Combien de musulmans à Bruxelles ? – MisW #1..

Pour nos amis belges, les statistiques relevées par Chat Sceptique vont bousculer les a priori et vous apprendre certaines choses sur votre plat pays. Ce féru des statistiques partage ses vidéos sur sa chaîne Framatube. Partagez ! Volti.

******

Chat Sceptique

Humm! t’es sûr? Pour illustration/Pixabay

Bruxelles, c’est la ville de tous les contrastes, de toutes les folies, de tous les excès. Dans ce premier épisode de Meten is Weten, j’offre un regard factuel inédit sur la capitale belge.

Par nathan@skeptikon.fr

6 commentaires

  • kalon kalon

    Très généraliste, peut être, même, un peu trop mais intéressante toutefois ! :-)

  • Lilith Lilith

    Bonne vidéo qui reflete bien Bruxelles surtout la répartition du bruit de l’aeroport.
    Dommage d’utiliser la communauté musulmane il en parle moins de 1 min. pour attirer le chalant …

  • Cela me rappelle une petite vidéo d’un Musulman qui disait que dans 18 ans au plus (c’était l’an dernier je crois), Bruxelles serait musulmane. Il a rajouté: « on vous aura par le ventre de nos femmes ».
    Bon, c’était sans doute ce qu’on appelle un extrémiste…
    Le tour viendra pour la France.
    Ça donne à réfléchir sur les intentions de certains…dans cette vidéo, il montre quand même que, dans certains coins, il y a entre 20 et 45% de Musulmans. Imprécis. Et 23% dans toute la Belgique. Presque une personne sur 4.
    En France, ce genre de stats est interdit je crois. Pourtant, ce serait instructif.

  • rouletabille rouletabille

    Excelente petite vidéo sans partis pris.

  • tobor tobor

    La personne qui a nommé l’article fait une petite fixation sur un sujet bien précis, me trompe-je ?

    Le problème des statistiques, c’est que les moyennes qu’on en tire amènent une vision partielle mais ultra-précise qu’on tend ensuite à généraliser.
    Par exemple s’il faut chercher l’âge moyen des décès par la grippe, on risque fort de se retrouver entre 30 et 40 ans alors qu’en réalité, les victimes sont soit au dessus de la soixantaine, soit au dessous de la dizaine et qu’il n’y a possiblement aucune victime de la trentaine.
    La moyenne est donc une donnée virtuelle qui peut ne ressembler en rien à la réalité !