« Ces Français se préparent à un nouveau monde… Pour ne pas dire à la fin du monde ! » L’édito de Charles SANNAT..

Depuis que nous en parlons, il semblerait que de la théorie, certains passent à la pratique.. Mais, si tout le monde s’installent à la campagne, on va manquer de place. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, mes chers impertinents,

« Ces Français se préparent à un nouveau monde…» voici l’angle choisi pour le traitement de ce sujet, qui est passé dans le JT de 20 heures de France2.

Il n’y a pas à dire l’effondrement devient tendance !

Il y aurait donc des Français qui se préparent à un nouveau monde.

Que cela est positif le nouveau monde. Moi cela me fait penser immédiatement à Christophe Colomb posant les pieds sur un nouveau continent plein de promesses, vierge, rempli de richesses qu’il n’y a qu’à ramasser.

Pourtant ce nouveau monde, lorsque l’on regarde ce reportage, est un monde où il n’y a plus à manger, où il faut cultiver son potager pour survivre, car il n’y a plus d’énergie, on y meurt de froid donc, et puis si l’on ne peut plus transporter les marchandises, autant dire que la disette sera tellement systématique que l’on criera famine.

D’ailleurs, dans ce nouveau monde Yves Cochet l’ancien ministre de l’écologie explique qu’il y aura des millions de morts et que la moitié, au moins, de la population de l’Ile de France y passera… soit 6 millions sur 12. Ce n’est pas rien à ce niveau de massacre.

Mais, vous savez, il ne faut jamais faire peur aux imbéciles que nous sommes, parce que comme nous ne sommes pas tout à fait fini, et très neuneus nous pourrions prendre peur et commencer à paniquer, et à faire n’importe quoi, comme se préparer par exemple.

Donc, sachez que désormais, c’est officiel, on ne « se prépare pas à la fin du monde », mais on « se prépare à un nouveau monde ». C’est beau la novlangue.

Mais rien ne m’étonne plus. Dans un pays où les plans de licenciements sont qualifiés de « plans de sauvegarde de l’emploi », il ne faut plus rien attendre.

D’ailleurs à propos de ne pas paniquer, lorsque l’usine SEVESO explose en plein Rouen au beau milieu de la nuit et que personne ne connaît l’exacte toxicité du nuage toxique qui va étouffer toute la ville, le Préfet ne va surtout pas déclencher les sirènes car… il ne faut pas paniquer les gens ! C’est vrai que si on n’utilise pas les sirènes pour signaler l’explosion de l’usine SEVESO, je crois, que le seul cas où un Préfet va oser déclencher une alerte, ce sera une invasion extraterrestre. Et encore…

Alors il faut aller un peu plus loin et là on en apprend un peu plus que ce grand titre !

Épuisement des ressources : certains Français se préparent à un nouveau monde

« La théorie de l’effondrement a un nom : la collapsologie. Pour ses adeptes, le changement climatique entraînera la fin de la civilisation industrielle, à très court terme.

Apprendre à cultiver la terre à la force des bras, produire soi-même de la nourriture… Deux ingénieurs ont décidé de participer à un stage en Ardèche pour s’initier au travail de la terre. Ils ont 37 ans chacun. Tous deux ont fait de grandes études avant de travailler pour des multinationales. S’ils sont venus passer dix jours dans un centre de formation, c’est parce qu’ils pensent que la civilisation industrielle va s’effondrer dans un avenir proche.

« L’agriculture ne fonctionne actuellement que parce qu’on y met de l’énergie. L’énergie sur la planète étant limitée, il n’y en aura plus à un moment. Donc, ça va s’arrêter. Il faudra que je m’occupe moi-même de mon bien-être, donc je veux connaître ce genre de technique pour savoir si on pourra faire quelque chose dans le pire des cas », explique Emmanuel Arras, ingénieur dans l’automobile. C’est une préoccupation récente pour lui. Ces deux dernières années, il a consulté un grand nombre d’études scientifiques. Il a échangé avec ses amis ingénieurs pour en arriver à une conclusion radicale sur l’avenir du système économique mondial. En France, Yves Cochet, ancien ministre de l’Environnement, est l’un des collapsologues les plus connus ».

Se préparer devient implicitement admis !

Le problème avec ces histoires de maisons communes qui brûlent ou de Greta, sans oublier le ça va être trop tard, en passant par l’angoisse climatique qui ronge véritablement nos enfants et nos plus jeunes (un i-phone à la main tout de même) c’est que si on pousse le raisonnement un peu plus loin que le bout de son nez, cela nous conduit à l’hypothèse de l’effondrement de notre modèle.

Je ne pleurerai pas ce modèle absurde, mais nous risquons tout de même de pleurer drôlement son confort et cela pourrait considérablement bouleverser notre rapport à la vie.

Ce qui est passionnant et qui fait tout l’intérêt de ce reportage, c’est que pour la première fois, il admet implicitement les conséquences induites par la théorie !

Oui, nous allons vers un effondrement du système et le système se comporte globalement comme dans le modèle établi dans le rapport de Rome ce qui veut dire que c’est déjà trop tard. Ce qui veut dire qu’il faut se préparer. Ce qui veut dire qu’il faut apprendre à cultiver ses patates, ce qui implique de quitter les villes, ce qui implique de vendre son appartement à Paris pour acheter une maison à la campagne avec des terres, des arbres, et de l’eau, ce qui veut dire qu’il faut revoir notre façon de vivre, et donc ce qui implique de revoir notre travail, c’est l’approche PEL que je défends depuis plus de 5 ans à savoir l’articulation de votre Patrimoine, le choix de votre Emploi et celui de votre Localisation.

Regardez ce reportage.

Analysez-le.

Il est très bien fait et bien plus important qu’il n’y paraît.

Le monde change radicalement.

Le monde change radicalement.

Pour aller plus loin dans votre compréhension de l’effondrement et pour ceux qui ne l’auraient pas vu, je vous explique dans cette vidéo, enfin, je vous démontre factuellement comment et pourquoi l’effondrement a déjà commencé.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source France Info ici

125 commentaires

  • marabout marabout

    il me reste à rendre l’eau potable ou proche
    et un peu de jus en voltaïque.
    pour la suite ,c’est plein à craquer…
    et n’oubliez pas que les assurances ne couvrent rien,en cas de guerre civile,
    insurrections,etc
    ainsi qu’une contamination par nuke,bacterio ou biologique sur un territoire
    https://www.portalpack.aginsurance.be/sites/IBP2/SiteCollectionDocuments/BrokerDocuments/0079-2000904F-24042010.pdf

  • Avatar Leveilleur

    C’est sûr que le 21é siècle ne passera pas sans revoir toutes nos priorités et sans avoir à tout repenser. Revenons à l’essentiel.

    Notre survie ne passera pas par l’argent personnel, mais par les investissement à but de bien commun comme par exemple le rachat des terres pour se nourrir collectivement ou pour protéger la biodiversité car sans ça nous n’avons aucun avenir sur cette Terre.

    La folle économie actuelle ne pourra pas continuer comme ça, c’est plus que sûr, les richesse doivent dés maintenant être mises aux services de la survie de tous tant qu’il en est encore temps et avant le grand reset nous prenne par surprise car le manque de nourriture généralisé entrainera le chaos.

    Si on ne raisonne pas dés maintenant nous n’aurons plus le choix de le faire dans l’avenir, les enfants d’aujourd’hui n’auront plus le temps de fonder un foyer car leur préoccupation première sera de reconstruire ce que leur parents auront détruit par irresponsabilité et cela afin de survivre eux.

    Il est temps de comprendre que la Nature c’est nous tous, la détruire c’est se détruire nous et que dans l’avenir, ce n’est pas l’argent qui nous nourrira.

  • M.G. M.G.

    Charles, puisque tu ne nous lis pas, ton PEL (Patrimoine, Emploi, Localisation) est largement obsolète. Aujourd’hui il faut se concentrer sur un LEP (Localisation, Émancipation, Production).

    Il faut sortir du raisonnement Fric et Emploi, ce sont les deux chaînes principales à briser pour échapper au Smart-Goulag et remettre sa vie sur les rails du bon sens …

    M.G.

  • M.G. M.G.

    Petite piqûre de rappel pour les retardataires :)
    Une analyse à faire circuler d’urgence …
    Effondrement : seul scénario réaliste ? Par Arthur Keller

    M.G.

  • hahaha
    allez, un peu de provocation…
    J’ adore notre ami Charles Sannat et sa révolte, mais il est trop gentil
    En cas de chaos, quel est le plan ?

    Il n’ y a pas de plan.
    Acheter des obligations ici ou ailleurs, de l’ assurance vie, un coffre avec des lingots dans une banque….?
    Les banques seront seront fermées comme en Argentine en 2001
    Acheter à la campagne et faire sa base vie ?
    Il n’ y aura plus de lois applicables…et votre propriété sera à la merci du premier venu.

    Les gens , dans leur majorité, ont besoin de certitudes.
    Le chaos, économique ou social, sera le règne de l’ incertitude !

