« Si un couple est riche à 4 000 € par mois, alors notre pays est trop pauvre ! » L’édito de Charles SANNAT

Par Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Je vais vous parler d’argent et de richesse, parce que décidément, dans ce pays, on bute encore et toujours sur la ligne hollandaise, celle des 4 000 euros horizon indépassable de la définition de la richesse.

Médiocrité française.

Démagogie française.

Vous savez, je ne fais pas beaucoup de choses pour l’argent.

En réalité, je ne fais rien pour l’argent.

Ce qui me fait me réveiller le matin, c’est l’envie de partager des informations, d’éclairer mes concitoyens et mes lecteurs sur la marche économique du monde, participer à l’effort collectif de formation et d’information le plus largement possible. La démocratie ne peut que se nourrir de la connaissance. Des citoyens éclairés, c’est participer à l’amélioration du débat et à la vivacité de notre démocratie bien souffrante. Ce qui m’anime c’est la passion.

Ceci étant posé, je n’ai aucun problème avec les « riches » ou la richesse. Et si je n’ai aucun problème il n’en va pas de même de l’ensemble de notre collectivité « France » toujours génétiquement fâchée avec l’argent et les « riches ».

Quand on déteste les maths on est mauvais en maths. 

Je pense que certains se retrouveront dans ce constat. De la même manière, celui qui n’aime pas la musique et le solfège devient rarement un grand compositeur.

Celui qui n’aime pas la plomberie, fera un piètre plombier.

De la même manière, celui qui déteste l’argent, ne sera jamais ami avec l’argent.

Ce raisonnement peut vous sembler simple, mais je vous assure qu’il n’est pas aussi simpliste que ce qu’il semble être.

Certains aiment terriblement l’argent, parfois trop bien évidemment. Leurs comportements sont excessifs. Certes. Mais de la même manière certains aiment trop les jeux vidéos, trop la bonne nourriture, ou trop les belles voitures, ou que sais-je encore. Pourtant on ne se fâche ni avec la nourriture, ni avec les belles voitures (quoi que certains aiment à les rayer gratuitement) et on interdit encore moins les jeux vidéos et autres consoles parce que certains auraient des comportements excessifs.

Si vous n’aimez pas l’argent, pire, si vous détestez l’argent, alors je connais le résultat pour vous. Vous serez toujours à l’abri de la richesse et de l’argent.

Au-delà de cela, qu’est-ce que l’argent ?

C’est la version moderne de l’abondance.

Lorsque je regarde le monde, je suis toujours ébahi par cette abondance naturelle. C’est sans doute plus facile à la campagne. Les pommes, les poires, les noix, poussent seules… rien à faire ou si peu. Juste se baisser pour les ramasser. L’homme n’est pas fait pour la pauvreté, il évolue dans un monde d’abondance. Cela n’empêche pas de voir des gens qui souffrent, tel n’est pas le sujet. La réalité c’est « qu’il y a assez de tout dans le monde pour satisfaire aux besoins de l’homme, mais pas assez pour assouvir son avidité ». Ce n’est pas de moi, mais de Gandhi.

C’était valable lorsque Gandhi l’a dit.

Cela l’est encore aujourd’hui.

Combattre l’avidité, ce n’est pas la même chose que combattre l’argent ou la richesse.

On peut être riche de savoirs, d’amour, de connaissances, de relations, riches des autres, riches de sa maison ou de ses propriétés, mais aussi riche de ses talents, de ses envies, de sa vie. La richesse est multiple, la richesse est bénéfique à tous.

C’est l’avidité le problème.

C’est l’avidité le péché. Pas la richesse.

Mieux, vous ne pourrez jamais aider les autres en étant pauvre.

Vous ne pourrez jamais sauver les autres en étant faible !

Les pompiers peuvent porter des charges lourdes, très lourdes, ils sont endurants, costauds. On ne sauve pas quand on n’est pas fort.

Nous avons besoin de la force, et de la sagesse, car la sagesse c’est d’être fort et la force c’est d’être sage.

Il faut donc être riche et pas avide. Simple.

Quand on déteste les riches on cultive les pauvres !

Si on va plus loin, dans notre pays, nous cultivons les pauvres.

Du haut de mes 46 ans, je regarde le monde depuis quelques décennies maintenant.

Chaque année je vois de plus en plus de pauvres.

Je maintiens d’ailleurs que la pauvreté financière est la plus facile à combattre.

D’ailleurs dans notre pays nous n’avons plus de vrais pauvres en dehors de nos sans-abri.

Si vous avez un RSA, les APL et un HLM (vous remarquerez les 3 trigrammes), alors, certes, ce n’est pas Byzance, mais c’est loin d’être la misère.

