Covid-19 : l’hydroxychloroquine marche épisode II « Effets stupéfiants dans 53 pays ». France Soir

Partagez ! Volti

******

Source France-Soir via Liliane Held Khawam

Les conséquences critiques d’une publication frauduleuse en pleine pandémie, celle du #LancetGate sont mises en évidence graphiquement dans cet article.  Cette fraude scientifique a impacté bien des VIES HUMAINES autour du globe.

ANALYSE : L’indice nrCFR(*) est une mesure de la qualité au fil du temps de la gestion médicale et des soins de la pandémie Covid 19 dans un pays. Il a fait l’objet d’une précédente publication le 13 juillet (1), suscitant visiblement l’intérêt des internautes de tout horizon qui se sont empressés de faire les graphiques pour d’autres pays. Et là, surprise, ce sont plus de 50 pays qui ont été affectés par l’étude frauduleuse Mehra (#LancetGate) parue le 22 mai 2020, puis rétractée le 4 juin 2020. Cette étude très largement promue par les médias avait eu plusieurs effets :

  • un effet psychologique sur les médecins, et sur les patients dont l’accord est requis pour une prescription hors Autorisation de Mise sur le Marché,
  • la prohibition de la délivrance (et de fait de la prescription) de l’hydroxychloroquine dans certains pays,
  • la suspension par l’OMS des bras des essais cliniques incluant l’hydroxychloroquine. Ceci avait été précipitamment suivi par de nombreux pays, dont la France.

L’article du 13 juillet mettait en évidence les conséquences décalées dans le temps de la publication (22 mai) et de la rétractation (4 juin) de l’article #LancetGate.  En l’occurrence une augmentation puis une diminution de l’indice de létalité nrCFR(*). Cet indice était calculé à partir des données publiées par la Johns Hopkins University (JHU) pour la Suisse (**) et de la France.  A ce jour les données suisses sont contestées pour des raisons de comptages de décès.

Sur les graphiques des 99 pays, nous avons encadré la période du #LancetGate par deux traits verticaux. De plus est représentée en grisé la période d’impact de la rétractation centrée 18 jours après (délai médian estimé entre la date de prescription du traitement, et la résolution par guérison ou décès). C’est simplement visuel, mais plus de 50 pays présenteraient un effet « important » ou « probable » sur l’indice et/ou sur les décès dans la fenêtre d’observation. Certains de ces effets sont statistiquement significatifs.

Observés sur un seul pays, ils peuvent prêter à interprétation. Observés sur autant de pays, ils ne peuvent plus être un hasard ou la conséquence d’erreurs de comptage.  

Le Pr Christian Perronne commente :

“C’est impressionnant de voir de telles conséquences dans tant de pays dans le monde, et qu’une publication frauduleuse puisse avoir un tel impact sur la santé publique. Cette analyse devrait attirer l’attention d’épidémiologistes compétents”.

D’ores et déjà certains, comme le Dr. Harvey Risch de Yale, ont montré de l’intérêt pour l’indice nrCFR et les informations temporelles sur le succès des soins qu’il permet de visualiser.

L’indice nrCFR est présenté graphiquement ci-dessous pour 99 pays dont 53 sont impactés à la suite de la publication frauduleuse. 

28 de ces pays montrent un effet important illustré par un pictogramme “tick vert” sur le nrCFR et/ou la mortalité.  25 ont un effet probable » illustré par un “tick grisé”.  Le tick grisé est utilisé quand il y a des incertitudes sur la qualité des données ou des amplitudes du nrCFR moins importantes.

Dans les images ci dessous, le graphique du haut (courbe bleue) représente les décès journaliers (moyenne sur 7 jours glissants) et le nrCFR est la courbe rouge dans le graphique du bas calculé sur 7 jours glissants.

Chacun peut rechercher un pays en effectuant un “CTRL F” + le nom de son pays.

…/…

Lire l’article complet et voir les graphiques

Source Liliane Held Khawam

Voir aussi :

La VRAIE toxicité des réseaux sociaux révélée. Sam Vaknin

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

7 commentaires

  • Bonjour,
    Où elles sont passée les grandes bouches ?

    Orné

  • Avatar Jean Xana

    Je ne suis pas sûr d’avoir tout compris.
    Donc si je fais partie des « grandes bouches » je préfère m’abstenir plutôt que d’écrire des bêtises…

    • Bonsoir,
      Non ne te tracasse pas, tu n’es pas dans la liste, exprime toi l’ami.

      De toutes façon c’est ironique plus qu’autre-chose, je m’étonne juste que lorsqu’on sort un article cohérent qui remonte le niveau et qui démontre que oui effectivement l’HDQ, fonctionne, les détracteur la joue « un ange passe ». Ensuite ils reviendront à la charge dans quelques temps, la technique est connue (sourires).

      Orné

      • Avatar predateur

        depuis que les moutons de bergerie ont passé le premier cap de la pandémie sain et sauf (pas d esprit https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif)ils ne cessent de rabâcher que le covid 19 ne tue pas , aujourd hui tu voudrais que l on d adhère au fait qu un produit miraculeux ,l’hydroxychloroquine,sauveraitde la mort, les gens atteints du covid 19 …..doit avoir un truc que tu n as pas saisi ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Avatar Jean Xana

    Personnellement je n’ai jamais douté de l’Hydroxychloroquine. Et moins encore de son utilisation comme préventif, qui fonctionne depuis fort longtemps pour différentes infections.
    J’ai été scandalisé que les pouvoirs publics ont fait tout ce qu’ils ont pu pour faire taire Raoult. Heureusement ce type est pourvu d’un grand courage, il a pu résister et résiste encore à toutes les tentatives. Ce que je crains est qu’il finisse par lui arriver un « accident » : Trop d’argent est en jeu.
    Je ne me fais pas la moindre illusion sur les laboratoires. J’ai moi-même autrefois travaillé dans ce domaine et je sais que ce n’est pas le bien public qu’on recherche, mais la découverte de molécules brevetables qui apporteront une rente colossale. Ce qui est nouveau est la collusion des pouvoirs publics ; mais après tout nous savons tous qu’un politicien est AVANT TOUT UN CORROMPU.

    Qu’il sorte une nouvelle étude démontrant que l’HDQ fonctionne est sans doute une bonne chose, mais je ne peux m’empêcher de demeurer soupçonneux. De toutes façons elle sera suivie d’autres études qui l’infirmeront, puisque les labos ne s’en satisferont pas. Et il ne manque pas de scientifiques prêts à voler au secours des grands labos, même au prix de quelques petits mensonges…

    • rouletabille rouletabille

      Depuis que le masque est Imposé,la suite est prévisible,entendez vous avec votre docteur (si possible)pour éviter le vaccin et avoir le certificat donnant droit à une certaine liberté.

  • Avatar Ohm

    La clé pour vaincre COVID-19 existe déjà. Nous devons commencer à l’utiliser

    https://autonomes.blogspot.com/2020/07/la-cle-pour-vaincre-covid-19-existe.html