    Seuls ceux qui seront aptes à faire face à l’ incertitude, s’ en sortiront.
    Tous ceux qui aujourd’ hui potassent les règlements, les lois, les grands enjeux économiques, climatiques..etc n’ ont aucune chance.
    Le gamin de Sarcelles, qui ne sait pas si demain il va avoir à manger, est préparé. Je dirais même plus, ce sera pour lui l’ occasion de s’ affirmer !
    Le chaos, c’ est l’ incertitude, c’ est affronter l’ imprévu, c’ est prendre des risques.
    Tout le contraire de cette illusion qui est de savoir s’ organiser à l’ avance.

  • Lilith Lilith

    Hahaha, en cas d’effondrement la seule chose qu’il faut avoir c’est un sac à dos, avec une bonne paire de chaussure un jeans t-shirt, ou pull type sweater veste, lampe à poche + pile une radio, une dynamo, une gourde d’eau , pierre à feu une trousse de secours contenant des antibiotiques (en cas de blessures ou infection) et une bonne arme, couteau et fusil si possible.
    En cas d’éffondrement la majeure partie des gens ne le savent pas, mais dès le jour 3 c’est la loi martiale qui prévaut réquisition des super-marchers, et toutes les denrées et entrepots, des stations essence, pharmacie et hôpitaux et oui tout est saisi pour le fonctionnement de ce qui reste de l’état c’est -à-dire l’armée, les hôpitaux et le gouvernement.
    Plus de transports public donc si vous n’avez pas de voiture vous êtes coincé en ville, s’ils ont pas bouclé la ville, plus d’électricité et plus d’eau, dans tous les scénarios les militaires regroupent la population dans des centres type stade ect….après 3 semaines la maladie commence à se développer beaucoup mourrons avant d’avoir été mis en sécurité, on a déjà pu constater qu’en cas de coupure de courant il ne faut pas 1 heure pour que ce soit le chaos imaginé s’il ni a plus rien ….
    On aura beau ce préparé ce qui prévaudra dans ce cas la c’est la loi du plus fort ou du plus débrouillard. Après le chaos on pourra à nouveau ce réorganisé, mais dans les premiers mois voir la première année l’homme sera votre pire ennemi….

    Et pour ceux qui sont à la campagne n’imaginé pas que vous serez en sécurité.

    Il faut arrêter votre délir et prier pour que cela n’arrive jamais!

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifc’est claire que ça va être une vrai boucherie.. et n’allez surtout pas vous pavaner devant vos voisins à dire que vous avez des stocks … ils seront les premiers à vous butter pour une boite de paté pour chien

    • Ben oui, on est d’ accord
      Le chaos, c’ est ce qu ‘ on n’ a pas prévu et ce que l’ on ne peut maîtriser

      Faire un plan en cas de chaos n’ a aucun sens. A moins d’ être fonctionnaire….

      Avoir un fusil qui permet de faire mouche à 800m…cela ne sert à rien. Dans la majorité des agressions, vous la subissez à 5m et vous avez 3 secondes pour réagir. Ne prenez pas les prédateurs pour des imbéciles qui vont se dévoiler à 800m et sur lesquels vous allez tranquillement faire un carton !!!

      La survie, ce n’ est pas de faire des stocks de nourriture.
      C’ est d’ être capable de faire face à :
      Je n’ ai plus à manger, ni à boire

    • Avatar predateur

      cette fois ci ,nous les ruraux, on ne va plus se barrer comme nos grands parents en 40 , qui avaient évacué en mayenne ,passe que là bas c était plus sûr …
      on va essayer de faire du marché noir ,ily aura bien une valise de beurre à livrer , un cochon à transporter dans un cercueil ,ou trois laitues et un cageot de carottes à véhiculer dans une poussette ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • Les ruraux ont la meilleure capacité pour faire face
        Ils sont en contact avec la nature et sont capables de faire face à une inondation ou une tempête, au froid ou à une canicule.
        Les citadins qui ne savent pas faire la différence entre une vache et une chèvre, sont condamnés !!
        Même avec 10 millions € sur des comptes bancaires auxquels ils n’ auront plus accès !

    • Avatar Montet

      Lilith : pas de jeans ! En cas de température basse il ne protège pas ; bien au contraire il participe au refroidissement des jambes.

  • Avatar gneu

    Je suis assez d’accord avec hcgaia et Lilith.
    Investir dans l’or est une bêtise.
    Investir dans la pierre aussi ! Si votre bien ou vos terres ont un intérêt, la première bande organisée vous tuera pour vous la prendre. Un acte notarié n’aura plus aucune valeur !
    Si vous voulez vous préparer, prenez votre sac à dos et partez vivre 1 mois dans la nature, sans faire le moindre plan en avance. C’est un excellent exercice.
    Pour les peureux, il est encore temps de s’expatrier. Une guerre civile en France ne signifie pas le chaos dans le monde entier !

    • A moitié d’ accord, lol

      La seule solution, c’ est l’or !!
      Mais surtout pas ce que vous proposent les banques et les sociétés de courtage !! Des certificats qui ne valent rien !
      L’ or physique que vous allez enterrer dans votre jardin !!! Que ce soient des pièces ou des lingots !

      Passer un mois dans la nature…oui
      Cela apprend à faire face à tous les imprévus et à se préparer à la seule base de repli : La nature

      • Des pièces d’or peuvent être échangées je pense. Mais présenter un lingot, même petit, pour une boite de conserve, c’est vite vider votre planque. De plus, cela vous expose: tiens, celui-là a un lingot, voyons s’il n’en a pas d’autres ! Une pièce, aussi mais … à utiliser avec moult précautions.

        Le sac à dos, oui et non. Dans les grandes villes, il vaut mieux partir rapidement, si possible avec le début des festivités. Dans les villages, il faut sentir le vent tourner et rester chez soi aussi longtemps que possible. En évitant de se faire repérer. Ne pas sortir sans une mine déconfite, voire jouer les personnes en manque de nourriture, …
        Penser à la paille ou au système de purification d’eau dans le sac (EDC). Dans la voiture aussi, garder le plein d’essence, quitte à avoir un bidon dans le garage, qu’on change régulièrement. Avoir des couvertures, des outils… ce qu’on ne peut pas prendre dans un sac.

        Envisager les scénarios possibles: si je pars en voiture, vers où et par où passer compte tenu de l’encombrement des routes. Si je pars à pieds, est-ce que je ne peux pas prendre mon sac sur un « diable » ? Ou sur un vélo ? S’il s’agissait d’un tremblement de terre, quel serait le lieu le plus sûr en sortant de chez moi ?
        Quelles couleurs porter pour passer inaperçu ?
        Dans la nature, une fois les réserves épuisées, quelles plantes pourraient me nourrir ? Avec quoi chasser, braconner, pêcher … ?
        Il y a de très nombreuses questions à se poser. Apprendre à faire un abri de fortune, à faire du feu sans fumée, à utiliser les plantes pour se soigner…

        • M.G. M.G.

          « Faire du feu sans fumée », là il va falloir m’expliquer https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
          Sinon, envisager de s’en sortir seul(e) c’est perdu d’avance. Même si tu ne croises pas la route de personnes malveillantes, tu finiras par rencontrer un problème que tu ne pourras surmonter sans soutien …

          M.G.

          • KromoZom Y KromoZom Y

            Le feu sans fumée aussi appelé le feu inversé.
            C’est une technique permettant de limiter fortement les fumées. (testé et approuvé)
            A la base, elle est utilisée quand on a du gros bois pas surper sec (ou récolté après une averse) , cela permet de le faire sécher au fur et à mesure de la combustion du petit bois placé au dessus.
            Tout réside dans le croisement perpendiculaire des couches de bois, du plus gros au plus petit.
            D’ailleurs cette technique est aussi très économe en bois quand on privilégie la braise à la flamme notamment pour la cuisine.

            C’est super efficace mais moins discret que le feu Dakota, le fameux feu enterré. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            • marabout marabout

              cette technique est économe en combustion,le feu
              se propage moins vite en descente,la photo l’illustre
              parfaitement.
              j’ai participé au feu de buche « scandinave »
              sympa aussi pour la cuisson,natural rocket stove!

              • KromoZom Y KromoZom Y

                La bûche scandinave c’est vraiment le top, on peut facilement reproduire le principe de combustion en combinant des bouts de bois de moyennes section si on n’a ni bûches ni tronçonneuse ou hache.

                • marabout marabout

                  le gars nous a fait cette démonstration en buche fendues,il disposait à la base,une chaine,
                  légèrement serrée,de façon à écarter,au fur et à mesure,les buches et approvisionner en petit bois au centre et de resserrer à nouveau..
                  ça permet,de s’en servir,plus longtemps
                  pour la cuisson
                  le feu va se concentrer sur le nouveau bois
                  apporté…

  • Avatar Leveilleur

    Nous ne sommes pas à l’abri d’un effondrement du système et dans le cas où nous serions contraint de partir de chez nous en hâte, il ne faudrait pas partir sans avoir préparé le minimum pour survivre dans la nature.

