« Retour de l’inflation. Comment éviter la ruine ? » L’édito de Charles SANNAT

Quand les riches maigrissent, les pauvres crèvent de faim….

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

L’inflation, l’inflation l’inflation fait peur, son retour fait même trembler et vaciller les marchés.

Il faut dire qui dit inflation, dit hausse des taux d’intérêt, et monter les taux dans une économie basée sur la dette cela n’a jamais été une idée brillante !

L’inflation est bien là, elle s’amplifie, monte comme une vague que rien ne semble pouvoir, ni vouloir arrêter.

Il faut dire également que nous sommes confrontés à tous les types d’inflation, simultanément !

Inflation de « croissance », inflation monétaire, inflation importée, inflation des coûts et inflation des normes ! (Je vous explique tout dans la vidéo).

Cela va nous faire beaucoup d’un coup à digérer.

Retour au années 70 alors ?

Possible.

Mais dans les années 70, et jusqu’en 1985, nous avions une inflation très élevée et des taux d’intérêt proportionnellement hauts également.

Possible aujourd’hui ? Pas si sûr que ça à dire vrai.

Mais si nous ne montons pas les taux, alors l’inflation finira par s’emballer.

Possible.

Mais les banques centrales pourraient-elles contrôler l’inflation sans avoir recours aux taux d’intérêt ? Vous découvrirez que oui.

Ce qui est certain c’est qu’une inflation forte et des taux 0, c’est la ruine des épargnants !

Dans tous les cas, mieux vaut s’y préparer, car de l’inflation avec des taux d’épargne proche de 0, c’est autant de baisse de pouvoir chaque année, c’est même la ruine des épargnants !

Je vous raconte tout ou presque dans cette vidéo où je partage avec vous des informations pour enrichir votre réflexion. Je vous y explique en détail les différents types d’inflation auxquels nous sommes confrontés.

Soyez CAP !

CAP c’est facile à retenir, et cela veut dire Comprendre, Adapter et Prospérer.

Pourquoi ?

Parce qu’il n’y aura pas de retour au monde d’avant.

Nous en sommes aux pénuries et d’ici quelques semaines des dizaines de chantiers seront à l’arrêt pas manque de matériaux, comme les usines de PSA ne tournent plus faute de semi-conducteurs.

Puis les prix monteront très fortement à partir de la rentrée de septembre.

Il faut donc comprendre ce à quoi nous sommes confrontés, comment cela va se passer etc..

Puis il faut impérativement s’adapter et notamment adapter son épargne, car l’inflation va toucher les épargnants et réduire leur pouvoir d’achat stocké. Les autres pourraient se dire, c’est un problème de riche, je n’ai pas d’épargne ! Terrible erreur mes amis.

L’inflation appauvrit les riches et encore plus les pauvres, car, quand les « riches » maigrissent, les pauvres, eux, meurent de faim !

Un « riche » qui a 100 000 euros et qui perd 20 % dispose toujours de 80 000 euros. Celui qui n’avait rien, lorsque le paquet de pâtes prend 20 %, il est immédiatement plus pauvre de 20 % surtout si son salaire n’a pas suivi, et là, c’est terrible.

Se protéger de l’inflation, l’anticiper, s’y adapter, n’est pas une option, c’est une obligation de saine gestion pour tous les bons pères et bonnes mères de familles !

Enfin, je postule dans le dossier STRATEGIES consacré à l’inflation et dont vous pouvez voir la couverture ci-dessous, que cette inflation sera durable pour tout un tas de raisons que je vous explique en détail.

Il va donc falloir apprendre à Prospérer dans ce nouveau contexte.

Il n’est pas à redouter, il n’a rien d’effrayant, c’est un changement de contexte, un changement de tendance, cela va devenir notre nouvelle réalité, et mieux vaudra s’y adapter pour tirer son épingle du jeu.

Pour en savoir plus et vous abonner à la lettre STRATEGIES tous les renseignements se trouvent ici.

Charles SANNAT

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

3 commentaires

  • Sully-Morlandimus

    La big inflation, nous y sommes. Le cours de l’or est en ascendance forte sans discontinuer, mal tiempo !
    Le blème, c’est que c’est programmé. Le chaos est programmé. Sera-t-il pour autant sous contrôle ?
    Toute la question est là. Les super pointures ont tout prévu, sauf…l’impondérable !
    Préparez-vous donc à qqchose de secouant, pour le moins.

  • kalon

    Je parlerais plutôt de stagflation, et c’est plus grave ! :-(
    Il suffit de mater le cours de l’or : 5 % en un mois ! :-(

  • Sully-Morlandimus

    Oui absolument, stagflation, mais depuis qqs semaines quelques signes semblent annoncer une giga inflation à l’horizon fin 2021 début 2022. Et là, il ne sera même plus question d’une Stagnation, ce sera la récession + giga inflation.

Laisser un commentaire