« L’eau aussi sera privatisée. L’exemple effrayant de l’Australie ! » L’édito de Charles SANNAT

J’ai regardé le reportage sur ARTE et c’est plus qu’effrayant! Quand on entend dire avec cynisme que, « ce n’est pas parce que l’eau c’est la vie, qu’elle ne doit pas avoir un prix« , et qu’à la question pourquoi ? il est répondu « pour le profit » ça laisse présager les disparités, quant à sa distribution. Il n’y en aura pas pour tout le monde. L’eau est à tous et n’a pas a être privatisée pour le profit de fonds spéculatifs, elle devrait être inscrite au patrimoine mondial de l’humanité et intouchable. Mais, la tentation est trop forte et les états ne protègent pas leurs peuples, contre ces géants de la finance. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

Le capitalisme c’est le respect de la propriété privée par opposition au collectivisme et donc au communisme.

Cette définition du capitalisme est son acceptation la plus restreinte.

Elle permet de définir autant de capitalismes que ce que l’on souhaite en intégrant autant de règles et de contre-pouvoirs.

Il n’y a pas un capitalisme et la forme de capitalisme qui est la nôtre aujourd’hui n’a pas toujours été ainsi et ne sera pas toujours ainsi.

Le capitalisme doit pouvoir se discuter !

Je pense sincèrement que la propriété privée est un principe cardinal de la liberté, car si l’on vous empêche de posséder, on vous empêche de créer, de faire grandir, de cultiver, et qu’au bout du compte on vous empêche d’être libre. La possession et la propriété privée sont un contre-pouvoir. La propriété privée est également profondément « naturelle » et l’un des premiers concepts acquis et presque inné chez l’enfant est le fameux « à moi » qui donne des bagarres dès la crèche !

Justement, les bagarres… c’est là qu’interviennent les contre-pouvoirs, les lois, règles et règlements, la morale, les religions et toutes les différentes codifications que l’humanité a pu connaître à travers les âges et connaîtra encore.

Il y a des choses, ou des éléments qui dépassent l’idée de propriété privée.

Par exemple l’accès à l’air que l’on respire peut-il est privé ?

Par exemple l’accès à l’eau peut-il être privé et non régulé ?

Mais c’est le cas avec tout ce qui est vital. Nous pouvons réfléchir dans ce sens aux soins, à l’alimentation et à tout ce qui permet à chacun l’accès à une vie digne et le respect de la dignité humaine.

Lorsque l’on vend aux plus offrants l’essentiel sans contre-pouvoir, sans que l’Etat protège, sans que l’Etat régule alors nous faisons fausse route.

Dans Capitalisme contre capitalisme, que ma professeure d’économie (une dame brillante qui a fort bien formé ses jeunes lycéens) nous faisait lire (alors que nous n’avions que 16 ou 17 ans), l’auteur Michel Albert évoque cet Etat protéiforme du capitalisme. Il était né en 1930. Il nous a quitté après une carrière brillante et au service de l’Etat en 2015. Ses idées autour du capitalisme rhénan et de sa supériorité n’ont pas pris une ride.

Le capitalisme rhénan respecte profondément la propriété privée, et l’encadre afin, non pas de diriger l’économie, car le dirigisme est souvent mortifère, mais afin d’assurer la convergence de la somme des intérêts privés vers l’intérêt collectif.

Voici donc ma définition du capitalisme idéal qui doit tout à un monsieur née dans les années 30.

Le bon capitalisme est celui qui assure la convergence de la somme des intérêts privés vers l’intérêt collectif

Le bon capitalisme et  celui que l’on ne doit jamais cesser de construire et de bâtir car c’est un processus évolutif, est un capitalisme qui vise en permanence la convergence de la somme des intérêts privés vers l’intérêt collectif.

Cela ne peut advenir que dans des pays où l’Etat est fort pensé et utilise sa puissance régalienne.

Il faut également des corps constitués solides.

