Suite à l’ignoble assassinat d’un enseignant..

Par DJERRAD Amar

« Suite à l’ignoble assassinat d’un enseignant, par décapitation, en pleine journée, en pleine rue, en France, par un jeune de 18 ans, il nous semble important de rappeler, à la France du Président Emmanuel Macron les incessantes bourdes de l’Etat français qui n’ont fait qu’alimenter le terrorisme des extrémistes islamistes, mettant la France dans un engrenage infernal qui n’est pas près de disparaître sans une politique sérieuse, franche, transparente et cohérente!

Pour cela, il est simplement demandé aux français de lire ou de relire notre article écrit, à leur attention, plus qu’à celle de leurs dirigeants, il y a … plus de 10 ans ! (Djerrad Amar).« 

Lutte contre le terrorisme : LES BOURDES FRANÇAISES !

Lorsque l’Algérie luttait “mordicus” contre le terrorisme, le monde occidental avait une conception bien particulière de ce phénomène. Il a fallu qu’il soit touché dans sa chair pour qu’il daigne réagir en y mettant tous les moyens humains, matériels et juridiques pour le combattre.

L’espace dit “Schengen”, en Europe, est un des dispositifs pour y faire face. Une coordination internationale, qui s’avérait indispensable, a été mise en place et tous les pays y contribuent selon leurs moyens ou capacités. Pendant que ce monde enregistre des succès — avec à sa tête les États-Unis dont on sait qu’il est l’un des pays l’ayant engendré avec sa politique abjecte toujours arrogante et hégémonique — voilà que la France, ce pays outragé et « mis à genoux » par les nazis, mais qu’un certain De Gaule, aidé par les alliés, ont rendu la dignité se permet, maintenant par on sait quelle “piqûre de mouche” ou accident dans son histoire gouvernementale, de bafouer en foulant au pied tout ce qui a été érigé jusque-là — certainement avec beaucoup d’intelligence, de difficultés et de sacrifices — au nom d’un principe des « droits de l’homme » ou humaniste bien étrange et troublant. Elle était, pourtant, l’une des chantres dans cette lutte ! 

Par son exécrable pression sur le Mali, en Afrique comme toujours, pour faire libérer un citoyen français pris en otage (dont on se demande comment il se trouvait là sachant l’insécurité qui y règne) en échange de la libération de terroristes (dont 2 Algériens), en plus du paiement d’une rançon, la France ne peut s’attendre qu’à payer, à l’avenir, plus cher sa pseudo action humanitaire. Après tout, que valent quatre terroristes africains devant un citoyen européen/français dans la mesure où les méfaits qu’ils commettront se dérouleront chez eux a-t-elle dû se convaincre ! Surtout s’ils sont encore pays liges ou dépendants. 

Cette conception chauvine, égoïste, voire raciste, de la ‘chose terroriste’ aura ses conséquences que l’esprit étriqué de ses dirigeants ne peut encore percevoir. Alors que toute concession même humanitaire dans cette lutte est toujours perçue comme une impuissance au demeurant, comme preuve de l’approche du but, ce qui encourage à redoubler les attaques, elle vient, par ce geste volontaire, d’ouvrir le “boîte à Pandore” en entrant, en plein, dans l’engrenage infernal que seul Dieu peut arrêter ! 

C’est l’Algérie qui le dit car, par son expérience, aucun pays ne peut l’égaler en matière de lutte antiterroriste. La France doit bien savoir qu’un ou deux terroristes dans la ville peuvent provoquer des dégâts incommensurables qui exigent une mobilisation de moyens parfois démesurés pour les neutraliser ! Qu’en pensent les USA ? 

Cette France-là, impénitente, n’en est pas à sa première ineptie, notamment dans l’affaire de l’Arche de Zoé où elle a fait libérer, par des pressions sur le Tchad, des trafiquants d’enfants, ou bien l’affaire dite des ‘infirmières bulgares’ ou encore l’affaire du Rwanda avec sa “grave erreur d’appréciation” et enfin avec les successifs ‘incidents’ récents qu’elle a montés contre l’Algérie. Le Maghreb et plus encore le Mali subiront aussi les conséquences de cette libération. Il s’agit bien d’un acte de faiblesse, particulièrement grave, de la part de cette France qui donne ainsi, en effet, toute la latitude aux terroristes d’en user et d’en abuser pour s’enrichir et/ou financer d’autres actions.

