Le début de la campagne à Gaza: «L’étincelle dans le baril explosif du Moyen-Orient»

Par Observateur-Continental

Observateur Continental a discuté avec l’analyste politique, Germán Gorráiz López, sur la situation à Jérusalem-Est.

Le conflit entre les musulmans et les Juifs de l’Etat d’Israël continue de provoquer de nombreuses victimes. La communauté internationale s’inquiète. L’Onu déclare que l’expulsion de familles palestiniennes de Jérusalem-Est constituerait une violation du droit international. 

Quelle est l’origine fondamentale du conflit entre Israël et la bande de Gaza?
Germán Gorráiz López: L’ancien président Jimmy Carter dans son livre Palestine, Paix pas Apartheid, dénonce le «système d’apartheid qu’Israël applique aux Palestiniens» et surtout, la bande de Gaza, transformée en un ghetto isolé du monde et privé des approvisionnements de base. Le groupe fondamentaliste Hamas (déclaré groupe terroriste par les Etats-Unis et l’UE) dirige la bande depuis 2007, poursuit la mise en place d’une République islamique à Gaza et en Cisjordanie et serait totalement réfractaire aux diktats d’Israël, contrairement au président de l’Autorité palestinienne basé en Cisjordanie, Mahmoud Abbas, qui est devenu une marionnette à vie de gouvernements juifs successifs.

Est-ce que l’invasion de la mosquée Al-Aqsa par Tsahal est une manière de célébrer l’annexion de Jérusalem-Est de 1967?
– Les colons seraient le fer de lance de la feuille de route du Grand Israël que le Likoud défend. Ainsi, les rabbins extrémistes israéliens formeraient des colons dans des écoles situées dans des colonies construites illégalement en Cisjordanie et dans la ville d’Al-Quds (Jérusalem) à commettre des actes terroristes contre les Palestiniens (attaques de haine et de vengeance) et attendraient l’intifada qui s’ensuivrait. Benjamin Netanyahou est ravi de les avoir comme fer de lance car quand il a des problèmes électoraux ou judiciaires comme en 2007 et aujourd’hui, les colons lancent des provocations qui mènent à la dynamique endémique d’action et de réaction qui lui fournit plus tard de si bons résultats aux urnes.

Pouvons-nous parler d’opération de «nettoyage ethnique» à Jérusalem-Est?
– A Jérusalem-Est, il y aurait eu une expulsion systématique de ses habitants palestiniens primitifs (environ 98% de la population totale en 1967) et leur remplacement par des colons israéliens jusqu’à atteindre 50% de la population en 2019. Ces données doivent être prises avec réserves étant donné les motivations politiques des deux parties opposées et l’avant-dernier épisode de la feuille de route de celui envisagé par les Palestiniens, le «nettoyage ethnique de Jérusalem-Est» serait l’expulsion forcée projetée des habitants palestiniens du quartier de Sheikh Jarrah par l’occupation par les colons israéliens. Benjamin Netanyahou a réaffirmé «le droit du peuple juif à construire à Jérusalem», car selon ses mots «même les Palestiniens savent que ces endroits resteront sous souveraineté israélienne sous n’importe quel arrangement».

Quelles sont les différences fondamentales entre Theodor Herzl, le Likoud et le gouvernement Netanyahou?
– Theodor Herzl, considéré comme le père de l’actuel Etat d’Israël et fondateur du sionisme dans son œuvre The Old New Earth (1902), pose les fondations de l’Etat juif actuel en tant qu’utopie moderne, démocratique et prospère d’une nation dans laquelle le peuple juif était projeté dans le contexte de la quête de droits pour les minorités nationales apatrides de l’époque, telles que les Arméniens et les Arabes. Pour sa part, Benjamin Netanyahou aspire à ressusciter l’endémisme du Grand Israël (Eretz Israël) qui aurait pour principal champion Isaac Shamir en défendant que «la Judée et la Samarie (termes bibliques de l’actuelle Cisjordanie) font partie intégrante de la terre d’Israël. Ils n’ont été capturés et ne seront rendus à personne» et les postulats seraient basés sur cette doctrine actuelle du Likoud dirigé par Benjamin Netanyahou.