Il faut aussi une grande ambition pour la discussion et la recherche de consensus.

Il faut faire confiance et mettre au cœur des rapports notamment sociaux mais politiques en général le principe de subsidiarité.

Au bout du compte, mettre en oeuvre ce bon capitalisme nécessite une conception plus ouverte et plus partagée de l’exercice du pouvoir.

Un vaste programme.

Mais… si l’on ne fait rien, il ne reste aujourd’hui comme opposition à BlackRock et aux fonds financiers que les BlackBlock… et c’est évidemment une alternative peu enthousiasmante.

Lorsque vous voyez dans ce reportage d’ARTE comment en Australie, « ils » font main basse sur l’eau, il y a de quoi craindre le pire.

Non les retraites ne doivent pas devenir privées !

Non, l’eau comme l’énergie doivent rester des biens communs étroitement contrôlés par des Etats puissants émanation des désirs des peuples.

Nos pays sont en vente libre, cela n’a pas toujours été ainsi, et il est largement possible de proposer des alternatives, car elles sont nombreuses, sans que nous tombions pour autant dans le communisme et le collectivisme le plus sombre.

Un autre monde, bien meilleur, est largement possible !

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Compléments:

Voir le reportage d’ARTE Disponible sur arte.tv du 10/12/2019 au 13/06/2020

Le prometteur marché de l’eau s’annonce comme le prochain casino mondial. Les géants de la finance se battent déjà pour s’emparer de ce nouvel « or bleu ». Enquête glaçante sur la prochaine bulle spéculative.

De l’Australie à l’Europe en passant par les États-Unis, cette investigation décrypte pour la première fois les menaces de la glaçante révolution en cours pour les populations et la planète. Nourri de témoignages de terrain, le film montre aussi le combat, à la fois politique, économique et environnemental, que se livrent les apôtres de la financiarisation de l’eau douce et ceux, simples citoyens ou villes européennes, qui résistent à cette dérive, considérant son accès comme un droit universel, d’ailleurs reconnu par l’ONU en 2010. Alors que la bataille de la gratuité est déjà perdue, le cynisme des joueurs de ce nouveau casino mondial, au sourire carnassier, fait frémir, l’un d’eux lâchant : « Ce n’est pas parce que l’eau est la vie qu’elle ne doit pas avoir un prix. »

40 commentaires

  • Avatar behappy

    Avec le réchauffement climatique l’eau va coûter de plus en plus cher ^^
    Mais les gens continuent de surconsommer…

  • Merci mon bon Charles pour continuer de te rebeller.
    Mais il ne faut pas se limiter à des idéologies ou des concepts auxquels on peut faire dire tout et son contraire.

    Le capitalisme et le collectivisme sont aussi viables l’ un que l’ autre.
    La Suisse est capitaliste. L’ Islande est collectiviste.
    La propriété privée n’ est pas plus un problème.
    Le problème, c’ est l’ excès ! Qui se traduit par le pouvoir excessif, qu’ il soit celui d’ une oligarchie ou celui de la dictature du peuple !
    La propriété privée est une bonne chose tant qu’ elle permet au citoyen de cultiver son jardin …..
    Mais cela devient un problème lorsqu’ elle permet à des milliardaires ou des multinationales de s’ approprier des terres plus grandes que des pays entiers, et par là même de s’ approprier les ressources afférentes, comme l’ eau par exemple !
    Un verre de vin, c’ est bien…10 bouteilles de vin, bonsoir les dégats.
    Les meilleures idées du monde peuvent être dévoyées. Qu’ elles soient de droite ou de gauche.
    E=Mc2 est devenue la bombe atomique !
    Le système français de solidarité ( retraites, sécu…etc ) a été dévoyé en assistanat !
    L’ écologie a été dévoyée en impôts contre le réchauffement climatique !