    Il est important de prévoir l’essentiel de ce que vous devez avoir dans vos bagages sans trop vous surcharger car si vous devez marcher, il vous faudra pouvoir transporter le minimum sans que le poids vous oblige à laisser des choses sur le bord du chemin.

    10 kilos, c’est le minimum qui est recommandé lorsque vous faites une randonnée et 14 kilos pour les plus solides. Il est préférable de prévoir un ou plusieurs paniers à roulettes qui peuvent faciliter vos déplacements et vous alléger de la surcharge.

    Éviter d’emporter le superflue avec vous, préférez plutôt l’essentiel, (vêtements, savons, nourritures, soins et objets vitaux pour vos déplacements). En cas d’effondrement, l’or peut servir de monnaie d’échange un temps mais les gens chercheront surtout de la nourriture, du savon, des vêtements, tout ce qui peut être indispensable à leur survie.

    Allez de préférence dans les bois et les campagnes en empruntant des sentiers cachés, évitez autant que possible les routes et les villes car si un effondrement du système survenait, les magasins seraient pillés en trois jours, les maisons en une semaine et ceux qui ont des provisions sur eux seraient vite dépouillés.

    La communication, l’approvisionnement en essence et des magasins s’arrêterait, il ne faudrait alors compter que sur sa propre intelligence pour survivre. Il vaut mieux rester prudent et prévoir sans pour autant tomber dans la psychose.

    • En cas d’ urgence, on n’ a pas le temps de rassembler l’ équipement idéal et prévu.
      On part vite avec ce que l’ on a sous la main.
      Maintenant, il y a des truffes qui vont mourrir avec l’ équipement de survie complet
      Et il y a des mecs qui vont survivre avec rien !!!
      Il ne suffit pas d’ aller chez Decathlon pour acheter son équipement….et avoir une assurance survie.
      C’ est le contraire .

      • Avatar Leveilleur

        Il vaut mieux prévenir que guérir, préparer un sac de survie qui contient:

        • Votre guide de survie dans la nature.
        • Un sac à dos chacun, contenance 10 kilos.
        • Panier à roulette pour conserves ou repas lyophilisés plus légers à transporter.
        • Aliments à longue conservation: farines, fruits secs, épices, produits secs, céréales etc…
        • Les produits de salles de bain: savons, shampoing, rasoirs, dentifrice, brosse, ciseau cheveux.
        • 1 Serviette par personne, 1 gan de toilette, 1 torchon, lingette, peigne.
        • Chaussure de marche + 2 paires de chaussettes.
        • Slips de rechange, 1 pull, 2 pantalons, un chaud + 1 moins chaud.
        • 2 Tee-shirts manche longue.
        • Couteau multifonction pliable, assiettes et ustensiles légers, 1 petite casserole.
        • Conserves, graines à germer, ouvre boite.
        • Pain bio ou pain de mie bio pour faire de la pénicilline.
        • Épice curcuma, vinaigre de cidre, miel, cannelle, argile verte.
        • Un petit Tupperware pour fabriquer votre pénicilline.
        • Duvet, couverture de survie, graines de légumes anciennes pour planter.
        • Bougies, allumettes, briqués, lampe de poche.
        • Médicaments anti douleur, Bétadine, compresses, pansements, bandages.
        • Huile de pépin de pamplemousse, chlorure de magnésium, charbon de bois (contre poison).
        • Cordage, ficelle, briqué à feu en bracelet, mini sarclé, une bâche légère.
        • Mini canne à pêche pliable, hameçons, fil de pêche, scie pliable, fil de fer.
        • Filtre à eau, pastille purificateur d’eau, huile essentielle de lavande, de mélaleuca, de Camphre.
        • Colle néoprène pour recoller les semelles des chaussures.
        • Mini réchaud portable, allume feu, papier, ciseaux, stylo.
        • Désinfectant main et ustensile en bois, ponchos de pluie.
        • Barre céréale fruité, vitamine C, gourde légère, jerrican pliable, chapeau ou foulard.
        • Lunette de soleil, boussole, carte de randonnée, petite jumelle, loupe, aiguille et fil à coudre.

        • Lilith Lilith

          waow! c’est la version grand luxe ça ;-)

        • Il manque le groupe electrogene la reserve de carburant qui va bien pour la clim portable.
          Le fusil d’assaut, indispensable et les 20 kg de cartouches. Deux ou trois grenades également, cela peut être utile si une horde de sangliers barbares attaquent la nuit.

        • oui, ta préparation n’ est pas mal
          Mais dans la réalitén rien ne se passe jamais comme prévu !
          Si tu es attaqué par un essaim de guêpes, tu n’ as pas le temps d’ aller récupérer ton équipement pour t’ enfuir !
          Les agressions se produisent toujours au moment ou tu t’ y attends le moins. Et tu as 5 secondes pour évaluer le niveau de l’ agression et prendre une décision.
          Et dans la réalité, le problème est déjà de définir correctement l’ agression pour y faire face !!!!!!!!
          Est ce qu’ un bruit anormal est une agression d’ une bande d’ individuus , ou un bruit comme il y en a sans arrêt ?
          Est ce qu’ une silhouette sombre est une agression ?
          Est ce que un individu est une agression ? ( un individu seul, je m’ en occupe ) ou est ce qu’ il a une dizaine de copains avec lui ?

        • marabout marabout

          un sac « survie » peut être valable si on est est seul,et ça peut être un repli temporaire,livré dans la nature avec toute la horde de cinglés qui te piquerons ton baluchon..c’est risqué
          à plusieurs,le préférable étant de s’unir,avec des gens avisés
          et prêt psychologiquement surtout.
          dans une grande maison avec sous sol,choisi pour accueillir un max de personnes,chacun emmène son paquetage et ce qui la chez lui,pouvant servir.

          prévoir tour de garde par rotation,occupations pour les gamins,livres etc
          ..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
          manuel survie forces spéciales 300 pages
          http://www.guerredefrance.fr/Documents/Manuelsurviefs.pdf

          .. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
          manuel survie armée canadienne 600 pages
          http://oldu.fr/docs/1_Manuels/Manuel.Survie.vBGL382006_par_Armee.Canadienne.pdf
          ..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif
          sortir d’un mouvement de foule
          http://theconversation.com/dix-conseils-pour-survivre-pendant-un-mouvement-de-foule-110259

          • pourquoi pas ?
            Dans l’ armée, ils sont tous dans la même galère. Donc solidarité oblige.
            Dans le civil, c’ est chacun pour soi. Alors qui peut compter sur ses voisins ?
            Est ce que ton voisin va risquer sa vie pour toi ?

            • marabout marabout

              on est une douzaine de marabout
              une vingtaine en comptant certains, qui nous rejoindrons
              car un peu plus éloigné.
              il faut bien choisir.. sous entendu que le principe,à prêter assistance est à double sens,
              après moi ..lui,après lui..moi,à deux ou à plusieurs,tu peux faire.
              tout dépend du nombre en face,c’est comme dans tous les assauts,qu’ils soient individuels ou en bande.
              d’où la nécessité à s’organiser et se concerter bien à l’avance,avec des gens préparés psychologiquement..
              je le répète car c’est la base maitresse qui vous donnera la meilleure capacité à réfléchir et à entreprendre,dans cette situation de crise.
              crise que beaucoup ne s’imagine pas préférant s’extasier sur la dernière série netflix,car il a payé,il doit en profiter un max..ça ne lui apporte rien mais il s’en fout le crétin
              il veut rester bête
              > selection naturelle par voie express

              • Dans le chaos, à mon avis, on ne peut compter que sur soi.
                Comme dans la vie. Les autres n’ en ont rien à foutre de tes problèmes. Ils ont leurs propres problèmes à gérer.
                https://www.hc-gaia.com/l-opinion-des-autres
                Maintenant si tu crois que les autres ( que ce soit tes voisins, la police, la gendarmerie, l’ armée…) vont être ravis de venir t’ aider quand tu auras besoin d’ aide…c’ est beau !!!
                Mais pourquoi ne le font ils pas maintenant alors qu’ il n’ y a pas de danger ???????

                • marabout marabout

                  Mais pourquoi ne le font ils pas maintenant alors qu’il n’ y a pas de danger ???????

                  quand je dis « voisin »,ce ne sont pas forcement
                  ceux de la rue..

                  je comprend pas le sens de ta question
                  pourquoi devraient ils m’aider maintenant?

                  on sait qu’on peut compter sur les uns et les autres,notre « cercle » à été « fondé »,il y a environ 10 ans.
                  les gens sont avisés,leur capacité manuelle est avant tout décisive,dans l’organisation
                  du groupe.
                  nous avons à ce titre ,2 infirmiers,un qui assiste en bloc op et un qui a poussé comme laborantin après infirmier.
                  mais pas que..
                  ..
                  je n’aurait pas la prétention d’être à l’abri et d’en sortir sans casse si gros merdier venait à venir..personne ne jouera au héros,mais le courage et l’audace de la cruauté sera peut être salcateur pour celui ou celle qui décidera de l’appliquer en temps voulu,suivant la situation.
                  l’état sera débordé et bien trop d’abrutis seront en proie au pillage de baskets et smart phones.
                  une bonne purge s’effectuera à ce moment.
                  (c’est ce qui se passe ailleurs,les gens volent une tv HD..)

