« Personne ne le sait encore, mais votre billet de 20 € n’en vaut plus que 2 !!! » L’édito de Charles SANNAT

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

La valeur de la monnaie en termes de pouvoir d’achat a toujours quelque chose de mystérieux, presque de magique. Pourquoi ce petit morceau de papier de 20 euros vaut-il vraiment 20 euros ? Est-ce que nos croyances pourraient se trouver brutalement chamboulées ?

La réponse est que nous sommes peut-être à l’aube d’un changement majeur de notre « parité » de pouvoir d’achat monétaire. L’inflation naissante est un signe d’alerte qu’il ne faut pas ignorer, et cela arrive à un moment qui n’est pas anodin.

Il y a des raisons objectives à la poussée inflationniste actuelle qui risque de faire souffrir considérablement notre portefeuille et surtout notre pouvoir d’achat.

Je vous propose cette semaine de réfléchir à la valeur de notre monnaie et aux raisons pour lesquelles nos billets de 20 euros pourraient à l’avenir valoir beaucoup moins !

Qu’est-ce qui fait la valeur d’une monnaie ?

Deux facteurs fondamentaux.

1/ La confiance et la valeur que vous lui accordez d’abord.

2/ Ensuite la quantité d’unité de monnaie en circulation ou plus précisément le rythme d’accélération de l’impression de nouvelles quantités de monnaie.

Pour le reste, avec la formule MV = PQ vous pouvez rajouter l’idée de vitesse de circulation de la monnaie. Dit simplement la « vélocité » de la monnaie c’est le nombre de fois ou votre billet de 20 euros va changer de mains. Plus il y a de croissance ou d’inflation plus le billet change vite de mains ! Mais la vélocité est à mon sens plus la conséquence des deux facteurs précédents que la cause première. Ce n’est jamais la « vélocité » seule qui crée l’inflation, c’est toujours l’impression monétaire excessive qui en est la cause avec après le phénomène de perte de confiance.

Une fois que l’on a fait tourner les planches à billets de manière excessive, les gens prennent conscience des excès. C’est la perte de confiance. Alors chacun cherche à se débarrasser de ses billets sans grande valeur. A partir de ce moment-là la vélocité de la monnaie augmente.

Je vais vous donner un conseil très précieux pour les mois qui viennent.

Surveillez la vélocité de la monnaie.

Quand elle commencera à augmenter, ce sera le signe du début de la perte de confiance généralisée dans la valeur des monnaies et donc le début d’une inflation forte.

Pour télécharger gratuitement la présentation qui passe à l’écran sur la vidéo c’est sur le lien ci-dessous:

Télécharger présentation votre billet de 20 euros en vaut seulement 2

Je vous raconte tout ou presque dans cette vidéo ou je partage avec vous des information pour enrichir votre réflexion.

Ici, encore une fois, aucune vérité absolue, mais des pistes de réflexions pour prendre de la hauteur et vous aider à protéger VOS intérêts financiers, car vos sous, intéressent tout le monde!!

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu.

Préparez-vous !

Charles SANNAT

24 commentaires

  • criminalita

    On a qu’à passer au franc et les exportations reprendrons de plus belle. Pas de chômeurs et du travail à 60 heures par semaine. Là la croissance va vite démarrer.

    • nomdemon

      Oui, mais ils ne veulent pas de cette solution. Elle nous rendrait trop libres.

      • Radagast

        Travailler 60 heures par semaine, c’est ça que t’appelles être libre ? Obéir à un patron 12 heures par jour, quelle belle liberté.
        Pourquoi en vous lisant, j’ai l’impression que même ceux qui prétendent refuser le NOM sont fin prêts pour applaudir l’avenir qu’il nous prépare ?

        • Tu m’étonnes, https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif je me demande combien d’heure ils font les deux gus du dessus ( combien d’heure vous faites ?)