La véritable pauvreté, c’est l’indigence affective, c’est la détresse psychique, la véritable pauvreté, c’est aussi l’absence de culture, le vide intellectuel sur lequel prospèrent les violences.

Quand on déteste les riches on cultive les pauvres.

C’est ce qu’il se passe avec constance depuis 40 ans dans notre pays.

Nous cultivons les pauvres.

Nous sommes devenus une usine à pauvres.

Pourquoi ?

Pour une raison très simple.

Nous détestons les riches, la richesse et l’argent.

On vous apprend cette haine du riche, de la richesse et de l’argent dès l’école et pendant des années entière de scolarité.

Un véritable camp d’endoctrinement pour la pauvreté.

L’objectif ? S’occuper de lutter contre toutes les pauvretés !

Lutter contre les pauvretés ce n’est pas aimer la pauvreté !

Nous confondons le fait de lutter contre quelque chose qu’il ne faut pas aimer avec le fait de rejeter ce que nous devrions rechercher.

Paradoxe incroyable.

Nous aimons les pauvres, nous haïssons non seulement les riches mais aussi la richesse.

4 000 euros par mois ? La classe moyenne pour Bayrou !

Oui Bayrou a raison.

Un couple qui gagne 4 000 euros à deux soit une moyenne de 2 000 euros par mois est tout sauf riche.

Ce couple n’est pas riche, mais dans un pays où moins de la moitié des ménages paye des impôts sur le revenu, au sens fiscal du terme, un couple qui gagne 4 000 euros est presque riche, ce qui en dit long sur l’immense pauvreté collective de notre pays.

Voici le barème officiel des impôts pour 2021.

Dès 25 000 euros par an, vous êtes imposé dans la tranche à 30 % car vous êtes parmi les plus riches !!

Terrible constat.

Effroyable constat.

Tout le monde se doit d’aimer les pauvres, mais personne ne veut l’être, pire, beaucoup ont très peur de le devenir.

L’une des façons les plus simples à défaut de devenir vraiment riche, n’est pas d’avoir peur de devenir pauvre, mais de ne plus avoir peur de l’argent, de ne plus avoir peur de la richesse, de ne pas trouver cela sale, de ne pas confondre richesse, abondance et avidité.

Notre pays se meurt de son amour des pauvres et de sa haine des riches.

Notre pays se meurt parce qu’il confond avidité et abondance.

Restez à l’écoute.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

21 commentaires

  • ben voui, mon bon Charles
    Tout à fait d’ accord avec toi sur ce coup là !!

    Sauf que tu pars d’un principe qui est :
    La richesse, c’ est l’ argent.
    Les riches ont de l’ argent
    les pauvres n’ en ont pas

    Et si la richesse…ce n’ était pas l’ argent ???
    Et si la vraie richesse, ce n’ était pas de posséder ???
    Et si la richesse, ce n’ était pas de donner ???
    Et si la richesse, ce n’ était pas d’ aimer ?
    ( bon, ça c’ est plus difficile , surtout avec des gourdes féministes )

    • Avatar engel

      Vu qu’autrui assure son salaire, un vrai riche est une personne qui peut vivre sans rien faire .
      …Et à ce niveau là, la France n’en manque pas !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • @engel

        Ouais !
        Tu poses une question existentielle :
        Y a t il plus de riches que de fainéants ???
        Et si les fainéants se mettaient à travailler….est ce que les riches seraient moins riches ???
        Ce trou du cul de Marx s’ est complètement viandé !!!
        L’ exploitation du travail ! hihihihi
        Marx est parti d’ une hypothèse fausse :
        Nous sommes des travailleurs !
        Le problème est de déterminer dans la masse des travailleurs…Combien il y a de fainéants !!!
        ( J’ essaie de parler de ce que je connais: J’ ai une cousine qui est fonctionnaire dans l’ éducation Nationale )

        • Avatar Demeter

          Je te plains, en general ceux de l’education nationale sont de mauvais, voir tres mauvais voisins de table lors des fetes de famille… Trop coincés, trop pleureurs malgré leurs enormes avantages en salaire, vacances, et autres avantages de EN, et surtout ils se vantent d’etre d’une grande intelligence dont ils n’ont aucun echantillon sur eux…

  • Avatar wall

    Qu’est ce qu’il dit comme conneries ce charles.
    J’en connais peu et même pas du tout qui haïssent l’argent, certains n’en font pas l’alpha et l’oméga de leurs vies, mais rien a voir avec une haine de l’argent.
    Il en va de même pour les riches, la plupart des gens s’en battent les c….s des riches, ce qu’ils aiment moins c’est la façon dont ils le deviennent (pas toujours) et ce qu’ils font pour le rester (délocalisation, compte offshore etc..).
    Quant a son discours, il nous la met pas a l’envers un peu, Bayrou parle d’un revenu (1 seul) de 4000 euros par mois, pas du revenu d’un couple a 4000 euros par mois.
    Pour les impôts a 30%, c’est un couple dont il parle ou d’un célibataire, ce n’est pas du tout la même chose.
    Bref, il mélange un peu tout de façon a coller a son discours.