                  • marabout marabout

                    merci pour ton lien,j’aime assez bien
                    tout ce qui touche la psy sociétale et la manip des foules,d’une façon générale
                    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

                  • C’ est juste mon avis:
                    Ne comptes pas sur les autres pour te sortir de ton pétrin.

                    Juste parce que les gens qui sont dans le pétrin, ce n’ est pas cela qui manque, et si les autres avaient pour vocation de s’ en occuper, ils ne seraient pas assez nombreux !

                    La vie, c’ est de s’ assumer. Et je suis heureux d’ être le seul qui décide de ma vie, sans aucune intervention des autres. Ils ont déjà suffisamment à faire avec leur vie qu’ à s’ occuper de la mienne.

                    Est ce que les autres t’ ont aidé à devenir riche, à être heureux ? à atteindre un objectif ?
                    Non ! Alors en temps de crise et de misère….pourquoi feraient ils preuve de solidarité, de compassion ??

                    Une des pires désillusions de la vie, c’ est la défection de ceux sur qui ont croyait pouvoir compter….

                    • marabout marabout

                      ta vision globale est bonne,sur un ensemble qui aura dèja pris le large en terme de famille et/ou de
                      proches amis..
                      le conditionnement sociètal s’occupe,chaque jour de détruire et mettre en gestation,n’importe quelles opportunités pour diviser et
                      nuire à la bonne entente.
                      chacun est conditionné égoistement,j’en suis parfaitement conscient.

                      un projet qui fête ses dix ans ,ne peut se faire qu’avec des personnes que tu connais depuis au moins 20 piges.

                      donc si il est question de loyauté durable,je ne crains rien..et eux non plus
                      et ils le savent..

                    • @ Marabout
                      C’ est une bonne chose d’ avoir des amis de longue date
                      Mais est ce que cette amitiè a vécu l’ épreuve du feu ?

                      X est bien portant, fortuné, avec une belle voiture et une famille charmante…et plein d’ amis sincères.

                      Demain, X est ruiné, sans emploi, à la rue sans même une bicyclette, divorçé aux torts et essayant de noyer son chagrin dans l’ alcool….
                      Combien va t il lui rester d’ amis fidèles pour cotoyer l’ épave qu’ il est devenu ??? Aucun !

                      Le chaos, ce ne sera pas seulement économique ou social, ce sera aussi le chaos comportemental….et le chaos des valeurs, tout aussi bien
                      Les réactions et comportements des gens ne seront plus les mêmes, sans aucune logique.

                      Par expérience, lorsque la maison brule, il est des gens qui se révèlent et te viennent en aide. Ce sont ceux que l’on n’ attendait pas, en général.
                      Ceux sur qui on croyait pouvoir compter …..se sont défilés

        • KromoZom Y KromoZom Y

          Je peux te dire que t’a déjà très largement dépassé les 10kg et quand plus tu n’a pas d’eau.

  • Les meilleurs, ce seront :
    -Les ruraux qui subissent les dures lois de la nature et pas les infos de BFM
    -Les jeunes ou les vieux des banlieues, qui n’ ont rien, donc rien à perdre, et qui ont déjà appris la survie.
    Si vous voulez un cours de survie , en cas de chaos, allez à Sarcelles !!!
    Ce sont des experts !!!

    • Avatar Montet

      Les ruraux ? Et quand les hordes armées de kalash viendront titiller les zones à provisions ? Les ruraux se défendront avec des fourches ? C’est pour cela que les pays avaient été créés ; pour maintenir une cohésion de groupes solides et en nombre. Demandez aux hutu et aux tutsi comment ça se passe quand tout part en vrille…

      • M.G. M.G.

        Quand les hordes armées de kalash débarqueront à la cambrousse cela voudra dire que les citadins et banlieusards auront déjà croisé leur route.

        On dirait que tu ne connais pas bien les ruraux, il y a longtemps qu’ils ont troqué les fourches pour des fusils. Rassure-toi, les villages français ne seront pas si facile que ça à prendre.

        M.G.

        • Avatar predateur

          tu rigoles …les ruraux n ont,pas l habitude de se révolter ,on sera occuper, sur une échelle, à essayer de déplacer la parabole parce qu on captera plus la téloche, avec manman en bigoudis et robe de chambre ,un mégot au quoi des lèvres ,à 11 heures du matin , en train de nous sermonner par la fenêtre ,parce quelle va rater ses jeux téléviser ….
          quand on aura compris la situation ,la baraque aura été pillée au moins deux fois ,manman n aura pas encore eu le temps de s habiller ,et on n aura toujours pas posé un pieds à terre ….https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

          • M.G. M.G.

            Il y a village et village ! Tu dois surement habiter à Ehpad sur Tombe :) Dans mon village les armes sont certainement plus nombreuses que les blancs limés du matin au troquet, et les paraboles on les laisse au curé ! De plus, des gars qui s’entraînent toute l’année à déboîter tout ce qui bouge et vole ne vont pas se laisser plumer par quelques oiseaux de mauvaise augure …

            M.G.

            • Voui
              Je suis d’ accord pour reconnaitre que les campagnes seront plus à même de résister au chaos, mais de là en en faire des super héros….On a vu ce que ça donnait en 1940 ! Ils ont tous donné leurs fusils aux allemands ! Lesquels se sont mieux comportés que les policiers de la BAC…..lol

              • M.G. M.G.

                Il n’est pas question de jouer les super héros, ils vont juste sauver leur peau et protéger leur intérêt principal : leur village. D’autre part, on est plus en 40, les générations et les mentalités ne sont pas les mêmes, les envahisseurs non plus …

                M.G.

                • sauver leur peau, d’ accord
                  A quel prix ? ( trahisons, compromissions…)

                  sauver leur village ? J’ en doute. Sur le Titanic, personne ne songeait à sauver le navire….

                  Maintenant, nous sommes déjà envahis lol
                  Et pas seulement dans nos campagnes ou dans nos villes, mais dans nos esprits.
                  C’ est effectivement un progrès par rapport à 1940. On n’ aura pas à résister à l’ envahisseur…il est déjà là !

                  • M.G. M.G.

                    Je ne suis pas du même avis. Les gens savent où se trouve leur intérêt et feront le nécessaire pour le protéger, du moins dans les villages ou les gens se connaissent bien et où la solidarité existe déjà. Ce que je veux dire, en prenant l’exemple de mon village, c’est que grâce aux activités déjà présentes nous avons de quoi être autonome « intra-muros » en répondant aux besoins basiques (nourriture, eau de source, vin :) , bois de chauffage, etc). Je ne pense pas que les villageois vont rendre les armes au premier groupe de pillards venu, je crois plutôt qu’ils vont défendre leur bifteck …

                    M.G.

                    • C’ est possible
                      Et je l’ espère !
                      C’ est dans les moments difficiles que les gens retrouvent leur esprit de solidarité !
                      Et ce ne sont pas , en général, ceux que l’ on attendait !

                      Les pillards, à priori, je les vois dans les villes.
                      Je les vois mal se risquer dans les campagnes ou ils n’ ont jamais mis les pieds. On pille en terrain connu.

                      Pour info, une expérience personnelle mais qui ajoute à cette réflexion:
                      J’ ai vécu en République Dominicaine. Un pays ou le vol et les embrouilles sont monnaie courante.
                      Cyclone force 2. Des vents à plus de 200km/h et la queue du cyclone avec des pluies torrentielles.
                      Les maisons en bois des dominicains complètement détruites.
                      A la fin du cyclone, tout le monde était dans la rue à débarasser les milliers de cocotiers abattus !!!
                      Je mettais , à l’ entrée de ma propriété , 100 kgs de nourriture et eau potable à volonté, tous les jours pendant une semaine:
                      Aucun n’a abusé. Chacun venait prendre ce dont il avait besoin pour sa famille en laissant le reste pour les autres !!!
                      Tout n’ est pas perdu.

          • JBL1960 JBL1960

            @ predateur = Les ruraux qui cultivent, vendangent, font des conserves, ont du bois en veux-tu en voilà pour se chauffer, des fours à pain, et qui sont tous chasseurs ???

            Y’a longtemps que tu t’es pas perdu dans la cambrousse !

