite ville tranquille, un dimanche matin. Deux hommes, Bérenger, un employé de bureau timide et velléitaire, et son ami Jean, personnage imbu de sa personne, sont à la terrasse d’un café. Jean reproche à Bérenger son manque de personnalité. Bérenger se défend à peine. Soudain un rhinocéros traverse bruyamment la grand-place. Les habitants du quartier ( une ménagère, un vieux monsieur, un logicien, le patron du café, la serveuse …) ont suivi sa course et commentent, interloqués, le passage de l’animal. Puis ils retournent à leur occupation. Bérenger aperçoit alors la jeune Daisy, une de ses collègues de bureau, dont il est amoureux. Mais il est trop timide pour lui déclarer sa flamme. Il éprouve aussi un complexe d’infériorité vis à vis de Dudard, un autre collègue, avec lequel il ne s’estime pas en mesure de rivaliser. A une table voisine, un vieux monsieur discute avec un logicien. Ce dernier lui explique ce qu’est un syllogisme : «Tous les chats sont mortels. Socrate est mortel. Donc Socrate est un chat». Apparaît alors, toujours aussi bruyamment, mais en sens inverse, un second rhinocéros. La serveuse laisse tomber son plateau, et la ménagère apparaît effondrée, en tenant dans ses bras son chat que le rhinocéros a écrasé. Une discussion futile s’engage entre Jean et Bérenger. Ils se posent trois questions : Etait-ce le même rhinocéros ? Avait-il une ou deux cornes ? Etait-ce un rhinocéros d’Asie ou d’Afrique ? Le ton monte, les deux amis s’emportent. Finalement, Jean s’en va, furieux. Le logicien y va de son commentaire :” il se peut que depuis tout à l’heure le rhinocéros ait perdu une de ses cornes ». Bérenger, lui regrette de s’être disputé avec Jean. Acte II Le lendemain matin, dans le bureau où travaille Bérenger. Sont présents , Daisy, la jolie dactylo, Botard, l’instituteur en retraite, Dudard, le sous-chef du bureau, et Monsieur Papillon, le chef de service. M. Bœuf, l’un des employés est absent. Tout le monde commente, incrédule, ce qui s’est passé la veille. Soudain apparaît Mme Bœuf , hébétée. Elle a été pourchassée par un rhinocéros en lequel elle a reconnu son mari. Surgit alors un nouveau pachyderme. Mme Bœuf reconnaît son époux. Elle s’évanouit; on s’affaire pour la ranimer. Revenue à elle, elle s’enfuit en grimpant sur le dos du rhinocéros. Les habitants de la ville sont de plus en plus nombreux à se métamorphoser en rhinocéros . Ils détruisent l’escalier. Les employés de bureau sont bloqués. Ils ne doivent leur salut qu’aux pompiers qui ne savent plus où donner de la tête. Ils les font descendre par une grande échelle posée contre la fenêtre. Bérenger rend visite à son ami Jean. Ce dernier est souffrant et tient des propos effrayants. Il préconise un retour à l’état animal et critique l’espèce humaine. Puis il se métamorphose lui-même en rhinocéros sous le regard affolé de Bérenger. Acte III Bérenger est allongé sur le divan de sa chambre. Les rhinocéros continuent leur vacarme dans la rue. Il a un bandeau autour de la tête. Il tousse lui aussi, mais lutte pour résister à la maladie. Entre Dudard, son collègue qui vient prendre de ses nouvelles. Ils discutent de ce curieux phénomène. Bérenger, lui d’ordinaire si apathique, paraît inquiet. Dudard au contraire minimise la situation : Si épidémie il y a , elle n’est pas mortelle. Incidemment, Dudard informe Bérenger que leur chef, M. Papillon, s’est lui aussi transformé en rhinocéros. Bérenger est indigné : « Il avait le devoir de ne pas succomber ». Dudard reproche à son collègue son intolérance et lui demande de faire preuve de compréhension. Entre alors Daisy, un panier sous le bras. Elle se montre surprise de la contrariété de Bérenger. Elle lui apprend que Botard est lui aussi devenu rhinocéros. Il a même déclaré : «Il faut suivre son temps. » Daisy a apporté de quoi déjeuner, bien qu’il ne soit pas facile de trouver des provisions. Dudard est invité à rester , mais il préfère retrouver le troupeau de rhinocéros, indiquant que «son devoir est de suivre ses chefs et ses camarades ». Daisy et Bérenger restent seuls. Bérenger serre Daisy dans ses bras. Ils font des projets. Mais le téléphone sonne. On entend des barrissements. Bérenger se précipite vers son poste de radio. On ne parle que de ça. Rien ne peut plus empêcher Daisy d’aller les rejoindre. «Que veux-tu qu’on y fasse ? Il faut être raisonnable, tâcher de s’entendre avec eux. ” Bérenger lui parle de sauver le monde. Elle lui répond qu’il est fou. Il lui parle d’amour. En vain. Elle s’en va. Bérenger reste seul devant sa glace. Que faire ? Il hésite un instant se demandant s’il ne doit pas lui aussi les suivre. Mais il décide de résister. Il restera un homme, le dernier des hommes. »

