5G – Class action, guerre des sondages : Le moratoire à mi-chemin ?

L’union fait la force ! Merci à Christine G. Partagez ! Volti

******

Paris, le jeudi 17 septembre 2020 : Le sondage sur la 5G d’OpinionWay – qui a révélé lundi dernier que les deux tiers 1  des français étaient “pour le moratoire sur la 5G” 2 n’est pas resté sans suite. Le journal “Le Parisien” a publié dès le 17 septembre un contre-sondage concluant que la population serait, au contraire, “majoritairement favorable à cette nouvelle technologie mobile” 3 . Alors – selon la formule consacrée par Emmanuel Macron – les deux tiers des français sont-ils pour ou contre le ”modèle Amish” face à la 5G ? Quelles sont les raisons de l’apparente contradiction frappant ces sondages ? Premiers éclairages, proposés par les porteurs de la class action contre la 5G.

À l’origine, un premier sondage révélant une majorité qualifiée de français “pour” le moratoire

L’information première paraissait nette : dans un sondage réalisé par Opinionway pour MySmartCab et révélé lundi 14 septembre par la plateforme d’actions collectives en justice : “67,7% des répondants jugent « nécessaire » le moratoire sur le déploiement de la 5G – avec un fort consensus au sein de la population française, quels que soient le sexe, l’âge, la région d’habitation, et la catégorie professionnelle” 4.
Trois jours plus tard, un autre sondage, amenant à conclure le contraire ?

Dès lors, le sondage Ifop publié ce jeudi par le Parisien sous le titre “5G : les Français sont pour… mais restent mesurés” interroge sur la cohérence des deux sondages. Pourtant, les deux études émanent d’instituts de sondage réputés et ont été réalisés en ligne auprès d’un millier de français selon la méthode des quotas. Mais déjà trois observations peuvent être faites.
Des questions différentes, posées différemment.

En premier lieu, les questions posées étaient différemment composées.Dans le premier sondage, il était demandé aux français si “un moratoire sur le déploiement de la 5G est nécessaire”.Dans le second, la question posée était longue, incluait un avantage attendu à terme pour la 5G à savoir un débit cent fois plus rapide : “La technologie « 5G » est une nouvelle génération de standard pour la téléphonie mobile qui donne accès à des débits de données cent fois plus rapides que la « 4G » pour dix fois plus d’appareils connectés sur une même zone. Certains considèrent cette technologie répond à la demande croissante de données et permettra de développer de nouveaux usages alors que d’autres contestent sa nécessité et son innocuité. De  manière générale, diriez vous que les pouvoirs publics doivent faciliter le déploiement de la 5G en France ?”.Ainsi, 70% de la longueur de la question était composée d’une mise en avant de ses avantages prétendus, alors que la controverse n’était évoquée que sur 10% de sa longueur.
Des données incomplètes à ce jour sur le second sondage.

En deuxième lieu, si les données brutes du sondage OpinionWay ont été mises en ligne dès sa révélation par MySmartCab 5, celles sous-tendant la conclusion diffusée par “Le Parisien” n’ont pour l’heure pas encore été trouvée 6. Nous ne doutons cependant pas à ce stade que les diffuseurs du sondage Ifop les remettront sans difficulté particulière pour analyse.
Le questionnement sur l’origine des sondages.

En troisième et dernier lieu, si l’origine du premier sondage réalisé par OpinionWay est revendiquée en transparence par la plateforme MySmartCab  – porteuse d’une classaction massive contre la 5G et défendant ainsi des personnes opposées à l’arrivée de la 5G, l’origine du sondage diffusé par “Le Parisien” interroge : l’étude, coûteuse pour comporter de nombreuses questions et être accompagnée d’infographies réussies, aurait été commandée par une petite EURL “GUIMZU” au capital de 4000 Euros et promotrice de forfait mobiles.
L’action collective en justice contre la 5G confortée par cette guerre des sondages.
Pour Maître Arnaud Durand, avocat au barreau de Paris et porteur de la class action ouverte aux français sur g5raisons.fr, « Ces tensions sur la réalisation de sondages montrent que notre action collective en justice dérange et qu’il est temps de faire la lumière sur les motivations gouvernementales ou industrielles qui sous-tendent son déploiement. ».
Des français réagissent – L’action collective contre la 5G en bonne voie