Est-ce que la décision de mettre l’ambassade des Etats-Unis à Jérusalem s’explique par l’AIPAC?
– Benjamin Netanyahou aspire à faire de Jérusalem la «capitale indivisible du nouvel Israël» après l’invasion de sa partie orientale, après la guerre des Six jours (1967), thèse qui a été renforcée avec le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem dans le deuxième mandat de Donald Trump en un mouvement parrainé par l’American Israel Public Affairs Committee (AIPAC), le groupe de pression pro-israélien le plus influent aux Etats-Unis et dont le bourreau était le gendre de Donald Trump, Jared Kushner, un juif orthodoxe dont les grands-parents ont survécu à l’Holocauste.

Avons-nous dans le monde d’autres Jérusalem-Est?
– Belfast, Berlin, Nicosie, Mostar et Ceuta seraient des paradigmes de villes divisées pour des raisons religieuses, ethniques ou politiques. De ceux-ci, seul Berlin aurait réussi à s’unifier en déclinant le conflit qui les affrontait et en étant capable d’éliminer le mur réel et virtuel qui séparait les deux moitiés.

Que faudrait-il faire pour résoudre ces conflits entre Israël et la Palestine?
– Le message clair de l’ancien président Carter serait que «la paix est possible grâce au dialogue et qu’Israël et les Etats-Unis doivent négocier avec le Hamas et la Syrie, deux acteurs cruciaux de la politique au Moyen-Orient». De son côté, en 1938, le visionnaire Einstein a mis en garde contre les dangers d’un sionisme exclusif en déclarant: «Je voudrais qu’un accord raisonnable soit conclu avec les Arabes sur la base d’une vie pacifique en commun car il me semble que ce serait être préférable à la création d’un Etat juif», thèse impossible à germer dans le désert théocratique et militaire de l’actuel Etat d’Israël, avec lequel la création d’un Etat palestinien continuera d’être une utopie.

Pensez-vous qu’Israël va envoyer des troupes dans la bande de Gaza?– Compte tenu de l’impasse politique dans laquelle se trouve le pays alors que les parties ne sont pas en mesure de former un gouvernement de coalition, Benjamin Netanyahou (utilisant la dictature invisible de la peur du Troisième Holocauste, venue du Hamas, du Hezbollah ou de l’Iran), profitera de l’opportunité pour déclarer l’état de guerre et déclencher une nouvelle offensive terrestre dans la bande de Gaza (imitant l’opération Bordure protectrice de 2014, sachant que le début de la campagne à Gaza pourrait être étendu au Liban et à la Syrie en raison du soutien du Hezbollah au Hamas avec le risque évident de propager l’étincelle dans le baril explosif du Moyen-Orient.

Germán Gorraiz López, analyste politique

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des éditeurs du portail. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs

Observateur-Continental

20 commentaires

  • behappy

    ça sera une historie sans fin https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    De toute façon on ouvre pas des négociations avec une salve de missiles https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
    C’est contraire au principe de la diplomatie
    La Palestine est un pays pauvre qui n’a pas d’argent mais trouve des missiles a gogo https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
    Qui a financé ces missiles serait plus intéressant a comprendre https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • wall

    @behappy

    Si mon voisin s’installe dans ma maison et me dit de dégager, crois moi la première grenade que je trouve je la lui enfonce bien profond et si je ne trouve pas de grenades j’y mets le sel, son contenant, les sucres en morceaux et le sucre en poudre.

  • Voilà comment Israel procède, sans distinction dans la bande de Gaza…

    https://www.youtube.com/watch?v=P2XhI2rzB1I

    Akasha.

  • mat40

    «  » lorsque la cause de la guerre soit religieux le compromis et la conciliation semble être le mal incarné «  »

    Robert Anton Wilson

    • predateur

      excellent , est adaptable à d autres situations ,hors cadre religieux ,suffit de voir le déluge d articles qui défilent ici pour voir qu il n y aura pas de conciliation entre les anarchistes et l état ,le moindre compromis et on serait placé d office au rend de traite ou de collabo…..