  • Radagast

    Oui, ne faisons pas de comparaisons hasardeuses avec la seconde guerre mondiale. Ca n’a rien à voir. A l’époque, les nazis obligeaient les juifs à porter une étoile jaune.
    Aujourd’hui c’est tout le contraire, ce ne sont pas les non-vaccinés qui portent une marque, c’est les vaccinés qui ont leur passe sanitaire.

    C’est vrai, quel article outrancier. Penser que séparer la France entre d’un coté, les vaccinés qui sont des gens bien, qui pensent aux autres, qui sont responsables et obéissants, et qui sont donc « récompensés » pour ça, en gagnant le droit de faire ce qu’ils ont jusque là toujours eu le droit de faire,
    Et de l’autre coté, les non-vaccinés irresponsables qui mettent en danger la vie d’autrui, ceux à cause de qui les premiers ne peuvent plus vivre normalement, à cause de qui le covid est une maladie qui peut être mortelle, à cause de qui on ne retrouvera pas une vie normale avant longtemps, à cause de qui les proches des gens biens courent un grave danger, ces complotistes malades mentaux qu’il convient de punir en supprimant leur salaire, en leur faisant perdre leur emploi, qui perdent le droit de simplement sortir librement de chez eux, pour les forcer à se soumettre à ceux qui possèdent la Lumière, ceux qui détiennent la Vérité, les gens biens.

    Penser, donc, que ce genre de clivage puisse avoir un quelconque rapport avec la propagande fondatrice d’une de ces dictatures, c’est clairement partir en vrille. Euh, quoique…

    • ungars

      Sannat est outrancier et ceci de manière récurrente. Comme dans son article https://insolentiae.com/les-etrangers-nachetent-plus-la-dette-de-la-france-ledito-de-charles-sannat/ : en réalité, l’AFT depuis 10 ans fait tout ce qu’elle peut pour que la France soit moins sous la coupe de créanciers étrangers, et nous sommes passés enfin sous la barre des 50% ! Et Sannat qui s’affole de cela, alors que les taux de couvertures oscillent de 3 à presque 4 fois le volume adjugé par l’AFT ! Là, franchement, le mec a merdé et grave, désolé. Et mon message a bien entendu été censuré…

      • Radagast

        Pourquoi tu changes de sujet ?

        D’ici le mois d’aout, je ne pourrais plus aller faire mes courses au supermarché grâce à ce pass sanitaire. Ca va être la fête. Tu trouves ça exagéré parce que tu es vacciné.

        Moi j’ai choisi de ne pas l’être, et ma vie va devenir une vraie galère d’ici 15 jours. Parce que j’ai pas de voiture, il n’y a pas de marché près de chez moi, donc voila, je n’aurais bientôt plus le droit de m’acheter à manger. Je devrais payer des gens pour faire mes courses à ma place et prendre rendez vous pour pouvoir les récupérer. Et vu mon salaire de ministre, ce n’est pas du tout un problème pour moi.

        Tu trouves que son article est outrancier ? J’ai pas le même avis. Peut-être parce que je vais être confronté dans peu de temps à ce que tu trouves être outrancier. Peut-être que je devrais m’acheter une laisse et un collier et m’attacher à l’entrée d’un magasin, puis demander aux passants de bien vouloir entrer pour m’acheter un paquet de biscuits, parce que moi, je n’en aurai plus le droit. Mais c’est outrancier selon toi, de comparer le passe sanitaire à une dictature…

        15 jours, et je n’aurais plus le droit de vivre normalement. Outrancier tu dis…

        • M.G.

          Je te rassure, les supermarchés sont (pour l’instant) exclus de cette nouvelle mesure (O.Varian sur BFMWC)

          M.G.

          • Bizarre, j’ai lu ce matin qu’ils ne savaient pas encore et que cela sera éclairci dans les jours à venir… (je parle pour les super-hypermarché, voir peut-être les grands magasin dépassant une surface donnée…)

            • M.G.

              Ils ne prendront pas le risque de bloquer l’accès à la bouffe. Enfin j’espère, sinon je ne donne pas cher de leur peau, et c’est la guerre civile assurée …

              M.G.

