Introduction à Edward Bernays — Comment manipuler l’opinion en démocratie..

Émission Là-bas si j’y suis du 26 novembre 2007 traitant d’Edward Bernays, l’inventeur des relations publiques, responsable des cigarettes destinées aux femmes, de la démocratisation de l’automobile, de la propagande de guerre « I want you »… Cette émission survole trop rapidement la vie du personnage, donc n’hésitez pas à mieux vous renseigner sur cet homme qui a eu une influence capitale sur le XXème siècle jusqu’à aujourd’hui. Merci à Christine G. Partagez ! Volti

Pascal P.

5 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Connu pour être le “père de la relation publique”, Edward Bernays (NdT : neveu de Sigmund Freud) le résume assez bien :

    “La manipulation consciente et intelligente des habitudes et des opinions organisées des masses est un élément important de la société démocratique. Ceux qui manipulent de mécanisme invisible de la société constituent un gouvernement invisible qui est le véritable pouvoir de notre pays. Nous sommes gouvernés, nos esprits sont formatés, nos goûts façonnés, nos idées suggérées, essentiellement par un groupe de personnes dont nous n’avons jamais entendu parler.” ► https://www.editions-zones.fr/lyber?propaganda

    Issu de ce billet ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2018/07/02/la-lumiere-du-n-o-m/ le lien donné par R71 étant invalide, un intervenant avait eu la gentillesse de nous refiler un bon lien…

    Comme quoi, l’échange, nos échanges sont capitaux !

    • Pour pouvoir échanger, se comprendre, il faut avoir une certaine culture et un riche vocabulaire. Quand on voit le niveau actuel de l’enseignement de la langue française, c’est mal barré. La frustration de ne pas trouver les mots justes, de ne pas arriver à exprimer son ressenti instaure une frustration inconsciente qui mène à la violence verbale et même parfois physique. Peu de gens y pensent mais c’est un fait.

      • JBL1960 JBL1960

        Pour pouvoir échanger, se comprendre, il faut avoir une certaine culture et un riche vocabulaire.
        =*=
        C’est trop excluant pour moi, laurence, car cela sous-entend que seuls ceux qui ont une certaine culture et un riche vocabulaire peuvent échanger…

        Nan, je pense que si nous sommes capables d’instiller le doute, la curiosité fera le reste et en se donnant à lire tout un chacun pourra remettre en cause, lui-même ce qu’on veut nous faire croire comme inéluctable…

        Maintenant, il y a des scientifiques, anthropologues, archéologues, chercheurs, historiens écrivains qui sont très facile à lire, et ça ça aide !

        Par exemple, le propos de Francis Cousin, sa pensée, ses écrits, ne sont, pour moi pas très abordables, il a vraiment une phraséologie particulière, je n’ai pu mettre en musique que ce Bref Manifeste, pour ma part ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2019/03/bref-manifeste-pour-un-futur-proche-de-francis-cousin-septembre-2010-reedition-de-mars-2019-par-r71-et-jbl1960.pdf

        Alors que d’autres, comme Newcomb, Scott, Sahlins, Ezzat, Finkel stein sont (bien qu’anglophones) lumineux…

        Mais le plus éclairant, le précurseur en France, fut pour moi Pierre Clastres, anthropologue de terrain, ce qui reste très très rare ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2017/07/pdfhommageapierreclastres.pdf

  • Passetec Passetec

    Il ne faut pas se faire Berner ………………

  • Avatar sephiros

    bon livre comme Influence et Manipulation: Robert Cialdini

    déjouer leur ruse devient vite compliquer
    beaucoup prône des choses et les défendent alors qu’ils ne comprenne pas les mécanismes appliquer à leur base