    Les excès conduisent tout naturellement à une prise du pouvoir qui devient très vite excessif et dictatorial.
    La liberté de penser passe par le respect et la prise en considération des opinions contraires, sinon, cette belle liberté de penser devient du fanatisme .
    L’ Europe était une belle idée de construction au départ, jusqu’ à ce qu’ elle soit controlée par une élite et devienne un centre de pouvoir excessif, voire oppressif .
    L’ excès de violence, tout le monde sait où cela mène !
    L’ excès de pacifisme mène à la tonte du mouton.

  • Charles m’a grillé.

    J’ai eu l’occasion de voir cette émission sur Arte hier soir, et j’avais l’intention de vous mettre un mot pour la recommander.

    Vous y verrez quelques Banksters que j’aimerai mettre dans un réticule mil-dot.

    La privatisation de l’eau est un scandale que nos Zélus à leur solde ne font que favoriser.

    Nous devons rester extrêmement vigilant sur ce sujet.

    Ceux qui se réjouissent du Brexit ferait bien de mieux se renseigner sur le monstre capitaliste anglo-saxon regroupant les USA, le RU et l’Australie.

    La privatisation de l’eau, comme de toutes les ressources naturelles collectives devrait être un casus civitas belli.

    • Volti Volti

      J’ai regardé aussi hier au soir et franchement, j’ai eu du mal à m’endormir après… C’est une abomination et la mine réjouie des ces « vampires » m’a donné des envies très peu compatibles avec la bienséance !

      • Bonjour Mon https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif,

        Cela ne m’empêche pas de dormir, mais j’ai des envies de meurtres et de têtes au bout de piques…

        Rien que le regard vipérin et glacé d’un des Banksters qui s’expriment te ferai croire à l’existence des reptiliens. LOL

        Le capitalisme dans toute sa réalité.

        Ce sont ces gens là qui sont les ennemis des populations.

        C’est à eux qu’il nous faut reprendre le pouvoir.

        • Volti Volti

          Épuisant de dire, redire, re-redire. Je pense à Pénélope attendant son Ulysse. Comme dans l’Odyssée originelle, nous sommes tous un peu des Pénélope qui attendont le retour d’Ulysse parti pour un long voyage… Mais il est où Ulysse ? Cherchons bien, il est tapis au fond de chacun et attend l’étincelle ?

          • Voui, mais ce n’ étaient pas les prétendants qui manquaient !
            Et quand on connait la nature humaine et la gent féminine…lol
            Peut être qu’ Homère nous a raconté des salades, lui aussi

            • Volti Volti

              Relire l’Iliade et l’Odyssée d’Homère… Une incursion dans le monde obscur des privilèges des Dieux, qui régnaient sur le sort des humains pour conserver leur emprise et jouaient avec leur sujets. Zeus, trompant les femmes pour perdurer au travers de ces « fils » demi-dieux rebelles et investi d’une mission divine. Bonne lecture pour les amoureux de la mythologie (j’en suis) :)…

          • Avatar Poisson volant

            Non Volti, nous sommes les Ulysses, c est a nous de faire !!!

            • Volti Volti

              J’ai répondu un peu trop vite ;) Qui le veut vraiment ? On a des boulets qui attendent qu’on bouge. Qui va prendre l’initiative ? C’est une décision sacrificielle, on crucifiera celui qui mènera la danse. Comme on a crucifié le Christ, premier révolutionnaire en son temps. Voir le sort peu enviable des lanceurs d’alertes (pourtant protégés il paraît)

              • Le modèle en l’occurrence, c’est Prométhée… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

                • Avatar Poisson volant

                  Bin c est un problème d attendre que l on nous montre la voie.
                  Nous sommes adultes, c est a nous d ecrire l histoire (le conte).
                  Qui a l arrogance de pretendre que sa vision des choses doit s imposer aux autres ?
                  Ce que nous pouvons faire, c est faire correspondre nos actes a nos convictions, et seulement si nous presentons un modele que les autres veulent suivre, alors le changement s operera.
                  C est deja en cours, mais dans quelle mesure….
                  Pour le moment, on voit quel est le modele qui est la plus attirant pour la majorité.