              • Je ne sais pas pourquoi mais j’ai l’impression que la majorité des gens vont s’y plier et que pour la minorité réfractaire les chiens de garde seront bien en place.

                Mon frère vient de me dire que tous ses collègue vont se faire vacciner et que pourtant ils sont tous contre et pensent tous que cela va devenir obligatoire de toute façon…

                N’oublions pas qu’ils veulent 90-95% de la population vacciné…

                • M.G.

                  Oui, c’est ce que j’entends aussi de mon côté. Beaucoup sont opposées à cette vaccination, mais ils vont céder pensant éviter les contraintes futures !

                  C’est fou de renier ses convictions profondes pour espérer vivre libre, alors que ce sera visiblement tout le contraire quand tout le monde sera vacciné …

                  M.G.

                • Volti

                  Pour moi, magasin avec masques obligatoires, je l’ai mis juste pour rentrer et l’ai abaissé de suite. Personne ne m’a rien dit. Les caissières complètements sous le choc, le choix est cornélien, le vaccin ou le boulot!! Beaucoup de réfractaires mais, on sent l’indécision si jamais ça devient obligé, pour retrouver « la vie d’avant ». On a beau expliquer que ce sera pire, ils n’ont pas l’air de comprendre.
                  J’ai discuter avec une dame, seule avec deux gosses et elle s’occupe de personnes âgées, elle pleurait car elle devra accepter pour garder son boulot et nourrir ses enfants.
                  Ils ont trop peur de l’avenir… Ça va mal finir cette histoire, surtout s’ils touchent à l’accès à l’essentiel, la nourriture.. :(

                  • C’est tellement triste et dément ce monde dans lequel on vit.

                    Pour moi il n’y a pas d’espoir, ce n’est pas une désespérance venant d’un mal-être personnel ou je ne sais quoi. Qu’on ne vienne pas me dire que ma vision du monde (humain) dépend de ma façon de la concevoir, ce que je vois n’est pas une invention ou une projection imaginaire et ne dépend pas de ma vision …

                    Vu le déclin civilisationnel passé et présent, la fin semble proche…

                    • Bah, mon baci baci, malheureusement même constat… Pourtant les dieux m’en soient témoin, je suis une éternelle positive et bonne vivante, mais aussi une éclairée. Et que veux tu déduire d’autre, c’est du mal être c’est être conscient du monde qui nous entoure !

                      On tient bon, on refuse toujours leur vaccin de merde et c’est pas demain la veille qu’on va se dédire !

                      Mais ce n’est malheureusement pas que ça, c’est tout le reste, c’est les autres, l’enfer c’est les autres qui disait l’autre, et il avait raison !

                      Buona notte e grosso bacio.

                      Akasha.

                    • Lilith

                      c’est surtout le manque de vraie solidarité au lieu de courir se faire piquousé les gens devraient boycotter les cafés, restos, bars, centre commerciaux qui ne servent a rien, les spectacles qui je le rappelle n’est pas essentielle comme ils disent prenons les aux mots, vous croyez vraiment qu’ils vont tenir?

                  • Demeter

                    Un homme celebre disais que pour eviter la guerre ils ont choisi le deshonneur, et au final ils auront la guerre et le deshonneur…
                    Avec le covid, ils choisissent le vaccin plutot que la porte, et a terme ils auront le vaccin et la porte (direction le cercueil!!!). Putain biiicheeette!!! Preferer faire la larve sans couille pour garder son boulot d’esclave a 1200€ mensuel… Faut pas avoir une grande estime de soi!!!! Cela me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire ou la majorité bélante sans couille s’est rangée du mauvais coté!!! Au moins a lariboisiere, ils ont des couilles eux!!!

                • Demeter

                  Sauf que 90% de vaccinés avec 70% d’efficacité du vaccin, cela fait une couverture immunitaire collective bien en dessous des 80% requis… Meme en vaccinnant TOUTE LA POPULATION Y COMPRIS LES MORTS ET LES BEBES A NAITRE, on arrivera pas en terme d’immunité collective aux 80% necessaires a ce pourquoi la vaccination devait servir (70% au total d’immunité collective)…

                  Ce qui prouve bien qu’ils vaccinent en fait non pas pour l’epidemie mais pour d’autres buts non avoués!!! et ceux qui cedent aux sirenes vaccinales se font baiser dans les grandes largeurs et sont les cocus de l’histoire!!!!!
                  A mon avis, l’histoire donnera raison a la minorité prudente qui avait annoncé une catastrophe!!!

        • Demeter

          Bravo, en effet cet article est censé et sans outrance!!!! Mais bon les trolls a Macron trouveront toujours a redire sur les bons articles couillus!!!!!