            Si tu crois qu’à 11 heures du mat elle traine en bigoudis la clope au lèvre la fermière, ben y’a longtemps que t’en as pas vu une…

            Bon en même temps, le CS qui croit encore que le Christophe Colomb a débarqué au Nouveau Monde (le onc qui croyait être aux Indes) alors qu’il a jamais mis un orteil sur l’île de la Grande Tortue, nan, piskil a débarqué aux Bahamas et à Cuba ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/09/1313434-les_voyages_de_christophe_colomb.jpg

            Que cela est positif le nouveau monde. Moi cela me fait penser immédiatement à Christophe Colomb posant les pieds sur un nouveau continent plein de promesses, vierge, rempli de richesses qu’il n’y a qu’à ramasser.
            =*=
            vierge ??? Terra Nullius donc ?
            Je trouve plus les mots…
            https://jbl1960blog.wordpress.com/2019/10/13/lundi-14-octobre-2019-columbus-day-dia-de-la-raza-journee-de-la-honte/

            CC est juste le premier meurtrier de masse de tous les temps ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2017/10/09/christophe-colomb-meurtrier-de-masse-par-mohawk-nation-news/

            • J’ai réagi aussi sur la fameuse terre vierge. Et les autochtones, c’était quoi ? Des cocotiers ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

              • Christophe Colomb a découvert l’ ile de la tortue, une petite ile à coté de l’ ile d’ Hispaniola ( aujourd ‘ hui Haiti et République Dominicaine )
                A la suite, sont arrivés les conquistadores espagnols qui ont décimé la population des natives ( les tainos ) et ont amené ( avec la bénédiction des missionnaires de l’ église catholique ) les esclaves d’ Afrique afin de cultiver les champs de canne à sucre et de café….

            • Avatar predateur

              j ‘suis pas sur que ta fermière soit très représentative de la ruralité
              15 millions de ruraux ,450000 agriculteurs chefs d exploitations,dont un quart en gros serait des femmes
              sur les trois quarts restant ,25% sont célibataires ,je te laisse calculer le % de ruraux qui sont des fermières https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
              des fours à pain en fonctionnement ailleurs que chez un boulanger, j en connais pas ,par contre des robots électriques qui fabriquent du pain chez le particulier ,je connais
              le chauffage au bois , ce n est plus la généralité ,même chez l agri qui avait fait monté le chauffage au fioul et passait ce fioul en charge sur l exploitation…..ailleurs que dans les hautes plaines c est peut être différent …https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

        • marabout marabout

          sans parler,que les wesh-wesh vont aussi se foutre sur la gueule
          entre eux
          ça va en éliminer plus d’uns et d’une manière faut aussi savoir
          recharger des cartouches dans un conflit,qui peut perdurer un temps donné
          je ne pense pas qu’ils ne disposeront pas d’un stock suffisant et
          savoir et faire du rechargement,le cas échéant si les munitions
          venaient à manquer…
          sur internet,plus facile,surtout si tu t’y prend à l’avance et ça dans n’importe quel calibre ou presque..

        • Avatar Montet

          Les ruraux vont défendre leur village ??? … mais si le village d’à côté se fait dévaster par des hordes en 4×4 suréquipés d’armes lourdes… Vont-ils aller aider leurs voisins ou attendront-ils leur tour que les hordes barbares aient fini d’éventrer, violer, cramer tout ce qui vit et bouge ? Pour passer au village suivant ?

          • M.G. M.G.

            « Des hordes en 4×4 suréquipés d’armes lourdes » à la Mad Max je n’y crois guerre. Tout au plus des voyous cherchant à dévaliser les plus faibles ou quelques désespérés affamés cherchant à nourrir leur progéniture. L’avenir nous donnera réponse bientôt …

            M.G.

          • marabout marabout

            villages,appart,maison..

            peu importe,tout se décide suivant l’urgence et la préparation,
            le nombre d’acteurs…les lieux de l’action.
            tu ne défends pas un appart comme une longère,
            un village comme un hameau..
            tout repose sur les décisions qui devront être décidé,entre des
            gens qui hier,peut être ne se parlait pas..
            d’où,l’importance,au moins de constituer des « réservistes »dans le cas où ça tournerait vraiment mal.
            au minimum,avec la famille quand celle ci,a compris les
            enjeux et conséquences vers lesquels nous allons
            enfin quand c’est possible..

            • Avatar Montet

              Oui, mais ça va piquer très fort.
              Les témoignages en provenance des pays en conflits nous le démontrent. Ca va couiner sévère dans les chaumières.
              C’est pour cela que de villages en hameaux et en petits bourgs « nous » avions constitué au fil des temps un pays appelé autrefois la France et où il y avait suffisamment de cohésion pour que tous se sentent en sécurité, « protégés » par les autres et où chacun s ‘épanouissait en fonction de ses capacités (… et de sa naissance)
              Et des gens de basses vibrations comme Sarkozy, Hollande, Macron et autres âmes damnées l’ont dépecé sous couvert de démoncratie, nous laissant désormais dans l’expectative d’un avenir des plus dystopiques qui soit.

    • Lilith Lilith

      On peu aussi faire confiance a son instinct, vous seriez surpris a quel vitesse l’instinct de survie prend le dessus, si ce n’est pas le cas vous êtes fichu.

      Perso je ne crois pas à un effondrement total et certainement pas partout en même temps, il y aura toujours des endroits plus sure que d’autre, mais les megalopoles comme Paris, Londres, Athènes, Rome ou la il y a plus 5 millions d’habitants seront certainement les première affectée par un tel chaos.

      • marabout marabout

        oui,dans un premier temps,sachant que ces villes englobent
        une masse assez conséquente, en terme de saturation.
        on ne peut pas faire mieux..
        mais les villes moyennes seront touchées,Nantes,Lyon,Toulouse
        et bien plus.
        chacun prenant sur son territoire ensuite,car trop risqué d’effectuer
        des mouvements d’une ville à l’autre…

        • A mon avis, en cas de chaos, notre rayon d’ action sera limité à 4 ou 5 kms maximum.
          Chacun sera scotché là ou il sera.
          Aller de Bordeaux à Toulouse ?
          Avec quelle essence et sur une autoroute qui sera rempli d’ embuscades ??
          Les citadins seront scotchés dans leurs villes sans pouvoir en sortir.
          Les ruraux dans leurs campagnes et tant mieux pour eux.
          Et les prédateurs ou délinquants se rabattront sur leur proximité également: Les villes !
          Je ne vois pas pourquoi ils iraient chercher des noises dans les campagnes qu’ ils ne connaissent pas …
          Par contre, les beaux quartiers, à Paris…help

  • Hahaha
    C’ est intéressant d’ avoir des opinions divergentes…et 10 verges, c’ est beaucoup !
    Exercice ( que j’ ai vécu )
    Vous vivez dans un pays étranger, peu sûr et même dangereux ) dans une villa cloturée.
    A 3h00 du matin, votre chienne vous réveille.
    Vous apercevez 2 individus cagoulés et armés qui ont forçé la porte d’ entrée et qui se dirigent vers vous . Vous avez un pistolet automatique caché sous votre oreiller.
    Que faites vous ????
    Vous avez 5 secondes pour prendre une décision
    a/ vous allez chercher votre équipement de survie et vous enfuyez par la porte de derrière
    b/ Vous demandez :  » qui va là ? »
    c/ Vous avez été entrainé aux armes et vous les descendez tous les deux ( sans être sur que ce ne soit pas 2 bonnes soeurs avec leur voile ou 2 en burkina qui se sont égarées )
    d/Vous appelez la police
    e/ Vous vous allongez sur le sol en esppérant que tout va bien se passer

    • Avatar Leveilleur

      Si un effondrement survenait nous aurions le temps de réagir mais il ne faudra pas rester sur place à attendre que les magasins se vident et ne soient plus approvisionnés car c’est là que commencera le pillage des rues.

      Il ne faudra pas attendre ce moment pour fuir car à ce moment là, le danger sera bien présent et la police sera surchargé d’appel, croire que nous seront plus à l’abri chez nous à attendre que l’on vienne nous sauver des pillards est une erreur.

    • Avatar engel

      Tellement de paramètres…
      Impossible pour quelqu’un d’honnête de répondre. Et même pour celui qui aurait déjà vécu ce genre de situation.
      …Un jour « héros », le lendemain « lâche » et pourtant toujours le même homme.

      La modestie est la base de la survie …et aussi d’une vie sereine avec soi-même.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • J’ ai donné 5 possibilités de solutions, mais…
        Il n’ y a pas de bonne réponse !
        Chaque réponse peut être bonne ou fausse selon notre évaluation du danger qui peut être exacte ou fausse.

        Et il en va de même dans la vie. Nous sommes amenés à prendre des décisions imparfaites.
        Le point essentiel, c’ est de prendre des décisions et ne pas rester à réagir.
        https://www.hc-gaia.com/agir-ou-reagir

        Gérer des certitudes, c’ est facile. Il suffit d’ être un bon manager.
        Gérer l’ incertitude, c’ est accepter les erreurs et de les assummer

        Le monde d’ aujourd’ hui est virtuellement rempli de certitudes ( de fausses certitudes ), alors qu’ en réalité, il n’ a jamais été aussi incertain !!

        Bienvenue à la nouvelle génération !

