Les Gilets Jaunes Constituants.

Créez des ateliers constituants ! Et faites des interventions pacifiques là où il faut, pour interpeller les « grands décideurs » très éloignés du peuple. Merci à Christine G. Partagez ! Volti

******

Silvano Trotta

Aujourd’hui je reçois Elyes, porte parole des Gilets Jaunes Constituants.

Leur écrire : giletsjaunes.constituants@protonmail.com

Leur Chaîne You Tube : https://www.youtube.com/channel/UCtg3…

Leur page Facebook : https://www.facebook.com/giletsjaunes…

Un commentaire

  • Avatar boule de flipper

    Etymologiquement, le mot démocratie est formé par les mots grecs dêmos, le peuple, et kratos, le pouvoir. La démocratie signifie donc que le pouvoir appartient au peuple. Le peuple d’ une nation, c’ est l’ ensemble des membres d’ une communauté (nationale en l’ occurence). Le pouvoir politique, celui qui consiste à gérer la communauté par l’ intermédiaire de lois et de règlements, appartient donc à chaque citoyen de cette nation. Lorsque ce pouvoir est divisé inéquitablement, certains membres de cette communauté possèdent alors plus de pouvoir que leurs voisins. Cette inégalité du pouvoir annule le régime politique de la démocratie, le remplaçant par un autre, puisque l’ autorité d’ un sous-groupe communautaire impose de fait sa loi aux autres (le pouvoir n’ est plus au peuple).

    La représentativité en politique, consiste à confier son pouvoir de gestion de la communauté à un autre citoyen, qui verra ainsi son pouvoir politique initial, augmenter d’ autant de fois que demandé. Une inégalité de pouvoir apparaît alors au sein de cette communauté, remplaçant la démocratie par un régime autoritaire, comme résultant de cette inégalité. La représentativité politique, ainsi que leurs élections, sont donc élémentairement antidémocratiques. En outre, lorsque l’ élection des représentants dans une pseudo-démocratie, est confiée au hasard plutôt qu’ aux membres de cette communauté c’ est pire encore, puisque l’ électeur se retrouve ainsi dépossédé de son droit de vote.

    De tout cela il viendrait, que dans une communauté gérée de manière réellement démocratique, l’ un quelconque de ses membres ne peut avoir un pouvoir politique plus grand que son voisin, d’ une part, et que la représentativité et les élections d’ autre part, sont antidémocratiques. Corollairement à cette égalité du pouvoir, ce régime politique est souverain et autocréateur, puisqu’ il ne peut être autorisé par un pouvoir supérieur au peuple. Tout régime politique qui ne respecte pas ces règles élémentaires, ne peut se revendiquer de la démocratie. Rien ne servirait de constituer, il suffirait de démocratiser, point.