  • CryptoKrom

    Ouaff Ouaff, grrr….. Ouaff Ouaff.

    Et le nonos et le collier ?
    C’est pour bientot ?
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • CryptoKrom

     » Adolf Hitler ne pourrissait pas la vie des Juifs  »

    Dans les camps les gros crevaient en premier,
    n’est ce pas Mr LeChypre !
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • predateur

    « Les jeunes de plus de 12 ans qui ne meurent pas du Covid mais qui vont mourir du vaccin comme le montre l’exemple de la Malaisie,  »
    salut à tous
    il y aurait une info précise sur cette histoire d exemple malaisien ?

  • A faire passer, s’inscrire (si vous pouvez proposer quelque chose, et que vous être contre ces directives)
    Le réseau Animap, les commerçants/services qui refusent les directives, et accepteront les parias…
    animap.fr

    • CryptoKrom

       » RÉSULTATS DE LA RECHERCHE POUR : XXXX (code postal)
      Aucun résultat
      Désolé, mais rien ne correspond à vos critères. »

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Demeter

        Pourtant, de plus en plus de commerces et sociétés dont certaines d’envergure sont inscrites, que ca soit en villages, campagnes ou grandes villes. Vers chez moi, ca commence a venir!!!
        Et quand mon modele de certification No-Vaxx va etre lancé en complément d’animap, ca va grincer des dents dans les commerces de mon bled!!!! Ceux qui refuseront le pass seront mis en avant (espaces promotionnels), et ceux qui l’appliqueront seront mis en retrait, marqués en rouge, voir avec une jolie publicité maison!!!

        Il n’y a pas de petite resistance, toute resistance est bonne pour la frange de la population que nous representons.

  • CryptoKrom

    Journal TV allemand.

    Propagande paranoide en utilisant l’Afrique et des….doses manquantes, plein de gens
    trés trés trés malades….
    et leurs soi-disant « scandale » que la Merkel REFUSE de ceder LA FORMULE
    de leur vaxxin….
    en montrant un « responsable africain » citer:

    « S’ils ne cedent pas la formule…..TOUT LE MONDE VA MOURRIR »

    ______________________________________________________________

    Ah oui ?
    On ne « meurre » plus du microbe ?
    Maintenant TOUTE la planéte va….MOURRIR si la Merkel céde pas ?!

    Merde !!
    C’est PIRE QUE LE VAUDOU SA !!

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    YOUPIIIII……enfin la PAIX Eternelle, débarassé de tout ses FOUS !

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

  • criminalita

    Covid-19: « Dans mon service, 40% du personnel infirmier a donné sa démission », confie le chef de la réanimation à l’hôpital Lariboisière : non à l injection génique en essai thérapeutique nb décès élevés > 17500 en UE #stopdictature ⁦@ZemmourEric https://t.co/xGOsml3AjA

  • Leo88

    Cela est un acte de désespoir de Macron et de sont mentor Klaus Schwab puisque la réinitialisation est en train de faire naufrage, le gens maintenant iront à la ferme chez les producteurs direct et les grands e moyen commerce payerons le prix.
    C’est ex amis les milliardaires vont le chasser avec un pied sur le cul.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • denf

    « Il n’y a pas d’obligation vaccinale, il y a une incitation maximale » déclare Gabriel Attal.

    Euh, non connard.
    Le terme exact est chantage, prise d’otage, terrorisme d’état.

  • Lilith

    Moi je suis effrayée de voire qu’il à suffit que Macaron menace et que du coup les gens se ruent dans les centres de vaccination plutôt que de descendre dans la rue en masse pour soutenir les soignants qui font le choix du non vaccin et l’acceptation d’une société de citoyen de seconde classe.

    On peut se demander pour quoi les forces de l’ordre n’ont pas la même obligation…..

    pas de vaccin? rester chez vous !
    les soignants non vacciner? plus de travail plus de salaire! et après ce sera quoi?la case prison? confiscation des biens…

    Le réveil va être dur et certain ne se remettront pas de leur gueule de bois après les vacances.

    • Demeter

      Comme je disais, les sfiuj qui dirigent notre pays (buzyn, levy, attal, veran, et les autres) nous la jouent a l’envers en mode nazillons… Ce qui se passe actuellement n’est autre que le jeu des victimes d’antan devenues bourreaux, qui considerent les non vaxx comme des parias sous humains et utilisant les memes decrets que les nazis pendant la guerre…

      Mais quand donc les francais vont se relever et oser defendre leurs libertés???? et mettre dehors ces dirigeants escrocs et genocidaires a grand coup de pompes dans le derche (l’orge dans le cul est aussi une solutiuon acceptable)….

Laisser un commentaire