Le nombre d’inscriptions par jour est actuellement trop important pour faire des prévisions stables. Mais grâce aux soutiens qui affluent, le dossier avance à grande vitesse :
Cliquez ici pour voir le compteur d’inscriptions en temps réel…
1) 65% des interrogés ou encore 67,7% des répondants
2) Class action contre la 5G : une étude révèle que 67% des Français sont pour le moratoire http://g5raisons.fr/ressources/cp-5g-classaction-etude-moratoire.pdf
3) « 5G : les Français sont pour… mais restent mesurés », https://www.leparisien.fr/high-tech/5g-les-francais-sont-pour-mais-restent-mesures-17-09-2020-8386281.php
4) Sondage mis en ligne le lundi 14 septembre sur le site de la classaction contre la 5G https://g5raisons.fr
5) Voir la page https://g5raisons.fr/sondage-5g renvoyant elle-même vers les données mise à disposition au format remis par OpinionWay https://g5raisons.fr/ressources/5g-sondage-opinionway-mysmartcab-details.xlsx
6) Au 17 septembre 2020, la page web du commanditaire officiel du sondage n’y fait pas plus référence (https://lemon.fr) que la page Ifop qui n’en propose qu’une “présentation” sous la forme d’infographie (https://www.ifop.com/publication/les-francais-et-les-habitants-des-grandes-villes-soutiennent-ils-le-deploiement-de-la-5g-en-france/)
7) Voir la fiche RCS de la société “GUIMZU”, https://www.societe.com/societe/guimzu-811509488.html
Vos très dévoués,Arnaud Durand & Christophe Lèguevaques Avocats au Barreau de Paris
La Communauté MySmartCab –  Inscriptions en cours
Voir l’action Stop 5G…
Voir l’action Refus du LINKY…
[action Linky ouverte
jusqu’au 20 septembre 2020]

Information contre la Pétition Action Collective contre la 5G – En cas de prestation, votre accord est d’abord recueilli et son coût vous est préalablement communiqué.

Information proposée par la SARL LEXPRECIA, Maître Arnaud Durand, Avocat au Barreau de Paris, 49 rue Saint-Roch, 75001 Paris.

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Les opinions exprimées par les analystes ne peuvent être considérées comme émanant des moutonsenragés. Elles n’engagent que la responsabilité des auteurs.

4 commentaires

  • « les Français sont pour… mais restent mesurés ». C’est quoi ce délire ? Quand une antenne est installée, elle est installée. On ne peut pas dire: je suis pour, mais…
    C’est le risque des sondages. Et franchement, on s’en fout.

    L’important c’est quoi ? La 5G est encore plus toxique que les autres. La plupart des gens ne savent pas de quoi il s’agit et pensent encore que les opérateurs installent ces saletés dans l’intérêt des utilisateurs.

    Quand un simple document de l’Assurance maladie montre une mère qui tient son portable à côté de la tête de sa fille (qui prend son petit-déj), ça ne perturbe personne.
    http://stoplinkyvarest.canalblog.com/archives/2019/06/25/37455960.html

    Maintenant, les gens semblent POUR la fibre. Par ignorance là encore (comme je l’ignorais moi aussi il y a peu). Au vu de ce type de sondages, que disent les PV (pouvoirs publics) ? Allons-y, la population est pour. Bien sûr, même si une majorité était contre, ils fonceraient quand même, mais nous enroberaient le paquet de sauce onctueuse. Là, même pas la peine.

    Exactement comme l’argent papier qui va disparaître en partie à cause de ceux qui ne paient que par carte bancaire.
    Nous sommes le pouvoir !! Mais nous sommes surtout des mougeons !!

  • Si moratoire il y a , ce sera pour écarter Huawei a la faveur de constructeurs plus vert et date pour la santé :
    Point 5G et brassage de vent

    Comme vous le savez , les tenants de la 5G , soit ceux possédant médias et partis politiques, ont allumé des contre feu sur un fond médico-ecologique.

    1. Huawei , derrière Samsung mais devant Ericson en terme de technicité sur le beam effect.
    Du coup, le bas coût et la simplicité d’installation des bases relais Huawei font que ce sont les leaders en volume.

    Cependant, Ericson et Samsung proposent des modèles moins puissant , et beaucoup moins énergivore. Mais plus cher.

    2. La facture écologique sera peut être baissée en interdisant l’exploitation de Huawei.

    3. Puis Huawei qui a des antennes puissantes , sera pointé du doigt car potentiellement avec un impact sur la Santé.
    Ce qui permettrait a Eriksonn et Samsung le temps de s’aligner.

    4. Exit les débats sur le droit à l’oubli, l’empreinte numérique etc…
    Tout cela sera ombragé par le fait que woaw , en fait la 5G permet de réduire la consommation d’énergie globale de part sa technologie.

    Youpi.

    Merci à tout ceux qui ne comprennent pas les dangers liberticides de cette technologie.

    Heureusement , a Utrecht on bosse…

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Avatar behappy

    Les faux Pb de la 5 g
    Ne régleront pas les vrais problèmes qu’elle pose !!!
    Croire a des Hoax ne regle pas le moindre des vrais pb
    Dire n’importe quoi est de l’immaturité
    Perdre son temps
    Temp de vie ^^

Laisser un commentaire