  • Avatar Phil.Alb

    J’ai lu tous les commentaires, et je n’en ai pas trouvé un seul qui parle de résilience ?
    Donc pour vous, c’est Mad Max !
    Je suis grand père, donc pour mon petit fils, si je vous suis, je dois lui dire : apprend à te défendre !
    Dans le monde que vous visualisez, vous reproduisez le même monde que l’on a déjà connu.
    J’ai vécu la guerre d’Irak, la guerre du Kosovo, …, oui c’était ce monde que vous décrivez. Vous deviez passer 2 voire 3 mois pour réapprendre à conduire en France, car on ne s’arrête pas à un feu rouge car on devient la cible d’un sniper … Vous devez avoir quelqu’un à côté de vous qui vous rappelle que vous n’êtes plus en théâtre opérationnel, et je ne vous parle pas des nuits !
    Ensuite, j’ai vécu un naufrage en bateau où j’ai vu ma petite vie défiler, ça c’est pour ceux qui ne croient pas qu’il y a quelque chose après !
    Puis, j’ai vécu la tempête de 1999 puis 2009, et là, j’ai connu la solidarité.
    Oui, j’ai bien dit solidaire pas le chacun pour soi, mais bien le un pour tous et le tous pour un.
    Bien sur, il y a eu de l’individualisme pendant 2 ou 3 jours, mais au bout de 3 jours, votre contenu du congel est foutu, vous n’avez plus de téléphone portable parce que les batteries des relais sont fichues, vous n’avez plus d’eau potable, parce que la station qui javellise l’eau du robinet est out, …
    Donc, que reste t il ? Rien !
    S’il n’y a pas d’organisation communautaire, il ne reste plus rien !
    Faut il le préparer ? Bien sur que oui ! Mais pas individuellement. Il faut le préparer collectivement !
    La société capitaliste ne peut plus exister. Le dirigeant politique ne peut plus promettre les choses qui ne fera jamais. L’assistance sociale et sécuritaire ne peut plus être assurer, …
    Donc oui, il faut se préparer, mais pas en faisant un sac de provision et d’armes. Ça c’est les riches qui vont le faire pour protéger encore leur capital, car, oui, ils iront jusqu’au bout !
    La préparation se fait en construisant un collectif et une réflexion ensemble sur des problématiques diverses comme l’alimentation (inclure des ceintures maraîchères, cultiver les espaces verts, …), l’énergie (étudier la faisabilité de micro-centrales hydrauliques, d’éoliennes de ville à axe vertical, de panneau solaire, …, individuels mais le tout connecter en réseau, …), une nouvelle économie (avec les monnaies locales, les échanges, les trocs, …), de nouveau transport (vélo, remettre les rails, réutiliser les canaux, …), …
    Et surtout, surtout et à partir d’aujourd’hui : ARRÊTER DE CONSOMMER BÊTEMENT !
    Réfléchir sur tous les achats :
    Avez vous besoin de ces vacances de 4 jours en Grèce, parce qu’il y a une superbe promo ?
    Avez vous besoin de ce dernier smartphone ?
    Avez vous besoin de ces fraises qui viennent de l’hémisphère sud parce que pour nous c’est l’hivers ?
    Posez vous les bonnes questions, lisez les étiquettes des produits que vous achetez, …, et surtout arrêtez de penser que vous y arriverez seul !
    Voilà, désoler d’avoir été aussi long, mais en tant que grand père, je préfère rester un enfant et continuer à rêver.
    « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants ».
    Ne redevenons pas des sauvages.
    On a la chance de recommencer, autrement.

    • @phil.alb
      C’ est un bien beau message d’ espoir que tu nous donnes.
      A la base, il y a du vécu…et pas des théories.

      Je reste un sceptique en ce qui concerne les autres, bien que je veuille à tout prix penser le contraire !
      https://www.hc-gaia.com/le-bonheur
      J’ ai vécu les pires trahisons de ceux sur lesquels je comptais…et un support total et désintéressé de ceux dont je me méfiais !!!!!
      Ce n’ est pas facile d’ y voir clair aujourd’hui, encore moins qu’ hier.

      • Avatar Phil.Alb

        Oui, il y a des choses où je suis 100% d’accord et d’autres un peu moins. Joli blog ! Il va falloir beaucoup de temps pour le parcourir.
        Le bonheur, tout est relatif comme le dirait notre cher Albert !
        Non, sincèrement, le bonheur, c’est de voir le soleil se lever, c’est de voir cet enfant te sourire, c’est de voir cette fleur qui s’épanouie, … Le bonheur, il est partout.
        C’est marrant, tu termines ton article avec le petit prince et moi, j’avais terminé mon commentaire avec une citation de A. De Saint-Exupéry. Hasard, ou pas ?
        Il y a une chanson qui parle même de « la vie, quel bonheur, après avoir eu si peur ! » (c’est une chanson pour enfant).
        Doit on compter sur quelqu’un ? en particulier ?
        Je pense que ma naïveté me fait compter sur l’intelligence de l’Homme. Ainsi, je ne serai jamais déçu, car si je suis trahis un jour, c’est la fin de l’humanité !
        Des cons, y en a partout. Il en faut bien pour voir qu’il y a des intelligents du cœur !
        Il y a un philosophe, dont je ne connais plus le nom, qui a dit :
        « La chose dont l’homme a le plus peur, c’est de mourir »
        En fait, on ne connait pas ce qui se passe après la mort, et c’est pourquoi nous en avons peur !
        Mais quand on sait ce qu’il se passe après, alors de quoi avoir peur ?
        Dans le collectif que j’ai rejoins, je me suis impliqué dans la transition énergétique (car, c’est un sujet qui me passionne). Je voudrais faire une introduction sur la collapsologie, chose où nous sommes en désaccord, car beaucoup de monde refuse encore cet effondrement. Et pourtant, je suis pratiquement sur que le début de l’effondrement sera économique, il aura lieu en 2020-2025 avec un effondrement de l’€uro. Je suis presque certain que cela sera plus proche de 2020 que de 2025. et cela risque d’arriver du côté où on l’attend pas, c’est à dire de l’Allemagne.
        As tu vu quel heure est il à l’horloge de l’Apocalypse :
        https://www.lenouvelliste.ch/articles/monde/etats-unis-l-horloge-de-l-apocalypse-est-toujours-a-2-minutes-avant-minuit-en-2019-815400
        Mais, je ne suis pas Pacco Rabane. Cela ne regarde que mes propres analyses.
        Donc oui, l’effondrement fait peur ! Mais pourquoi ?
        Et bien, parce que on ne sait pas ce qu’il va arriver après ! C’est évident.
        Mais dans ce cas, quel bonheur ! On a la chance de renaître ! On peut apprendre de nos erreurs !
        Bien sur, il y a le dérèglement climatique, les courbes de Hubbert, et alors, on sait où on peut aller !
        L’unique solution est la décroissance immédiate. Qu’attend t on pour décroître ? Que les investisseurs du CAC 40 nous montrent comment il faut faire ?

        • marabout marabout

          l’inconnu a toujours fait peur car l’imagination prend le dessus
          comme le disait un fameux humoriste américain:
          il n’y a pas de passé, pas présent,juste le futur immédiat
          G Carlin

          et oui,vivre sa vie,le plus intensément possible,comprendre
          transmettre,apprendre..
          il y a tant à faire..
          mémento mori..

        • @Phil.AL
          Le petit Prince est peut être le livre le plus sérieux que j’ ai lu dans ma vie et qui n’ a cessé de m’ y accompagner.
           » Le monde en tant que volonté ou représentation » de Schoppenhauer, par exemple,…j’ adhère. Mais il s’ adresse à la raison.
          Le petit prince bouscule la raison…il s’ adresse au coeur, qui ne connait pas la raison.
          A force de vouloir vivre dans un monde raisonnable…on perd sa raison…sa raison d’ exister .

          Tu aimeras sans doute ce poème de Rudyard Kipling:
          https://www.hc-gaia.com/bienvenue
          il est tout à la fin du texte:
           » tu seras un homme, mon fils »
          Il pourrait trôner chez moi dans un cadre doré…Mais pas besoin, je le connais par coeur.

    • M.G. M.G.

      1000% d’accord avec toi Phil et merci de nous remonter les bretelles :)

      Pour ma part je me suis laissé embarqué dans ce débat axé sur le survivalisme et l’autodéfense, mais il est évident que l’essentiel à garder à l’esprit c’est notre RÉSILIENCE. Nous sommes d’ailleurs quelques-uns ici à le rabâcher depuis de nombreuses années. Ajoutons au tableau l’autonomie, la décroissance et le regroupement en communautés pour traverser avec le moins d’encombres possible le cap vers un nouveau monde, celui que nous voulons voir advenir pour nous et pour les générations futures.

      Utopique diront certains, auxquels je répondrais par cette citation : « C’est avec les utopies qu’on construit l’avenir et avec les rêves qu’on avance. » (Michel Boujenah)

      M.G.