  • Avatar Poisson volant

    Salut,

    Tout d abord, l eau est GRATUITE, on ne paie que son approvisionnement. (du moins en France, et pas l eau en bouteille, hein….)

    Reagir, c est bien, agir c est mieux.

    1 ere chose a faire, arretez de faire vos besoins dans de l eau potable. Solution toilette seche, meme en appart.

    Et au lieu d attendre que l on fasse pour vous, ce qui amène ce genre de probèmes, faites !!!

    On peut recuperer de l eau potable de l air grace a une solution pierre-paille-argile. (projet en cours)

    Actuellement, la loi francaise stipule que l eau est un bien commun de l humanité et que personne ne peut legiferer quant a son utilisation. En revanche, la loi impose « des rejets non polluants »
    (formulation ecourtée).

    C est a dire que rien ni personne ne peut vous empecher de vous servir en eau, la ou vous le desirez.

    Apres, va falloir du courage pour se taper les aller-retours.

    Schu.

    • La loi française interdit aussi d’ avoir d’ autres mandats quand tu deviens haut commissaire , notamment en cas de conflit d’ intérêts….
      Ce n’ est pas l’ eau qui va manquer ( la terre devrait s’ appeler la Mer…et avec le réchauffement climatique, ce sont plutôt les glaçons qu’ on met dans le Pastis qui vont manquer )
      C’ est le fait que l’ eau et les océans vont être gérés par Veolia

      • Avatar Poisson volant

        ?????

        Ce que j essai de dire, c est qu il existe des solutions pour couper l herbe sous le pied de veolia.

        Mais pour ca, comme d hab, faut se bouger le cul…….

        Tu dis que l eau ne va pas manquer, je te dis que l eau manque deja ……

        Il y a une difference entre ce que l on voit, ce que l on croit, et ce que l on vit.

    • Heu ! Bonjour Poisson volant,

      L’eau est gratuite pour une partie. Il est exact que nous ne sommes censés payer que son acheminement ainsi que son traitement avant rejet dans la nature.

      Cela est vrai pour les régies municipales, mais pas pour les régies privées qui doivent reverser des dividendes aux actionnaires. (Véolia, Suez, Vinci…)

      De plus, quid des sources privatisées pour mise en bouteille par Nestlé et les autres…

      De même, les agriculteurs ont des compteurs sur les puisages souterrains, ou sur les pompes dans les cours d’eau afin de limiter leurs prélèvements et de les faire payer.

      • Avatar Poisson volant

        Hum, regie privée ou pas, le tarif est censé etre reglementé (j ai pas verifié).
        Ce qui se passe aussi, c est que les regies sont beneficieres et gardent cet argent en cas de probleme genre changement de canalisation.
        En passant en privé, ils mettent la main sur cet argent, qu il redistribuent aux actionnaires.
        C est en train de se passer chez moi. Et encore, c est une partie du problème.

        Mais ce changement fondamentale n est pas censé avoir un impact sur la facture, enfin si, a la baisse qu ils disent ….. lol !!

        Nestlé ne devrait pas avoir le droit d agir ainsi, t as vu les problèmes qu ils ont dans le nord a cause d eux.

        Et bin pour les agriculteurs, c est pas le cas partout et pour tout le monde. J en fait parti, j ai cru que j allait etre obligé d en installé 4, et en fait, pas concerné. …… ouf !

        Peut etre que cela se passe differement dans d autres regions, mais on ne fait que compter leurs prelevements, car justement, on commence clairement a manquer d eau douce.
        Mais en aucun cas ils ne paient, ou alors un malus car trop de prelevement, …… donc oui, d une certaine maniere on peut se dire, je prends tant donc je paie tant, donc je l achete.

        La premiere des choses, pour nous faire accepter de payer l eau, c est de nous faire croire qu elle n est pas gratuite.