Elle doit donc en assumer toutes les conséquences ! « Tu l’as fait avec tes mains (entendre enfoncer le clou), tu l’arracheras avec tes dents », dit une maxime algérienne (ou maghrébine). La politique extérieure française, actuelle, ne nous semble pas aussi engagée et cohérente que celle de tradition. Dommage pour la France et également pour l’Algérie et son projet d’amitié qu’elle voulait sincère et durable. Ce n’est pas encore ce que nous souhaitons. Espérons-le, peut-être, quand la génération colonialiste aura disparu avec son rêve du “paradis perdu”.

Djerrad Amar (février 2010)

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

28 commentaires

  • Avatar predateur

    je ne comprends pas quel intérèt ils ont ,à repasser en boucle les caricatures de mahomet ???,on ne peut pas leurs foutre la paix au musulman avec leur dieu ???
    le faux prétexte de la liberté d expression va couter combien de vie ?

    • Ciao amici :)
      Pour une fois on est sur la même longueur d’onde. C’est crétin de jouer à ce jeu, on est à une époque où il n’y a aucune pertinence d’insister là dessus ! Et au nom d’une liberté d’expression qui pourtant n’hésite pas à mettre à mal sur d’autres critères..
      Il y a 20 ans d’ici ça aurait peut être un un certain sens, mais plus maintenant. Ils mettent en danger le peuple pour des caprices de vieux pigistes baveux…
      On les bombardent déjà assez comme ça, sans en rajouter. Qu’on me comprenne bien, je ne suis pas non plus entrains de justifier leur geste, mais de mettre en exergue des provocations plus que inutile et bête !

      Akasha.

    • Thibaultraa Thibaultraa

      Attali, tu connais ?
      Le petit coq, ça te dit rien ?
      La religion qui sert de balais ?

  • Avatar Michel

    Selon le psychologue danois Nicolai Sennels, qui a travaillé dans les prisons pour réintégrer les intégristes, avec les extrémistes musulmans on ne discute pas. Il faut les renvoyer avec toute la famille, la seule sanction qu’ils craignent. La seule alternative sera une guerre civile avec 2 millions de musulmans en France.

    Il décerne 4 points de différence fondamentaux avec une personne normale:

    Numéro un: la colère

    Dans la plupart des pays occidentaux, nous voyons la colère comme un signe de faiblesse. «Les petits chiens aboient le plus», comme on dit au Danemark. Faire preuve de colère est l’un des moyens les plus rapides de perdre la face ainsi que votre statut social. Par conséquent, nous pratiquons automatiquement le contrôle de ce sentiment, qui autrement, à la fois grand et petit, peut tant détruire pour nous-mêmes.

    Dans les cultures musulmanes, c’est tout le contraire. Là, la colère est vue comme une force. Ils parlent de «sainte colère», et ils célèbrent même des fêtes «en colère» (entraînant parfois des blessures et des décès).

    Lorsqu’un Danois contrôlant rencontre un musulman en colère, les deux parties se considèrent comme faibles. Le Danois peut contrôler le mot et la logique et essayer d’aider le musulman à comprendre – mais le musulman frappe généralement en premier. Et à moins que le Danois, ou la société danoise, ne riposte avec encore plus de force, le musulman sent qu’il a gagné et que sa stratégie fonctionne.

    Par conséquent, de mon point de vue psychologique, je suis entièrement d’accord avec la manière d’Israël de gérer les attaques depuis Gaza. Je suis également d’accord avec la façon dont les propriétaires danois traitent les familles avec des enfants violents – les expulsent. Mais il ne faut pas forcément frapper en premier, mais frapper plus fort si l’on veut vivre dans une sorte d’harmonie avec les musulmans. Ils ont besoin de savoir que vous êtes le plus fort. Les gens sont obligés de parler le langage simple du pouvoir, parfois de la violence.

    Cela peut être une idée difficile pour les Danois humanistes et libéraux de gauche.

    Heureusement, de nombreux politiciens découvrent lentement cela, ce qui conduit désormais à davantage de déportations. Mon expérience en tant que psychologue pénitentiaire est que tout ce qu’ils craignent vraiment, c’est l’expulsion. La vie dans une prison danoise n’est généralement pas plus désagréable que ce que l’on vit dans une famille musulmane ou dans un gang.

    Numéro deux: l’estime de soi

    Dans le monde occidental en général, et peut-être au Danemark [en Scandinavie] en particulier, nous voyons la capacité de gérer calmement la critique comme un signe de bonne estime de soi. Si le critique a raison, nous vous remercions de votre aide. S’il a tort, nous pouvons toujours être amis.

    Cela nous donne de riches opportunités d’apprendre les uns des autres et de nous améliorer ainsi que notre société. Prenons notre tradition profondément enracinée de critique religieuse qui nous a laissé libres de créer des miracles démocratiques et scientifiques.