      • marabout marabout

        résilience,bien sur..mais combien dans la balance,
        à voir l’hystérie consumériste de l’autre coté..
        c’est avec cette hystérie que ça dure et perdure,
        l’axe marketing est fort..
        sinon,
        je reste dubidatif sur le nouveau monde,
        il pourrait être bien plus néfaste:
        avec eux ou contre eux..
        et à rabacher,je conseille ce livre qui fait une approche
        sur l’organisation de la société,projeté vers une démographie
        et une industrie galopante,le tout dans un climat d’extrême chaos et de contrôle social.
        (bien des films SF,en parle..comme dirait wolf)

        http://www.histoireebook.com/index.php?post/Kaczynski-Theodore-Azdar-Manifeste-de-l-Unabomber

        • marabout marabout

          bienvenu,si nouveau commentateur!
          et au plaisir d’échanges qui remuent

          • Bonjour :)
            Merci à fil aussi, car ça fout la trouille vos récits « madmaxiens » !

            Alors qu’il y a longtemps que je le dis que c’est la résilience la solution, chacun le fait à son rythme certains ici sont plus avancé que d’autres c’est certain, mais l’essentielle est de se conformer au plan ^^

            La base pour commencer(et phil à encore raison), c’est le boycotte, c’est « simple » et efficace, je met les guillemets car bon il suffit de, mais le conditionnement est tel que ce n’est pas toujours évident ! On est tous plus au moins accros à certaines choses selon notre façon d’être, comment on a été élevé et surtout le train de vie ! Un SMICAR aura plus facile qu’une personne qui vis chichement.

            Ensuite 2eme étapes, organiser son indépendance !

            Et 3eme étapes, vivre de sa propre production, cultiver, créer sa propre énergie, etc.. C’est là qu’il faut faire preuve d’ingéniosité. Je pense qu’avec le partage, faire participer des personnes à moindre revenus est une bonne solution !

            Merci papy Phiiiiiil

            Akasha.

            • Avatar Phil.Alb

              Ben voilà,
              Jeune papy … svp
              merci
              Par contre, quand tu dis créer sa propre production ou sa propre énergie, ou organiser son indépendance, je ne suis pas complètement d’accord.
              J’ai toujours raisonné en cerveau collectif. Seul on ne peut rien faire !
              J’ai toujours l’image qu’un américain m’avait transmis :
              Un seul crayon à papier, cela se brise facilement, 10 crayons à papier, c’est déjà plus dur, mais 100 crayons à papier c’est impossible à briser.
              Je crois qu’il avait bien raison.
              Quand je parle de « déconsommer », il faut apprendre à lire les étiquettes, préférer les circuits court, les vrais produits bio, …
              Pour la PS ou l’écran plasma, ou le 4×4, …, ça viendra petit à petit
              Quand je vois des conserves en verre d’haricots verts venant du Kenya dans une grande surface française et ayant été mis en verrine en Espagne … même s’ils sont pas chers et « bio », …, ben j’achète pas !
              C’est ce que j’appelle consommer intelligemment.
              Même un smicar, peut manger bio et local. Il y a des magasins qui font des prix (jusqu’à 70%) sur les DLC.
              Il y a des collectifs qui s’organisent pour faire des échanges, …
              C’est uniquement ainsi que je vois la résilience, sinon, cela ne vaut pas la peine de survivre. Je laisse ma place !

              • Bonsoir,
                On ne vois pas travailler tout seul, mais pas spécialement en communauté non plus. Mais créer un espace ouvert aussi bien culturel que disons pratique et concret.

                Un exemple et on en a déjà parlé à plusieurs reprises, on aimerait mettre à disposition des parcelles cultivable en prêt et mettre les récoltes à disposition sous forme d’abonnement très abordable. Évidemment le tout sera bio.

                Pour ne pas écrire un pavé, je dirais simplement qu’on fourmille d’idée dans le genre et du coup ce n’est pas évident à mettre en place, surtout qu’il nous manque encore l’essentiel, l’endroit (sourires).

                On a vraiment pas l’intention de s’isoler, mais l’idée de carrément faire le pas de la communauté, honnêtement je suis un peu frileux. Je préfères l’idée de l’accueil en ouverture, puis chacun chez sois.

                Orné

      • Avatar predateur

        bin je vais prendre la résilience aussi ,parce qu en grèce j avais pas l intention d y aller ,et que le programme à leveilleur sous la tente en plein hiver ça ne me convient pas trop …la résilience on doit pouvoir la pratiquer le ventre à table le dos au radiateur en train de déguster une tartine de nutella enfin non je voulais dire de confiture fait maison …..
        c est tendance la résilience dans mon boulot, c est un terme à la mode aussi, avec des réunions sur le sujet https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • je crois que le choix entre le collectif et l’individuel dépend du contexte. SI M.G, tu as un bon groupe avec toi, c’est ok. Tu l’as éprouvé (et inversement) donc il y a de fortes chances pour un avenir de solidarité.
    Pour ma part, le village est fait de vieux surtout, mais aussi de travailleurs qui ont autre chose à faire que d’envisager le collapse. Souvent même ils n’y croient pas. L’éveil ne se fait pas. Et les plus évolués me diront qu’il ne faut pas y penser, qu’arrivera ce qui arrivera, que tout est déjà écrit, ou alors qu’il faut faire confiance (comme le serpent du Livre de la Jungle en fait). Donc rien à faire de ce côté.
    J’ai beau secouer les plus anciens, leur dire qu’ils ont connu la guerre et qu’ils sont plus à même de nous aider de ce fait. Non. Ils sont fatigués et je le comprends. Ils n’y croient pas. La donne a changé, c’est à nous de nous débrouiller.
    Donc pour ma part, ce sera probablement seule que je devrais partir au cas où, ou bien défendre mon chez moi. Car je ne rendrais pas les armes comme ça, sans rien faire.

    • M.G. M.G.

      Des communautés composées de personnes éveillées et responsables il en existe de plus en plus en France (appelés parfois éco-villages ou éco-lieux). Peut-être faudra-t-il songer à déménager pour se rapprocher de personnes avec une vision des choses similaire à la notre …

      M.G.

      • marabout marabout

        trop aléatoire comme repli…
        accepteront ils des armes par exemple?
        une femme seule,si risquerait elle?

        pas simple à résoudre,avec le panel de gens qu’on peut avoir
        à rendre solidaire,beaucoup sont blasés,se font chier de leur vie.
        ou en on marre,je pense aux anciens qui doivent supporter cette société
        complétement dégradée,écœurante et dégoutante de mépris..

        merci à eux,qui ont été les piliers de ce nouveau monde reconstruits
        après les WW,ce qu’il en reste va être piétiner,ils en sont les témoins..
        de cette déchéance… un comble !

      • Avatar Phil.Alb

        En effet M.G,, il y a de plus en plus d’écolieux.
        Je pense comme Pablo Servigne, c’est la meilleure des solutions de transition.
        J’en ai visité quelques uns. C’est un peu spécial tout de même !
        En plus, il y a les 2 politiques avec armes pour défendre le territoire de la collectivité (cela ne m’intéresse pas), et ceux sans armes qui accueillent toutes les bonnes volontés (il y a du travail pour tous).
        J’ai, quand même, du mal à voir une intégration de personnes âgées.
        Il y a des connaissances qui veulent s’investir dans les écoles alternatives. Ce projet est à l’étude de faisabilité. Nous avons quelques parents, une instit diplômée, quelques projection de lieu, …
        L’essentiel est de passer à l’action.
        C’est vrai l’équation est complexe. Mais chaque problème doit avoir une solution, et on ne peut pas résoudre tous les problèmes en une seule fois. Il faut les traiter au fur et à mesure.
        Je dis ça aussi pour Biquette.
        Par exemple, il y a un village (des vieux du terroir avec quelques jeunes bien enracinés) qui a commencé par une école alternative, au début dur dur ! Puis il y a eu l’implication de quelques parents pour améliorer les locaux, puis il y a eu un écolieux qui s’est crée et qui fournit la cantine bio, puis les enfants ont grandit et maintenant, ils prévoient d’ouvrir un collège sur la même méthode alternative Montessori, Freinet, … Aujourd’hui ils sont 35 enfants répartis sur 2 classes, et cela que depuis 2015.
        https://ecolelachrysalide.org/
        Quelque fois, la synergie, ça fonctionne.
        L’individuel amène quoi ?

        • La synergie ( comme la symbiose ) , cela fonctionne, bien sûr.
          Mais encore faut il rencontrer les personnes qui aient le sens de la communauté.
          Ce qui n’ est pas une spécificité française ! LOL
          Il y a 67 millions de français…et 67 millions d’ entraineurs et d’avis différents sur la manière dont est gérée l’ équipe de France de football ….hahaha

          L’ individualisme a ses limites, mais la communauté aussi.
          Contrairement à ce que nous ont rabaché les « experts » en psychologie, l’ homme n’ est pas un animal social. C’ est l’ animal qui a le plus haut niveau de capacité d’ adaptation.
          Adaptation à la vie en communauté, comme les fourmis. Adaptation à la vie en solitaire comme le tigre.
          https://www.hc-gaia.com/la-solitude

          Selon les circonstances, les rencontres, on mènera sa vie au meilleur possible.