    • Ciao Wall :)

      Je suis totalement en phase avec ton com, lorsque je l’ai lu tout à l’heure, j’ai eue la même réaction que toi…

      Et malheureusement on vis dans un monde où il est primordiale de faire de l’argent, ils existent tellement de façon différente d’en faire sans pour autant vendre son âme à la sainte mère capitaliste ! Pour moi beaucoup s’en servent d’excuse de ne pas vouloir participer à la mascarade capitaliste ou de la surconsommation en outrance pour ne rien faire et de toute façon de quand même continuer à se plaindre..

      Je part du principe qu’on a tous droit à un minimum de confort d’avoir accès à tout ce qu’on désire sans pour autant devenir un monstre de consommateur compulsif, il existe un juste milieu en tout, car entre vivre comme un milliardaire ou un mormon tu as toute une palette de possibilité selon tes propres aspiration ou ta définition d’un confort digne.

      Bon maintenant bien entendu qu’on est pas riche avec même un seul salaire à 4000 Euro ! Quand tu vois que certains footballeur pro gagnent plus en un jour ou dans d’autres sport. Donc non t’es pas riche avec ça..

      Selon moi 4000 Euro avec la définition que donne le capitalisme d’une vie dite sociale, cela devrait correspondre à la future allocation universelle. Ben oui ce serait logique au vue de ce que tout ce qu’ils mettent sous le nez des gens, les exigences incontournable, comme avoir un véhicule désormais au nouvelle norme, avoir un smartphone, un PC et j’en passe, 4000 Euro est le minimum non ?

      Sans donner de chiffre de ce qu’on gagne à deux, avec 4000 Euros, on ne pourrait plus assumer notre train de vie, et continuer de mettre de côté et pourtant on est pas des flambeurs qui exagèrent à vouloir vivre comme des nababs ^^

      Au fait on arrive simplement à vivre selon notre définition d’une vie confortable sans exagérer et être méprisant envers les autres, justement une vie de riche, ça ne nous intéressent absolument pas on a d’autres aspirations bien plus spirituelles et le fait de ne pas devoir se tracasser pour des tracas bassement matériel nous permet d’avoir l’esprit bien plus libre !

      Akasha.

      • @akasha

        Bien d’ accord avec toi
        Il faut être modeste et vivre simplement avec ses besoins essentiels, une BMW, Chanel nr 5, des pantoufles Gucci et son pot de Nutella bio et fabriqué à partir de cacahuètes sélectionnées .
        On aura l’ esprit plus libre pour s’ adonner à des préoccupations plus spirituelles:
        -Eduquer les ploucs qui portent des chaussettes trouées !
        -Apprendre aux enfants du Sahel, qu’ on ne mange pas le caviar avec une grosse cuillère !
        -Apprendre aux enfants indiens qui font les poubelles pour manger, que le poisson se mange avec des couverts à poisson dédiés !

        • Nutella ? Beurk ! J’ai déjà expliqué au moins 100 fois que je n’achète pas des produits des grandes marques en nutrition ! Et on ne consomme pas de produit transformé non plus !
          Et je n’ai pas de BMW, mais une Mercedes !

          De plus, il faudra que tu me montres où j’ai l’air de me plaindre, je suis parfaitement autonome et je n’ai besoin de l’aide de personne.

          Akasha.

      • Avatar engel

        .Dixit : « Sans donner de chiffre de ce qu’on gagne à deux, avec 4000 Euros, on ne pourrait plus assumer notre train de vie, et continuer de mettre de côté et pourtant on est pas des flambeurs qui exagèrent à vouloir vivre comme des nababs ^^  »

        Fanfaronne incorrigible « moi-moi-moi »
        …Mais « nous » s’en fout grave.

      • Avatar predateur

        seul moyen détourné pour en foutre plein la vue aux moutons …nous avec moins de 4000 euros on ne s en sortirait pas ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • Avatar Demeter

      4000€ par mois, ca fait 50 000 €/an…

      Pour une personne seule lambda (1 part soit imposé sur 50 000€), on est dans la tranche d’imposition a 30% (De 25 711 € à 73 516 €) Soit un impot a 15 000 €/annuel
      Pour un couple lambda sans enfants (2 parts soit imposé sur 25 000€), on est dans la tranche d’imposition à 11% (De 10 085 € à 25 710 €). Soit un impot à 5 500 €/annuel.