          • predateur

            moi 70 à 80 heures par semaine https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif pour 1400/1500 euros par mois et encore je suis optimiste …

            • Bas poutin, mais avec crédit ? Parce que la franchement 😆

              Après tu es un pro-taf aussi et tu les faits donc tu peux parler, mais ceux qui sont au-dessus style la criminalita j’ai un gros doute…

            • mat40

              «  » moi 70 à 80 heures par semaine pour 1400/1500 euros par mois et encore je suis optimiste … «  »

              ah bon , tu travail dans quel metier ,,, et dans quel pays ,,,

              parce que en France quand Je bossait sur des chantiers 35hr max autoriser par semaine avec 1200 salaire minimum …. si tu a la salaire minumum pour 70hr tu devrait avoir au moins 2 400 par mois

              Je me levais a 4hr du matin sort mon chien mange petit dej part en voiture a 5hr 30 pour entre 1hr a 1hr 30 de trajet bosser jusqua 4hr 30, 1hr 30 pour rentré chez moi , sorte mon chien prepare a mangez regarde une film d’une heur 30 dormir et me leve a 4hr et repete , vendredi demi journée , parce que limité a 35hr par semaine ,,,,

              • Surement à son compte, crédit, charge etc…, il lui reste ça à la fin pour vivre…

              • Pour mes 50 heures en HORECA je gagne 2500 euro net, pas mal pour une « bonniche » non ?

                Akasha.

                • Selon tes années d’expérience dans ce métier et pour 50 heures non je ne trouve pas…

                  • Tout est relatif, si on va par là, personne n’est rémunéré à sa juste valeur si on met en exergue le déséquilibre existant entre les classes.

                    Mais par rapport aux exemples cité plus haut, là je m’en sort bien.

                    Puis c’est un vrai métier, je gagnais bien plus avant, mais c’était de l’argent facile et qui me faisait gravité dans un monde pas très sain…

                    Donc dans l’absolu, si je m’en sort bien, mais ça ne m’empêche pas de vouloir évoluer vers plus d’autonomie et de liberté, vraiment faire ce dont j’ai envie.

                    Akasha.

                • predateur

                  il n y a pas que le pognon dans la vie https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif, je me contente de peu pour vivre , d ailleurs c est l avantage quand tu travailles bcp ,tu n as pas de temps pour les dépenser …..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif….
                  mon patron chez qui j étais en apprentissage ,était riche ,enfin surtout sa femme , et ils envisageaient que j épouse leur fille …..mais comme je n avais pas comme plan de carrière d être « bonniche » chez les bourges,
                  pour une poignée de biftons en plus par mois , je me suis abstenu

                  • Salut :)

                    Tu as entièrement raison, moi je ne juge pas, celui qui veut bosser même cent heures, si il y trouve sont compte grand bien lui fasse.

                    Et si certains travaillent beaucoup pour un salaire pas à la hauteur là non plus je ne vais pas juger, je vais plutôt critiquer le système, pas l’employer ! Parce que je part du principe que si il le fait c’est que forcément il a pas le chois (famille à assumer, etc..) Ou si c’est même pour s’assurer un certain train de vie, c’est son affaire !

                    Mais encore une fois pour mon cas, je me réjouis quand même d’être indépendante et d’exercer ce pourquoi je suis douée, même si honnêtement mon métier actuel je l’aime bien aussi et en plus je suis bien tombée !

                    Akasha.

                • Avec un de mes anciens taf, payé par nos impôts :
                  35h -> 2500€ net.

                  Ma journée de taf :
                  10% de paperasses,
                  20% d’encadrement pour faire à manger, nettoyer , etc..
                  60% de blablas psy, de foot, de boxe, de randonnées , de muscu, de babyfoot , de sorties, de ski, de plage, de PlayStation, de chantiers avec des jeunes.
                  10% à gérer la violence entre eux , mais surtout vis à vis de mes collègues.

