Intimidations, agressions… Quand les chasseurs font leur loi

La toute puissance du lobby de la chasse.. Proposé par « T ».. Partagez ! Volti

******

Source REPORTERRE

Vendredi 11 septembre se tient le procès d’un chasseur, poursuivi pour violence, au tribunal de Draguignan. En 2019, il a agressé une femme parce qu’elle lui demandait d’arrêter de chasser près de sa propriété. Un cas loin d’être isolé : les associations constatent une augmentation de la violence envers les militants et les riverains anti-chasse.

***

«Ça fait un an qu’on est exilés.» D’une voix enrouée, Nathalia Covillault essaie de trouver ses mots pour exprimer sa douleur. Il y a dix mois, cette femme de 38 ans a été agressée par deux chasseurs, chez elle, à Forcalqueiret, dans le Var. Elle habitait sur son terrain depuis plusieurs années, dans une caravane, en compagnie de ses chevaux et de sa chienne, ses chats et ses poules. Le lieu avait été inscrit en tant que «Refuge LPO», pour y interdire la chasse. «J’avais remarqué beaucoup d’espèces d’oiseaux différentes sur mon terrain. Je voulais en faire un petit jardin d’Éden et le protéger au maximum», se souvient-elle.

Le doux rêve de Nathalia a volé en éclats le 15 novembre 2019, lorsqu’elle a demandé à deux hommes qui chassaient près de sa propriété de s’en aller. En quelques minutes, l’altercation a dégénéré. L’un d’eux, furieux que Nathalia les filme (sur un conseil du garde-chasse de Forcalqueiret), s’est rué sur elle, a frappé sa main pour la faire lâcher son téléphone, l’a bousculée puis poussée au sol. «Ils m’ont traité de pute, de salope, raconte Nathalia, la voix teintée de colère. Ils ont menacé de tuer ma chienne et de ’revenir fumer mes canassons’. C’est une phrase qui reste dans ma tête encore aujourd’hui.» Une fois les deux hommes partis, Nathalia a déposé plainte. Puis s’est retrouvée seule, terrifiée. «Je m’attendais à des représailles», explique-t-elle.

Trois semaines ont passé, avant qu’une bagarre n’éclate devant un bar de Forcalqueiret, impliquant le compagnon de Nathalia, un des chasseurs et le père de celui-ci. Deux jours plus tard, en pleine nuit, le père s’est introduit, armé, sur le terrain de Nathalia et a forcé la porte de son habitation. Paniquée, la Varoise et son compagnon se sont barricadés et ont attendu les gendarmes. À leur arrivée, une heure plus tard, l’homme avait disparu.

«J’ai peur de retrouver mes chevaux avec trois balles dans la tête»

«À partir de là, le cauchemar a commencé, souffle Nathalia. J’ai fait un gros blackout, je ne me souviens de quasiment rien. J’ai passé la nuit à faire des crises de tétanie. On est allés déposer plainte, mais je ne m’en souviens pas vraiment. De ce qu’on m’a raconté, mes animaux ont été éparpillés, des amis se sont débrouillés pour les accueillir chez eux. En 24 heures, on a déplacé notre habitation mobile, on a enlevé toute notre vie du terrain parce qu’on a senti que si on n’avait pas surpris ce mec armé chez nous…» Nathalia ne finit pas sa phrase. Depuis un an, «10.000 scénarios» tournent dans sa tête. Et si elle avait été seule chez elle, que se serait-il passé? Est-ce que l’homme voulait seulement les effrayer? Ou réellement leur faire du mal?

En tout, Nathalia a reçu 16 jours d’ITT, 16 jours où elle a été «clouée au lit, incapable de manger, traumatisée». La jeune femme n’avait plus ses animaux ni sa maison, avait perdu ses repères et ne se sentait pas soutenue par les forces de l’ordre. Désespérée, Nathalia a tenté de mettre fin à ses jours. Elle a dû se faire hospitaliser pendant un mois.