  • Geronimo1971

    Essayons de prendre un peu de hauteur sur ce qui se passe dans cette région depuis quelques temps…un jour j’ai rencontré un arabe qui m’a dit : le jour où les juifs et les arabes feront la paix, c’est que ce sera la fin du monde…
    Et puis j’ai fait le rapprochement avec un article scientifique qui expliquait que le peuple juif et le peuple arabe, qui sont tous deux des peuples sémites étaient parmi les peuples les plus proches génétiquement sur la terre…
    Si nous considérons que d’un point de vue de l’exopolitique, nous (les humains) ne sommes qu’une expérience dont les fondations sont notre ADN, cela devient évident : ces peuples se font la guerre parce qu’ils pensent qu’il n’y en a qu’un qui doit survivre aux yeux des extraterrestres (donc de(s) Dieux qui selon certaines théories ne sont que des extraterrestres incarnés en humains), d’ailleurs les juifs se considèrent comme le peuple « élu »… Donc si les juifs et les arabes viennent à devenir les meilleurs amis du monde, c’est peut être parce qu’ils se disent que ce n’est plus la peine de se battre parce que de toute façon ils vont tous disparaitre (ce qui au passage n’est pas très optimiste…). La condition de la survie des deux peuples passerait alors par un genre de sacrifice (imposé tacitement par les Dieux, ou mis dans la tête des gouvernements des 2 camps) qui se materialiserait par ces guerres incessantes qui au passage permettent aux deux acteurs de garder leur statut de victime de l’histoire… CQFD. Chacun est libre de penser ce qu’il veut mais pour moi, tout cela a un sens….

    • behappy

      Geronimo1971
      Les dieux ne sont pas responsables des conflits Humains
      Il ne faut pas compter sur eux pour régler les conflit et le réchauffement climatique etc
      Sinon cela serait deja fait
      Et tu croient que les ETs s’en mêleraient ?
      Si tu vois des tribus aborigènes en conflit cela servira a quoi de t’en mêler ?
      C’est comme demander d’enlever la pollution et de continuer a polluer de plus en plus https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      Enlever la pollution ne sert a rien si on s’attaque pas a la cause https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Geronimo1971

        Pour ma part, les « Dieux » sont appelés comme tels par les « humains ». Selon les époques ont les a appelé les annunaki, Jésus Christ, Mohammed…Les Dieux sont vraisemblablement pour partie une invention de l’esprit humain pour donner un sens à leur angoisse métaphysique du genre « qu’est ce que je fais sur cette planète, pourquoi y a t il quelque chose plutôt que le néant… » Les humains n’ont certes pas besoin d
        ‘une excuse divine » pour se taper dessus. En Éthologie on nous apprend qu’il y a 2 espèces animales qui achèvent leurs semblables à terre : l’homme et le rat … J’aurais donc tendance à penser qu’il peut y avoir un ressort animal à certains conflits humains de territoire. Mais je pense que les hommes font surtout la guerre pour imposer leur système de pensée (cf la Plandemie, cf les missionnaires, cf l’Inquisition, cf les guerres au nom de la démocratie et de la liberté, …)

        Quand au réchauffement climatique, je parlerai plutôt de guerre climatique menée contre les hommes en utilisant la terre comme moyen (système Haarp, geoingenieurie, antennes relais qui empêchent la formation des molécules d’eau…). En fait on serait plutôt dans que cycle long de refroidissement (nouvelles ère glaciaire ?…). Donc Dieux n’a rien à voir la dedans…Il ne faut pas tout mélanger…

        Quant à la pollution, encore un concept inventé par l’homme avec sa vision anthropo- centrée. Ce qui est de la pollution pour certains (les nitrates) est de la nourriture pour d’autres organismes (les algues entre autre). Pour décrire le désordre d’un systeme, il vaudrait mieux utiliser la grandeur thermodynamique qui s’appelle l’entropie. Il a d’ailleurs une tres bonne vidéo sur le site des moutons enragés diffusée il y a quelques jours.

        Bonne soirée.

Laisser un commentaire