          • Avatar Phil.Alb

            La communauté ne s’acquiert pas, elle s’apprend.
            Ou peut être comme le petit prince, elle s’apprivoise.
            Au fond de nous, nous sommes tous des individualistes.
            Très souvent, dans une catastrophe, le premier geste est de se protéger.
            En premier, dans un accident, on se met en sécurité, après on sauve les autres.
            Je crois que tu es marin, hcgaia, et dans une vedette de secours, la première étape du sauvetage est de mettre les sauveteurs en sécurité.
            C’est pareil pour la montagne !
            Tous les français n’ont pas été des résistants.
            Ce n’est pas les américains qui ont libéré Paris, ce sont quelques parisiens qui par leur courage ont entraîné d’autres parisiens … et Paris a été libéré. Les américains sont arrivés après !
            C’est la vérité, vous pouvez aller vérifier

            • St Exupéry a écrit en préface du petit prince:
               » J’ ai ainsi vécu seul, sans vraiment personne à qui parler »
              Le petit prince meurt pour retourner vivre seul sur sa planète…

              je ne suis pas navigateur, mais ancien capitaine, flanker nr6, d’ une équipe de rugby
              Le rugby est le sport collectif par excellence. Le travail du pack d’ avant est énorme et dans l’ abnegation totale au profit du collectif. Mon job, en temps que capitaine était d’ éliminer les individualités et de sélectionner les joueurs collectifs.

              J’ ai toutefois fait ma vie seul, sans jamais compter sur les autres.

              Tu es un ancien militaire..je connais très bien.
              Mais l’ armée n’ a pas pour vocation de faire que ses hommes se réalisent. Elle fait des instruments disciplinés qui seront plus efficaces collectivement que seuls. A part les forces spéciales ou j’ ai appris le contraire…hahaha

              Si tu participes à une communauté dans laquelle tu vas placer ta confiance…Pourquoi pas ?

    • bien d’ accord
      Il est très difficile de trouver des compagnons de route qui aient le sens de la communauté et de la solidarité
      Mais on ne va pas passer son temps à les chercher. Il faut poursuivre sa route.

  • Avatar engel

    Vous devenez fou sur les moutons enragés ?
    A ce stade là, je ne saurait trop vous conseiller un bon sac de courage anti-pessimisme, accompagné d’un joint, tout en regardant des dvd comiques. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Engeloooo

      J’me dit la même chose.. ):

      On a rendu nos décodeurs pour éviter les programmes anxiogènes, on évite les médias aussi sur le net, et sur les ME, vous n’arrêtez pas de parler de crack boursier, de reset, et je ne sais quelles autres catastrophes avec pour certains une certaines impatience, ça fait peur…. ):

      Souriez, profitez du moment présent et déployez votre belle énergie à vos projets respectifs ! Puis pour décompresser, n’oubliez pas le sexe lol

      Akasha.

      • Volti Volti

        Les pessimistes sont des optimistes qui ont de l’expérience :)

        • voui, voui
          Et les optimistes sont des pessimistes qui ont fini par se décider à agir , à prendre des risques et à tenter leur chance, en désespoir de cause, et qui se sont aperçus que ça marchait !

          • Bonsoir,
            Clairement, la vie est faites d’expériences et de projets, parfois on se plante et parfois ça fonctionne et il est vrai que parfois, c’est très étonnant (sourire).
            Rien que le fait de devenir indépendant, ça te forge un caractère et te donne encore plus l’envie d’entreprendre. Surtout lorsque tu cherches à vivre hors des sentiers battus (voir ma réponse si haut).

            Pour la miss, ça me fait sourires, car si il y a bien une personne avec de l’expérience, c’est bien elle. Rien que ses 5 ou 6 ans (je ne sais plus) d’escort girls, ça lui donne un sacré bagage dans la vie et pas que du bien, avec les séquelles qui sont les siens, cela lui donne encore plus de maturité et une vision assez dure de la vie. Lorsque tu prives une femme de s’épanouir en donnant la vie, c’est cruel et pas facile à vivre. Et pourtant elle reste optimiste pour le future elle avait toutes les raisons du monde pour elle aussi de voir tout en noir.

            Orné

            • la miss ??
              je ne sais pas qui c’ est. Faut m’ expliquer, lol

              Pour le reste , on est d’ accord.L’ indépendance , cela peut être le refus des autres , mais aussi le fait de ne pas être à la charge des autres.
              On ne peut pas prendre sa vie en main si on le fait en fonction des opinions des autres.

              Tu as dû faire la même expérience que moi:
              On fait des plans très élaborés…ça merde !
              On tente un truc sans avoir de grande chance de réussite…ça marche !

              • Ah pardon !
                Je répondais en même temps à Volti, j’aurais dû préciser. La miss c’est Akasha, et je répondais rapport à la phrase de Volti « Les pessimistes sont des optimistes qui ont de l’expérience »

                Sinon oui, c’est à peu près ça, d’un côté des plans aux allure ambitieuse et casse gueule et de l’autre des plans carrément punissable par la loi (rires). Pour en arriver un jour à me lancer en plan catastrophe et y être toujours car très lucratif, le genre qui ne casse pas trois pattes à un canard, pas très gratifiant non plus, mais qui rapporte et me permettra de me lancer dans notre grand projet avec la miss (sourires).

                Orné

                • sorry, je ne comprenais pas

                  Maintenant , si tu « trespass » les lois, je ne vais pas te faire la morale…hahaha
                  Vas y carrément.
                  Les lois, c’ est pour les moutons, pas pour les moutons enragés !
                  Il ne faut jamais faire les choses à moitié, comme le mec qui saute d’ un avion sans son parachute….

            • Avatar engel

              Orné,
              « Les vraie souffrances sont toujours silencieuses ».
              A méditer…

      • marabout marabout

        c’est très sérieux comme sujet malgré tous les scénarios que
        nous imaginons.
        ça ne doit pas empêcher tous ces acteurs de profiter de leur
        quotidien,par d’autres biais.
        mais si tu relève bien des sujets sur ton blog,des sujets peuvent jugés
        comme  » tirer par les cheveux »,tu peux les trouver important et nécessaire
        à l’explication.
        la perte de la normalité social et civile,a toujours démarré avec les
        mêmes ingrédients,certaines de ces pertes ont mal fini.
        d’autres ont été contenuent,mais pendant une courte ou moyenne période,
        les pillards et les délinquances ont eu le temps de faire besogne.
        prévoir et prévenir,
        après c’est un choix perso que chacun ne peut pas (et ne pourra)
        regretter de l’avoir ou non mis en action

  • Avatar Leveilleur

    Le combat pour le futur a déjà commencé, pour ceux qui veulent participer, des groupes se forment en ce moment même un peu partout, des groupes engagés pour la planète et les valeurs humaines qui veulent se battre pour avoir un futur. Si vous choisissez d’y participer pour le bien de l’humanité, votre vie ne sera plus jamais comme avant.

    https://www.kaya-team-universe.org/univers-realiste-et-heroique/pierre-lassalle-en-conference-kaya-festival-2018/

    https://www.youtube.com/watch?v=Z0s5bBkn-C0

  • Charles fait fort en ce moment !
    Apres avoir découvert l’UPR il nous pond l’UE c’est la guerre.
    Après avoir maté le jt de Fr2 de mardi soir, il nous pond la collapsologie :)

    La collapsologie serait elle la réminiscence Hypster du survivalisme ?

    Ou encore.
    La collapsologie serait elle là pour ériger en phénomène de mode ce qui avant était vu comme marginal?

    Ou bien
    La collapsologie, une façon coool de devenir pauvre à cause de la part grandissante des dividendes à verser aux actionnaires?

    En tout cas, je ne suis plus radin. Je suis Ecolo-bio-collapso-résiliento-décroissant.

    Vivement la mode des sans TV :(

  • Vous vous demandez où aller en cas de pépin? Comment?
    Vous souhaitez vous installer loin des pollutions ? Vous cherchez des endroits où cultiver sans galérer?

    Ce sujet est fait pour vous, un des plus complets du web et des plus consultés sur le forum LME qui en a l’exclusivité:

    Où se casser (en France) en cas de Grands Changements ( inopiné ou prévisible, subi ou choisi )
    https://forum.lesmoutonsenrages.fr/viewtopic.php?f=22&t=9909

    Sommaire
    1-Mise en bouche
    2-LES RISQUES TECHNOLOGIQUES
    3-QUITTER LA VILLE
    4-ANALYSE DU TERRITOIRE
    5-LA VIE EST BELLE…
    6-Base de données botanique
    7-Et si? …Frappes ou incidents nucléaires

    C’est gratuit, c’est empirique, c’est sérieux, c’est à compléter par la lecture du Forum, notemment les sujets avant 2016…

    :)

Laisser un commentaire