      En effet, quand on parle d’une chose a choix multiple, il faut savoir garder la coherence…

      Moi ce qui me glande, c’est que des privilégiés magoiulleurs de politicards qui utilisent et fabriquent des niches fiscales sur mesure, puissent se permettre de porter un jugement sur des choses dont ils ne connaissent ni le debut ni la fin . Et qui’en plus certains en parlent ostensiblement face a des smicards ou a des chomeurs indemnisés a 500 roros par mois… Une honte.

      • @demeter

        ben, si tu commences à faire de la comptabilité……
        T’ es en retard !!! T’ as loupé le train !!!
        Les meilleurs élèves des Ecoles de Commerce, apprennent aujourd’ hui , à truquer la comptabilité pour rendre des « résultats transparents  » !!!
        Ce qui importe , c’ est la transparence !!!

        Après, bon, 4,000€/ mois ou 100,000€/mois……
        Ce n’ est pas ce que tu gagnes qui est important…C’ est comment tu le dépenses !

        Personnellement, 100,000€/mois….je bloque;…je ne sais pas quoi en faire !
        Faut faire appel à un expert : Ma belle mère !

        • Avatar Demeter

          100 000€ par mois, tu ne sais pas quoi en faire? prend deux maitresses, elles aideront ta femme a dilapider ton salaire… Crois moi, la femme est l’amie du revenu (surtout le gros)…
          En plus pas de trucage, pas de délit, rien a craindre, sauf d’etre sur la paille… Meme HEC et la grande synagogue de Paris n’y ont pas songé….

      • Avatar wall

        Tu fais erreur demeter, un couple (donc 2 parts) avec 25000 euros de revenus, n’est pas imposable.
        Pour un célibataire avec 50000 euros de revenus, ses impôts seraient a quelques choses prés de 8000 euros.

  • Je suppose en effet que Charles s’est trompé, il s’agit d’une personne et non d’un couple.
    Discuter de la définition de la richesse financière (et immobilière) me paraît vain car trop sujet à caution.
    Ce qui retient mon attention est davantage l’extension de cette notion de richesse à beaucoup d’autres facteurs: les amis ne sont-ils pas une richesse ? Les animaux de compagnie, la nature ? … Savoir reconnaître cela et avoir de la gratitude pour tout ce que nous recevons (même à la sueur de notre front) c’est un grand pas vers la sagesse et ouvre vers la loi de l’Attraction.
    Il y a ceux qui veulent accumuler de l’argent, et ceux qui se nourrissent de tous les autres biens que je cite. Parfois c’est la même personne. L’avidité en tout est en effet le problème à mon avis: toujours plus !!

    Quant à taper sur les riches, notre société tape aussi sur les pauvres, réputés bien souvent profiteurs. J’ai assisté il y a quelques temps à une discussion sur le forum, au sujet justement de ces « profiteurs ». J’en étais dégoûtée ! Je vois des débrouillards, des gens en survie, et je ne peux pas leur en vouloir de grailler quelques sous de plus pour agrémenter leur RSA.
    Et je me fous des quelques vrais profiteurs « professionnels » car alors il faudrait commencer par virer bien du monde en haut-lieu (ministres, députés, sénateurs…), du sport pro, du cinéma… Comme on dit, ils ne l’emporteront pas au paradis.

  • Le point le plus important n’est pas là. Il est dans le travail intérieur que nous pouvons avoir à faire quant à notre lien à l’argent. Beaucoup d’entre nous ont entendu des paroles tueuses du genre:
    – qu’est-ce que tu vas devenir ?
    – qu’est-ce qu’on va faire de toi ?
    – Tu ne le mérites pas.
    – La vie ne fait pas de cadeau !
    – Tu dois bosser dur si tu ne veux pas finir SDF !
    – Tu dois suivre les traces de ton père ..
    Dans l’inconscient se grave le message: je ne mérite pas d’être riche, d’avoir une bonne situation… La barre paraît toujours trop haute. A cela s’ajoute la loyauté familiale invisible (LFI): je ne peux pas, je ne dois pas faire mieux que mes parents (car ils seraient jaloux) !

    L’Univers comprend: tu ne mérites pas ? Alors je ne te donnes pas puisque je suis là pour répondre à ta croyance. Et tous les éléments se mettent en place pour que le gamin, devenu adulte, n’ait pas sa place, et se tape des petits boulots sans intérêt et non rémunérateurs.
    D’où l’importance de repérer nos croyances et de les changer. J’ai idée que c’est un des messages de Charles.

Laisser un commentaire