    Encore une fois, le contraire est le cas avec les musulmans.

    Leur compréhension de l’honneur crée des personnalités fragiles et vitreuses qui ne toléreront pas la moindre critique ou défaite. Cela se manifeste par une éducation médiocre et une attitude exagérée de la part des jeunes hommes qui veulent leur faire peur de ne pas les voir comme les personnes insécurisées qu’ils sont vraiment.

    Selon la psychologie générale, ce qu’ils appellent «l’honneur» est principalement lié à une faible estime de soi.

    Numéro trois: prendre ses responsabilités

    Nous, les psychologues, parlons de locus de contrôle – le lieu de contrôle. Vous pouvez vous laisser contrôler par le contrôle interne, ce qui signifie que pour la plupart, vous ressentez que vous êtes en contrôle de votre propre vie. Ou vous êtes contrôlé par un contrôle externe, et vous faites alors l’expérience que votre vie est largement contrôlée par des forces extérieures.

    Dans le monde occidental, et peut-être surtout en Europe du Nord, nous sommes principalement régis par le contrôle interne. Nous pensons que nos propres choix et notre façon de gérer les émotions et les situations sont essentiels pour progresser et réussir – ou que nous souffrons et avons des problèmes.

    Être régi par le contrôle interne fait de nous des maîtres dans notre propre vie, et c’est un très bon terreau pour un développement interne et externe passionnant.

    Dans le monde musulman, les gens sont généralement dirigés par un contrôle externe très fort. Il s’agit d’inshallah (si Allah le veut) et tout est gouverné par les autorités masculines. Le manque de liberté et la volonté d’assumer la responsabilité de sa propre vie conduisent à l’immaturité personnelle et au silence culturel – et à la mentalité de victime musulmane mondialement connue et profondément embarrassante. C’est toujours la faute de quelqu’un d’autre.

    Numéro quatre: tolérance

    Surtout en Europe occidentale et aux États-Unis, il est considéré comme un trait positif lorsque les gens sont curieux et tolérants. Cela nous donne l’occasion d’échanger des pensées avec un esprit ouvert pour apprendre quelque chose de nouveau. Et cela nous permet de vivre en harmonie les uns avec les autres malgré les différences politiques et religieuses.

    Dans l’Islam, l’ouverture et la tolérance sont un péché. Ici, vous devez vraiment garder vos distances avec les incroyants – et tout ce que les incroyants représentent doit être combattu. Si vous avez le courage de le faire, essayez de plonger un peu dans le Coran (les révélations d’Allah) et les hadiths (pratiques de Muhammad), et

  • Avatar Michel

    Et si vous doutez si une religion peut être tellement traumatisante, demandez à vos parents et grand-parents catholiques, regardez les Puritains, parlez aux Juifs. Toutes les religions de la bible sont profondément traumatisants. La bible est le manuel du satanisme.

    Orientez vous vers la voix du coeur ou les religions orientales. Nous n’avons point besoin de ce poison biblique avec ses traces de sang historiques. Les Gnostiques ont raison: le dieu de la bible est un ignorant, arrogant, maladroit.

  • Personne ne comprend que, plus vous débattez de ce fait divers…..que ce soit en pour ou en contre,
    et plus vous lui donnez de l’ ampleur et de l’ importance………Et plus le gouvernement se réjouit !!!!!
    Cela va lui donner l’ occasion de prendre de nouvelles mesures liberticides notamment sur internet, au nom de la juste lutte contre le racisme et la haine !!!

  • Avatar FichenChip

    Pour modérer les propos de l’article ci dessus, je propose à chacun de visionner:

    Le témoignage du Colonel HOGARD sur le Rwanda
    https://youtu.be/_zS9v4QffF0

    Il y a aussi Patrice MBEKO, qui apporte aussi un bon éclairage sur les tensions et rapports de forces, qui font la géopolitique du continent Africain.
    https://youtu.be/46x6US5R5-c

    Puis le témoignage de Mr HOLEINDRE au sujet de l’Algérie et de ses relations très compliquées suite à l’arrivée de BOUTEFLIKA. Il y des des vidéos de ses interventions très intéressantes sur internet.
    http://www.chire.fr/A-106697-reponse-aux-traitres-aux-porteurs-de-valises-et-a-m–bouteflika.aspx

    Insulter la France ne changera pas l’histoire.
    Nous savons tous maintenant que les peuples n’ont que très peu de contrôle sur leur politique. Que leurs « élites » sont présélectionnées et représentent de moins en moins les traits caractéristiques de leur pays.
    Et je ne pense pas que, dans cette mascarade globaliste, l’Algérie soit épargnée.

Laisser un commentaire