Nathalia vit désormais chez des amis (avec ses animaux qu’elle a réussi à rassembler), à une centaine de kilomètres de Forcalqueiret. «Il n’y a pas un seul jour qui passe sans que j’ai envie de rentrer chez moi, soupire Nathalia. Mais j’ai peur de revenir, de m’absenter pour faire des courses et de retrouver mes chevaux avec trois balles dans la tête. J’attends que les personnes qui m’ont fait du mal soient punies par la justice pour être en confiance avec mon avenir.»

L’audience de l’homme l’ayant frappé sur son terrain est prévue aujourd’hui, vendredi 11 septembre, au tribunal de Draguignan. Celle de l’individu s’étant introduit chez elle la nuit aura lieu le 9 octobre 2020. Nathalia espère qu’ils n’auront plus le droit de porter d’armes, et que leur permis de chasse leur sera retiré. Le même jour, un autre procès de chasseur se déroulera, cette fois au tribunal correctionnel de Privas, en Ardèche. En août 2019, un homme de 22 ans a abattu le chiot de quatre mois de ses voisins, au motif que celui-ci aboyait trop fort et risquait d’effrayer le gibier, à quelques jours de l’ouverture de la chasse.

«J’espère que tu vas prendre un coup de fusil un jour»

Selon différents collectifs de défense des animaux, ces cas sont loin d’être isolés. L’Association pour la protection des animaux sauvages (Aspas) recense de plus en plus de conflits entre habitants et habitués de la chasse. Elle énumère : en 2019, par exemple, des chasseurs ont tiré dans le jardin d’un éleveur de vaches en Ille-et-Vilaine. À Kerbors (Côtes-d’Armor), un riverain a été giflé et menacé de mort par des chasseurs venus sur son terrain. «Ça fait cinq ans que j’habite ici, cinq ans que je subis des agressions, témoigne l’homme, interrogé par Reporterre. J’ai perdu quinze kilos, ma famille ne me reconnaît plus. Pour moi, c’est une mafia française qui sème la terreur.» Il a porté plainte.

Fin août 2020, c’est tout un quartier de la ville de Saint-Amand-les-Eaux, dans le Nord, qui a été traumatisé par une partie de chasse. Celle-ci s’est déroulée sans interruption de 5 h 30 à 22 h. «C’était atroce, on se serait cru en période de guerre, raconte une habitante, citée par le journal local L’Observateur du Valenciennois [1]. Sous les yeux de nos enfants, nous avons assisté à un massacre en règle de 25 oies qui ne savaient plus dans quelle direction aller. Des plombs sont retombés sur les toits de nos maisons.» Quelques jours plus tard, des coups de fusil ont même été tirés vers les fenêtres d’une habitation. «Les gens se sont installés dans ce quartier car il est calme, et ils se retrouvent à avoir peur de sortir de chez eux», s’indigne Florence Masselot, déléguée locale du Nord à l’Aspas.

Aux agressions physiques et aux craintes de se promener en période de chasse, s’ajoutent désormais les menaces reçues sur les réseaux sociaux. Le naturaliste Pierre Rigaux milite contre la chasse depuis vingt ans, et a toujours connu des conflits avec les chasseurs. «Depuis que j’ai une page Facebook, précise-t-il, ça a décuplé. Avec des menaces de mort et de violence sur les réseaux sociaux notamment.» Les messages reçus chaque semaine vont de «J’espère que tu vas prendre un coup de fusil un jour» à «On va l’éjointer [couper le bout de l’aile des oiseaux d’élevage afin de les empêcher de voler] lui, il va manger».

Lire l’article complet

Puisque vous êtes ici…

… nous avons une faveur à vous demander. La crise environnementale s’accélère et s’aggrave, les citoyens sont de plus en plus concernés, et pourtant, le sujet reste à la marge dans le paysage médiatique. Cette crise étant le problème fondamental de ce siècle, nous estimons qu’elle doit occuper une place centrale dans l’information.
Contrairement à de nombreux autres médias, nous avons fait des choix drastiques :