                  Je faisais tellement bien mon taf que souvent je tournait à 200-300h par mois. ( 5 à 6 services de 12h par semaine c’est vite plié)
                  Mes chefs me demandait de poser mes congés annuellement , lorsqu’ils se rendaient compte que j’avais 12 semaines à prendre avant la nouvelle année.

                  En réunion de branlette intellectuelle, pardon de service, y avait toujours un collègue pour dire « nia nia nia on est pas assez payé » en général, le plaignant était le recordmen de temps de pause, d’oisiveté et de bonnes excuses.

                  Et j’adorais répondre qu’on était trop payé par rapport au travail réel. Ça gueulait.

                  Mon métier à ce moment là? Éducateur spécialisé.

                  • Un autre taf , carrément inutile.

                    2200€/mois pour 28h semaine pour passer la nuit dans un Algeco dans une usine de retraitements des eaux usées.
                    Le taf consistait à regarder des quadrans. Si un devenait rouge , je notais : cadran rouge tel numéro à telle heure.
                    Et c’est tout.

                    En 3 semaines , avant que je craque, j’ai eu 3 cadrans rouges.

                    Infernal.

        • nomdemon

          Non, il y a erreur, je ne conçois pas de travailler 60h/semaine. Je pense que ceux qui détiennent le pognon, donc le pouvoir devraient être obligés de partager. Comme je n’ai pas précisé, ça porte à confusion. Pas de fric pas de liberté, il ne reste que l’obligation de bosser comme un esclave pour pouvoir bouffer.

    • predateur

      faudrait il encore avoir quelque chose à exporter …..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
      pour le plein emploi, faudrait il encore que les français veuillent travailler , on voit bien que les gens d ici ,pour la plupart ,sont déconnectés de la réalité ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • criminalita

    Ecoutez bien. Je suis hispano suisse, depuis mes 21 ans en 1980 je m’établissai à mon compte comme dessinateur en bâtiment et les samedis je donnais un coup de main à mon père qui aussi démarrait son entreprise comme Peintre indépendant. C’était tous les jours 10 heures sur chantier et cela a duré jusqu’en 1995. Puis mon père parti en retraite je continuai comme Peintre et plâtrier toujours comme indépendant avec la même cadence jusqu’en 2005. Dès 2006 jai abaissé mon horaire à 9h00 sur chantier mais weekend congé à part quelques samedis ça et là. Puis vers 2016 année sabbatique et je quittais la suisse ou je gagnais 8 à 10mille francs suisses par moi.
    En Bretagne j’épouse une bretonne sur l’île de Ouessant et je travaille comme peintre et plaquiste avec 6h00 sur chantier et le salaire ne dépasse pas les 2000 net par mois.
    J’ai compris une chose. Quand tu es jeune travaille autant que tu peux mais réalise un projet, quelque chose qui te booste, construire une maison, réaliser d’autres formations, apprendre, à chacun son truc.
    Proche de ma retraite je compte travailler jusqu’à mes 70 ans mais 3 ou 4 heures par jour. Être en mouvement permet de garder une certaine forme physique mais aussi le contact des clients apporte un rapport social qui est d’une importance capitale pour vivre en pleine harmonie avec les habitants de la terre ou tu vis.
    La morale de l’histoire est que si vous voulez dépenser plus il faut donc gagner plus. Le problème est qu’en suisse j’ai beaucoup travaillé pour pas grand chose.
    En France il me semble qu’avec peu d’heures je vis bien mieux qu’avant, sauf que cet avantage semble diminuer de jour en jour.
    Les sbires au pouvoir se chargent de plumer les mougeons. Trop de fonctionnariat, des postes de gratte papier utiles à vous plumer.

  • keg

    Il en est de la valeur de l’argent, comme de l’électorat…
    Cela a eut payé …C’est même relaté

    29/06/2021 – « Org.Nation », notre seul espoir et réponse réels, pour 2022 et ensuite
    https://wp.me/p4Im0Q-57j
    Il faut être bon plumitif et même mieux pour réussir à égayer la PQR électoralement…

Laisser un commentaire