Pfizer exige des réserves bancaires, des bases militaires et des bâtiments d’ambassade comme garantie pour les vaccins COVID-19

Merci pour le lien.

******

Source C19

Le géant pharmaceutique Pfizer a demandé une rançon à des gouvernements souverains en faisant des demandes bizarres pour obtenir des réserves bancaires, des bâtiments d’ambassades et des bases militaires comme garantie en échange des vaccins COVID-19.

La société américaine Pfizer demande des rançons aux gouvernements, s’immisce dans leur législation et exige même des bases militaires comme garantie.

Pfizer a demandé au gouvernement argentin d’être indemnisé pour le coût de tout procès civil à venir, a rapporté WION.

Si quelqu’un intente un procès civil contre Pfizer en Argentine et obtient gain de cause, c’est le gouvernement argentin et non Pfizer qui paiera la compensation.

Ainsi, le parlement argentin a adopté une nouvelle loi en octobre 2020, mais Pfizer n’était pas satisfait de sa formulation.

La loi stipule que Pfizer doit au moins payer pour sa négligence, pour ses propres erreurs s’il lui arrive d’en commettre à l’avenir.

Pfizer a rejeté cette proposition, après quoi l’Argentine a proposé de modifier la loi pour définir plus clairement la négligence – pour n’inclure que la distribution et la livraison de vaccins dans le cadre de la négligence.

Pfizer n’était toujours pas satisfait et a demandé que la loi soit modifiée par un nouveau décret, ce que l’Argentine a refusé.

Pfizer a alors demandé à l’Argentine de souscrire une assurance internationale pour payer d’éventuelles futures poursuites contre Pfizer, ce que le pays a accepté.

Mais cela n’a pas suffi, en décembre 2020, Pfizer est revenu avec de nouvelles exigences.

Et cette fois-ci, Pfizer a exigé que les actifs souverains de l’Argentine servent de garantie.

Pfizer a exigé que l’Argentine mette en jeu ses réserves bancaires, ses bases militaires et les bâtiments de son ambassade.

L’Argentine n’a pas accepté les demandes de Pfizer.

Un autre pays où Pfizer a fait des demandes aussi bizarres est le Brésil.

Pfizer a demandé au gouvernement brésilien de créer un fonds de garantie et de déposer de l’argent sur un compte bancaire étranger.

Le 23 janvier 2021, le ministère brésilien de la santé a publié une déclaration citant des extraits des clauses précontractuelles de Pfizer.

Voici une liste des exigences de Pfizer :

  • Le Brésil renonce à la souveraineté de ses avoirs à l’étranger en faveur de Pfizer,
  • que les règles du pays – ne soient pas appliquées sur Pfizer,
  • que le Brésil prenne en considération un retard de livraison,
  • que Pfizer n’est pas pénalisé pour un retard de livraison, et
  • qu’en cas d’effets secondaires, Pfizer soit exonérée de toute responsabilité civile.

Le gouvernement du Brésil qualifie ces clauses d’abusives. L’accord Pfizer avec le Brésil a également échoué.

Voir la vidéo

Pfizer voulait même que l’Inde commande ses vaccins COVID-19 sans aucun essai local.

Selon le co-fondateur de BioNTech, le Dr Ugur Sahin, le vaccin COVID-19 qu’il a conçu pour Pfizer a été conçu en quelques heures seulement en une seule journée, le 25 janvier 2020. Aucun autre vaccin dans l’histoire n’a été créé et fabriqué aussi rapidement. Auparavant, le vaccin le plus rapide jamais mis au point prenait plus de quatre ans.

Comme rapporté précédemment par GreatGameIndia, Pfizer a versé 2,3 milliards de dollars dans le cadre du plus grand règlement de l’histoire en matière de fraude dans le domaine de la santé, afin de résoudre la question de la responsabilité pénale et civile découlant de la promotion illégale de certains produits pharmaceutiques.

Le gouvernement américain a même versé plus de 57 millions de dollars d’indemnisation pour les dommages et les décès dus aux vaccins jusqu’en mars 2020 seulement.

Source : GreatGameIndia.comWIONews.com
Traduction par https://cv19.fr

3 commentaires

  • mandalorian

    Pfizer ne veut pas aussi des snickers tant qu’on y est lol

  • behappy

    Le grave problème que j’ai vu
    C’est que l’institut Pasteur est largué par l’arn messager
    Le pire, ils n’ont pas su faire un vaccin traditionnel qui est pourtant leur spécialité

    En quoi cela est grave ?

    La France est larguée
    Elle va perdre des milliards que le vaccin aurait pu lui rapporter
    Elle perd son avance technologique
    Et le pire => elle va dépendre des labos étrangers maintenant qui vont dicter leur lois

    Les gens qui se disent patriotes ou nationalistes et qui ne comprennent pas les intérêts de la France et ne les défendent pas ne sont que des politiciens carriéristes
    (je ne plaisante pas)
    Leur vraie préoccupation c’est les élection pas vraiment l’intérêt de la France (égocentrisme)
    exemple : nicolas Hulot n’a jamais été un défenseur de la nature mais un profiteur/exploiteur

    Et pourtant il est adulé par les Francais !!!
    Preuve que quand j’affirme quelque chose c’est vrai et parfois de manière inimaginable a quel point ?
    « Ushuaïa est une marque déposée du groupe TF1 (depuis 2005) et déclinée sous la forme d’une soixantaine de produits. Elle représente un chiffre d’affaires d’environ 100 millions d’euros par an, dont une partie serait reversée à la société Eole conseil dont Nicolas Hulot est le principal actionnaire1. »

    Cela vient de très haut : « les Humain donnent des pouvoirs a ceux qui ne le mérite pas » https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Stupéfiant ! J’avais lu un titre semblable quelque part mais c’est si sidérant que je ne percutais pas. Certains pays se font berner comme des bleus, tout ça pour avoir leurs doses de poisons. Non seulement ces labos gouvernent, mais ils gouvernent en dictateurs. Bravo les élites, bandes de lâches qui méritent la pire des sanctions !! Ils sont pitoyables !