  • celui de l’indépendance éditoriale, ne laissant aucune prise aux influences de pouvoirs. Le journal n’appartient à aucun milliardaire ou entreprise; Reporterre est géré par une association à but non lucratif. Nous pensons que l’information ne doit pas être un levier d’influence de l’opinion au profit d’intérêts particuliers.
  • celui de l’accessibilité : tous nos articles sont en libre consultation, sans aucune restriction. Nous considérons que l’accès à information est essentiel à la compréhension du monde et de ses enjeux, et ne doit pas être dépendant des ressources financières de chacun.
  • celui de la cohérence : Reporterre traite de la crise environnementale, due entre autres à la surconsommation. C’est pourquoi le journal n’affiche strictement aucune publicité. De même, sans publicité, nous ne nous soucions pas de l’opinion que pourrait avoir un annonceur de la teneur des informations publiées.

Pour ces raisons, Reporterre est un modèle rare dans le paysage médiatique. Des dizaines de milliers de personnes viennent chaque jour s’informer sur Reporterre. Le journal est composé d’une équipe de journalistes professionnels, qui produisent quotidiennement des articles, enquêtes et reportages sur la crise environnementale et sociale. Tout cela, nous le faisons car nous pensons qu’une information fiable, indépendante et transparente sur cette crise est une partie de la solution.

Vous comprenez donc pourquoi nous sollicitons votre soutien. Il n’y a jamais eu autant de monde à lire Reporterre, et de plus en plus de lecteurs soutiennent le journal, mais nos revenus ne sont toutefois pas assurés. Si toutes les personnes qui lisent et apprécient nos articles contribuent financièrement, le journal sera renforcé. Même pour 1 €, vous pouvez soutenir Reporterre — et cela ne prend qu’une minute. Merci.

Soutenir Reporterre

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

22 commentaires

  • M.G. M.G.

    une mafia française qui sème la terreur

    Cela résume parfaitement ce qu’est devenu le milieu de la chasse en France.

    Certains vont me reprocher de généraliser, alors que par ailleurs la suprématie des chasseurs, elle, se généralise sur le territoire national. Il est révolu le temps des « bons » chasseurs, respectueux de l’environnement, des animaux, des humains et des lois. La chasse est définitivement devenue un milieu mafieux où tous les coups sont permis.

    Ajoutons que l’incessante pression gouvernementale et la recrudescence des privations de liberté assiégeant un peuple désabusé risque encore d’aggraver la situation, la chasse devenant alors un exutoire aux frustrations de la vie. Quant au fusil, il risque de se transformer en symbole de puissance doublé d’un outil de libération pour des esprits affaiblis …

    M.G.

    • Avatar engel

      – Quand des chauffards provoquent des accidents, tu accuses la voiture d’être un « symbole de puissance doublé d’un outil de libération pour des esprits affaiblis » ?

      • M.G. M.G.

        C’est en effet à peu près la même chose. Pour certains automobilistes (ceux que tu appelles chauffards), la voiture fait office d’exutoire permettant de libérer un trop plein de stress en se « lâchant » sur la route. La voiture devient alors un outil au volant duquel nombreux sont ceux qui se sentent tout puissant au point d’enfreindre délibérément les règles de conduite, et parfois créer un accident …

        M.G.

    • Avatar predateur

      « un exutoire aux frustrations de la vie. » ce qui fait un point commun avec la plupart des intervenants de ce blog , chacun évacue son mal être comme il peut https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
      tu nous mets  » robine des bois ,animaux ,chasseurs » et tu as la saga du jour ,car le bon jury populaire ne va pas hésiter à prendre parti pour la belle ….sans vraiment rien savoir des tenants et des aboutissements
      hier on avait tenté « GJ,policiers …… »ce qui était précurseur d une trés bonne saga , mais ça n a pas rythmé avec violence conjugale……

      • M.G. M.G.

        Je suis de ton avis. Certains ne viennent ici que pour « vider leur sac » ou étaler leurs médiocres connaissances pour se sentir exister, choses qu’ils sont probablement incapable de faire en société face à leurs employeurs, collègues ou conjoints. Le blog fait alors office non pas d’exutoire, mais de tribune virtuelle pour des individus en déficit de reconnaissance sociale (cf. réseaux sociaux). En générale on identifie ces personnes au travers de commentaires sans intérêts, fréquemment critiques et sarcastiques, n’apportant absolument rien aux débats …

        M.G.