        • Avatar behappy

          Donc réchauffement climatique ou pas ?

          • Avatar Poisson volant

            Si je dois emettre un jugement en me basant sur ce qui est autour de moi (local), je constate plutot un refroidissement.

            L hivers est moins froid, mais l été ne dure pas.

            Apres, c est une vision super locale et super limitée.

        • tu devrais vérifier, avant dans le privé sur clermont l’hérault je ne payais environ que 90-120 € par an, comme dans tous les bleds que j’ai habité dans le coin, depuis que je suis à la campagne à 10 bornes, avec la même conso, je suis à 240€, gerée par la communauté des communes (ça sent encore les grosses magouilles), et groseille sur le maquereau, l’année prochaine, l’abonnement augmentera de 20 € (courage, fuyons)

          • Ben, toi aussi, tu devrais vérifier si ta CdC n’a pas fait une sous-traitance au privé.

            Je suis sur une petite commune qui à conservé la régie municipale de l’eau.

            La pose et fourniture du compteur est gratuite et le m3 est facturé 15 centimes d’€uro. Le plus cher restant le retraitement des eaux usées? Qui reste très raisonnable de mémoire, car je n’ai pas la facture sous les yeux pour être plus précis.

            • Pour info:
              Il y a eu un excellent reportage sur le business de l’eau, il y a 10 ans réalisé par Jesse Ventura
              ( ex Navy seal, champion du monde de catch, maire de St Louis, gouverneur du Minesotta…une legende. Des investigations style Elise Lucet puissance 10 )
              Toutes ses enquêtes ( Haarp, Area 51, assassinat de JFK, Plum Island, 9/11, Fema, chemtrails…etc ) sont désormais bloquées aux USA et non accessible sur internet.
              Si quelqu’ un trouve un lien…le reportage s’ appelait: Jesse Ventura conspiracy theory water supply.

              Sinon un lien qui subsiste avec entre autres l’ enquête sur le « réchauffement climatique  » a voir absolument.
              Cette enquête a été faite il y a 10 ans et les analyses de l’ époque se sont toutes realisées depuis.
              http://www.les-docus.com/jesse-ventura-le-rechauffement-climatique/

          • Avatar Poisson volant

            Tin bin tu vois, chez moi, c est l inverse. Ca nous coute plus cher de passer en privé.

            Tout depend de la com com, ce qu elle couvre et leur mode de fonctionnement.

            Dans notre departement, ils ont divisé la comcom en 3 secteurs pour eviter la flambée des couts pour les eloignés des villes.
            Et ils sont en train de passer au privé (2014 chez moi), du coup, explosion de la facture.

            Apres, clair et net qu il y a des magouilles.

            • oui normalement c’est comme ça que ça se passe, le privé devrait être plus cher, l’eau n’est pas sous-traitée, par contre les travaux sur le réseau, si. ceci explique peut-être cela, dans mon bled on est passé de la mairie qui sous-traitait à la communauté des communes et c’est le même prix. Quand au manque d’eau, je me rappelle avoir habité un petit village où nous fournissions (par camions citerne) le village d’à côté qui était plus gros et qui avait ses nappes phréatiques à un niveau si bas qu’il n’avait jamais été, donc pas de problème pour le partage, vers chez nous, nous avons le lac du salagou, le niveau n’a jamais été aussi bas, donc ce n’est pas une question de gâteau…et sinon don’t feed the troll, chez nous, en occitan, ‘be happy’ se dit ‘lou ravi’ (il est même dans la crèche avec le p’tit jésus et les santons…), en fait c’est l’idiot du village…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • L’ eau qui manque..C’ est ce qu’ on veut te faire croire.
    Même si la privatisation des ressources en eau potable s’ accélère.
    L’ eau de pluie est potable…T’ as qu’ as déménager en Bretagne pour l’ avoir tous les jours en libre service…lol