  • Avatar CryptoKrom

    Lien probable avec les chevaux mutilés…?

    • Avatar behappy

      J’oublie le lien et mon message est censuré pour quel motif ?
      Preuve de ce que j’ecrit est Vrai, comme si j’écrivais des choses qui me passe par la téte
      https://www.equidia.fr/articles/actualite/chevaux-mutiles-deux-cas-bien-similaires
      « (le chasseur serait venu couper l’oreille du cheval pour effacer toute trace de son accident) »
      Plus la menace de mettre directement mes messages a la poubelle sont de l’abus de censure non ?

      • Volti Volti

        Preuve de rien du tout! Tu as TA vérité, les autres ont la leur, et tu n’as pas forcément raison. Ton message a été signalé deux fois donc, il est a la corbeille

        • Avatar behappy

          Ha bon, c’est nouveau, il suffit que certains s’accordent pour signaler un message qui dérangent leur croyances (non fondées) pour qu’il passe a la trappe ?
          ça ne serait pas plutôt que cela dérange les croyances de la modération ?
          Sans même vérifier, par la modération son contenu, ou demander des source Fiables ?
          « Equidia »
          Est un site spécialisé sur les chevaux et uniquement, pas un site politique ou de propagande
          Un site sérieux !!!!!!!!!!!!!!
          Et leur affirmation qu’un chasseur a maquillé son crime est le résultat d’enquête
          J’imagine que de toute façon vous n’avez pas regardé ni rien vérifié sur el lien ?
          M.G.
          Et oui je suis au courant des mutilations n’animaux retrouvés, c’est forcement des sujets sur lequel j’ai enquêté quand on s’intéresse a des phénomène étrange, car je suis capable de trouver la vraie cause ou meme de la voir
          On est pas du tout dans ce cas de figure !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
          La manière dont ces anciens massacres semblaient avoir un tel niveau de précision (entre autres) ou de découpes étranges que cela était plutôt a scalpel ou laser ou une technologie medicale etc

          Ce n’est pas parceque ces arrivé a une epoque que cela serait la seule réponse aujourd’hui
          Il faut analysé aussi ele mode opératoir etc
          Une enquete se fait sur ces bases d’anlayse

          • M.G. M.G.

            Leur affirmation, le résultat d’une enquête ?
            Commence par relire l’article !!

            Cet acte là semble avoir été commis en journée, laissant penser à un accident de chasse…

            C’est cela que tu appelles une enquête ? Des suppositions ?

            j’ai enquêté quand on s’intéresse a des phénomène étrange, car je suis capable de trouver la vraie cause ou meme de la voir

            Tu sais comment on appelle ce genre de pathologie ? La mégalomanie !

            M.G.

      • M.G. M.G.

        Encore une fois tu tentes de nous prendre pour des imbéciles avec un cas certainement rapporté pour noyer le poisson. Je te conseille de te plonger dans l’historique des mystérieuses mutilations faites aux animaux, notamment au Etats Unis dans les années 70, puis en Europe depuis les années 80. Tu saisiras alors peut-être l’ampleur d’un phénomène jusqu’à présent inexpliqué. Tout ceci n’ayant bien évidement aucun rapport avec la chasse …

        M.G.

      • Avatar predateur

        faudrait mettre L214 sur le coup , toujours là pour filmer au bon moment , mais bien silencieux sur cette affaire ….

        • Les chevaux mutilés, c’est clairement autre chose, il y a bien trop de cas. On ne peut pas penser raisonnablement qu’à chaque fois ce seraient des chasseurs et qu’ils maquilleraient leur forfaits, ça n’a aucun sens…

          De plus ils y a eut d’autres animaux et c’est répondu un peu partout, on a même des cas ici en Belgique.

          Akasha.

  • Avatar CryptoKrom

    Donnez leur du « pouvoir » (fusils et liens avec de hautes personnalités) et ils muteront
    en monstres.

  • Avatar Torp44

    comme d’habitude on entend parler que d’une minorité de cons… j’imagine qu’il existe de bon chasseurs, comme il existe de bon policiers, des bons et mauvais citoyens…

    Je connais peu la chasse, je ne la pratique pas et on ne peut pas dire que je l’apprécie… pour autant je n’ai rien contre et je ne la vois pas aussi destructrice que certains veulent essayer de nous faire croire !

    La démographique exponentielle, impliquant l’extension des infrastructures urbaines et agraire sont bien plus destructeurs pour la faune et la flore que ces quelques milliers de chasseurs.

    • Avatar behappy

      Le mauvais chasseur, c’est celui qui tue une forme de vie juste pour le plaisir https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
      C’est un faux ami de la nature !
      C’est comme demander a un boucher de militer pour le bien être animal
      Le bon chasseur, c’est celui qui part a la chasse avec son appareil photo et laisse dernier lui les animaux vivants
      https://www.youtube.com/watch?v=EM7jCekPNLs
      Exemple de commentaires :
      « Bravo, de beaux tirs et un joli tableau !!! »
      « Mik Mac
      Bonne vidéo les gars mai il faut pas tout tué sinon y en aura plu pour l’année prochaine lol »
      « Jacques Gourabian
      Bravo superbe vidéo,tu as du te régaler de tirer autant. » <= plaisir de tuer non ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Avatar Torp44

        « Le mauvais chasseur, c’est celui qui tue une forme de vie juste pour le plaisir  »

        j’ai pas mieux a dire !

        Pour le reste l’Homme est un prédateur, il tue pour manger, il chasse, pêche, eleve, cultive. Le problème n’est pas tant ce que l’on fait mais combien on est à le faire… 8 milliards ! Il y avait 8 milliards de lions, il n’y aurait plus de place pour les autres espèces non plus. Nos petits efforts écolo et autres reflexions sur la chasse seront vains si on se multiplie encore. On controle la démographique et toutes especes et prédateurs ! Quand mettra on en place quelque chose pour nous ?? C’est juste la base de tout ce désordre, mais personne ne veut le voir ! On continue de penser qu’avec quelques éoliennes, panneaux solaires et en devenant végétarien on pourra passer à 10-12-20 milliards d’etre humains.

        Tout celà pour satisfaire ce plaisir égoïste et conformiste d’avoir son propre enfant… mais se pose t-on la question de savoir si sa vie sera heureuse dans 15-20 ans ??

        • Avatar behappy

          Torp44
          Tu fais l’erreur du sentiment d’impuissance devant l’immensité du désastre qui parait encore plus grand quand tu vois qu’il n’y aucune prise de conscience de la majorité de l’humanité https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
          D’après le ciel, la biodiversité qui va disparaître le sera de maneire irréversible !
          Ce n’est pourtant pas un sujet de conversation, il devrait occuper la place première des médias s’il c’était la place première dans la conscience collective

          La seule chose que tu peut faire, c’est agir a ton niveau et en parlant a l’occasion

          Peut importe si c’est une goutte d’eau dans un océan de je-m’en-foutisme

          Tu n’es pas Dieu, ni président, tu ne peux agir qu’a ton echelle et plaindre ceux qui ont si peu de conscience et qui participent au système qu’ils critiquent en surconsommant.

          Je ne vois pour la première fois aucune solution !
          Le retard de prise de conscience est trop grand
          Le monde va etre le résultat de ce retard de conscience

          Dans le ciel, ils ne feront rien, estimant que l’humain est responsable de la pollution anthropique

          Ils vivent au nirvana, dans l’éternité, ce qui se passe sur terre est une fraction de seconde
          Mais pas pour ceux qui vivent dans l’espace temps https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          « « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. » Jacques-Bénigne Bossuet »

          Donc soi en accord avec ta conscience/acte, c’est la meilleure chose qui soit ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

          L’humain n’a pas voulu laisser de place aux animaux sauvages, en réduisant leur territoire et la banquise qui fond
          Ils vont disparaître ou etre dans des parc/zoo
          C’est cela l’avenir, c’est deja le présent en fait

          L’humain c’est pris pour un Dieu mais sans sagesse https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

Laisser un commentaire